L’opprimé Georges Kambosos a battu l’arrogant Teofimo Lopez devant ses fans

Publié par

Cette photo montre tout. Elle illustre à elle seule ce qui s’est déroulé sur le ring. Elle montre de façon crue la volonté et la foi qui ont habité le combattant australien durant douze tours complets face à un gars plus gros et plus puissant que lui.

L’inactivité, et surtout l’excès de confiance et de zèle, ont mis fin au court règne du poids léger Teofimo Lopez Jr. Psychologiquement, ça doit être un énorme choc pour le New Yorkais qui avait promis, tout comme son entraîneur de père, de souffler son adversaire dans le premier tour et que, d’une manière ou d’une autre, à leurs yeux, l’Australien aurait besoin d’un miracle pour dépasser le troisième, et nous savons tous que les miracles n’existent pas.

Depuis sa victoire sur un Lomachenko blessé, plus petit et bien moins imposant et puissant que lui, Lopez marchait littéralement sur l’eau. Toute la ville de New York lui faisait le baise-main. Hier soir, il a été très vite ramené sur terre en visitant la toile avec une énorme droite dès le premier tour. Avec ce coup de feu tranchant, Lopez venait de recevoir le « la » pour le combat. Assis dans son coin avant la cloche pour le deuxième, il essayait encore de comprendre ce qui lui est arrivé. Ébranlé, pour ne pas dire traumatisé au vrai sens du terme, la confiance semblait encore là quand Lopez est allé s’asseoir, mais pas trop et d’ailleurs pas pour longtemps. C’est la boxe, et c’est pour ça qu’on aime ce sport qui est plus qu’un sport.

A LIRE : George Kambosos Jr sur Teofimo Lopez: « Je vais lui arracher la tête » [01/05/2021]

Face aux assauts spectaculaires de son adversaire au premier tour, Kambosos a su garder son calme, comme un photographe amoureux de la nature. L’Australien ne semblait pas du tout intimidé, bien au contraire, supportant des agressions souvent ratées, qui faisaient hurler les supporters New Yorkais. Puis, c’était comme si l’outsider de 28 ans avait décidé d’indiquer à la foule le ton de la sarabande, en lâchant un gros missile M51 à gros impact pour renverser son plus jeune, plus gros et plus puissant adversaire avant la fin de la première strophe. La foule et les commentateurs étaient sous le choc. Vu l’autorité avec laquelle Kambosos l’a largué, si Lopez n’était pas déjà pris d’un énorme doute, ce sentiment assez chiant n’allait pas tarder à montrer le bout de son nez. En se relevant de la toile, Lopez a très sûrement compris une chose: que tout ce que lui a promis Kambosos lors des conférences de presse et les face à face, la détermination et cette confiance extrême qu’il a affichées depuis ces derniers mois, étaient tout sauf du flan.

A la reprise de l’action durant les 3 ou 5 secondes qui restaient, Kambosos a couru comme un diable et a réussi à frapper Lopez avec une autre droite épouvantable, avant de glisser et tomber sur la toile. La cloche a sonné juste à ce moment là.

Après de nombreuses annonces de dates, des retards, des menaces d’annulation et des changements de lieux, le combat pour les titres des poids légers entre le champion multi-ceintures, Teofimo Lopez et l’Australien George Kambosos Jr., a fini par avoir lieu au Hulu Theater du Madison Square Garden, à New York, la Mecque de la boxe, un lieu mythique qui a vu sa première construction en 1879, avant de changer quatre fois d’emplacement et finir avec cette quatrième version située actuellement à Manhattan, et cela valait franchement la peine de poireauter jusqu’au petit matin pour voir ce que Lopez comptait faire chez lui dans sa ville natale. Les deux gars se sont affrontés durant 12 tours complets dans un combat rempli de drame et de surprise avant que Kambosos ne remette au New Yorkais sa première défaite en carrière devant ses propres fans.

A LIRE : Et si l’opprimé George Kambosos créait la surprise en arrêtant Teofimo Lopez? [14/06/2021]

Brave Kambosos, un outsider par 13-1, moqué, complètement déconsidéré par la planète entière et humilié par les Lopez de façon vraiment peu respectueuse.

« Ces gars-là ne respectent pas le champion et sa famille. Nous sommes prêts, mais eux ne le sont pas », avait déclaré Lopez Sr. sur iFL TV. « Mon fils ne peut pas perdre contre ce mec. »

« Cette attitude qu’il [Kambosos] a n’est pas réelle. Il fait semblant, il veut se convaincre qu’il peut battre mon fils, mais il sait au fond de lui-même qu’il va se faire baiser. »

« J’ai hâte d’être à ce soir pour que tout se termine et que nous puissions renvoyer ce gars [Kambosos Jr.] en Australie. Espérons qu’il ne se blessera pas beaucoup. »

Il faut préciser à toute fin utile, comme Lopez l’a admis lui-même, que Kambosos est fondamentalement un super-plume, comme Loma, un petit gars qui a choisi de grimper pour défier des poids légers, parce que c’est une division où les salaires sont meilleurs. Kambosos est un petit gars, mais rempli de courage et de confiance jusqu’à la gueule. Ce n’est pas pour rien que son corollaire inversé, Manny Pacquiao, qui vient de le féliciter, l’ait gardé comme sparring partner durant de nombreux mois. Si tous les super-plumes pouvaient battre un gros welter comme Teofimo Lopez, où va-t-on. Pour son bien, Kambosos ferait mieux de descendre au super-plume pour affronter des gars de sa taille, car il se met dans une position désavantageuse en combattant des gars aussi lourds et puissants que l’énorme Lopez.

C’est possible aussi que le fait que Kambosos soit un poids léger sous-dimensionné ait pu l’aider grandement hier soir. L’Australien n’a pas été épuisé par la limite de poids, et c’était peut-être tout ce dont il avait besoin pour vaincre un adversaire aussi gros, qui avait le visage gonflé comme un choux fleur.

A LIRE : Quand Ralph Citro a révélé les magouilles de certains boxeurs grâce à l’informatique [10/11/2020]

Comme il l’a promis, le combattant australien n’a compté que sur sa discipline, sa foi et son courage pour réussir à renverser les haricots et choquer les fans, livrant une guerre sans merci au gars qui a battu Commey et Lomachenko. C’est un gros bouleversement qu’a effectué l’Australien Kambosos (20-0, 10 KO) en détrônant le champion IBF/WBA/WBC Franchise/WBO des poids légers, précédemment invaincu.

Quelques tours étaient serrés. Bien que Kambosos, selon Compubox, ait décroché plus de tirs, il se permettait même le luxe de partir en guerre totale contre Lopez, en déclenchant des fusillades impressionnantes front contre front. Vous pouviez voir que Lopez lui-même était étonné par la hardiesse et l’insolence de son adversaire, le voyant prendre autant de risque avec ces échanges au centre du ring sans manifester la moindre peur. Grâce à ses mouvements et ses déplacements, à sa ténacité, Kambosos s’est « régalé » en déjouant les attaques d’un adversaire mentalement faible et bientôt envahi par le doute. L’Australien a largué Lopez avec une grosse main droite à la fin du premier tour. Au 10ème, c’est Lopez qui a renversé Kambosos avec deux droites à la tête.

Au premier tour, Lopez a décollé comme un maniaque sous les hurlements de ses fans, tirant à bout portant depuis le début du combat mais souvent dans le vide. Nous avions compris qu’il voulait nous montrer qu’il cherchait à faire une déclaration. Mais Kambosos n’a pas paniqué. Il est resté calme et patient, essayant de préparer son attaque et, alors que la foule chantait pour Lopez, il a pu tirer de nombreux coups durs sur le champion, qui avançait encore en mode recherche de coup de grâce, jusqu’à ce que Kambosos le ramène à la réalité en le larguant à la fin du premier tour avec une droite féroce lancée à pleine puissance et parfaitement placée. Tout le monde était choqué.

A LIRE : « Je vais détruire Teofimo Lopez » dit George Kambosos [12/03/2021]

Les scores des trois juges étaient 115-112, 115-111 pour George Kambosos Jr, et 114-113 pour Teofimo Lopez. C’est une victoire par décision partagée qu’ont annoncée les trois officiels, mais George Kambosos a gagné confortablement le combat aux yeux de nombreux fans de boxe par au moins 116-111.

« Si vous ne croyez pas en vous-même, vous n’irez pas bien loin », a déclaré George Kambosos. Bon courage à celui qui a envie de démentir ça.

Au premier tour, des échanges furieux de part et d’autre, bien que Lopez ait dominé jusqu’aux dernières secondes, lorsqu’il s’est fait glacer par une lourde droite bien télégraphiée. Lopez n’était pas blessé, mais TRÈS choqué. Il n’en revenait pas. L’arbitre Harvey Dock l’a compté jusqu’à huit.

Au deuxième tour, Lopez est bien revenu, il était à nouveau à l’offensive, mais de manière disons bien plus mesurée, cherchant à tirer prudemment au corps. Mais Kambosos l’a dépassé de façon générale dans ce tour.

Au troisième, Lopez a continué à avancer tandis que Kambosos répondait à chacune de ses offensives. Étonnamment, le courageux australien tenait bon lorsque les échanges s’échauffaient, mais il restait à voir si cela pouvait entraîner une perte de concentration de la part de Lopez au fur et à mesure que le combat progressait.

Kambosos a eu un solide troisième tour en matière de volume de tirs, mais les coups les plus durs appartenaient encore à Lopez, qui a gelé le challenger à quelques reprises. L’Australien s’est cependant assuré de se mettre à l’écart des bombes de Lopez, et il était clair que sa confiance grandissait alors qu’il forçait maintenant le champion à se battre.

Aux quatrième et cinquième tours, les deux gars ont eu leurs moments, avec Kambosos qui a finit plus fort pour remporter le tour. Dans le sixième, Kambosos a subi une coupure au niveau du sourcil gauche. Au septième, ses coups de harpon suivi de sa droite faisaient gicler le sang de la bouche de Lopez. Au huitième tour, c’était serré avec du sang qui coulait cette fois du nez de Lopez, qui avait l’air d’avoir fait assez pour gagner le tour. Lopez a commencé à ralentir le rythme à partir du cinquième tour. Il était clairement frustré et semblait surmené par le challenger, et c’était également le cas dans le sixième, ce qui a permis à Kambosos de prendre de l’avance avant la seconde moitié du combat.

A LIRE : Teofimo Lopez vs George Kambosos: « Je n’ai pas de plan de match », dit Lopez [27/11/2021]

La foule était parfois complètement silencieuse au septième tour, à cause d’un Lopez incapable de revenir, l’air hagard, et un Kambosos boxant froidement, de façon presque méthodique et concentrée comme à la menuiserie. Quelques coups durs au corps de Lopez ont attiré l’attention de l’Australien, mais « Ferocious » a aussitôt réclamé du respect en déclenchant un échange furieux juste avant la cloche. Lopez s’est vraiment évanoui au milieu du combat, se faisant frapper durement par l’intelligent combattant australien.

Au huitième tour, l’usure se voyait sur le visage de Lopez comme le levé du jour. On remarquait surtout à quel point il était frustré. Lopez a eu une bonne course au neuvième tour en décrochant une série de mains droites. Mais cet assaut, comme beaucoup d’autres avant, s’est terminé à chaque fois par un énorme crochet gauche que Kambosos enterrait dans le visage de Lopez avec une grande autorité.

Le champion avait le nez en sang et peut-être cassé, la tête cabossée et tuméfiée, plusieurs coupures dont une énorme à l’oeil gauche. Il était méconnaissable. Il ne fait aucun doute que Kambosos appuyait sur ses tirs pour frapper fort en espérant faire le maximum de dégât. Pour avoir largué Lopez dès le premier tour et mis sa tête dans un tel état, ça vous dit tout ce que vous voulez savoir sur la quantité de force que mettait l’Australien dans ses tirs. C’est surprenant que Kambosos, qui n’est pas connu pour être un énorme cogneur, ait pu larguer Lopez au premier tour et faire les dégâts qu’il lui a causés au point de le faire ressembler à quelqu’un d’autre.

A LIRE : Teofimo Lopez vs George Kambosos: Lopez commence à s’effondrer mentalement [23/04/2021]

Au dixième, deux mains droites ont largué Kambosos, qui semblait plus frustré que blessé en se levant, mais Lopez est allé après lui avec la rage jusqu’à ce qu’il soit devenu clair que l’Australien allait finir le tour.

Au onzième, Lopez a subi une mauvaise coupure au sourcil gauche, provoquée par un droit incisif de Kambosos. L’Australien a dominé le tour. Le New Yorkais a été beaucoup frappé et gravement coupé, il était couvert de sang, ce qui a nécessité l’intervention du toubib du ring. Les deux combattants ont été coupés, mais Lopez a eu le pire sur tout le visage.

Au douzième et dernier tour, les deux gars n’ont même pas pris la peine de toucher les gants et sont passés directement au travail en jetant des bombes. Kambosos a atterrit avec un crochet gauche bien compact, pendant que Lopez tirait au corps avec une paire de gauches. Mais Kambosos est revenu à la charge en se connectant avec une droite et une gauche.

Lopez avait l’air épuisé dans les deux derniers tours, dépassé par un adversaire mieux conditionnés. A la fin, George Kambosos est allé félicité Lopez, lui attribuant le mérite d’avoir mené un bon combat. Mais Lopez, mauvais perdant, a très mal réagi en déclarant qu’il s’était fait voler par les juges et qu’il a gagné le match par DIX tours à deux. La foule l’a hué bruyamment à ce moment-là, lui faisant savoir qu’ils n’étaient pas contents de son manque d’esprit sportif. Lopez aurait dû attendre de revoir le combat chez lui avant de lancer de telles accusations contre les juges et l’arbitre. Si entre les tours son père lui a raconté des cracks pour le motiver, c’est normal qu’il réagisse de la sorte.

« Tu es un combattant infernal, mais j’ai gagné ce combat », a déclaré à la surprise générale un Teofimo Lopez amer sous les huées de la foule de sa ville natale. « Je ne pense pas du tout que ce soit un combat serré. »

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez officiel pour le 17 octobre à Las Vegas [09/09/2020]

Lopez avait l’air plus gros sur le ring, il ressemblait à un poids moyen. Il avait l’air d’avoir accumulé beaucoup d’eau après la pesé de vendredi. Vous pouvez affirmer que la combinaison d’une année d’inactivité, en plus de ses difficultés à faire le poids, étaient probablement trop pour Lopez, le rendant paresseux et incapable de se battre aussi fort qu’il le fallait pour vaincre l’Australien. La façon avec laquelle Kambosos a déjoué les agressions de Lopez, grâce à sa défense et ses mouvements fluides, parfois en ligotant son adversaire pour contrecarrer son attaque, il est probable qu’il fera tout aussi bien dans le match revanche, en particulier s’il se déroule en Australie devant ses fans. Lopez serait mal avisé de mener une revanche avec Kambosos. Si vous êtes Lopez, vous ne voulez peut-être pas de revanche car il aurait de bonnes chances de perdre.

Kambosos a proposé d’accorder à Lopez un match revanche dans son pays d’origine, l’Australie, devant 80 000 fans, mais l’Américain n’a étonnamment pas accepté cette offre verbale. Lopez a dit qu’il voulait rentrer chez lui et il est parti.

A LIRE : Les invraisemblables excuses des combattants [18/11/2020]

C’est risqué, mais c’est le combat le plus logique à mener pour Lopez à ce stade, car il aura mauvaise mine s’il s’éloigne de la défaite sans essayer de la venger. Les meilleurs combats pour un gros salaire pour Lopez reposent probablement sur un match revanche avec Kambosos, car il peut maintenant oublier de décrocher le combat qu’il espérait tant obtenir contre le champion incontesté des super-légers, l’invaincu britannique Josh Taylor.

De même, le combat que le promoteur de Matchroom Boxing, Eddie Hearn, voulait pour Lopez contre le champion WBC des poids légers, Devin Haney, est désormais probablement terminé aussi. Si Lopez ne prend pas la revanche avec Kambosos, ses options pour une bonne paie sont plutôt limitées. Contrairement à lui, Kambosos aura de nombreuses offres pour un combat lucratif, peut-être contre Haney, Gervonta « Tank » Davis, Vasyl Lomachenko ou même Ryan Garcia.

A LIRE : Canelo Alvarez surclasse Callum Smith [20/12/2020]

Ryan Garcia veut Kambosos

Quelques instants après la victoire de Kambosos, Ryan Garcia (21-0, 18 KO) l’a félicité pour sa victoire et a dit qu’il voulait l’affronter. La grande question est de savoir si Kambosos fait suffisamment confiance à Ryan Garcia pour lui accorder un combat. Ce n’est pas exagéré de rappeler les antécédents de Garcia en matière de suivi et de sérieux. Il a annulé un combat avec Javier Fortuna, n’a pas réussi à se battre avec Gervonta Davis, et il n’a pas accepté d’affronter Devin Haney quand Garcia était devenu son obligatoire WBC plus tôt cette année. Pour couronner le tout, Garcia s’est blessé au poignet alors qu’il s’entraînait pour un combat contre Joseph « JoJo » Diaz Jr., que Haney va finalement affronter ce 4 décembre.

Garcia pourrait avoir du mal à se battre contre Kambosos parce que le combattant australien dit qu’il veut une revanche avec Lopez en Australie ou un combat contre le champion poids léger du WBC, Devin Haney, s’il bat Joseph Diaz Jr. la semaine prochaine. Ryan Garcia n’est pas un champion du monde. En outre, il a fait perdre confiance à de nombreux fans de boxe après avoir refusé ou annulé plusieurs combats depuis sa victoire sur le Britannique Luke Campbell, et il se comportait déjà comme ça avant.

Avant le combat Kambosos-Lopez, le promoteur de Matchroom Boxing, Eddie Hearn, avait déclaré que Teofimo Lopez sera vulnérable contre son challenger, en raison de la perte de poids et de l’inactivité qu’il a eues. Comme le disait son père, Teofimo Lopez est un welter qui se bat chez les poids légers. Jusqu’à présent, Lopez a pu réussir à faire le poids à cause de sa jeunesse, mais c’est maintenant devenu trop difficile pour lui du fait qu’il approche de la mi-vingtaine.

A LIRE : Felix Verdejo vs Masayoshi Nakatani: la volonté de gagner [15/12/2020]

Kambosos était VRAIMENT négligé

« Si vous voulez parler de la chance de Kambosos pour gagner ce combat, je vous invite aussi à parler de la perte de poids de Teofimo. Vous pouvez parler aussi de son inactivité, des hauts et des bas qu’il a eus depuis », avait déclaré Eddie Hearn à iFL TV avant le combat.

« Tu n’es pas obligé d’aimer le père de Teofimo. Je le connais. Je pense que c’est un gars sympa, mais si je ne le connaissais pas, je penserais que c’est un fanatique, et je crois que beaucoup de gens le connaissent. »

« Il est passionné. Il le vit comme ça, c’est un homme animé par quelque chose, c’est un entraîneur et c’est un père. Je pense que ce genre de personnages dans la boxe sont toujours géniaux, et il est sans aucun doute l’un d’entre eux. »

« Les rivalités sont bonnes. Ce samedi, c’est entre Teofimo et George Kambosos. Kambosos apporte de bons points, mais ils le négligent, ils le négligent vraiment. Il [Kambosos] n’arrête pas de me le dire, c’est ce qu’il croit et ce n’est pas faux. »

« C’est de la boxe à grande échelle, tout peut arriver. Teofimo est dangereux, mais George l’est aussi. C’est l’opportunité d’une vie pour Kambosos et la boxe australienne. Et il sera là pour gagner », a ajouté Eddie Hearn.

Kambosos a dit tout au long de la préparation qu’il battrait Lopez. Si seulement nous avions écouté! Peut-être que certains d’entre vous l’ont fait. Lopez, battu pour la première fois, à présent en plein désarroi, aurait certainement dû écouter Kambosos et le prendre au sérieux.

Manny Pacquiao a réagi sur les réseaux sociaux pour féliciter son ancien sparring partner et nouveau roi des poids légers.

« Tu m’as aidé dans tant de mes combats passés, j’espère que nos centaines de rounds t’ont aidé d’une manière ou d’une autre ce soir. Je suis fier de toi », a écrit Manny Pacquiao sur les réseaux sociaux.

Sans aucun doute, tous ces durs rounds avec PacMan ont sûrement aidé Kambosos, ainsi que tout le travail acharné qu’il avait fait pendant qu’il attendait sa chance contre Lopez. Comme l’a rappelé Kambosos lui-même, il était au turbin pendant que Lopez profitait de la vie douce et des lumières vives des projecteurs. Kambosos a été brillant hier soir. Il y croyait et il a tenu parole. Il est maintenant l’un des noms les plus en vue du sport. Quant à Lopez, il est désormais critiqué dans de nombreux milieux, qualifié de « mauvais perdant ». L’ex-champion a dit qu’il méritait la victoire hier soir, mais apparemment peu de gens semblent être d’accord avec lui. C’était un combat serré, peut-être, mais la victoire de Kambosos n’est en aucun cas un vol comme le prétend Lopez.

A LIRE : Que devient Everett « Bigfoot » Martin, le Roi des Journeymen? [16/11/2021]

A LIRE : Teofimo Lopez vs George Kambosos: « Je n’ai pas de plan de match », dit Lopez [27/11/2021]

A LIRE : Teofimo Lopez réagit au combat Gervonta Davis vs Rolando Romero le 5 décembre [07/10/2021]

A LIRE : Et si l’opprimé George Kambosos créait la surprise en arrêtant Teofimo Lopez? [14/06/2021]

A LIRE : George Kambosos Jr sur Teofimo Lopez: « Je vais lui arracher la tête » [01/05/2021]

A LIRE : Teofimo Lopez vs George Kambosos: Lopez commence à s’effondrer mentalement [23/04/2021]

A LIRE : Pourquoi George Kambosos Jr traite Teofimo Lopez de « combattant à six rounds » [03/04/2021]

A LIRE : « Je vais détruire Teofimo Lopez » dit George Kambosos [12/03/2021]

A LIRE : Teofimo Lopez vs George Kambosos: l’Australien veut choquer le monde [01/03/2021]

A LIRE : Teofimo Lopez va envoyer des contrats à Devin Haney et George Kambosos Jr. [11/01/2021]

A LIRE : Eddie Hearn: « Gervonta Davis vs Ryan Garcia ne se produira probablement pas » [11/01/2021]

A LIRE : Teofimo Lopez discute de Haney, Ryan Garcia et Lomachenko [10/01/2021]

A LIRE : Devin Haney combattra Javier Fortuna si Ryan Garcia ne lui fera pas face [10/01/2021]

A LIRE : Leonard Ellerbe approuve le combat Tank Davis vs Ryan Garcia [09/01/2021]

A LIRE : Ryan Garcia dit à Gervonta Davis: « Ne t’inquiète pas, ça va être rapide et indolore » [08/01/2021]

A LIRE : Gervonta Davis prêt à combattre Ryan Garcia en mai ou septembre [08/01/2021]

A LIRE : Gervonta Davis absent du nouveau classement Ring Magazine – Ryan Garcia n°2 [07/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia déterminé à affronter Gervonta Davis [06/01/2021]

A LIRE : Teofimo Lopez détruirait Ryan Garcia, dit Conlan – Stevenson se moque du nouveau « Fab 4 » [04/01/2021]

A LIRE : Ryan Garcia doit-il combattre Tank Davis ou Devin Haney? [04/01/2021]

A LIRE : McGirt dit que Devin Haney a peu de chance de battre Teofimo Lopez [10/11/2020]

A LIRE : Ryan Garcia doit-il combattre Tank Davis ou Devin Haney? [04/01/2021]

A LIRE : Ryan Garcia stoppe Luke Campbell dans le 7ème tour [03/01/2021]

A LIRE : Ryan Garcia vs Luke Campbell – Face à face et pesée officielle [02/01/2020]

A LIRE : Lomachenko prédit une victoire de Luke Campbell sur Ryan Garcia [31/12/2020]

A LIRE : Oscar De La Hoya: « Ryan Garcia sera le combattant le plus populaire au monde » [30/12/2020]

A LIRE : Felix Verdejo vs Masayoshi Nakatani: la volonté de gagner [15/12/2020]

A LIRE : Après avoir détruit Felix Verdejo, Masayoshi Nakatani appelle Teofimo Lopez [14/12/2020]

A LIRE : Masayoshi Nakatani est revenu de l’enfer pour éliminer Felix Verdejo / Berlanga bousille Sierra [13/12/2020]

A LIRE : Shakur Stevenson: « J’aurais battu Lomachenko mieux que Teofimo Lopez » [10/12/2020]

A LIRE : Teofimo Lopez vs George Kambosos début 2021 [20/11/2020]

A LIRE : Les trois prochains adversaires potentiels de Teofimo Lopez selon Bob Arum [16/11/2020]

A LIRE : McGirt dit que Devin Haney a peu de chance de battre Teofimo Lopez [10/11/2020]

A LIRE : Teofimo Lopez prend les combats que Tank Davis a refusé de prendre [03/11/2020]

A LIRE : Lopez vs Lomachenko – Réflexions sur la notation des juges [02/11/2020]

A LIRE : Shakur Stevenson: « Teofimo Lopez n’a combattu personne comme Lomachenko » [10/04/2020]

A LIRE : Teofimo Lopez domine et défait Vasyl Lomachenko par décision unanime [18/10/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez officiel pour le 17 octobre à Las Vegas [09/09/2020]

A LIRE : Lomachenko vs Lopez: Turbo Chess vs Turbo War [17/10/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez: Lopez est-il le test le plus difficile pour Loma? [16/10/2020]

A LIRE : Lopez sous-estime-t-il Lomachenko? [15/10/2020]

A LIRE : Lomachenko vs Lopez – Crawford, De La Hoya, Porter, Garcia, Santa Cruz – Prédictions [15/10/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez: Teddy Atlas livre sa prédiction [14/10/2020]

A LIRE : Lopez prêt pour la guerre – Les entraîneurs choisissent massivement Loma [vidéos] [13/10/2020]

Articles recommandés / les plus lus :

A LIRE : Que devient Everett « Bigfoot » Martin, le Roi des Journeymen? [16/11/2021]

A LIRE : [LIVRE] « Dans l’ombre du boxeur, l’Entraîneur » d’Ingrid Lanzenberg [24/10/2021]

A LIRE : Andre Ward dit que Fury peut maintenant faire ce qu’il veut [12/10/2021]

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder 3: Les réactions à la victoire de Tyson Fury [10/10/2021]

A LIRE : Efe Ajagba a-t-il une chance contre Frank Sanchez ce samedi soir? [08/10/2021]

A LIRE : Fans et promoteurs réagissent à la défaite de Joshua / Usyk veut une revanche à Kiev [27/09/2021]

A LIRE : Oleksandr Usyk a réécrit l’histoire chez les poids lourds en surclassant Anthony Joshua [26/09/2021]

A LIRE : Anthony Joshua prédit que Deontay Wilder mettra KO Tyson Fury le 9 octobre [24/09/2021]

A LIRE : Caleb Plant souffre d’une coupure après avoir été frappé par Canelo à la conférence de presse [22/09/2021]

A LIRE : John et Tyson Fury se moquent du monde / Wilder prêt à se jeter dans la boue avec Fury [19/09/2021]

A LIRE : Fury-Wilder III: Excellente sous-carte chargée de 3 combats de poids lourds [30/06/2021]

A LIRE : Pour que Wilder regagne le respect des fans et marque la division au fer rouge [17/06/2021]

A LIRE : Floyd Mayweather vs Logan Paul: l’ultime insulte faite aux fans et au sport [08/06/2021]

A LIRE : Fury vs Wilder 3: La confiance de Tyson Fury est à son comble [24/05/2021]

A LIRE : Victoire unanime et bien plus large de Taylor sur Ramirez que le score scandaleux de 114-112 [23/05/2021]

A LIRE : Le médiateur a foutu la pagaille chez les poids lourds en donnant raison à Deontay Wilder [21/05/2021]

A LIRE : La légende Marco Antonio Barrera [28/04/2021]

A LIRE : La légende de la boxe Marvin Hagler décède à 66 ans [14/03/2021]

A LIRE : Dillian Whyte a exécuté un Alexander Povetkin plus vieux et pas en forme [28/03/2021]

A LIRE : Quand Michael Spinks ne voulait pas quitter son vestiaire pour combattre Mike Tyson [12/03/2021]

A LIRE : Pourquoi Mike Tyson vs George Foreman ne s’est jamais produit [15/01/2021]

A LIRE : Alexander Povetkin vs Dillian Whyte 2 le 6 mars [13/01/2021]

A LIRE : Tommy Morrison n’est pas mort du SIDA, insiste toujours sa femme, Trisha Morrison [03/01/2021]

A VOIR : [VIDÉO] Canelo Alvarez depuis sa perte contre Floyd Mayweather Jr. [28/12/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez surclasse Callum Smith [20/12/2020]

A VOIR : [VIDÉO] Tyson Fury vs Anthony Joshua [18/12/2020]

A LIRE : Lennox Lewis avait-il encore des choses inachevées à éclaircir avec Vitali Klitschko? [16/12/2020]

A LIRE : Felix Verdejo vs Masayoshi Nakatani: la volonté de gagner [15/12/2020]

A LIRE : Alexander Povetkin vs Dillian Whyte 2 le 6 mars [13/01/2021]

A VOIR : [VIDÉO] Qui est le meilleur welter aujourd’hui? [11/12/2020]

A LIRE : Anthony Joshua vs Kubrat Pulev – Aperçu [09/12/2020]

A LIRE : Floyd Mayweather et Manny Pacquiao: deux légendes aux désirs totalement opposés [08/12/2020]

A LIRE : La boxe aurait besoin des youtubeurs [04/12/2020]

A VOIR : [VIDÉO] Evander Holyfield – Top 5 des victoires notables [03/12/2020]

A LIRE : C’était il y a 20 ans: Felix Trinidad vs Fernondo Vargas [02/12/2020]

A LIRE : « No Mas » [25/11/2020]

A LIRE : Arum est au désespoir à cause de Crawford qui fait fuir les fans alors qu’il gagne [25/11/2020]

A LIRE : Daniel Dubois Joe vs Joyce: Dubois pourrait cacher une mandibule fragile – Prédictions [22/11/2020]

A LIRE : Les invraisemblables excuses des combattants [18/11/2020]

A LIRE : Crawford Grimsley: L’ascension fulgurante d’un combattant qui a fini par disparaître en un éclair [13/11/2020]

A LIRE : Quand Ralph Citro a révélé les magouilles de certains boxeurs grâce à l’informatique [10/11/2020]

A LIRE : Il y a 50 ans: Quand Ali est revenu sur le ring en héros [08/11/2020]

A LIRE : Lopez vs Lomachenko – Réflexions sur la notation des juges [02/11/2020]

A LIRE : Kell Brook – La dernière valse [28/10/2020]

A VOIR : [VIDÉO] Teofimo Lopez – Nouveau Roi des poids légers [24/10/2020]

A LIRE : Teofimo Lopez domine et défait Vasyl Lomachenko par décision unanime [Vidéo] [18/10/2020]

A LIRE : Lomachenko vs Lopez: Turbo Chess vs Turbo War[17/10/2020]

A VOIR : [VIDÉO] Fury vs Joshua – Est-ce que ce combat va vraiment avoir lieu? – Aperçu [08/10/2020]

A LIRE : Combat de l’année: Jose Zepeda arrête Ivan Baranchyk dans le 5ème [vidéo] [04/10/2020]

A LIRE : Floyd Mayweather Jr. offre son aide à Wilder et s’excite stupidement sur Wanheng Menayothin [01/10/2020]

A VOIR : [VIDÉO] Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez – Aperçu et prédiction [29/09/2020]

A LIRE : Tony Yoka a perdu beaucoup contre Johann Duhaupas hier soir [26/09/2020]

A LIRE : Jarrell Big Baby Miller attribue son récent test positif au Viagra [24/09/2020]

A LIRE : Frank Warren abîme encore plus l’image du British Boxing Board of Control [BBBoC] [20/09/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez officiel pour le 17 octobre à Las Vegas [09/09/2020]

A LIRE : Alexander Povetkin efface Dillian Whyte dans le 5ème round [23/08/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez: Loma accepte moins d’argent pour finaliser le combat [09/08/2020]

A LIRE : La légende Chris Eubank Sr. [03/08/2020]

A LIRE : La boxe déshonorée : Seniesa Estrada vs Miranda Adkins [vidéo] [01/08/2020]

A LIRE : L’histoire de Michael Bentt, le sympathique Roi oublié des poids lourds [13/07/2020]

A LIRE : Pacquiao / Mayweather: Qui a eu la meilleure carrière? [30/05/2020]

A LIRE : Sugar Ray Leonard discute de son combat contre Marvin Hagler [14/05/2020]

A LIRE : Quinze ans après, Ricky Hatton se souvient de sa bataille avec Kostya Tszyu [29/04/2020]

A LIRE : Julian Jackson / Gerald McClellan: parcours croisés de deux des plus durs cogneurs que la boxe ait connus [28/04/2020]

A LIRE : Callum Johnson: « Artur Beterbiev est un monstre de la nature. Il battra Dmitry Bivol » [17/04/2020]

A VOIR : [VIDÉO] L’histoire de la division poids lourd avec Emanuel Steward [15/04/2020]

A LIRE : Teddy Atlas sur Andy Ruiz: « Le poids n’était pas la cause de sa perte contre Joshua » [09/04/2020]

A LIRE : Artur Beterbiev vs Dmitry Bivol: l’analyse d’Andre Ward [02/04/2020]

A LIRE : Les cinq victoires les plus impressionnantes de Joe Calzaghe [01/04/2020]

A LIRE : Une carrière bâtie sur le succès: l’histoire d’Abel Sanchez [30/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez reviendra-t-il chez les mi-lourds pour affronter un animal comme Artur Beterbiev? [28/03/2020]

A LIRE : Suspicion de dopage: Un fermier affirme que l’équipe de Tyson Fury lui aurait offert de l’argent pour mentir [15/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Billy Joe Saunders le 2 mai – Aperçu [06/03/2020]

A LIRE : Effrayés par la dernière performance de Jorge Linares, les Garcia père et fils se dégonflent [vidéo] [03/03/2020]

A VOIR : [VIDÉO] Un aperçu original du méga-combat revanche entre Deontay Wilder et Tyson Fury 2 [02/03/2020]

A LIRE : Les plus grandes trilogies dans l’histoire de la boxe [02/03/2020]

A LIRE : La légende de la boxe, Roman Gonzalez, évacue Kal Yafai avec un coup de marteau [vidéo] [01/03/2020]

A LIRE : Deontay Wilder doit effacer de sa tête l’idée même d’une trilogie avec Tyson Fury [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury STOP Deontay Wilder au 7ème. Wilder devrait oublier la trilogie [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury TKO Deontay Wilder au 7ème round [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Wilder & Fury II : insultes et révélations durant la conférence de presse [vidéo] [20/02/2020]

A LIRE : Jorge Linares a écrasé Carlos Morales en 4 rounds [vidéos] [15/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : faire des prédictions en boxe, c’est amusant [13/02/2020]

A LIRE : Le style post-mexicain, une boxe véritablement mondiale, arrive [12/02/2020]

A LIRE : Clay Collard vs Raymond Guajardo: le round de l’année [vidéo] [03/02/2020]

A LIRE : « Tyson Fury n’est pas le champion linéaire, dit Michael Buffer, ce truc est un non-sens » [1/02/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Ryota Murata le 23 mai au Saitama Super Arena, et non le 2 mai [31/01/2020]

A LIRE : L’opprimé Jeison Rosario a détruit le champion Julian Williams [Full fight] [19/01/2020]

A LIRE : Edwin Rodriguez vs Michael Seals, grosses fusillades et KO à la pelle [vidéo] [18/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury physiquement méconnaissable [18/02/2020]

A LIRE : Alejandra Jimenez bat Franchon Crews-Dezurn dans un combat fou et appelle Claressa Shields [Full fight] [14/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia veut se mesurer à Jorge Linares le 2 mai [11/01/2020]

A LIRE : Yuniel Dorticos, le KO de l’année 2019? Les autres KO mémorables de l’année [09/01/2020]

A LIRE : Katie Taylor vs Delfine Persoon : le vol de l’année 2019 [vidéo] [07/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia insiste auprès de Gervonta Davis [5/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder II – Point de vue [4/01/2020]

A LIRE : Manny Pacquiao, le premier boxeur à détenir des titres mondiaux sur 4 décennies [03/01/2020]

A LIRE : Combat de l’année 2019: Naoya Inoue vs Nonito Donaire ou Artur Beterbiev vs Oleksandr Gvozdyk [27/12/2019]

A LIRE : Les poids lourds encore à l’ombre mais à ne pas perdre de vue en 2020 [27/12/2019]

A LIRE : Bob Arum: « Lomachenko sera bientôt avec cette bête » [16/12/2019]

A LIRE : Ray Mancini: « Canelo doit battre GGG pour être n°1 » [07/12/2019]

A LIRE : « Anthony Joshua n’a pas quitté le combat, dit l’arbitre Michael Griffin. Il cherchait plus de temps » [23/11/2019]

A LIRE : Le talentueux Oleksandr Gvozdyk n’a eu aucune chance face à un Beterbiev méthodique, déteminé et sans pitié [vidéo] [10/10/2019]

A LIRE : Un mort, une vie brisée et la boxe à jamais changée : Mancini – Kim, histoire d’un drame [16/01/2019]

A LIRE : McGregor affirme que Mayweather sera malmené le 26 août [15/07/2017]

A LIRE : Ward vs Kovalev II, le bien contre le mal [17/06/2017]

A LIRE : La traversée du désert de Djamel Dahou, un champion de boxe sacrifié par son pays, malgré les victoires [01/06/2017]

A LIRE : Le jour où le prix Nobel de la boxe à rencontré le lauréat du prix Nobel de littérature [24/05/2017]

A LIRE : Francois Botha volé ouvertement en Australie face à Sonny Bill Williams [Vidéo]

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s