Les plus grandes trilogies dans l’histoire de la boxe

Publié par

Le message des promoteurs de Deontay Wilder dit qu’il exercera sa clause contractuelle pour forcer une trilogie avec Tyson Fury. Il y a en fait très peu de grandes trilogies dans la division des poids lourds. En voici quelques unes des plus mythiques.

Avec la puissance de frappe des grands gars pour mettre KO avec un seul tir, la plupart des combats sont généralement réglés sans la nécessité de 3 combats. La plupart diraient que c’est également le cas pour Fury-Wilder étant donné la nature unilatérale de la revanche. Mais Wilder a une si longue liste d’excuses, et il estime qu’il a encore les compétences pour battre le « Roi des Gitans ». Sans ordre particulier ici, voici quelques-unes des plus grandes trilogies de poids lourds qui m’apparaissent comme au-dessus des autres.

Floyd Patterson vs Ingemar Johansson
2-1 Patterson

Ces trois combats avaient tout. Patterson a fait l’histoire. Ils se sont tous les deux blessés et l’action était incroyable en tout, de A à Z. Il y avait un énorme intérêt dans le combat à cette époque. Johansson n’était pas américain, mais ça pouvait aller car il était blanc, avec une gueule et un regard de star de cinéma, et surtout un réel pouvoir dans le ring. Il a mérité sa chance en détruisant Eddie Machen en un seul round.

Johansson frappait ses adversaires avec un coup de poing presque mystique, appelé « Toonder and Lightning », ou « Ingo’s Bingo » ou encore « Le marteau de thor ». Il a congelé Patterson avec ça tôt dans leur premier combat, l’envoyant sur son dos. Il a détruit Patterson en le renversant à sept reprises lors de leur premier affrontement. Ils ont refait deux autres combats par la suite, tous les deux remportés par Patterson. Le premier tour de leur premier combat, dans lequel Patterson a été renversé deux fois et Johansson une fois, a été nommé « Round of the Year » en 1961 par Ring Magazine.

Patterson-johansson.3

Étant donné la nature unilatérale de leur première rencontre et du fait que personne n’avait jamais récupéré le titre poids lourd, on ne s’attendait pas à grand-chose de Patterson. Il a cependant produit de meilleures performances durant le reste de sa carrière. Il était ultra-agressif, n’a jamais laisser Johansson se positionner pour pouvoir lancer sa main droite. Patterson était sur lui non stop et a assommé le Suédois avec un crochet gauche qui a fait trembler le pied de Johansson quand il était allongé sur la toile pendant un moment qui semblait affreusement long.

Le premier combat était unilatéral pour Johansson, le second pour Patterson, mais les deux gars ont eu leurs gros moments dans leur troisième rencontre. Dans ce dernier combat, le premier tour était hallucinant. Il restera dans l’histoire. Johansson a renversé Patterson à deux reprises, mais Patterson s’est relevé et a descendu Johansson à son tour. C’était fou. Malgré les KO, l’action a été un peu plus prudente par rapport aux deux premiers combats, car les deux poids lourds ont compris qu’ils risquaient un KO chacun et ont fini par respecter le pouvoir de l’autre, jusqu’à ce que Patterson termine la rivalité dans le 6ème round avec une main droite terrible qui n’a pas permis cette fois à Johansson de battre le compte. Les combats d’avant étaient des boucheries. De nos jours, les arbitres sont aux aguets et arrêtent les combats beaucoup plus tôt en cas de blessure, et c’est une bonne chose.

Riddick Bowe vs Evander Holyfield
2-1 Bowe

Le premier combat, en novembre 1992, a le mérite d’être l’un des meilleurs de l’histoire des poids lourds à lui tout seul. Les 3 derniers tours étaient une zone de guerre tous azimuts. Holyfield avait semblé imbattable après avoir dominé ses collègues chez les cruiserweight, avant d’ajouter un titre poids lourd en battant facilement James ‘Buster’ Douglas, le tombeur de Mike Tyson. Dans leur premier combat, Holyfield a rencontré un objet inamovible, un ovni, un certain Riddick Bowe. Le plus grand homme avait un coup fantastique et il était super à l’intérieur compte tenu de son énorme taille. Ils ont échangé durant 12 tours et Bowe a fini par gagner les 3 ceintures d’Evander Holyfield.

Dans leur deuxième combat, Holyfield a boxé un peu plus intelligemment, remportant une décision serrée bien que Bowe a atterri beaucoup plus de coups.

bowe-holyfield

Les fans se souviennent probablement de ce combat à cause de l’incroyable surprise qui a duré 21 minutes de pause durant lesquelles le « Fan Man » [James Jarrett Miller] est descendu en parachute sur le Caesars Palace pour se retrouver coincé contre les cordes du ring au milieu de la foule. Bowe a renversé Holyfield dans le 8ème tour. Il a dominé la plupart du combat, mais Holyfield a trouvé la force de laisser tomber Bowe pour la première fois de sa carrière professionnelle. Il a cependant été pris ensuite pendant qu’il essayait de terminer Bowe.

La domination de la division poids lourd de Bowe a été courte, mais impressionnante entre 1992 et 1995. Lorsqu’il a combattu Golota en 96, il avait l’air affreux dans les deux combats malgré les victoires par disqualification [DQ] de son adversaire, qui était probablement un peu dérangé. Après le 2ème combat, Bowe a pris sa retraite à seulement 29 ans. Incroyable pour un gars qui dominait tout le monde il n’y a pas si longtemps.

Muhammad Ali vs Joe Frazier
2-1 Ali

Je ne vois aucune trilogie ou rivalité égale à celle-ci. Lorsque le premier s’est produit, il a été surnommé «combat du siècle». Pas faux. C’était vraiment si gros. Ali était hors de combat depuis 3 ans pendant la guerre du Vietnam, parce qu’il ne voulait tout simplement pas s’engager dans l’armée pour aller fusiller des villageois vivant dans la misère et qui ne lui avaient strictement rien fait. Entre-temps, Frazier avait fait main basse sur les autres ceintures.

Dès qu’Ali est revenu dans le ring, il a eu deux victoires, contre Jerry Quarry et Oscar Bonavena, mais il n’était pas assez pointu pour l’implacable Frazier. «Smokin» Joe a remporté une décision unanimes dominante, y compris un gros coup de grâce au dernier [15ème] tour.

La lutte elle-même a dépassé son battage publicitaire. Ali a clairement dominé les trois premiers tours, poivrant le plus court Frazier avec des coups de rapière qui ont marqué le visage du champion. Frazier a commencé à dominer au 4ème round, rattrapant Ali avec plusieurs de ses fameux crochets gauches, en le plaquant contre les cordes pour lui jeter des obus au corps épouvantables. Le combat était à peu près égal jusqu’à la fin du 11ème round, quand Frazier a attrapé Ali, qui a bêtement reculé dans un coin, avec un crochet gauche écrasant qui l’a presque terrassé, l’envoyant dans les cordes. Ali a réussi à survivre dans ce round et a bien combattu au cours des trois manches suivantes. A l’issue du 14ème round, Frazier détenait une avance sur les trois tableaux de bord. Au début de du 15ème, Frazier a décroché un crochet gauche spectaculaire qui a mis Ali sur le dos (pour la troisième fois seulement de sa carrière). Ali, sa mâchoire droite gonflée, s’est levé de la toile rapidement et a réussi à rester debout pour le reste de la manche malgré plusieurs coups terribles de Frazier. Quelques minutes plus tard, les juges l’ont officialisé: Frazier avait conservé le titre avec une décision unanime, infligeant à Ali sa première défaite professionnelle.

ali-frazier2

Ali a gagné de manière convaincante dans le match revanche après que Frazier avait perdu ses titres face au monstrueux George Foreman. Le troisième combat est l’un des plus grands combats de l’histoire du sport, que tout fan de boxe devrait regarder. C’était aussi un peu triste car ils ont tous les deux subi une telle raclée, de tels dégâts, que c’était le début de la fin pour les deux boxeurs.

Eddie Futch (l’entraîneur de Frazier) a retiré Joe à la fin du 14ème round, en disant: « Personne n’oubliera jamais ce que vous avez fait ici ce soir ». Ali lui-même avait dit qu’il envisageait de démissionner. Ces gars étaient les ultimes guerriers. Frazier n’a jamais vraiment pardonné à Ali certaines choses qu’il a dites, même si Ali avait beaucoup d’affection pour Frazier.

Muhammad Ali vs Ken Norton
2-1 Ali

Ce n’était pas une rivalité aussi amère. Norton était un peu trop cool pour ça, plutôt fuyant, pas téméraire pour un sous. Quand on le regarde boxer, on est en droit de se demander s’il n’avait pas choisi le mauvais sport. Ali ne pouvait jamais vraiment se mettre dans sa tête comme il le faisait pour les autres. Ken Norton a raconté une fois une histoire sur la façon dont Ali est devenu jaloux dans un bar pendant que Norton attirait toute l’attention des femmes. Ali n’a jamais pu non plus vraiment comprendre Norton dans le ring. Son jab, sa main droite ont toujours été un problème.

Muhammad Ali vs Ken Norton III

Ken Norton, comme la plupart des gens, pense qu’il a remporté le troisième combat, mais il a admis par la suite que c’était probablement mieux pour le sport et l’aura d’Ali qu’il ait obtenu la victoire. La classe. Rien à dire. Norton a pourtant cassé la mâchoire d’Ali lors du premier combat au deuxième tour. C’était incroyable qu’Ali ait pu survivre, mais il s’est bien battu. C’était un énorme bouleversement à l’époque.

Le match revanche a été serré sur 12 rounds, et Ali s’est battu plus agressivement en remportant une décision partagée. Le troisième match était de 15 tours et Ali était certainement bien meilleur. Les juges ont estimé qu’il en avait fait assez pour gagner le combat et mettre ainsi fin à la trilogie.

Ezzard Charles vs Joe Walcott
2-2

Ces grands messieurs ont combattu 4 fois entre 1949 et 1952. Les scores se sont terminés par deux victoires chacun, Walcott a probablement devancé son adversaire en marquant l’un des meilleurs KO de l’histoire pour devenir le plus ancien champion du monde des poids lourds (à l’époque) en 1937.

Charles a remporté les deux premiers combats, Walcott les deux derniers. Le KO est encore plus étonnant compte tenu du fait que les 3 autres combats ont duré 15 tours. Walcott a abattu Charles avec un crochet gauche parfait au 7ème tour de leur 3ème rencontre. Ezzard Charles restera dans les mémoires comme l’un des meilleurs poids lourds de tous les temps, et il était si bon qu’il est devenu champion. Il a également remporté une victoire sur Joe Louis, ce qui n’est pas rien.

Joe Walcott Punches Ezzard Charles;Fight

Charles pesait environ 84 kg dans ses combats chez les poids lourds, il aurait donc du mal à être un cruiserweight aujourd’hui, mais il était un combattant fantastique. Joe Walcott a continué à être l’un des meilleurs arbitre pendant un certain temps, arbitrant l’un des combats entre Ali et Liston. Les 4 combats étaient pour le titre des poids lourds (une seule ceinture à l’époque!)

Fait intéressant, comme s’ils s’étaient mis d’accord, Charles était assez dominant dans les deux premiers combats et Walcott dans les deux autres. Charles est l’un des meilleurs de tous les temps mais, bien au-delà de son meilleur, il a connu une baisse très prononcée et a fini par perdre un nombre considérable de combats.


Articles recommandés / les plus lus:

A LIRE : Artur Beterbiev vs Dmitry Bivol: l’analyse d’Andre Ward [02/04/2020]

A LIRE : Les cinq victoires les plus impressionnantes de Joe Calzaghe [01/04/2020]

A LIRE : Une carrière bâtie sur le succès: l’histoire d’Abel Sanchez [30/03/2020]

A LIRE : La légende de la boxe, Roman Gonzalez, évacue Kal Yafai avec un coup de marteau [vidéo] [01/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez reviendra-t-il chez les mi-lourds pour affronter un animal comme Artur Beterbiev? [28/03/2020]

A LIRE : Suspicion de dopage: Un fermier affirme que l’équipe de Tyson Fury lui aurait offert de l’argent pour mentir [15/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Billy Joe Saunders le 2 mai – Aperçu [06/03/2020]

A LIRE : Effrayés par la dernière performance de Jorge Linares, les Garcia père et fils se dégonflent [vidéo] [03/03/2020]

A LIRE : La légende de la boxe, Roman Gonzalez, évacue Kal Yafai avec un coup de marteau [vidéo] [01/03/2020]

A LIRE : Deontay Wilder doit effacer de sa tête l’idée même d’une trilogie avec Tyson Fury [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury STOP Deontay Wilder au 7ème. Wilder devrait oublier la trilogie [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury TKO Deontay Wilder au 7ème round [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Wilder & Fury II : insultes et révélations durant la conférence de presse [vidéo] [20/02/2020]

A LIRE : Jorge Linares a écrasé Carlos Morales en 4 rounds [vidéos] [15/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : faire des prédictions en boxe, c’est amusant [13/02/2020]

A LIRE : Le style post-mexicain, une boxe véritablement mondiale, arrive [12/02/2020]

A LIRE : Clay Collard vs Raymond Guajardo: le round de l’année [vidéo] [03/02/2020]

A LIRE : « Tyson Fury n’est pas le champion linéaire, dit Michael Buffer, ce truc est un non-sens » [1/02/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Ryota Murata le 23 mai au Saitama Super Arena, et non le 2 mai [31/01/2020]

A LIRE : L’opprimé Jeison Rosario a détruit le champion Julian Williams [Full fight] [19/01/2020]

A LIRE : Edwin Rodriguez vs Michael Seals, grosses fusillades et KO à la pelle, 13 nov 2015 [vidéo] [18/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury physiquement méconnaissable [18/02/2020]

A LIRE : Alejandra Jimenez bat Franchon Crews-Dezurn dans un combat fou et appelle Claressa Shields [Full fight] [14/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia veut se mesurer à Jorge Linares le 2 mai [11/01/2020]

A LIRE : Yuniel Dorticos, le KO de l’année 2019? Les autres KO mémorables de l’année [09/01/2020]

A LIRE : Katie Taylor vs Delfine Persoon : le vol de l’année 2019 [vidéo] [07/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia insiste auprès de Gervonta Davis, alors que Francisco Fonseca l’attend le 14 février [5/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder II – Point de vue [4/01/2020]

A LIRE : Manny Pacquiao, le premier boxeur à détenir des titres mondiaux durant 4 décennies [03/01/2020]

A LIRE : Ray Mancini: « Canelo doit battre GGG pour être n°1 » [07/12/2019]

A LIRE : Le talentueux Oleksandr Gvozdyk n’a eu aucune chance face à un Beterbiev méthodique, déteminé et sans pitié [vidéo] [10/10/2019]

A LIRE : Un mort, une vie brisée et la boxe à jamais changée : Mancini – Kim, histoire d’un drame [16/01/2019]

A LIRE : Le jour où le prix Nobel de la boxe à rencontré le lauréat du prix Nobel de littérature [24/05/2017]


 

193 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s