Tony Yoka a perdu beaucoup contre Johann Duhaupas hier soir

Publié par

Avant le match, un important nombre de fans avertis ont évoqué le combat Yoka-Duhaupas comme étant une supercherie. C’en était hélas bien une. On s’y attendait un peu, pour tout dire, mais on ne savait pas que ça allait être de cette ampleur. C’est une supercherie pour de nombreuses raisons et à plusieurs niveaux.

Le médaillé d’or olympique de 2016, Tony Yoka (8-0, 7 KO), a fait un travail rapide à première vue sur l’ancien challenger au titre mondial, le Picard quadragénaire Johann Duhaupas (38-6, 25 KO), en le détruisant au premier tour vendredi soir dans un combat prévu pour 12 rounds à La Defense Arena, Nanterre, à un jet de pierre de Paris.

Le jeune Yoka, âgé de 28 ans, a renversé Duhaupas deux fois dans le 1er tour avant que l’arbitre, Jérôme Lades, n’arrête le combat. L’affrontement, si vous voulez appeler cela comme ça, a été arrêté après que Yoka ait renversé Duhaupas avec un joli uppercut droit qui a mis le Picard sur la toile. Ca, c’est ce que le public de boxe est censé avoir vu.

Même si Duhaupas avait été autorisé à continuer après le premier renversement, il était trop blessé. Quand il s’est relevé, il avait l’air complètement secoué et pas en mesure de continuer.

Ce qui était étrange dans ce combat était la façon avec laquelle le géant Yoka est resté à l’intérieur et a combattu Duhaupas de près, plutôt que d’utiliser comme à son habitude son léger avantage de hauteur pour se battre de l’extérieur.

Mais en combattant de l’intérieur, cela ne pouvait que fonctionner pour Yoka car il combattait un vieux gars qui n’avait rien à faire là hier soir. Yoka s’en est donné à coeur joie en clouant Duhaupas avec des coups de marteau sur le côté droit près de l’oreille, ainsi qu’à l’arrière de la tête. Duhaupas n’avait aucune défense contre les coups de poing à l’arrière de la tête avec lesquels Yoka le frappait de façon répétée dans ce tour. Duhaupas n’avait aucune chance de toute façon, qu’importe la manière. Yoka aurait pu vaincre Duhaupas avec une seule main, compte tenu de son âge et la très mauvaise forme dans laquelle s’est présenté le Picard hier soir.

Le premier renversement est venu d’un uppercut droit, mais suivi d’un droit à l’arrière de la tête qui a fait descendre Duhaupas comme une pierre. Duhaupas, qui a un bon menton, résiste habituellement aux puissants coups de sabot des gros cogneurs. Mais des coups portés à l’arrière de la tête, aucun combattant ne peut les encaisser. Johann Duhaupas s’est relevé sur des jambes caoutchouteuses et s’est dirigé tant bien que mal vers son coin. Mais il a curieusement reçu le feu vert de l’arbitre pour continuer à se battre.

A la reprise de l’action, Yoka s’est déchaîné avec sa main droite, frappant Duhaupas avec des droites non-stop, toujours près de l’oreille et à l’arrière de la tête. C’était flagrant. Pourtant, l’arbitre n’a pas levé un sourcil sur ce que faisait Yoka. Bien que ce n’étaient que de simples bonnes mains, Yoka s’est acharné en mélangeant les angles. Il y est allé à fond dans ce qui était clairement un combat très bon marché pour lui. Et le public applaudit.

L’arbitre, qu’on a vu pourtant faussement s’exciter à un moment donné contre Yoka, n’est pas du tout intervenu pour arrêter les coups de poing à l’arrière de la tête avec lesquels Yoka martelait Duhaupas. Il n’était donc pas surprenant qu’il ne l’ait pas pénalisé pour ces mêmes fautes lors du premier renversement.

C’était vraiment très mauvais, pas terrible de regarder Yoka commettre une telle faute sur Duhaupas en constatant en même temps que cela n’avait aucune incidence sur le combat, qu’il avait le droit de continuer. C’était pathétique. Vu la forme déplorable dans laquelle était Duhaupas, vous pouvez dire qu’il n’avait aucune chance de gagner même si l’arbitre avait retiré des points à Yoka. Chose qu’il aurait dû évidemment faire.

Yoka n’avait pas l’air génial et même pas proche d’être génial face à un gars comme Duhaupas. La façon avec laquelle il s’est battu contre le dépassé Picard, il n’aurait eu aucune chance contre aucun des poids lourds de qualité de la division. Yoka est trop unidimensionnel avec son attaque, même s’il est beaucoup moins robotique que Dubois et Joyce.

Pour une raison quelconque, Yoka ne jette que des mains droites simples. Comme il n’est pas un énorme cogneur comme Deontay Wilder ou Anthony Joshua, il n’ira pas bien loin avec cette seule arme. De plus, Yoka sera vulnérable et à la merci de certains poids lourds à l’intérieur, surtout les plus courts comme Alexander Povetkin. Ils pourront l’atteindre avec leurs tirs et ils se serviront de leurs deux mains, eux, pas seulement de leur droite.

On ne sait pas pourquoi Yoka n’a pas utilisé sa gauche pendant le combat, mais il n’en avait guère besoin dans ce cas. Le combat n’était en aucun cas compétitif. Duhaupas était complètement surclassé et hors de forme. N’importe quel gars qui s’y connait un peu en boxe dans le public aurait battu le Duhaupas en très mauvaise forme d’hier soir.

Johann Duhaupas, âgé de 39 ans, n’avait rien à faire dans le ring face à un médaillé d’or olympique, de surcroît plus jeune que lui de plus d’une décennie, fût-il unidimensionnel comme l’est Yoka. Le Picard avait 39 ans, mais il avait l’air d’un gars dans la soixantaine. On peut comprendre pourquoi certains fans de boxe, avant le combat, avaient crié à la supercherie. Il ne fait aucun doute que même Mike Tyson, même aujourd’hui à 54 ans, donnerait plus de mal à Tony Yoka.

Les fans peuvent regarder cette courte vidéo d’un homme âgé de plus d’un demi-siècle pour se faire leur propre avis.

La défaite de Duhaupas était sa deuxième pour ses trois derniers combats. C’est un signe clair qu’il n’est pas le combattant qu’il était autrefois. Certains fans de boxe pourraient être amenés à souligner qu’il a fallu 11 tours à l’ancien champion du WBC, Deontay Wilder, pour éliminer Duhaupas. Oui, mais c’était il y a cinq ans. On a aperçu des fans de boxe ravis, complètement fascinés par ce qu’ils ont vu hier soir. On les entend ici ou là sur Youtube s’extasier en parlant du sensationnel KO avec une admiration et une déférence vraiment comiques. Ils doivent savoir que ce n’est plus cette même version de Duhaupas qui a combattue Wilder en 2015. Hier soir Yohann était un vieux gars, l’ombre de lui même. La place du Picard était dans le public, pas face à un médaillé d’or olympique.

De plus, Wilder ne frappait pas Duhaupas avec des coups à l’arrière de la tête comme Yoka l’a fait hier soir. Beaucoup de choses ont changé chez Duhaupas au cours de ces cinq dernières années, depuis sa défaite contre Wilder.

La pire performance dans la carrière de Duhaupas, c’est quand il a été arrêté en six tours par Alexander Povetkin, alors âgé de 36 ans, en décembre 2016 à Ekaterinbourg, en Russie.

Povetkin avait l’air d’avoir trouvé la célèbre fontaine de jouvence de Ponce De Leon pour ce combat, se battant comme un gars au début de la vingtaine et se comportant mieux qu’il ne l’avait fait dix ans plus tôt. Contre cette version de Povetkin, Duhaupas n’avait aucune chance, et la même chose s’appliquerait à n’importe quel combattant dans la division poids lourds. Povetkin ressemblait à l’incroyable Hulk cette nuit-là et a déchiré Duhaupas comme on déchire un journal avec une détermination époustouflante.

Avec Yoka qui a signé maintenant chez Top Rank, ils pourront peut-être le brancher avec des gars comme Otto Wallin. C’est fort possible que Yoka souhaite un titre contre le champion du WBC, Tyson Fury, mais cela ne se produira pas de sitôt, car Fury a un agenda très chargé face à Deontay Wilder à la fin de l’année, puis face à Joshua deux fois en 2021.

Yoka aurait été mieux inspiré en signant avec DAZN plutôt qu’avec les radins de Top Rank. Cela aurait été une excellente vitrine pour le poids lourd français en passant sur les écrans de DAZN au lieu d’une télévision locale française [Canal+]. Choisir Arum était une double erreur. Regardez ce qui est arrivé à la carrière de Crawford.

D’après ce qu’on a vu de Yoka hier soir, ce serait une bonne idée de l’éloigner de certains poids lourds britanniques comme Joe Joyce, Daniel Dubois ou Dillian Whyte. Yoka perdrait probablement contre tous ces trois gars, y compris contre Dereck Chisora. Si le médaillé d’or olympique de 2016 veut montrer aux fans de boxe à quel point il est réel et bon, il faut qu’il retrousse les manches de sa chemise et aille combattre des gars de son âge comme Filip Hrgovic, que Yoka a battu aux jeux Olympique de 2016, ou même Efe Ajagba, cela nous donnerait une première idée de ses compétences et de son talent. Pas contre des quadragénaire finis qui ne s’attendaient qu’à être assommés pour rentrer chez eux

Dans les rangs amateur, Yoka était un poids lourd assez bon, mais comme les fans le savent, il s’agissait de combats de courte durée. C’est différent d’une baignade dans l’océan. Yoka a remporté une médaille d’or en 2016, mais c’était une victoire à la noix controversée contre Joe Joyce. De nombreux fans de boxe ont estimé que Joyce avait été clairement privée d’une victoire. Yoka a manqué de carburant, il était épuisé par les nombreux gros coups de ballon qu’a jetés Joyce durant tout le combat.

Hier soir Yoka n’avait pas l’air aussi bon qu’il l’était aux Jeux olympiques. Il a pris du poids et il a maintenant de la graisse visible autour de l’abdomen, alors qu’avant il était mieux affûté.

Quoi qu’il en soit, Yoka ne semble pas être le même combattant qu’il était autrefois il y a quatre ans. Il n’a strictement rien fait depuis qu’il est devenu pro en 2017. La carrière de Yoka avance à un rythme glacial. Il a gaspillé les trois dernières années sans combattre personne de bon, et il poursuit sa route en brillant sur une télé locale contre de vieux gars pas du tout en forme.

En tant que médaillé d’or olympique, Yoka n’aurait pas dû être laissé bien au chaud par sa direction comme ils l’ont fait. Il ne progressera pas en se battant année après année contre une opposition qui laisse à désirer.

Lorsque Yoka est devenu pro en 2017, ses promoteurs auraient dû le mettre tout de suite avec des gars crédibles comme Otto Wallin, Oscar Rivas et Michael Hunter. Au lieu de cela, Yoka a cramé du temps pendant trois longues années en combattant ces gars:

  • Travis Clark [14-2, 8 KO], 38 ans
  • Alexandre Dimitrenko [41-5, 25 KO], 37 ans
  • Cyril Léonet [15-11-3, 5 KO], 35 ans
  • Johann Duhaupas [38-6, 25 KO], 39 ans
  • Dave Allen [13-3-2, 10 KO]
  • Ali Baghouz [10-1, 6 KO]
  • Jonathan Rice [7-2-1, 4, KO]
  • Michael Wallisch [20-3, 13 KO]

Yoka a eu un mal fou à battre le grassouillet Jonathan Rice il y a trois ans, en 2017. Les amateurs de boxe ont vu Yoka à peine remporter quatre tours sur six. Cela vous dit quelque chose.

Contre Rice, Yoka l’a emporté par décision unanime sur six tours, mais il ne la méritait pas. Le plus inquiétant est le fait que c’était en plus une meilleure version de Yoka dans ce combat que ce que nous avons vu de lui hier soir. Yoka n’était pourtant pas mou à l’époque, il avait l’air beaucoup mieux.

Si Top Rank est pointilleux et arrangeant avec Yoka, ils pourraient encore lui concocter quelques bons combats mous et le faire gagner assez longtemps, comme il l’a fait avec Crawford, avant de le mettre avec les gros meurtriers comme Povetkin ou Fury. Tyson Fury est évidemment un bien meilleur combattant que Yoka, mais cela donnerait au Gypsy King quelqu’un à mettre sous la dent une fois qu’il serait à court d’opposition. Si Top Rank met Yoka avec un bon poids lourd comme Whyte, Povetkin ou Dubois, il perdra contre ces trois gars.


A LIRE : Filip Hrgovic a assommé Alexandre Kartozia [28/09/2020]

A LIRE : Tony Yoka vs Johann Duhaupas le 25 septembre à Paris [30/07/2020]

A LIRE : Povetkin vs Whyte 2 : Whyte fait-il une erreur en revenant si vite? [22/09/2020]

A LIRE : Alexander Povetkin efface Dillian Whyte dans le 5ème round [23/08/2020]

A LIRE : Dillian Whyte vs Alexander Povetkin 2: Hearn dit que la carrière de Whyte sera terminée s’il perd [22/09/2020]

A LIRE : Frank Warren abîme encore plus l’image du British Boxing Board of Control [BBBoC] [20/09/2020]

A LIRE : Dereck Chisora est désolé pour Dillian Whyte: « Je me sens mal pour lui » [18/09/2020]

A LIRE : Alexander Povetkin vs Dillian Whyte 2: adjugé pour le 21 novembre [15/09/2020]

A LIRE : La boxe déshonorée : Seniesa Estrada vs Miranda Adkins [vidéo] [01/08/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : Tony Yoka prédit une victoire pour Fury. Ortiz et Briggs choisissent Wilder [18/02/2020]

A LIRE : Tony Yoka devrait signer avec Top Rank, se réjouit Bob Arum, son plus grand fan américain [17/01/2020]

A LIRE : Bob Arum évoque les contrôles antidopage ratés de Chavez Jr., de Tony Yoka, et peste contre les combines d’Eddie Hearn [18/12/2019]


Articles recommandés / les plus lus :

A LIRE : Alexander Povetkin efface Dillian Whyte dans le 5ème round [23/08/2020]

A LIRE : La légende Chris Eubank Sr. [03/08/2020]

A LIRE : La boxe déshonorée : Seniesa Estrada vs Miranda Adkins [vidéo] [01/08/2020]

A LIRE : L’histoire de Michael Bentt, le sympathique Roi oublié des poids lourds [13/07/2020]

A LIRE : Pacquiao / Mayweather: Qui a eu la meilleure carrière? [30/05/2020]

A LIRE : Sugar Ray Leonard discute de son combat contre Marvin Hagler [14/05/2020]

A LIRE : Quinze ans après, Ricky Hatton se souvient de sa bataille avec Kostya Tszyu [29/04/2020]

A LIRE : Julian Jackson / Gerald McClellan: parcours croisés de deux des plus durs cogneurs que la boxe ait connus [28/04/2020]

A LIRE : Callum Johnson: « Artur Beterbiev est un monstre de la nature. Il battra Dmitry Bivol » [17/04/2020]

A LIRE : [Vidéo] L’histoire de la division poids lourd avec Emanuel Steward [15/04/2020]

A LIRE : Teddy Atlas sur Andy Ruiz: « Le poids n’était pas la cause de sa perte contre Joshua » [09/04/2020]

A LIRE : Artur Beterbiev vs Dmitry Bivol: l’analyse d’Andre Ward [02/04/2020]

A LIRE : Les cinq victoires les plus impressionnantes de Joe Calzaghe [01/04/2020]

A LIRE : Une carrière bâtie sur le succès: l’histoire d’Abel Sanchez [30/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez reviendra-t-il chez les mi-lourds pour affronter un animal comme Artur Beterbiev? [28/03/2020]

A LIRE : Suspicion de dopage: Un fermier affirme que l’équipe de Tyson Fury lui aurait offert de l’argent pour mentir [15/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Billy Joe Saunders le 2 mai – Aperçu [06/03/2020]

A LIRE : Effrayés par la dernière performance de Jorge Linares, les Garcia père et fils se dégonflent [vidéo] [03/03/2020]

A LIRE : Les plus grandes trilogies dans l’histoire de la boxe [02/03/2020]

A LIRE : La légende de la boxe, Roman Gonzalez, évacue Kal Yafai avec un coup de marteau [vidéo] [01/03/2020]

A LIRE : Deontay Wilder doit effacer de sa tête l’idée même d’une trilogie avec Tyson Fury [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury STOP Deontay Wilder au 7ème. Wilder devrait oublier la trilogie [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury TKO Deontay Wilder au 7ème round [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Wilder & Fury II : insultes et révélations durant la conférence de presse [vidéo] [20/02/2020]

A LIRE : Jorge Linares a écrasé Carlos Morales en 4 rounds [vidéos] [15/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : faire des prédictions en boxe, c’est amusant [13/02/2020]

A LIRE : Le style post-mexicain, une boxe véritablement mondiale, arrive [12/02/2020]

A LIRE : Clay Collard vs Raymond Guajardo: le round de l’année [vidéo] [03/02/2020]

A LIRE : « Tyson Fury n’est pas le champion linéaire, dit Michael Buffer, ce truc est un non-sens » [1/02/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Ryota Murata le 23 mai au Saitama Super Arena, et non le 2 mai [31/01/2020]

A LIRE : L’opprimé Jeison Rosario a détruit le champion Julian Williams [Full fight] [19/01/2020]

A LIRE : Edwin Rodriguez vs Michael Seals, grosses fusillades et KO à la pelle [vidéo] [18/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury physiquement méconnaissable [18/02/2020]

A LIRE : Alejandra Jimenez bat Franchon Crews-Dezurn dans un combat fou et appelle Claressa Shields [Full fight] [14/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia veut se mesurer à Jorge Linares le 2 mai [11/01/2020]

A LIRE : Yuniel Dorticos, le KO de l’année 2019? Les autres KO mémorables de l’année [09/01/2020]

A LIRE : Katie Taylor vs Delfine Persoon : le vol de l’année 2019 [vidéo] [07/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia insiste auprès de Gervonta Davis [5/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder II – Point de vue [4/01/2020]

A LIRE : Manny Pacquiao, le premier boxeur à détenir des titres mondiaux durant 4 décennies [03/01/2020]

A LIRE : Les poids lourds encore à l’ombre mais à ne pas perdre de vue en 2020 [27/12/2019]

A LIRE : Ray Mancini: « Canelo doit battre GGG pour être n°1 » [07/12/2019]

A LIRE : Le talentueux Oleksandr Gvozdyk n’a eu aucune chance face à un Beterbiev méthodique, déteminé et sans pitié [vidéo] [10/10/2019]

A LIRE : Un mort, une vie brisée et la boxe à jamais changée : Mancini – Kim, histoire d’un drame [16/01/2019]

A LIRE : McGregor affirme que Mayweather sera malmené le 26 août [15/07/2017]

A LIRE : La traversée du désert de Djamel Dahou, un champion de boxe sacrifié par son pays, malgré les victoires [01/06/2017]

A LIRE : Le jour où le prix Nobel de la boxe à rencontré le lauréat du prix Nobel de littérature [24/05/2017]

91 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s