Canelo Alvarez surclasse Callum Smith

Publié par

Pandémie? Tout le Mexique était là hier soir à l’Alamodome de Las Vegas. La foule était plutôt assez calme quand une diva a entonné l’hymne britannique God Save The Queen, remerciée avec quelques applaudissements polis comme à l’opéra. Mais alors, dès que l’hymne national mexicain a retenti, interprété par une superbe mexicaine, vous pouviez entendre la différence de décibels entre les acclamations du public britannique et mexicain. Puis, l’arène a pris feu quand trois délicieuses noires sont apparues pour lâcher leurs voix envoûtantes sur l’hymne national américain sous les hurlements de la foule.

Le sérieux et calme combattant britannique, Callum Smith (27-1, 19 KO), jamais un mot au-dessus de l’autre, a marché le premier vers le pandémonium, le visage recouvert d’un masque noir. C’est un gars respectueux et simple, c’est pas un fanfaron. Son frère Liam, que Canelo (54-1-2, 36 KO) a éliminé en 2016 et qui a trop grossi depuis, était là, la mine renfrognée. On dirait qu’il pressent quelque chose. Callum Smith a pourtant l’air assez confiant, très détendu même. Tout à coup, alors qu’on ne le voyait pas sur le ring, un Michael Buffer virtuel a surgi du néant comme une apparition, le bas du corps dans l’obscurité, et a repris le micro à son collègue David Diamante, présent lui physiquement sur le ring, pour inviter Smith à s’approcher. Le Britannique s’est mis en branle vers le ring entouré de sa troupe. Le public n’en pouvait plus d’attendre leurs hommes. Une voix depuis les hauts parleurs psalmodie des trucs à la noix sur les rêves. Elle dit que le rêve c’est la liberté, et que ce rêve va bientôt arriver et je ne sais quoi d’autre. Juste après, la caméra de DAZN s’arrête enfin sur Canelo qui marche dans les couloirs de l’Alamodome et se dirige à son tour vers l’arène, masqué de blanc et couvert d’un poncho, flanqué de son bedonnant entraîneur Eddy Reynoso.

Le Michael Buffer virtuel reprend le micro pour présenter le combattant mexicain avec sa voix d’outre-tombe. La foule hurle. Canelo Alvarez sort du tunnel et apparaît en haut à la porte comme le Messie. La chanson Mexico Lindo y Querido, sa chanson signature, est reprise en choeur par ses fans. La foule crie à en cracher les poumons. Trois trompettes mexicaines avec un son pourri et décalé retentissent. Ca va encore chanter et en effet ça chante, pendant que Canelo marche comme un souverain vers le cercle carré. La foule est vraiment dense alors qu’on vient d’apprendre que les Britanniques, cloîtrés chez eux à la dure en Europe, ont été sommés de rester à la maison par Boris Johnson qui vient d’ordonner un confinement très strict. Mais ce soir nous sommes aux States. Combien de temps reste-t-il encore à Michael Buffer sur le ring? Sans vouloir paraître médisant, un an, grand max, vu qu’il n’apparaît plus que comme un spectre virtuel alors que le gars est encore vivant. Avec la technologie qu’on a aujourd’hui, vous pouvez parier que Buffer continuera à annoncer les gros galas de boxe même des années après sa mort. Heureusement, il nous reste Jimmy Lennon Jr., qui a encore une voix fraîche à 62 ans.

A LIRE : Canelo Alvarez vs Callum Smith – Aperçu et prédictions [17/12/2020]

Dès le premier tour, le public de boxe a tout de suite compris quelque chose d’important: il était évident que Callum Smith s’était trompé de ring. Le Britannique avait peu de chance de gagner. Alvarez est l’un des combattants d’élite les plus complets de la planète. Vitesse, puissance décente, mouvements de la tête et du haut du corps. Le gars glisse, possède un excellent timing, un jab avec la puissance d’une droite lancée à toute puissance. Canelo jab avec la gauche comme avec la droite. Discipliné tout en pourchassant son adversaire, il encaisse sans sourciller. Il est précis. Il est juste parfait. « Il est fantastique », a dit le sympathique Chris Mannix qui commentait le combat avec l’excellent Sergio Mora, ainsi que le volubile Briant Kenny qui ne laisse jamais la parole aux autres. Vous voulez être aimé dans la vie? Laissez la parole à celui que vous avez en face si vous voyez qu’il attend pour dire quelque chose. C’était le cas de Mora que Briant Kenny ne voulait pas laisser parler.

Canelo donne l’impression d’un gars qui s’amuse sur le ring. Je n’exagère pas. Au fil des rounds, Smith a été beaucoup touché. C’était difficile pour lui car on voyait qu’il résistait courageusement. Le gars n’a jamais été renversé de toute sa carrière de huit ans. Mais il répondait. On remarque que ses coups ne sont pas puissants du tout. Mais on se dit qu’il va peut-être en lancer de meilleurs. On ne comprend pas trop ce qu’il fabrique. Le combat devient rugueux. Smith est troué avec des obus au corps de calibre 120 mm des chars Leclerc. Mais il résiste et répond, avec des crochets gauches doubles, triples. On a envie de le croire. Le problème est que Canelo les encaisse bien, et il continue d’avancer sur lui, en s’en donnant à coeur joie. Canelo était au bureau hier soir.

Dans le 8ème, Smith a pris une vraie raclée, mangeant de grosses combinaisons à la tête et au corps. Canelo a enterré des mains effroyables qui ont toutes atterri à la maison, des uppercuts à la pelle. Du sang s’est mis à couler du nez du Britannique dans le 10ème. Le gars a absorbé une tonne de coups et il est toujours là, toujours debout en train de reculer. Son visage est boursouflé par endroit comme un coing Bourgeault. Canelo boxe toujours de façon impeccable, comme à l’usine. Entre le 11ème et le 12ème, il se permet même de ne pas poser ses fesses sur le tabouret. Le dernier round démarre et se termine comme les précédents, de façon quasiment unilatérale.

Hier soir, Callum Smith n’a pas pu compter sur son avantage de taille. Son pouvoir dans les deux mains est, je ne sais pas si j’exagère, inexistant. D’ailleurs, à partir du 4ème tour, Mora et Mannix ont commencé à se demander si Smith avait un plan B, parce qu’on ne voyait pas comment il pouvait gagner le combat. A la fin, interviewé après Canelo, Smith a chaussé une casquette pour dissimuler l’état de son visage et ses yeux abîmés. Il a dit que Canelo a un jab very good. Il répond aux questions mais il n’a aucune envie de parler et on le comprend.

Canelo Alvarez a emmené Callum Smith, champion WBA des super-moyens, invaincu auparavant, à l’école publique avec un cartable tout neuf pour sa première défaite chez les pros, en remportant une décision unanime de 12 rounds pour le détrôner et capturer également la sangle WBC vacante des super-moyens. Les scores étaient de 119-109, 119-109 et 117-111. Vous pouvez parier que le score de 119-109 est celui qui reflète de façon honnête le combat.

Callum Smith n’a jamais laissé aller ses mains de la manière dont il avait besoin pour gagner des rounds, et quand il les lançait, il a surtout raté. À quelques reprises en fin de combat, Smith a décroché d’excellents uppercuts, mais Canelo les a bien pris. Après le combat, Canelo a confirmé qu’il souhaitait unifier toutes les ceintures, ce que tout le monde savait déjà.

Vous pouvez dire que Canelo a battu Callum Smith de manière clinique. Smith a été ébranlé du début à la fin, y compris dans les tours de championnat à cause des affreux coups qu’il prenait, choisissant dans un sursaut de survie d’utiliser les mouvements pour durer jusqu’à la cloche finale. C’était vraiment mauvais de la part de Smith qu’il n’ait pas laissé ses mains aller dans les tours 11 et 12 pour essayer de remporter la victoire, mais encore une fois on le comprend, c’est plus facile à dire derrière un clavier.

L’entraîneur de Smith, Joe Gallagher, a déclaré qu’il a failli arrêter le combat après le neuvième tour à cause des coups massifs et la punition que Smith subissait. Mais Smith a eu pourtant ses petits moments dans le combat, sans réussir à en profiter. Le gros problème qui a nui à Smith était sa réticence à se présenter et à attaquer Canelo. Smith a laissé Canelo le repousser pratiquement durant tout le combat, il était incapable de tenir bon.

Smith a combattu de manière vraiment décevante du 2ème au dernier round, reculant et en se couvrant contre les cordes. Il ressemblait plus à un sparring partner qu’à un champion, un combattant qui est venu faire un match de boxe sans cette précieuse volonté de gagner.

A LIRE : Felix Verdejo vs Masayoshi Nakatani: la volonté de gagner [15/12/2020]

Callum Smith était blessé

Smith a subi une blessure au biceps à son bras gauche, qui était gravement enflé. Son biceps gauche avait l’air du double de la taille de son biceps droit alors qu’il quittait le ring. On ne sait pas quand la blessure s’est produite. Mais si cela ne s’est pas produit dans les deux premiers tours, vous ne pouvez pas utiliser cela comme excuse pour expliquer pourquoi Smith n’a pas lâché ses mains, car durant tout le combat il avait l’air timide et effrayé à l’idée de se faire contrer par Canelo.

Une fois que Canelo a réalisé que Smith n’allait pas lui jeter des coups féroces, il a commencé à y aller à fond les manettes à partir de la seconde moitié du combat. Au crédit de Smith, il a bien réussi à bloquer de nombreux tirs et à éviter de justesse et à plusieurs reprises de gros coups de marteau avec ses mouvements du haut du corps.

Mais ce n’était pas du tout le Callum Smith qui avait battu George Groves pour remporter le tournoi World Boxing Super Series en 2018. Que ce soit la blessure qui a empêché Smith de se battre à ce niveau ou autre chose n’est pas encore clair à ce stade. Hier soir, nous avons eu droit au même Smith qui a combattu John Ryder.

Au début du combat, Smith a décroché des tirs massifs qui auraient assommé beaucoup de combattants, mais Canelo les a pris comme s’ils n’étaient rien. Si Smith a été compétitif au premier tour, c’est parce que Canelo était juste en train de télécharger des informations. A plusieurs reprises on a vu Smith essayer de lancer des uppercuts, mais ils étaient maladroits et de toute façon peu puissants. De plus, contre Canelo, qui a ce cou de bouledogue anglais, le Britannique aurait dû laisser tomber les uppercuts et se concentrer sur autre chose. C’est bien l’énorme cou de Canelo qui l’a aidé à absorber les rares uppercuts avec lesquels Smith s’est connecté. Mais cela dit, si Smith avait continué à frapper Canelo avec des uppercuts massifs et mieux télégraphiés, il aurait peut-être eu une chance de gagner.

A LIRE : Chisora: « Oleksandr Usyk aura la peur de sa vie le 31 octobre » [23/10/2020]

Canelo est descendu du poids mi-lourd après avoir quitté le titre WBO qu’il a arraché à Kovalev, âgé de 37 ans, et il n’a montré aucun signe d’affaiblissement dû à la perte de poids. Smith a eu d’énormes emmerdes pour décrocher ses coups, car Canelo a utilisé un excellent mouvement de la tête et du haut du corps pour les éviter. Le manque de vitesse de la main et la façon avec laquelle Smith poussait ses coups ne l’ont vraiment pas aidé. Alors que Ghallager voulait le faire au 9ème tour, un autre entraîneur lui aurait certainement dit au bout de cinq rounds qu’il n’avait rien à faire avec ce gars et qu’il doivent rentrer à la maison.

Canelo voyait tous les tirs que Smith envoyait en parvenant à éviter la plupart d’entre eux. Ce n’est que tard dans le combat que Canelo est devenu un peu bâclé et a été frappé à quelques reprises avec de bons tirs du Britannique, mais sans grande puissance, sans rien derrière, de sorte que Canelo s’est mis à ouvrir le feu sur Smith sans se soucier de ce qui revenait. C’était vraiment une victoire unilatérale.

Canelo a réussi 209 tirs sur 484 pour un pourcentage de connexion de 43%, selon CompuBox. La raison pour laquelle Canelo a décroché autant de coups est le fait que Smith était assis comme un canard contre les cordes la plupart du temps.

Smith a décroché 97 coups sur les 536 qu’il a jetés pour un taux de connexion de 18%. Cela vous montre à quel point c’était difficile pour lui de décrocher quoi que ce soit. Quant aux tirs puissants, n’en parlons pas. Canelo s’est connecté avec 124 des 220 lancés, pour un taux de connexion de 57%. Smith a décroché 55 sur les 228 qu’il a envoyés pour un taux de connexion de 24%.

Canelo a décroché 88 jabs sur 274 pour un pourcentage de connexion de 32%. Tandis que Smith a connecté 44 jabs sur les 311 qu’il a tirés pour un pourcentage de 14%. C’est absolument surprenant que le grand Smith [1,91 m] ait réussi si peu de jabs compte tenu de son énorme hauteur et de son avance sur le petit Canelo [1,73 m].

Canelo Alvares est devenu un champion du monde dans quatre divisions. Le combat était trop unilatéral pour qu’il soit aussi divertissant que certains combats passés de Canelo. Ce n’était en rien compétitif. Bien que Canelo se soit référé à plusieurs reprises à Smith en disant que c’était le combattant n°1 de la division des super-moyens lors de la préparation du combat, il était clair qu’il était loin de ce niveau. John Ryder devait se marrer en entendant Canelo parler de Smith à ce moment-là.

A LIRE : Combat de l’année: Jose Zepeda arrête Ivan Baranchyk dans le 5ème [vidéo] [04/10/2020]

L’interprète était mauvais

«J’ai fait un excellent travail après 13 mois de licenciement contre un grand combattant, et comme vous pouvez le voir, j’ai fait un excellent travail et j’ai gagné ce soir en faisant un excellent travail», a déclaré Canelo qui semblait répéter les mêmes phrases, mais c’est parce qu’il parlait par le biais d’un interprète mauvais qui n’avait pas l’air de maîtriser l’anglais. « Je suis le meilleur au monde et j’ai gagné ce soir. », répétait l’interprète.

Et ça continue:

«Depuis le premier tour, j’ai essayé de voir ce qu’il pouvait apporter, j’analysais ses compétences ou autre, mais comme vous le voyez, j’ai montré ce que je suis et je suis le vainqueur, j’ai gagné le combat. Je me sens bien au super-moyen, je ne veux plus me bagarrer avec la balance, et après 13 mois, vous avez pu voir ce que je peux faire pour gagner. »

«C’est l’une des meilleures nuits pour moi, à moi. J’ai gagné, bien sûr, les titres unifiés dans l’une des plus belles nuits que j’ai passées de ma vie. Et j’en veux plus. Je veux unifier, je suis le meilleur, je veux toutes les ceintures et je vais encore gagner », a déclaré Canelo sans qu’on puisse être sûr que c’est vraiment ça qu’il disait. «Peu importe qui sera là», a ajouté l’interprète lorsqu’on a demandé à Canelo ce qu’il voulait faire ensuite. 

Je ne sais pas où Canelo a trouvé son interprète pour l’interview d’après-combat, mais il doit revenir aux deux femmes qui travaillaient avec lui et qui maîtrisent parfaitement les deux langues. Elles connaissent l’anglais et l’espagnol couramment et faisaient un remarquable travail de traduction. La pétillante Jordan Hardy, la femme de Caleb Plant qui travaille avec PBC, aurait fait un excellent travail pour traduire Canelo hier soir.

Nous avons vu de façon limpide lors du dernier combat de Smith contre John Ryder qu’il n’était pas un combattant de niveau élite, car il semblait perdre contre lui. Alors pourquoi le mettre avec Canelo. C’était une surprise de voir Smith déclaré vainqueur contre Ryder. Les combattants qui ont un vrai talent dont Canelo doit s’inquiéter sont les gars suivants:

  • Caleb Plant
  • Edgar Berlanga
  • Billy Joe Saunders
  • David Benavidez
  • Bektemir Melikuziev
  • Dimitry Bivol – qui pourrait descendre au super-moyen

A LIRE : Alexander Povetkin efface Dillian Whyte dans le 5ème round [23/08/2020]

Canelo affirme qu’il ne fuit pas GGG

«Je ne fuis personne. Je montre juste que je me bats contre les meilleurs. Mais bien sûr, s’il veut mener le combat, alors je le prendrai. Je vais montrer au monde que je lutte contre les meilleurs », a déclaré Canelo lorsqu’on lui a demandé s’il serait intéressé à combattre Triple G.

«Je me sens plus mature, je me sens mieux. Il est l’un des meilleurs, mais pas le meilleur. J’ai beaucoup de défis à relever au cours de ma carrière. Ce n’est pas le plus compliqué. Je suis vraiment fier d’avoir ça sur le CV », a ajouté Canelo à propos du fait qu’il soit champion du monde dans quatre divisions.

«Je suis venu ici non seulement pour représenter mon pays mais aussi pour représenter la boxe. Nous allons faire plus », a annoncé Canelo.

Canelo dit qu’il ne fuit pas GGG, mais les fans de boxe vont finir par croire ça s’il continue à ignorer le Kazakh. Golovkin a surpassé Canelo ce week-end avec sa victoire par élimination directe au septième tour contre Kamil Szeremeta à Hollywood. Même si Golovkin, âgé de 38 ans, a huit ans de plus que Canelo, il avait l’air plus impressionnant, plus puissant et peut-être même en meilleure condition physique. Mais il est vrai qu’il combattait un gars qui n’avait strictement rien à faire avec lui sur le ring tellement l’incompatibilité était criante et même assez gênante à regarder. La comparaison est peut-être maladroite mais on avait l’impression que Golovkin se battait contre un enfant à cause de la petite taille de Szeremeta, son pouvoir anémique et son énorme incompétence.

Eddy Reynoso: « Canelo combattra Caleb Plant ou Saunders dans 90 jours »

L’ entraîneur de Canelo Alvarez, Eddy Reynoso, a révélé qu’ils prévoyaient de revenir sur le ring dans les 90 prochains jours pour disputer un match d’unification contre le champion IBF des super-moyens, l’invaincu Caleb Plant, et le champion WBO, Billy Joe Saunders, également invaincu. Reynoso précise qu’ils aimeraient organiser les deux combats au Mexique.

Le fait que Plant (20-0, 12 KO) défende son titre IBF des super-moyens le mois prochain contre Caleb Truax (31-4-2, 19 KO), le 30 janvier, jette un grand suspense quant à savoir qui Canelo combattra en premier, Plant ou Saunders. Avec Canelo cherchant à revenir sur le ring dans 90 jours, il est peu probable que Plant veuille retourner immédiatement au gymnase pour commencer à se préparer pour un combat contre Canelo en mars après son affrontement avec Truax le 30 janvier.

Etant donné que Plant a peu de chance d’être disponible pour le prochain combat de Canelo, il ne reste que le champion WBO des super-moyens, Billy Joe Saunders (30-0, 14 KO).

«Nous prévoyons de le faire dans 90 jours au Mexique. Nous voulons soit Caleb Plant soit Billy Joe Saunders pour unifier les titres des super-moyens», a révélé l’entraîneur de Canelo, Eddy Reynoso, à Boxing Social lorsqu’on lui a demandé quand et contre qui Canelo Alvarez se battra.

«Je suis très heureux de sa performance, très heureux de la façon dont il a attaqué et de la façon dont il a tenu bon», a ajouté Reynoso à propos de la performance de Canelo. « Surtout, je suis très content de la victoire car nous avons gagné. »

Interrogé sur son évaluation de la performance de Callum Smith contre Canelo, Reynoso à déclaré:

«C’est un grand combattant, mais il n’a jamais combattu personne comme Canelo. C’est un grand combattant et tous mes respects envers lui. Il a fait un grand combat. »


A VOIR : Full Fight [49,58 mn – DAZN]



A LIRE : Callum Smith compte sur son avantage de taille contre Canelo [20/12/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Callum Smith – Aperçu et prédictions [17/12/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Errol Spence est possible dit Canelo, ainsi que contre Caleb Plant [17/12/2020]

A LIRE : Callum Smith dit qu’il est prêt à détrôner la légende [17/12/2020]

A LIRE : Callum Smith vs John Ryder – poids officiels [23/11/2019]

A LIRE : Victoire controversée de Callum Smith sur John Ryder [24/11/2019]

A LIRE : Hearn réagit à la victoire pourrie de Callum Smith face à John Ryder [24/11/2019]

A LIRE : Canelo Alvarez dit qu’il prévoit de prendre sa retraite dans cinq ans [11/12/2020]

A LIRE : Callum Smith va vivre un moment difficile le 19 décembre contre Canelo Alvarez [09/12/2020]

A LIRE : Callum Smith est impatient de se battre contre Canelo Alvarez le 19 décembre [30/11/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Callum Smith le 19 décembre [18/11/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Callum Smith probablement le 19 décembre [12/11/2020]

A LIRE : Convaincu d’une défaite pour Joshua, Arum cherche déjà un adversaire pour Fury [10/12/2020]

A LIRE : Anthony Joshua vs Kubrat Pulev – Aperçu [10/12/2020]

A LIRE : Anthony Joshua dit qu’il va se sacrifier pour pouvoir se battre contre Tyson Fury [03/12/2020]

A LIRE : Oleksandr Usyk va forcer Joshua à le combattre ou à lui remettre la sangle WBO début 2021 [27/11/2020]

A LIRE : Mike Tyson ne donne pas beaucoup de chance à Anthony Joshua face à Tyson Fury [25/11/2020]

A LIRE : Arum est au désespoir à cause de Crawford qui fait fuir les fans alors qu’il gagne [22/11/2020]

A LIRE : Anthony Joshua vs Kubrat Pulev: au lieu de le baisser, Hearn augmente le prix [20/11/2020]

A LIRE : Bob Arum prédit une victoire de Kubrat Pulev sur Anthony Joshua [06/11/2020]

A LIRE : Usyk bat Chisora et envoie un message à Anthony Joshua: « Je viens te chercher » [01/11/2020]

A LIRE : Anthony Joshua fera face à un raciste ce 12 décembre, le Bulgare Kubrat Pulev [16/10/2020]

A LIRE : Anthony Joshua vs Kubrat Pulev: Hearn dit que ce sera sans les fans le 12 décembre [23/09/2020]

A LIRE : Anthony Joshua vs Kubrat Pulev le 12 décembre à l’O2 Arena [02/09/2020]

A LIRE : Tyson Fury vs Anthony Joshua : les doutes de Fury et les certitudes de Frank Warren [29/08/2020]

A LIRE : Frank Warren déconseille à Dillian Whyte de revenir trop vite après sa perte par KO [29/08/2020]

A LIRE : Alexander Povetkin va honorer la clause de revanche qui le lie à Dillian Whyte [28-08-2020]

A LIRE : Anthony Joshua prédit qu’il arrêtera Tyson Fury dans les six rounds [27/08/2020]

A LIRE : Bob Arum jubile après la défaite de Dillian Whyte vs Alexander Povetkin [26/08/2020]

A LIRE : Andy Ruiz Jr. remercie Manny Robles et hésite entre Teddy Atlas et Freddie Roach [25/01/2020]

A LIRE : Manny Robles sur Ruiz: « Il faut être discipliné et avoir faim. Je ne peux pas le désirer à sa place.» [10/12/2019]


Articles recommandés / les plus lus :

A LIRE : Felix Verdejo vs Masayoshi Nakatani: la volonté de gagner [15/12/2020]

A LIRE : [VIDÉO] Qui est le meilleur welter aujourd’hui? [11/12/2020]

A LIRE : Anthony Joshua vs Kubrat Pulev – Aperçu [09/12/2020]

A LIRE : Floyd Mayweather et Manny Pacquiao: deux légendes aux désirs totalement opposés [08/12/2020]

A LIRE : La boxe aurait besoin des youtubeurs [04/12/2020]

A LIRE : [VIDÉO] Evander Holyfield – Top 5 des victoires notables [03/12/2020]

A LIRE : C’était il y a 20 ans: Felix Trinidad vs Fernondo Vargas [02/12/2020]

A LIRE : « No Mas » [25/11/2020]

A LIRE : Arum est au désespoir à cause de Crawford qui fait fuir les fans alors qu’il gagne [25/11/2020]

A LIRE : Daniel Dubois Joe vs Joyce: Dubois pourrait cacher une mandibule fragile – Prédictions [22/11/2020]

A LIRE : Les invraisemblables excuses des combattants [18/11/2020]

A LIRE : Crawford Grimsley: L’ascension fulgurante d’un combattant qui a fini par disparaître en un éclair [13/11/2020]

A LIRE : Quand Ralph Citro a révélé les magouilles de certains boxeurs grâce à l’informatique [10/11/2020]

A LIRE : Il y a 50 ans: Quand Ali est revenu sur le ring en héros [08/11/2020]

A LIRE : Lopez vs Lomachenko – Réflexions sur la notation des juges [02/11/2020]

A LIRE : Kell Brook – La dernière valse [28/10/2020]

A LIRE : [VIDÉO] Teofimo Lopez – Nouveau Roi des poids légers [24/10/2020]

A LIRE : Teofimo Lopez domine et défait Vasyl Lomachenko par décision unanime [Vidéo] [18/10/2020]

A LIRE : Lomachenko vs Lopez: Turbo Chess vs Turbo War[17/10/2020]

A LIRE : [VIDÉO] Fury vs Joshua – Est-ce que ce combat va vraiment avoir lieu? – Aperçu [08/10/2020]

A LIRE : Combat de l’année: Jose Zepeda arrête Ivan Baranchyk dans le 5ème [vidéo] [04/10/2020]

A LIRE : Floyd Mayweather Jr. offre son aide à Wilder et s’excite stupidement sur Wanheng Menayothin [01/10/2020]

A LIRE : [VIDÉO] Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez – Aperçu et prédiction [29/09/2020]

A LIRE : Tony Yoka a perdu beaucoup contre Johann Duhaupas hier soir [26/09/2020]

A LIRE : Jarrell Big Baby Miller attribue son récent test positif au Viagra [24/09/2020]

A LIRE : Frank Warren abîme encore plus l’image du British Boxing Board of Control [BBBoC] [20/09/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez officiel pour le 17 octobre à Las Vegas [09/09/2020]

A LIRE : Alexander Povetkin efface Dillian Whyte dans le 5ème round [23/08/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez: Loma accepte moins d’argent pour finaliser le combat [09/08/2020]

A LIRE : La légende Chris Eubank Sr. [03/08/2020]

A LIRE : La boxe déshonorée : Seniesa Estrada vs Miranda Adkins [vidéo] [01/08/2020]

A LIRE : L’histoire de Michael Bentt, le sympathique Roi oublié des poids lourds [13/07/2020]

A LIRE : Pacquiao / Mayweather: Qui a eu la meilleure carrière? [30/05/2020]

A LIRE : Sugar Ray Leonard discute de son combat contre Marvin Hagler [14/05/2020]

A LIRE : Quinze ans après, Ricky Hatton se souvient de sa bataille avec Kostya Tszyu [29/04/2020]

A LIRE : Julian Jackson / Gerald McClellan: parcours croisés de deux des plus durs cogneurs que la boxe ait connus [28/04/2020]

A LIRE : Callum Johnson: « Artur Beterbiev est un monstre de la nature. Il battra Dmitry Bivol » [17/04/2020]

A LIRE : [Vidéo] L’histoire de la division poids lourd avec Emanuel Steward [15/04/2020]

A LIRE : Teddy Atlas sur Andy Ruiz: « Le poids n’était pas la cause de sa perte contre Joshua » [09/04/2020]

A LIRE : Artur Beterbiev vs Dmitry Bivol: l’analyse d’Andre Ward [02/04/2020]

A LIRE : Les cinq victoires les plus impressionnantes de Joe Calzaghe [01/04/2020]

A LIRE : Une carrière bâtie sur le succès: l’histoire d’Abel Sanchez [30/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez reviendra-t-il chez les mi-lourds pour affronter un animal comme Artur Beterbiev? [28/03/2020]

A LIRE : Suspicion de dopage: Un fermier affirme que l’équipe de Tyson Fury lui aurait offert de l’argent pour mentir [15/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Billy Joe Saunders le 2 mai – Aperçu [06/03/2020]

A LIRE : Effrayés par la dernière performance de Jorge Linares, les Garcia père et fils se dégonflent [vidéo] [03/03/2020]

A LIRE : [VIDÉO] Un aperçu original du méga-combat revanche entre Deontay Wilder et Tyson Fury 2 [02/03/2020]

A LIRE : Les plus grandes trilogies dans l’histoire de la boxe [02/03/2020]

A LIRE : La légende de la boxe, Roman Gonzalez, évacue Kal Yafai avec un coup de marteau [vidéo] [01/03/2020]

A LIRE : Deontay Wilder doit effacer de sa tête l’idée même d’une trilogie avec Tyson Fury [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury STOP Deontay Wilder au 7ème. Wilder devrait oublier la trilogie [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury TKO Deontay Wilder au 7ème round [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Wilder & Fury II : insultes et révélations durant la conférence de presse [vidéo] [20/02/2020]

A LIRE : Jorge Linares a écrasé Carlos Morales en 4 rounds [vidéos] [15/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : faire des prédictions en boxe, c’est amusant [13/02/2020]

A LIRE : Le style post-mexicain, une boxe véritablement mondiale, arrive [12/02/2020]

A LIRE : Clay Collard vs Raymond Guajardo: le round de l’année [vidéo] [03/02/2020]

A LIRE : « Tyson Fury n’est pas le champion linéaire, dit Michael Buffer, ce truc est un non-sens » [1/02/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Ryota Murata le 23 mai au Saitama Super Arena, et non le 2 mai [31/01/2020]

A LIRE : L’opprimé Jeison Rosario a détruit le champion Julian Williams [Full fight] [19/01/2020]

A LIRE : Edwin Rodriguez vs Michael Seals, grosses fusillades et KO à la pelle [vidéo] [18/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury physiquement méconnaissable [18/02/2020]

A LIRE : Alejandra Jimenez bat Franchon Crews-Dezurn dans un combat fou et appelle Claressa Shields [Full fight] [14/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia veut se mesurer à Jorge Linares le 2 mai [11/01/2020]

A LIRE : Yuniel Dorticos, le KO de l’année 2019? Les autres KO mémorables de l’année [09/01/2020]

A LIRE : Katie Taylor vs Delfine Persoon : le vol de l’année 2019 [vidéo] [07/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia insiste auprès de Gervonta Davis [5/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder II – Point de vue [4/01/2020]

A LIRE : Manny Pacquiao, le premier boxeur à détenir des titres mondiaux sur 4 décennies [03/01/2020]

A LIRE : Combat de l’année 2019: Naoya Inoue vs Nonito Donaire ou Artur Beterbiev vs Oleksandr Gvozdyk [27/12/2019]

A LIRE : Les poids lourds encore à l’ombre mais à ne pas perdre de vue en 2020 [27/12/2019]

A LIRE : Bob Arum: « Lomachenko sera bientôt avec cette bête » [16/12/2019]

A LIRE : Ray Mancini: « Canelo doit battre GGG pour être n°1 » [07/12/2019]

A LIRE : Le talentueux Oleksandr Gvozdyk n’a eu aucune chance face à un Beterbiev méthodique, déteminé et sans pitié [vidéo] [10/10/2019]

A LIRE : Un mort, une vie brisée et la boxe à jamais changée : Mancini – Kim, histoire d’un drame [16/01/2019]

A LIRE : McGregor affirme que Mayweather sera malmené le 26 août [15/07/2017]

A LIRE : La traversée du désert de Djamel Dahou, un champion de boxe sacrifié par son pays, malgré les victoires [01/06/2017]

A LIRE : Le jour où le prix Nobel de la boxe à rencontré le lauréat du prix Nobel de littérature [24/05/2017]

A LIRE : Francois Botha volé ouvertement en Australie face à Sonny Bill Williams [Vidéo] [22/03/2013]

65 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s