Felix Verdejo vs Masayoshi Nakatani: la volonté de gagner

Publié par

Le 12 décembre 2020, le talentueux combattant portoricain, Felix Verdejo (27-2,17 KO), a subi sa deuxième défaite en carrière professionnelle aux mains du coriace frappeur Japonais, Masayoshi Nakatani (18-1, 13 KO). Tout comme dans un scénario hollywoodien, ce combat a fourni aux fans de l’action, des allers-retours, des sensations fortes et des drames. Alors que Verdejo, après avoir largué son adversaire à deux reprises, semblait se battre tranquillement avec le régulateur de vitesse activé et en route vers une victoire dominante, le résistant et obstiné combattant japonais n’a rien lâché en retrouvant la volonté nécessaire pour revenir et décrocher la victoire avec l’art et la manière.

Lors de la manche d’ouverture, Verdejo a réussi une longue droite téléguidée avec précision qui a envoyé Nakatani sur la toile pour la première fois de sa carrière professionnelle. Même Teofimo Lopez n’avait pas réussi cela. Après le compte de huit, Verdejo a attaqué le guerrier japonais impitoyablement en tentant de l’assommer alors qu’il était épuisé. Nakatani a résisté à la tempête et, lorsqu’il est devenu évident pour Verdejo que Nakatani refusait d’être éliminé, le Portoricain a reculé et a recommencé a travailler presque benoîtement. La main droite de Verdejo a trouvé sa cible à maintes reprises au cours des cinq tours suivants, frappant et contusionnant Nakatani au niveau du front, avant de le larguer une deuxième fois dans le quatrième tour.

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder II – Point de vue [4/01/2020]

Verdejo a fait le joli durant les premiers rounds, c’était une belle démonstration de sa part, montrant des compétences de boxe incontestables. Tout était bien. Bien qu’il ne soit pas parvenu à le terminer, Verdejo dominait clairement son adversaire. Cependant, à partir du 5ème tour, la marée a commencé à changer, vous voyez le truc arriver, et ce n’était pas en faveur de Verdejo, qui s’est retrouvé avec de l’eau jusqu’au coup. Malgré les deux largages, le Japonais était toujours là, tout aussi pimpant et flamboyant comme s’il sortait du hammam. Le Portoricain a alors abandonné son plan de match et a commencé à patauger, en lançant inexplicablement des crochets gauches lourds et furieux qui nécessitent une tonne d’énergie. Nakatani a esquivé la plus part d’entre-eux, réussissant à le contrer avec des mains droites vraiment dures. Dans ce 5ème tour, Nakatani a décroché une main droite épouvantable qui a clairement blessé Verdejo. Au lieu de s’accrocher pour se vider la tête et récupérer un peu de forces, ignorant probablement que tout le monde a vu qu’il était blessé, Verdejo n’a rien trouvé de mieux à faire que de rester stoïque, faisant tout son possible pour ne pas montrer à Nakatani qu’il était blessé. C’était la pire chose à faire, mais c’est beaucoup plus facile à dire quand on est au chaud derrière son ordinateur. Nakatami a compris comme tout le monde que Verdejo faisait du théâtre et à partir de là il a appuyé sur le champion. Ce n’était plus qu’une question de temps.

Le changement dramatique des événements s’est produit dans le 7ème tour. A 1:45 secondes dans ce round, Nakatani a décroché une puissante main droite qui a complètement ébranlé Verdejo, qui s’est accroché cette fois à Nakatani pour éviter de heurter la toile. Au cours des tours suivants, Verdejo était sur des jambes caoutchouteuses et n’a pu retrouver aucun équilibre ou stabilité. La fin est arrivée au 9ème round lorsque Nakatani a mis Verdejo à l’écart avec un coup de harpon horrible qui l’a envoyé voler en éclats en arrière comme un pantin qui s’était disloqué. C’était choquant à voir, parce que le Portoricain semblait d’abord avoir encaissé le coup, et c’est en reculant qu’il s’est étonnamment disloqué, avant de se fracasser contre les cordes et sur la toile. Verdejo a battu le décompte pour être vite écarté avec une simple mais cruelle main droite qui l’a aplati sur la toile pour de bon, incitant l’arbitre Celestino Ruiz à mettre fin au combat. Nakatani remporte la victoire et renforce encore sa réputation de guerrier endurci qui refuse de démissionner face à l’adversité même après plusieurs KO. C’est cela un guerrier.

A LIRE : L’opprimé Jeison Rosario a détruit le champion Julian Williams [Full fight] [19/01/2020]

Malheureusement, on ne peut pas en dire autant de Felix Verdejo qui a laissé ses fans incrédules. Bien que personne ne pensait que Nakatani allait être un combat facile pour Verdejo, la plupart des experts pensaient que les compétences de Verdejo lui rapporteraient la victoire les doigts dans le nez et une chance de remporter un combat pour le titre mondial.

Depuis sa première défaite contre Antonio Lozada Torres, le 17 mars 2018 au Theater du Madison Square Garden, Felix Verdejo a fait ce que beaucoup appellent un «voyage de retour». Partout vous pouviez lire quelque chose sur le « voyage de retour » de Verdejo. C’était surprenant parce que nous n’étions pas au courant. Si vous vous surprenez à vous poser la question «De quoi revient-il»? Vous n’êtes pas seul à vous posez cette question. Beaucoup de fans se la posent encore en ce moment, et pas des moindres. De quoi Verdejo avait-il besoin de revenir? Ce n’était pas un ex champion qui avait perdu un titre et qui revenait sur le ring pour le regagner. Jusque-là, il n’avait pas non plus affronté un ancien champion mondial. Il ne s’est battu que contre le deuxième challenger pour le titre mondial, Lozada-Torres, et contre lequel il a d’ailleurs perdu. On pourrait donc dire sans crainte de se tromper que Verdejo faisait un « voyage de retour » après avoir subi sa première défaite.

Verdejo n’est certes pas le premier ni le dernier combattant à subir une défaite alors qu’il se dirige vers un combat pour un titre mondial. Alors, pourquoi ce battage médiatique entourant cette «histoire de retour»? Un retour qui l’a amené à changer de formateur il y a plusieurs mois et à s’entraîner sous la tutelle d’Ismael Salas, qui n’est pas n’importe qui.

A LIRE : Alejandra Jimenez bat Franchon Crews-Dezurn dans un combat fou et appelle Claressa Shields [Full fight] [14/01/2020]

Verdejo a quitté Porto Rico et a organisé ses camps d’entraînement à Las Vegas afin d’être plus proche de son entraîneur pour consacrer toute son attention à la boxe. Verdejo a affirmé avoir retrouvé son sérieux après son accident de moto en 2016 où il a subi un traumatisme crânien et des lacérations au niveau du visage. Il a déclaré lors d’entretiens que ses manquements de jugement et son immaturité étaient bien à l’origine de son incapacité à réaliser son plein potentiel et c’est ce qui aurait aussi contribué à provoquer cet accident. Prenant tout, dit-il, au pied de la lettre, ce combat était pour lui son «voyage de retour. » Pourquoi a-t-il alors échoué après avoir dominé de bout en bout la première moitié du combat? C’est bien cette question-là que tout le monde se pose.

Depuis samedi, je me retrouve à essayer de donner un sens à cela. Dans un article publié par un journal de Porto Rico, Primera Hora, des experts en boxe, dont le double champion du monde Ivan Calderon, vivent cette perte comme un drame. Ils y apportent leur avis et tentent de donner un sens à la perte de Verdejo. Un des experts a affirmé que Verdejo avait abandonné son plan de combat, et c’est pourquoi il a perdu en se faisant éliminer. Un autre a mis en doute la légitimité de l’endurance et le régime d’entraînement de Verdejo. Pour sa part, Calderon pense que Verdejo s’est épuisé lors des premiers tours en essayant d’assommer Nakatani pour terminer le combat tôt.

Sans essayer de s’aventurer dans l’esprit des autres, en évitant les aspects intangibles telles que le cœur, la détermination, la volonté et le courage, en particulier celui d’un combattant de classe mondiale, c’est une question qui mérite l’avis de nombreuses personnes avertis. Dommage qu’il n’y ait pas de scores ou de statistiques «Compubox» pour mesurer des atouts tels que la puissance, le courage, la ténacité ou la volonté de gagner. La brutalité de la boxe elle-même n’est pas perçue de la même manière par le tribunal de l’opinion publique. Tous les experts en boxe dans l’article du Primera Hora étaient tellement préoccupés par ce que Verdejo n’a pas fait qu’ils ont par inadvertance, ou non, omis de reconnaître ou même d’évoquer, ne serait-ce qu’une seule fois, le fait que Nakatani pouvait avoir un esprit de guerrier, qu’il pouvait avoir creusé très profondément dans son sac à outils pour revenir du pandémonium, continuer à boxer et parvenir à assommer son adversaire pour obtenir la victoire.

A LIRE : Canelo Alvarez vs Ryota Murata le 23 mai au Saitama Super Arena, et non le 2 mai [31/01/2020]

Felix Verdejo

Depuis son «voyage de retour», j’ai regardé attentivement les séquences d’entraînement de Verdejo, ses interviews et ses combats. En termes de boxe, Felix Verdejo a tout pour plaire, c’est pour cela qu’il a séduit autant, les promoteurs comme les analystes de boxe. Il a de la vitesse, il entre et sort de la zone de son adversaire avec facilité comme l’ombre d’une main. Il peut boxer et assembler des tirs de précision ultra-rapides qui peuvent assommer les gars. À un moment donné, le grand Tito Trinidad a béni Felix Verdejo comme le prochain boxeur portoricain capable de remplir ses chaussures. Le problème est que le langage corporel de Verdejo nous dit tout le contraire, surtout face à une adversité tenace comme le Japonais.

De nombreuses fois Verdejo a frappé des adversaires correctement, mais il n’a pas répondu à l’appel pour terminer le travail. Pas comme Miguel Cotto l’a fait contre Roberto Torres. Pas de la même manière que Wilfredo Gomez contre Lupe Pintor, ou Hector Camacho contre Edwin Rosario. Dans ces batailles épiques, chaque champion a rassemblé cette volonté de gagner que les fans de boxe connaissent bien quand il devient évident au combattant que ses compétences en boxe n’étaient pas suffisantes pour remporter la victoire. C’est une chose d’avoir des compétences, mais c’est une tout autre chose d’avoir cette volonté de gagner si précieuse. Mike Tyson l’avait. Non seulement il l’avait mais sa chance réside dans le fait qu’elle était en plus combinée à un esprit de tueur. Felix Verdejo, pour une raison inconnue, n’a pas pu ou n’a pas voulu mordre efficacement pour finir le travail et se diriger vers la victoire dans un combat exténuant comme nous l’avons vu contre Nakatani. Cela confirme l’adage de Mike Tyson: «Tout le monde a un plan jusqu’à ce qu’il se fasse frapper au visage. » Une triste vérité dans les deux pertes du Portoricain.

On ne sait pas ce que l’avenir réserve à Verdejo. À 27 ans, il est encore assez jeune pour se remettre de ces deux défaites et tenter de décrocher un titre mondial. Mais l’horloge tourne, et comme on dit en boxe, « Père temps est invaincu. » Verdejo n’a certainement plus besoin de «voyages de retour» maintenant, impliquant un nouveau formateur, un nouveau régime d’entraînement et on ne sait quoi d’autre. Verdejo n’a pas besoin d’une concentration remise à zéro, à supposé qu’il y en avait déjà une. Ce dont Verdejo a besoin ne peut pas être enseigné au gymnase ou offert. Un général dont j’ai oublié le nom a dit un jour: «Il est fatal d’entrer dans une guerre sans la volonté de la gagner. » Ce dont Verdejo a besoin, c’est de ce que chaque guerrier depuis les temps anciens a dû affronter dans une bataille ou une autre: la volonté de gagner à tout prix.


A LIRE : Après avoir détruit Felix Verdejo, Masayoshi Nakatani appelle Teofimo Lopez [14/12/2020]

A LIRE : Masayoshi Nakatani est revenu de l’enfer pour éliminer Felix Verdejo / Berlanga bousille Sierra [13/12/2020]


Articles recommandés / les plus lus :

A LIRE : La boxe aurait besoin des youtubeurs [04/12/2020]

A LIRE : [VIDÉO] Evander Holyfield – Top 5 des victoires notables [03/12/2020]

A LIRE : Les invraisemblables excuses des combattants [18/11/2020]

A LIRE : Quand Ralph Citro a révélé les magouilles de certains boxeurs grâce à l’informatique [10/11/2020]

A LIRE : Il y a 50 ans: Quand Ali est revenu sur le ring en héros [08/11/2020]

A LIRE : Lopez vs Lomachenko – Réflexions sur la notation des juges [02/11/2020]

A LIRE : Kell Brook – La dernière valse [28/10/2020]

A LIRE : [VIDÉO] Teofimo Lopez – Nouveau Roi des poids légers [24/10/2020]

A LIRE : Teofimo Lopez domine et défait Vasyl Lomachenko par décision unanime [Vidéo] [18/10/2020]

A LIRE : Lomachenko vs Lopez: Turbo Chess vs Turbo War[17/10/2020]

A LIRE : [VIDÉO] Fury vs Joshua – Est-ce que ce combat va vraiment avoir lieu? – Aperçu [08/10/2020]

A LIRE : Combat de l’année: Jose Zepeda arrête Ivan Baranchyk dans le 5ème [vidéo] [04/10/2020]

A LIRE : Floyd Mayweather Jr. offre son aide à Wilder et s’excite stupidement sur Wanheng Menayothin [01/10/2020]

A LIRE : [VIDÉO] Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez – Aperçu et prédiction [29/09/2020]

A LIRE : Tony Yoka a perdu beaucoup contre Johann Duhaupas hier soir [26/09/2020]

A LIRE : Jarrell Big Baby Miller attribue son récent test positif au Viagra [24/09/2020]

A LIRE : Frank Warren abîme encore plus l’image du British Boxing Board of Control [BBBoC] [20/09/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez officiel pour le 17 octobre à Las Vegas [09/09/2020]

A LIRE : Alexander Povetkin efface Dillian Whyte dans le 5ème round [23/08/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez: Loma accepte moins d’argent pour finaliser le combat [09/08/2020]

A LIRE : La légende Chris Eubank Sr. [03/08/2020]

A LIRE : La boxe déshonorée : Seniesa Estrada vs Miranda Adkins [vidéo] [01/08/2020]

A LIRE : L’histoire de Michael Bentt, le sympathique Roi oublié des poids lourds [13/07/2020]

A LIRE : Pacquiao / Mayweather: Qui a eu la meilleure carrière? [30/05/2020]

A LIRE : Sugar Ray Leonard discute de son combat contre Marvin Hagler [14/05/2020]

A LIRE : Quinze ans après, Ricky Hatton se souvient de sa bataille avec Kostya Tszyu [29/04/2020]

A LIRE : Julian Jackson / Gerald McClellan: parcours croisés de deux des plus durs cogneurs que la boxe ait connus [28/04/2020]

A LIRE : Callum Johnson: « Artur Beterbiev est un monstre de la nature. Il battra Dmitry Bivol » [17/04/2020]

A LIRE : [Vidéo] L’histoire de la division poids lourd avec Emanuel Steward [15/04/2020]

A LIRE : Teddy Atlas sur Andy Ruiz: « Le poids n’était pas la cause de sa perte contre Joshua » [09/04/2020]

A LIRE : Artur Beterbiev vs Dmitry Bivol: l’analyse d’Andre Ward [02/04/2020]

A LIRE : Les cinq victoires les plus impressionnantes de Joe Calzaghe [01/04/2020]

A LIRE : Une carrière bâtie sur le succès: l’histoire d’Abel Sanchez [30/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez reviendra-t-il chez les mi-lourds pour affronter un animal comme Artur Beterbiev? [28/03/2020]

A LIRE : Suspicion de dopage: Un fermier affirme que l’équipe de Tyson Fury lui aurait offert de l’argent pour mentir [15/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Billy Joe Saunders le 2 mai – Aperçu [06/03/2020]

A LIRE : Effrayés par la dernière performance de Jorge Linares, les Garcia père et fils se dégonflent [vidéo] [03/03/2020]

A LIRE : [VIDÉO] Un aperçu original du méga-combat revanche entre Deontay Wilder et Tyson Fury 2 [02/03/2020]

A LIRE : Les plus grandes trilogies dans l’histoire de la boxe [02/03/2020]

A LIRE : La légende de la boxe, Roman Gonzalez, évacue Kal Yafai avec un coup de marteau [vidéo] [01/03/2020]

A LIRE : Deontay Wilder doit effacer de sa tête l’idée même d’une trilogie avec Tyson Fury [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury STOP Deontay Wilder au 7ème. Wilder devrait oublier la trilogie [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury TKO Deontay Wilder au 7ème round [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Wilder & Fury II : insultes et révélations durant la conférence de presse [vidéo] [20/02/2020]

A LIRE : Jorge Linares a écrasé Carlos Morales en 4 rounds [vidéos] [15/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : faire des prédictions en boxe, c’est amusant [13/02/2020]

A LIRE : Le style post-mexicain, une boxe véritablement mondiale, arrive [12/02/2020]

A LIRE : Clay Collard vs Raymond Guajardo: le round de l’année [vidéo] [03/02/2020]

A LIRE : « Tyson Fury n’est pas le champion linéaire, dit Michael Buffer, ce truc est un non-sens » [1/02/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Ryota Murata le 23 mai au Saitama Super Arena, et non le 2 mai [31/01/2020]

A LIRE : L’opprimé Jeison Rosario a détruit le champion Julian Williams [Full fight] [19/01/2020]

A LIRE : Edwin Rodriguez vs Michael Seals, grosses fusillades et KO à la pelle [vidéo] [18/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury physiquement méconnaissable [18/02/2020]

A LIRE : Alejandra Jimenez bat Franchon Crews-Dezurn dans un combat fou et appelle Claressa Shields [Full fight] [14/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia veut se mesurer à Jorge Linares le 2 mai [11/01/2020]

A LIRE : Yuniel Dorticos, le KO de l’année 2019? Les autres KO mémorables de l’année [09/01/2020]

A LIRE : Katie Taylor vs Delfine Persoon : le vol de l’année 2019 [vidéo] [07/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia insiste auprès de Gervonta Davis [5/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder II – Point de vue [4/01/2020]

A LIRE : Manny Pacquiao, le premier boxeur à détenir des titres mondiaux sur 4 décennies [03/01/2020]

A LIRE : Combat de l’année 2019: Naoya Inoue vs Nonito Donaire ou Artur Beterbiev vs Oleksandr Gvozdyk [27/12/2019]

A LIRE : Les poids lourds encore à l’ombre mais à ne pas perdre de vue en 2020 [27/12/2019]

A LIRE : Bob Arum: « Lomachenko sera bientôt avec cette bête » [16/12/2019]

A LIRE : Ray Mancini: « Canelo doit battre GGG pour être n°1 » [07/12/2019]

A LIRE : Le talentueux Oleksandr Gvozdyk n’a eu aucune chance face à un Beterbiev méthodique, déteminé et sans pitié [vidéo] [10/10/2019]

A LIRE : Un mort, une vie brisée et la boxe à jamais changée : Mancini – Kim, histoire d’un drame [16/01/2019]

A LIRE : McGregor affirme que Mayweather sera malmené le 26 août [15/07/2017]

A LIRE : La traversée du désert de Djamel Dahou, un champion de boxe sacrifié par son pays, malgré les victoires [01/06/2017]

A LIRE : Le jour où le prix Nobel de la boxe à rencontré le lauréat du prix Nobel de littérature [24/05/2017]

A LIRE : Francois Botha volé ouvertement en Australie face à Sonny Bill Williams [Vidéo] [22/03/2013]

70 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s