Sugar Ray Leonard discute de son combat contre Marvin Hagler

Publié par

Sugar Ray Leonard dit que les gens pensaient qu’il était fou de repasser au poids moyen pour affronter le champion du WBC, « Marvelous » Marvin Hagler. Leonard avait 32 ans à l’époque. Il avait déjà remporté des titres mondiaux chez les welters et les super-welters. De plus, Leonard avait remporté une médaille d’or aux Jeux olympiques de 1976. La totale.

Vous pouvez affirmer que Hagler n’était pas à son apogée lorsque Leonard l’a combattu. Hagler a eu des combats acharnés successifs contre Thomas Hearns et le cogneur John Mugabi au moment où il avait combattu Leonard.

Leonard (36-3-1, 25 KO) n’avait pas combattu depuis trois ans quand il est sorti de sa retraite pour défier Hagler (62-3-2, 52 KO), pour son titre WBC des poids moyens le 6 avril 1987. Étonnamment, Leonard a battu Hagler par une décision partagée de 12 rounds et l’a envoyé à la retraite.

h-l 1

Hagler a ensuite déménagé en Italie et n’a plus jamais combattu. Beaucoup de fans de boxe pensaient que Hagler avait fait assez pour mériter la victoire, tout cela en raison de son démarrage tardif dans la seconde moitié du match.

Que vous soyez d’accord ou non avec la décision, il ne fait aucun doute que Hagler a atterri les coups les plus lourds et les plus significatifs. Leonard faisait beaucoup de tapotements de cireur de chaussures dans les 20 à 30 dernières secondes avant la fin de chaque round.

Avec le recul, c’était assez intelligent de la part de Leonard de se précipiter sur Hagler vers la fin des tours car cela l’a aidé à impressionner les juges. Lorsque vous retirez les rafales des dernières secondes, qui n’ont d’ailleurs pas fait grand-chose, Hagler a semblé prendre le dessus sur Leonard dans la plupart des rounds.

Sugar Ray a dû avoir peur

« J’ai vu le combat de Hagler à Vegas contre John Mugabi », a déclaré Leonard à DAZN lorsqu’on lui a demandé ce qui l’avait poussé à se battre avec Hagler. «J’ai regardé ce combat au bord du ring avec des amis. J’ai appelé mon ami et partenaire commercial. Et j’ai dit: « Mike, je peux combattre Hagler. » Il a répondu: « Ray, t’as bu? »

« Tout le monde s’est mis à penser que j’étais fou », a déclaré Leonard. «À l’époque, j’ai perdu confiance en moi à cause des drogues et de l’alcool. J’ai failli y rester. Cela a duré beaucoup trop de temps. On m’a demandé: « Pourquoi passer de Kevin Howard à une bête effrayante comme Marvin Hagler? Et j’ai répondu: «J’ai besoin d’avoir peur.» Et c’est vrai. »

«Je me sentais obligé de m’entraîner plus fort, je savais que je devais me concentrer. Je ne pensais pas que les gens devaient être aussi sincères. «Il va te tuer. » Même mon frère. Il m’avait dit: «Où est bordel ton combat de mise au point? »

«Ils ne comprenaient pas que j’avais besoin d’avoir peur de perdre, en particulier contre des gros calibres comme Tommy Hearns et Marvin Hagler, pour bien boxer. J’avais besoin de la bonne mentalité, appelez-la comme vous le souhaitez. Pour moi c’était la peur», a déclaré Leonard.

h-l 3

En entrant dans le combat, Hagler avait été hors du ring durant 11 mois, depuis sa bataille exténuante contre John Mugabi en mars 1986. Hagler a épuisé et a arrêté Mugabi qui frappait à l’époque comme un bûcheron. Mais Hagler a pris une grosse punition de la part d’un adversaire beaucoup plus lourd.

L’inactivité et la bataille éprouvante de Hagler contre Mugabi ne l’ont pas aidé lorsqu’il est entré dans le ring avec Sugar Ray Leonard. Il était évident que Hagler avait besoin d’une mise au point bien plus que Leonard n’en avait besoin à l’époque.

Les gens pensaient que Hagler allait détruire Leonard

« Quelle était la différence entre le Ray Leonard qui a combattu Kevin Howard et le Leonard qui a combattu Marvin Hagler trois ans plus tard? » demande Chris Mannix.

« La plupart des gens pensaient que je serais tué, et à juste titre », a déclaré Leonard. «J’ai dit: « Je vais leur prouver le contraire. » J’ai donc eu cette attitude dans le ring, et cela a fonctionné pour moi », a déclaré Leonard.

«Quand vous êtes arrivé là-bas avec lui, qu’avez-vous remarqué tout de suite à son sujet. Vous ne pouvez pas connaître quelqu’un tant que vous n’êtes pas dans le ring avec lui? », a demandé Mannix à Leonard. « Qu’avez-vous remarqué sur lui, sur la façon dont il allait vous combattre tout de suite. »

« Je le regardais fixement, et j’ai cru percevoir une expression sur son visage. J’ai pensé: « Il est aussi nerveux que moi », a déclaré Leonard au sujet de sa première perception de Hagler au début du combat, avant la sonnerie de la cloche. «La cloche a sonné et je suis tout de suite extrêmement nerveux. Je ne savais plus ce que j’avais fait dans le gymnase, c’était ce dont j’avais besoin dans le ring. Comme si j’avais tout oublié. C’est une sensation très bizarre, surtout dans une situation pareille face à un gars comme Hagler. J’avais très peur. »

«Lors des premiers tours, il m’a répété: « Combats comme un homme. Viens. Combats comme un homme. » Je répondais: « Non, non, non, mais prends ça, pow. » Je m’en souviens très bien. Je me souviens de chaque round. »

«Lorsqu’il m’a frappé au quatrième ou au cinquième round, il m’a vraiment eu et m’a malmené. Il ne m’a pas fait de mal au début, mais c’est à ce moment-là qu’il a lancé ses vrais coups de poing. Hagler, c’est du lourd. Il est vraiment costaud. C’est un poids moyen qui frappe comme un poids lourd », a déclaré Leonard.

Après la victoire de Leonard sur Bruce Finch en 1982, il est devenu combattant à temps partiel. Leonard a pris deux ans de congé et est revenu ensuite pour battre Kevin Howard par KO au neuvième round en mai 1984.

h-l 2

Puis, après ce combat, Leonard a été hors du ring pendant trois ans d’affilé avant de revenir combattre Hagler en 1987. Leonard n’avait combattu que deux fois au cours des cinq dernières années de sa carrière avant le match avec Hagler.

Leonard voulait donner à Hagler une revanche

« Vous avez dit que vous l’auriez su si vous étiez sûr de perdre », a déclaré Mannix. «Hagler, j’en suis sûr, emportera dans sa tombe qu’il pense avoir gagné ce combat », a ajouté Mannix. « Je sais qu’il pense avoir gagné ce combat. Qu’avez-vous ressenti après la fin de ce combat et la dernière sonnerie? Dans quelle mesure étiez-vous confiant d’avoir gagné? »

«Je sentais que c’était proche. J’ai dit d’ailleurs que c’était proche. Mais cela dépend aussi de la façon dont vous marquez le combat », a déclaré Leonard. « 30 secondes avant la fin de chaque round, je jetais des  rafales sur lui, c’est ce que les juges ont apparemment retenu. »

«C’était le dernier combat de Hagler. A-t-on parlé d’une revanche pour refaire ça? » a demandé Mannix.

« Ils ont dit: « Ray n’a pas donné de revanche à Hagler », a répondu Leonard. « Ce n’est pas vrai. J’ai fait une offre de revanche et je voulais une revanche. Il méritait une revanche. C’est juste le fait qu’il soit parti à Milan, en Italie. »

«J’aime Marvin. C’est un gars formidable et un incroyable champion de poids moyen. Il m’a toujours appris quelque chose. Il est ce genre de combattant. Je n’ai jamais vu Hagler entrer dans un ring et ne pas être en forme. Il est toujours dominant », a déclaré Leonard.

Il est difficile de croire que Leonard s’est beaucoup foulé la cheville pour essayer de sortir Hagler de sa retraite. Hagler voulait une revanche avec Leonard, tout le monde savait ça, il l’a réclamée avec insistance. Elle aurait pu être faite si Leonard avait vraiment voulu qu’elle ait lieu.

Donny Lalonde avait blessé Leonard à plusieurs reprises

«J’ai combattu [Donny] Lalonde, qui n’a utilisé qu’une seule main comme chacun sait», a expliqué Leonard. «Ce n’est pas seulement un grand combattant, mais tu sais quoi? C’est un gros combattant. Il m’a fait très mal. Je n’ai jamais été blessé autant de fois dans ma vie de boxeur. Il m’a frappé et m’a blessé, surtout à l’intérieur avec ces uppercuts. »

«Il me faisait très mal. J’étais sur le point d’être mis KO. J’étais si proche. Lors du renversement [au quatrième tour], il m’a fait monter sur le temple. Mon équilibre a disparu, mais j’ai vite récupéré. J’ai reculé et il a continué à foncer sur moi. »

hagler - leonard

«Ce sont les tirs dommageables que je lui ai lancés. Nous nous battions tous les deux pour le titre des super moyen. C’était un grand gars, et ses fans pensaient qu’il serait tout simplement trop pour moi. Mais je sentais en même temps que toute cette atmosphère délirante et les cris de ses fans allaient être trop pour sa tête. »

«Il l’a bien géré. Ce qu’il a fait de mal, c’est qu’il a essayé de m’éliminer. Il a commencé à se balancer avec des coups de poing, et chaque fois qu’il le faisait, j’ai pu me rapprocher et le frapper au corps. J’ai abandonné cette ceinture la même nuit. Je suis rapide et tout ça, mais je luttais vraiment contre un grand homme. », a déclaré Leonard.

Donny Lalonde était un gars énorme avec beaucoup de puissance dans sa main droite. Il n’a jamais utilisé sa gauche, mais sa main droite avait la puissance d’un mi-lourd. Plus que tout, la décision de Leonard de passer chez les mi-lourds pour affronter Lalonde était bien plus courageuse que quand il s’est vidé de son sang pour aller défier Hagler au poids moyen. Lalonde a laissé tomber Leonard très durement au quatrième tour, et il l’a blessé à plusieurs reprises grâce à ses tirs cruels.



Articles recommandés / les plus lus :

A LIRE : La légende Chris Eubank Sr. [03/08/2020]

A LIRE : La boxe déshonorée : Seniesa Estrada vs Miranda Adkins [vidéo] [01/08/2020]

A LIRE : L’histoire de Michael Bentt, le sympathique Roi oublié des poids lourds [13/07/2020]

A LIRE : Pacquiao / Mayweather: Qui a eu la meilleure carrière? [30/05/2020]

A LIRE : Quinze ans après, Ricky Hatton se souvient de sa bataille avec Kostya Tszyu [29/04/2020]

A LIRE : Julian Jackson / Gerald McClellan: parcours croisés de deux des plus durs cogneurs que la boxe ait connus [28/04/2020]

A LIRE : Callum Johnson: « Artur Beterbiev est un monstre de la nature. Il battra Dmitry Bivol » [17/04/2020]

A LIRE : [Vidéo] L’histoire de la division poids lourd avec Emanuel Steward [15/04/2020]

A LIRE : Teddy Atlas sur Andy Ruiz: « Le poids n’était pas la cause de sa perte contre Joshua » [09/04/2020]

A LIRE : Artur Beterbiev vs Dmitry Bivol: l’analyse d’Andre Ward [02/04/2020]

A LIRE : Les cinq victoires les plus impressionnantes de Joe Calzaghe [01/04/2020]

A LIRE : Une carrière bâtie sur le succès: l’histoire d’Abel Sanchez [30/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez reviendra-t-il chez les mi-lourds pour affronter un animal comme Artur Beterbiev? [28/03/2020]

A LIRE : Suspicion de dopage: Un fermier affirme que l’équipe de Tyson Fury lui aurait offert de l’argent pour mentir [15/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Billy Joe Saunders le 2 mai – Aperçu [06/03/2020]

A LIRE : Effrayés par la dernière performance de Jorge Linares, les Garcia père et fils se dégonflent [vidéo] [03/03/2020]

A LIRE : Les plus grandes trilogies dans l’histoire de la boxe [02/03/2020]

A LIRE : La légende de la boxe, Roman Gonzalez, évacue Kal Yafai avec un coup de marteau [vidéo] [01/03/2020]

A LIRE : Deontay Wilder doit effacer de sa tête l’idée même d’une trilogie avec Tyson Fury [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury STOP Deontay Wilder au 7ème. Wilder devrait oublier la trilogie [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury TKO Deontay Wilder au 7ème round [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Wilder & Fury II : insultes et révélations durant la conférence de presse [vidéo] [20/02/2020]

A LIRE : Jorge Linares a écrasé Carlos Morales en 4 rounds [vidéos] [15/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : faire des prédictions en boxe, c’est amusant [13/02/2020]

A LIRE : Le style post-mexicain, une boxe véritablement mondiale, arrive [12/02/2020]

A LIRE : Clay Collard vs Raymond Guajardo: le round de l’année [vidéo] [03/02/2020]

A LIRE : « Tyson Fury n’est pas le champion linéaire, dit Michael Buffer, ce truc est un non-sens » [1/02/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Ryota Murata le 23 mai au Saitama Super Arena, et non le 2 mai [31/01/2020]

A LIRE : L’opprimé Jeison Rosario a détruit le champion Julian Williams [Full fight] [19/01/2020]

A LIRE : Edwin Rodriguez vs Michael Seals, grosses fusillades et KO à la pelle [vidéo] [18/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury physiquement méconnaissable [18/02/2020]

A LIRE : Alejandra Jimenez bat Franchon Crews-Dezurn dans un combat fou et appelle Claressa Shields [Full fight] [14/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia veut se mesurer à Jorge Linares le 2 mai [11/01/2020]

A LIRE : Yuniel Dorticos, le KO de l’année 2019? Les autres KO mémorables de l’année [09/01/2020]

A LIRE : Katie Taylor vs Delfine Persoon : le vol de l’année 2019 [vidéo] [07/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia insiste auprès de Gervonta Davis [5/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder II – Point de vue [4/01/2020]

A LIRE : Manny Pacquiao, le premier boxeur à détenir des titres mondiaux durant 4 décennies [03/01/2020]

A LIRE : Les poids lourds encore à l’ombre mais à ne pas perdre de vue en 2020 [27/12/2019]

A LIRE : Ray Mancini: « Canelo doit battre GGG pour être n°1 » [07/12/2019]

A LIRE : Le talentueux Oleksandr Gvozdyk n’a eu aucune chance face à un Beterbiev méthodique, déteminé et sans pitié [vidéo] [10/10/2019]

A LIRE : Un mort, une vie brisée et la boxe à jamais changée : Mancini – Kim, histoire d’un drame [16/01/2019]

A LIRE : McGregor affirme que Mayweather sera malmené le 26 août [15/07/2017]

A LIRE : La traversée du désert de Djamel Dahou, un champion de boxe sacrifié par son pays, malgré les victoires [01/06/2017]

A LIRE : Le jour où le prix Nobel de la boxe à rencontré le lauréat du prix Nobel de littérature [24/05/2017]

112 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s