Artur Beterbiev vs Dmitry Bivol: l’analyse d’Andre Ward

Publié par

Andre Ward dit qu’il est très intéressé à voir un combat d’unification entre le champion IBF / WBC des mi-lourds, l’invaincu Artur Beterbiev et le champion WBO, Dmitry Bivol, qui est également invaincu. Ce sera un combat entre un boxeur classique Bivol (17-0, 11 KOs) et Beterbiev (15-0, 15 KO), un frappeur au pouvoir dévastateur avec un style implacable.

Bivol et Beterbiev serait un énorme combat quand la boxe reprendra après l’épidémie de coronavirus. Les fans veulent voir ces deux poids mi-lourds hautement qualifiés se faire face, et ce serait un combat qui sera regardé dans le monde entier. Beterbiev a acquis une base de fans considérable depuis qu’il a martyrisé l’invaincu ukrainien en l’arrêtant dans le 10ème round en octobre dernier. Le plus incroyable, c’est que Beterbiev était donné perdant par la quasi totalité des parieurs.

Beterbiev a remporté une grande victoire sur Gvozdyk

Le gros coup de poing Beterbiev a remporté sa meilleure victoire en carrière contre le champion WBC des mi-lourds, Oleksandr Gvozdyk (17-1, 14 KO), le 18 octobre à Philadelphie. Cela ne veut pas dire qu’il a combattu des gars faciles précédemment. De nombreux membres des médias avaient estimé que Gvzodyk allaient s’occuper de Beterbiev très simplement et sans détour, qu’il le malmènerait comme il l’avait fait contre Adonis Stevenson, âgé de 40 ans. Il s’est avéré que Beterbiev était celui qui n’a montré aucun respect pour le pouvoir de Gvozdyk, encaissant et en le pourchassant aux quatre coins du ring, et en l’épuisant avec des coups de massue au corps avant que l’arbitre ne s’interpose. Beterbiev a renversé Gvodzyk à trois reprises dans le 10ème round. Celui qui est arrivé et aussitôt annulé au 1er round n’était pas un renversement en effet, puisqu’il n’a pas été provoqué par un coup de poing. Cependant, Gvodzyk a également été renversé dans le 9ème round, mais l’arbitre n’a rien vu et l’Ukrainien n’a pas été compté.

Andre Ward Artur Beterbiev Dmitry Bivol

Beaucoup de gens ont été impressionnés par la façon avec laquelle Gvozdyk a éliminé Stevenson, mais ils n’ont pas réalisé que Stevenson était dans la quarantaine, et pas le même combattant qu’il était. De plus, Stevenson était devant sur les cartes des juges avant l’arrêt. Il a fait mal à Gvozdyk au 9ème tour après l’avoir cloué avec une gauche à la tête, mais il n’a pas pu en profiter.

Bivol est le dernier gars chez les mi-lourds à empêcher Beterbiev de consolider sa position en tant que gars n°1 dans cette catégorie de poids. La plupart des fans de boxe considèrent déjà le double olympien russe comme le meilleur chien dans cette catégorie de poids, mais s’il bat Bivol, il l’aura prouvé et gagnera une base de fans énorme à travers le monde.

Canelo a choisi de ne pas combattre Bivol et Beterbiev

Récemment, Canelo Alvarez était chez les mi-lourds quand il a battu le champion WBO, Sergey Kovalev, pour lui prendre sa ceinture. Aussitôt acquise, aussitôt abandonnée. Canelo s’est conduit avec cette ceinture comme s’il s’agissait d’une patate chaude. Beaucoup de critiques et de fans de boxe ont considéré cette décision comme une façon de la part de  Canelo de reconnaître qu’il n’était pas au niveau de Beterbiev ou Bivol, et qu’il préférait ne pas combattre ces deux lions. Quelque part, Canelo a raison d’éviter « un gros gars technique comme Beterbiev, et qui frappe fort », comme l’a dit Bob Arum.

La décision de Canelo de quitter son titre WBO des poids mi-lourds semble lui avoir évité Beterbiev et Bivol. Il aurait été intéressant de voir comment Canelo aurait fait contre ces deux gars, surtout contre un animal comme Beterbiev. La star mexicaine a reçu beaucoup de crédit de la part des fans occasionnels pour avoir battu Kovalev, 36 ans, mais il y a de fortes chances qu’il aurait perdu s’il avait combattu Beterbiev ou Bivol.

La décision de Canelo de planifier un combat avec Billy Joe Saunders tout en faisant semblant de s’intéresser à Callum Smith, plutôt que de rester chez les mi-lourds pour affronter Beterbeiv ou Bivol semble être un choix prudent et naturel. Ce n’est pas que Saunders ne soit pas un bon combattant. Il a du talent, mais il est considéré comme le plus faible des champions chez les super moyens, pas comme quelqu’un qui serait au même niveau que Beterbiev ou Bivol. Si Saunders combattait ces deux-là, ce serait probablement un décalage total en faveur de Beterbiev et Bivol. La décision de Canelo de ne pas combattre ces deux gars a toutefois montré aux fans de boxe qu’il les avait clairement esquivés.

beterbiev 2020 n b

Ward dit qu’il pourrait voir une situation où le champion WBA, Bivol, surclasserait Beterbiev, à condition qu’il parvienne à traverser les douze rounds sans être touché du tout. Bivol ne peut pas se faire écraser par un gros frappeur comme Betebierv car cela pourrait mal finir pour lui.

Jusqu’à récemment, le champion IBF / WBC, Beterbiev (15-0, 15 KO), était en passe de se défendre contre son obligatoire, l’invaincu Chinois Fanlong Meng le 28 mars, un gars qui n’a rien prouvé et qui se bat contre des proxénètes en Chine. Mais le coronavirus a reporté ce combat à une date ultérieure.

Dmitry Bivol ne peut pas se permettre d’être touché par Beterbiev

« Je l’aime. Vous et moi couvrons Bivol depuis plusieurs années chez HBO. Je suis allé l’interviewer personnellement et je l’ai regardé s’entraîner », a déclaré Ward à ESPN UK . «C’est un gars très habile. Il est peut-être un peu sous-dimensionné par rapport à la division mi-lourd, mais il est habile et malin. Il est parfois frappé, ça arrive. Mais croyez-moi vous n’aimeriez pas être frappé par un gars comme Beterbiev », a ajouté Ward.

Bivol a déjà été blessé par Barrera, et Beterbiev aurait une excellente chance de lui faire la même chose mais en pire.

Nous avons vu des combattants essayer de fuir Beterbiev, cela n’a jamais fonctionné pour eux. Beterbiev coupe très bien le ring, rattrape ses adversaires et les force à faire du commerce avec lui. Dans la défaite controversée de Beterbiev contre Oleksandr Usyk aux Jeux olympiques de 2012, il avait traqué le réticent Ukrainien non stop autour du ring, l’étourdissant sévèrement et décrochant les coups les plus durs.

Andre Ward Artur Beterbiev Dmitry Bivol

La plus part des critiques et beaucoup de fans de boxe ont vu Beterbiev se faire voler dans ce combat. Cependant, le match a montré comment il est possible d’avoir du succès contre Beterbiev si vous pouvez rester en mouvement pendant toute la bataille. J’ai vu personnellement Beterbiev gagner contre Usyk de façon unilatérale aux Jeux olympiques de 2012.

Je n’ai pas donné un tour à Usyk, mais il n’est pas surprenant qu’il ait gagné le combat. Il y avait déjà beaucoup de battage médiatique autour de lui avant les Jeux olympiques, alors contre un gars discret comme Beterbiev, la décision était scellée avant même que le match ne commence.

Bivol peut échapper aux coup de Beterbiev et le battre

« Il a la capacité, le potentiel et l’état d’esprit pour battre un monstre comme Beterbiev », a déclaré Ward sur Bivol. « On sait que Bivol va boxer, ça va être de toute façon son plan de match. Bivol ne peut pas se tenir face à Beterbiev, il ne vaut mieux pas. Bivol va courir et boxer, et je pense qu’il peut l’emporter sur Beterbiev s’il ne s’épuise pas. »

Bivol peut surclasser Beterbiev pendant les deux ou trois premiers rounds, mais il aura du mal à le faire pendant 36 minutes. Ce qui rend Bivol si bon sur le plan défensif, c’est le mouvement de la tête qu’il utilise. Mais cela ne l’aidera pas non plus contre les coups de marteau inhumains de Beterbiev. Comme nous l’avons vu dans le dernier combat de Beterbiev contre Gvozdyk, le Russe frappe au corps de façon effroyable, et il est peut-être le meilleur dans ce sport en ce moment.

Bivol devrait penser non seulement à éviter les tirs à la tête, mais aussi à ne pas se faire toucher au corps. Ce sera difficile pour Bivol de le faire pendant 12 tours sans être touché beaucoup à l’abdomen par Beterbiev. Ses coups de poing affaibliront Bivol certes lentement s’il monte sur son vélo, mais il se décomposera dans le dernier quart du combat et ça finira dans un arrêt tardif, parce que Beterbiev ne sait faire que ça, arrêter ses adversaires. Les sales expériences qu’il a vécues avec les juges quand il était chez les amateurs, notamment aux Jeux Olympiques, ne doivent pas être étrangères à sa décision de toujours assommer les gars. Il a raison. Cela lui évitera d’attendre au milieu du ring que quelqu’un lui dise s’il a bien fait ou pas.

beterbiev (2)

Lors de son combat contre Gvozdyk, on a appris par nos amis Canadiens que Beterbiev aurait aimé commencer à lancer des coups au corps tôt. Mais il s’est heurté au refus de son entraîneur, l’excellent Marc Ramsay, qui lui a répondu que c’était niet. Beterbiev aurait peut-être pu arrêter Gvozdyk plus tôt, mais on ne saura jamais.

Ward: « Beterbiev sera difficile à battre. Je ne vois personne y arriver »

« Je ne suis pas un gars qui se penche habituellement vers un frappeur », a déclaré Ward. «Je suis un gars qui veut qu’un combattant ait plusieurs choses sur lesquelles il peut se rabattre au cas où son coup de poing n’est pas suffisant. Mais dans le cas de Beterbiev, c’est différent. J’ai assisté à ses combats, je l’ai observé et je l’ai étudié. Ce gars est différent. Il est difficile à battre. Qui? Le gars a éliminé tous ses adversaires. Aucun d’entre eux n’a entendu la cloche finale. Je ne vois franchement personne y arriver à l’heure actuelle même chez les cruiserweights. »

«C’est tout son corps qu’il jette dans chaque coup de poing. Il est physiquement un homme dur, il est extrêmement puissant et il frappe extrêmement fort. Il n’a même pas besoin de prendre son élan, ou de vous frapper net. Il est collé à vous et il vous assomme. Il peut vous effleurer et vous pouvez avoir des problèmes. Ce que j’ai découvert surtout, c’est sa technique. C’est un excellent boxeur sous-estimé. »

«Il [Beterbiev] a plus de 300 combats amateurs, et il vient du système soviétique. Il est beaucoup mieux habile que les gens ne le pensent. Il va être un gars difficile à battre », a déclaré Ward.

On voit que Ward a beaucoup de respect pour Beterbiev, après avoir regardé et étudié ce qu’il a fait à l’ancien talentueux champion WBC des mi-lourds, Oleksandr Gvozdyk, l’année dernière avec sa victoire par élimination directe au 10ème tour, alors que Beterbiev était étonnement l’outsider pour la majorité des sites de parieurs. Mais pas pour ceux qui ont suivi la carrière du puissant Russe depuis qu’il est passé professionnel en 2013. Ceux-là savaient que Gvozdyk n’avait aucune chance.

0-artur_beterbiev_vs_oleksandr_gvozdyk

Bivol peut-il supporter la pression et les énormes coups de Beterbiev?

Le style de combat à haute pression de Beterbiev mettra Bivol dans une situation intenable, très stressante, une situation où il devra se déplacer constamment, et ce ne sera pas facile. Les fans de boxe oublient que les combats les plus durs de Bivol en tant que professionnel se sont déroulés contre des gars en fin de carrière comme Jean Pascal, ou Sullivan Barrera. Les deux combattants l’ont frappé et forcé à rester en mouvement. Ce n’étaient pas des combats passionnants à regarder pour tout dire, car Bivol n’était pas disposé à s’installer pour frapper Barrera et Pascal.

Face à Beterbiev, Bivol sera joli pendant les premiers rounds, voire la première partie du combat, jusqu’à ce que le Russe commence à lui couper le souffle avec des coups de marteau au corps. Ce combat pourrait se dérouler de la même manière que l’affrontement Beterbiev-Gvozdyk.

Evidemment, sur le papier Bivol donnerait à Beterbiev son combat le plus dur dans la division mi-lourd en ce moment. Il y a d’excellents jeunes combattants comme Joshua Buatsi qui arrivent, mais ce gars ne sera prêt ni pour Beterbiev ni pour Bivol.



Highlights


Full Fight



A LIRE : Andre Rozier dit que Canelo Alvarez battra Artur Beterbiev [20/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez a besoin de redorer son image aux yeux des fans [19/03/2020]

A LIRE : Artur Beterbiev vs Fanlong Meng, prévu pour le 28 Mars, est reporté [18/03/2020]

A LIRE : Artur Beterbiev vs Fanlong Meng : Beterbiev veut être prêt [12/03/2020]

A LIRE : Artur Beterbiev vs Dmitry Bivol sera signé après la lutte Beterbiev-Meng le 28 mars [6/02/2020]

A LIRE : Artur Beterbiev vs Dmitry Bivol possible en août à Saint-Pétersbourg [2/02/2020]

A LIRE : Artur Beterbiev vs Fanlong Meng le 28 mars prochain, mais plus en Chine [10/01/2020]

A LIRE : Une offre de 1,9 million $ remportée par une obscure agence chinoise pour le combat d’Artur Beterbiev vs Fanlong Meng [31/12/2019]

A LIRE : Artur Beterbiev affrontera Meng Fanlong pour la défense de sa ceinture IBF [3/12/2019]

A LIRE : Canelo Alvarez va-t-il accepter un combat contre Artur Beterbiev maintenant? [4/11/2019]

A LIRE : Artur Beterbiev stop Oleksandr Gvozdyk [vidéo] [19/10/2019]

A LIRE : Callum Johnson choisit Beterbiev pour battre Gvozdyk [19/10/2019]

A LIRE : Artur Beterbiev vs Oleksandr Gvozdyk, un combat très attendu [19/10/2019]

A LIRE : Artur Beterbiev vs Oleksandr Gvozdyk, les deux meilleurs boxeurs dans la catégorie des mi-lourds [17/10/2019]

A LIRE : Canelo osera-t-il combattre Beterbiev après Kovalev? [vidéo]


Articles recommandés / les plus lus:

A LIRE : Les cinq victoires les plus impressionnantes de Joe Calzaghe [01/04/2020]

A LIRE : Une carrière bâtie sur le succès: l’histoire d’Abel Sanchez [30/03/2020]

A LIRE : La légende de la boxe, Roman Gonzalez, évacue Kal Yafai avec un coup de marteau [vidéo] [01/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez reviendra-t-il chez les mi-lourds pour affronter un animal comme Artur Beterbiev? [28/03/2020]

A LIRE : Suspicion de dopage: Un fermier affirme que l’équipe de Tyson Fury lui aurait offert de l’argent pour mentir [15/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Billy Joe Saunders le 2 mai – Aperçu [06/03/2020]

A LIRE : Effrayés par la dernière performance de Jorge Linares, les Garcia père et fils se dégonflent [vidéo] [03/03/2020]

A LIRE : Les plus grandes trilogies dans l’histoire de la boxe [02/03/2020]

A LIRE : La légende de la boxe, Roman Gonzalez, évacue Kal Yafai avec un coup de marteau [vidéo] [01/03/2020]

A LIRE : Deontay Wilder doit effacer de sa tête l’idée même d’une trilogie avec Tyson Fury [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury STOP Deontay Wilder au 7ème. Wilder devrait oublier la trilogie [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury TKO Deontay Wilder au 7ème round [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Wilder & Fury II : insultes et révélations durant la conférence de presse [vidéo] [20/02/2020]

A LIRE : Jorge Linares a écrasé Carlos Morales en 4 rounds [vidéos] [15/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : faire des prédictions en boxe, c’est amusant [13/02/2020]

A LIRE : Le style post-mexicain, une boxe véritablement mondiale, arrive [12/02/2020]

A LIRE : Clay Collard vs Raymond Guajardo: le round de l’année [vidéo] [03/02/2020]

A LIRE : « Tyson Fury n’est pas le champion linéaire, dit Michael Buffer, ce truc est un non-sens » [1/02/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Ryota Murata le 23 mai au Saitama Super Arena, et non le 2 mai [31/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury physiquement méconnaissable [18/02/2020]

A LIRE : Alejandra Jimenez bat Franchon Crews-Dezurn dans un combat fou et appelle Claressa Shields [Full fight] [14/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia veut se mesurer à Jorge Linares le 2 mai [11/01/2020]

A LIRE : Yuniel Dorticos, le KO de l’année 2019? Les autres KO mémorables de l’année [09/01/2020]

A LIRE : Katie Taylor vs Delfine Persoon : le vol de l’année 2019 [vidéo] [07/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia insiste auprès de Gervonta Davis, alors que Francisco Fonseca l’attend le 14 février [5/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder II – Point de vue [4/01/2020]

A LIRE : Manny Pacquiao, le premier boxeur à détenir des titres mondiaux durant 4 décennies [03/01/2020]

A LIRE : Ray Mancini: « Canelo doit battre GGG pour être n°1 » [07/12/2019]

A LIRE : Le talentueux Oleksandr Gvozdyk n’a eu aucune chance face à un Beterbiev méthodique, déteminé et sans pitié [vidéo] [10/10/2019]

A LIRE : Un mort, une vie brisée et la boxe à jamais changée : Mancini – Kim, histoire d’un drame [16/01/2019]

A LIRE : Le jour où le prix Nobel de la boxe à rencontré le lauréat du prix Nobel de littérature [24/05/2017]

126 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s