Lomachenko vs Lopez: Turbo Chess vs Turbo War

Publié par

Ce soir, toutes les ceintures de la division poids léger seront en jeu lorsque Vasyl Lomachenko et Teofimo Lopez monteront sur le ring pour créer l’histoire. Un jeune lion, redoutablement puissant et qui boue de rage, et un boxeur de très haut niveau qui restera dans les mémoires, chercheront à faire une déclaration dans le combat le plus attendu du calendrier de cette année.

La boxe n’a pas pu trouver un meilleur match pour commencer la fête, car cette confrontation est de loin le combat le plus souhaité et rêvé de 2020. Il y aura beaucoup de choses en jeu lorsque le sensationnel combattant ukrainien, Lomachenko (14-1, 10 KO), et le jeune invaincu New-Yorkais, Lopez (15-0, 12 KO), entendront la première sonnerie de la cloche. Il n’y a pas de meilleur récompense dans le sport de la boxe plus convoité que la distinction d’être un champion incontesté.

Ce soir nous avons une série de combats prévue pour cet automne qui devrait compenser toutes les actions manquées par les fans de boxe à cause de cette foutue pandémie.

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez officiel pour le 17 octobre à Las Vegas [09/09/2020]

Que les fans qui ont les moyens ou des astuces pour suivre toute la carte de ce soir n’oublient pas de garder un œil sur les combats suivants: Barboza Jr. vs Saucedo et Berlanga vs Bellows. C’est une sous-carte plus que décente, entre deux combattants qui vont s’affronter au super-léger et les deux autres au super-moyen. L’invaincu Arnold Barboza Jr (24-0, 10 KO) et le très qualifié Alex Saucedo (30-1, 19 KO) se rencontreront dans un match de 10 rounds qui coche toutes les cases pour être une bataille excitante. Quant au combat entre Edgar Berlanga et Lanell Bellows, l’intérêt y est probablement moins grand et réside dans cette seule et unique question: Lanell Bellows réussira-t-il à interrompre la série de KO au 1er tour que Berlanga a marqués lors de ses quatorze précédents combats contre une opposition, avouons-le, plutôt naze, depuis qu’il est passé dans les rangs professionnel. Bellows n’est pas un gros frappeur. Mais ce serait une sorte de victoire morale, et une sacrée surprise, s’il parvenait à durer au-delà du 1er tour, contrairement à toutes les autres victimes de Berlanga qui n’ont jamais vu le deuxième round.

Teofimo Lopez, Vasiliy Lomachenko - Ce samedi soir, toutes les ceintures sont en jeu dans la division des 135 livres lorsque Vasiliy Lomachenko et Teofimo Lopez montent sur le ring pour créer un titre linéaire.  Un jeune lion et un boxeur livre pour livre de haut niveau, cherchant à faire une déclaration dans le combat le plus attendu du calendrier.

Lomanchenko a les compétences, l’expérience et le taux de travail nécessaire pour dominer et s’échapper comme un bandit avec une victoire par décision. Tandis que Lopez, qui est un contre-frappeur et un agresseur, cherchera à détruire son adversaires avec la rage et la brutalité qui se doit. Quel homme l’emportera ce samedi dans l’événement principal sur ESPN? Bien heureux celui qui pourra le prédire.

Chez chaque combattant, il y a des avantages et des inconvénients. Le seul inconvénient qui semble se démarquer à propos de Loma est que la division des poids légers n’est pas du tout son meilleur poids en termes de taille, de puissance de frappe et d’absorption de gros coups de ballon.

Il convient de rappeler que Loma a concouru au poids plumes et super-plumes durant sa brillante carrière amateur. Ses avantages sont le jeu de jambes, les angles, le QI, la défense, les fusillades rapides et la possibilité de faire des ajustements efficaces de dernières minutes, soit pour un plan de match différent, soit carrément pour transformer un coup de poing au moment même où il est en train de le lancer.

Marquer des points avec son taux de travail élevé lui a toujours permis de gagner la majorité des tours dans sa carrière et c’est probablement aussi la raison pour laquelle il en gagnera certainement ce soir, s’il n’est pas intimidé, tant qu’il ne sera pas touché et restera sur ses pieds.

Teofimo Lopez a une tonne de potentiel, et il est à quelques heures de transformer sa carrière pour devenir une star mondiale. C’est un cogneur explosif avec un temps de réaction inégalé qui peut mettre fin au combat à tout moment avec les deux mains.

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez: Teddy Atlas livre sa prédiction [14/10/2020]

Ses crochets gauches ou les mains droites qu’il lance font toujours des dégâts. Que ce soit à la tête ou au corps, ils peuvent faire de cette soirée une courte nuit pour Lomachenko comme pour n’importe quel autre adversaire dans la division poids léger. Le gars ne rigole vraiment pas une fois sur le ring. C’est un destructeur qui accable ses adversaires avec des coups monstrueux comme on le constate avec l’impossible artiste KO russe, Artur Beterbiev.

Face à un renard aussi malin que Loma, nous nous attendons à voir Lopez en mode observation durant le premier ou les deux premiers tours. Car Lomachenko sera intelligent et Lopez, bien qu’explosif, n’est généralement pas un démarreur ultra-rapide. Les premières minutes seront cruciales pour que Loma ne se blesse pas ou ne soit pas renversé, car il sait que le style de Lopez consiste à observer pour endormir ses adversaires avant de jaillir sur eux comme un train à grande vitesse.

Loma est un maître pour marquer des points, empilant ainsi les tours les uns derrière les autres, mais on a des doutes qu’il puisse oser se tenir près de son adversaire. Ce combat montrera à quel point le New-Yorkais est bon dans l’ensemble, avec son jeu de jambes et surtout s’il parvient à s’ajuster lorsque son premier plan de jeu ne fonctionnera pas.

Alors que nous nous préparons pour cette confrontation, examinons les clés de la victoire, quelques changements critiques à surveiller et osons une prédiction finale, même si elle reste de l’ordre du fantasme.

Les clés de la victoire de Lomachenko sont toutes centrées sur la façon dont il commence. Face à un intimidateur, il faut attraper le taureau par les cornes! Lomachenko devra commencer vite et bien et ne pas oublier d’utiliser beaucoup de mouvements latéraux. C’est sa seule chance de survie. Les gros cogneurs n’aiment pas ça, parce qu’il est évidemment difficile d’atterrir sur une cible en mouvement.

Pour Lopez, reculer ne peut entraîner que des problèmes, il le sait, car il est plus à l’aise en tant que chasseur. Loma devra aller vers le corps de Lopez, à chaque fois qu’il en a la possibilité, dès le début, pour espérer lui retirer quelque force. Le jab est une excellente arme contre un gros frappeur, mais Loma a malheureusement l’allonge la plus courte. On ne souligne pas assez à quel point Lopez dispose d’une excellente défense. Loma devra se méfier en essayant d’installer son jeu. Si Loma peut commencer intelligemment et rapidement, c’est sa meilleure chance pour survivre et se diriger vers une victoire aux points.

A LIRE : Jorge Linares: « Teofimo Lopez a besoin d’une stratégie pour battre Lomachenko » [30/05/2020]

Même en étant un maître de jeu d’échecs sur le ring comme c’est le cas pour Lomachenko, il faut l’avouer, c’est une mission périlleuse et très difficile pour lui ce soir. Les instincts peuvent vous dire d’appuyer sur la gâchette, mais le bon sens vous fait prendre conscience du fait que vous aurez également besoin de suffisamment d’énergie dans le réservoir pour les derniers rounds du combat. Tout ça ne sent pas bon pour Loma.

Lopez devra exécuter avec précision et éviter de gaspiller ses cartouches en tirant dans le vide. Son jab n’est pas aussi bon qu’il pourrait l’être, mais contre le plus petit et faible ukrainien, cet arme puissante pourrait se révéler bien utile, voire décisive, sans qu’il ait besoin de sortir la grosse artillerie.

Cet ajustement pourrait rendre sa nuit beaucoup plus facile. Si Lopez peut utiliser son jab pour mettre en branle la carrosserie et atterrir ses coups de puissance même occasionnellement, la frustration pourrait sortir Loma de son élément, et tout commence par se détériorer à partir de là. Si Lopez peut garder Loma sur son pied arrière et le traquer jusqu’à ce qu’il ne puisse plus marcher, ce serait sa soirée.

Cette nuit, le baptême par le feu est réel. S’il y avait un moyen pour comparer le combat de ce soir à une grande pièce de théâtre qui sera jouée dans un ring de boxe, ce samedi soir est la bonne nuit! L’expérience pourrait jouer un rôle clé, tandis que Lopez participe à un essai olympique de grande ampleur. S’il gagne, le succès olympique de Lomachenko le placera à un niveau inégalé.

Alors que Walters a du pouvoir et Linares de la rapidité et de la hauteur, Loma n’a jamais affronté un gars qui possède de tels outils et ce genre de capacités combinées à lui tout seul. Lopez a également le chien nécessaire en lui pour aller à la guerre. De même, rien dans le grand livre de Lopez ne le préparera à un joueur d’échecs comme Loma. En fin de compte, l’un de ces hommes devra marcher à travers le feu jusqu’à l’autre rive. Pour reprendre les mots du prix Nobel et grand mordu du noble art (impossible de trouver plus grand fan que lui), Bob Dylan écrivait: «Celui qui n’est pas occupé à naître est occupé à mourir.»

A LIRE : Le jour où le prix Nobel de la boxe à rencontré le lauréat du prix Nobel de littérature [24/05/2017]

Contre le technique et petit Rigondeaux, le taux de connexion le plus élevé de Loma était de 25%, mais il avait quand même trouvé un moyen pour obtenir un arrêt à la fin. Contre Linares, plus grand et plus rapide, il n’a jamais décroché moins de 14 coups par tour. Traduction? Lomachenko peut livrer la marchandise dans deux types de combat différents. Il est le seul à faire ça, et en gagnant.

Défensivement, Lopez permet aux adversaires de décrocher 21% de leurs coups de poing par tour, y compris un pourcentage de connexion de coups puissants modérément élevé de 28%. Malgré les chiffres relativement élevés, il convient de noter que Lopez a remporté tous ses combats en carrière, sauf 3, par arrêt. Peut-il permettre à Loma d’atterrir à ce rythme et gagner quand même?

Un combattant épuisé devant Lomachenko est un homme déjà mort même s’il marche encore. Lorsque la cloche sonnera, Lopez en aura-t-il assez dans le réservoir pour éviter de se faire fesser? Les deux hommes entreront sur le ring après leur plus longue mise à pied en carrière. Pour Lomachenko, cela fera 14 mois. Pour Lopez, il sera resté 10 mois sur le canapé devant Netflix.

A LIRE : Lomachenko vs Lopez – Crawford, De La Hoya, Porter, Garcia, Santa Cruz – Prédictions [15/10/2020]

L’endurance et l’énergie seront les plus gros problèmes pour Lopez après être resté si longtemps loin de l’anneau. Pour Lomachenko, si son instinct et son timing seront en baisse, cela pourrait sceller les choses et permettre à Lopez de lui passer la corde au cou.

Avec ces deux talentueux bonhommes qui sont à un très haut niveau, un manque d’attention d’une fraction de seconde serait fatal voire irrémédiable. Face à un combattant plus jeune, plus puissant et plus lourd comme Lopez, il va sans dire que pour Lomachenko c’est une préoccupation majeure qui pourrait lui coûter un bras. Ce soir Loma aura du pain sur la planche.

Ce qui a commencé comme un théâtre promotionnel typique est devenu clairement une affaire personnelle. Loma menace de « punir » le jeune parvenu pour ces insultes et ses crachats, et tout dans son passé nous dit qu’il a le talent pour le faire. Mais comment? Aussi bon qu’il soit, vous ne pouvez pas vous empêcher de réaliser et reconnaître qu’il s’agit pour lui de faire face à un gars d’un niveau différent ce soir.

Le sensationnel Linares et Pedraza ont fait apparaître Lomachenko très humain, assez vieux, malgré leurs pertes contre lui. Tout le monde parle de l’arrêt de Commey lorsque Lopez s’est connecté avec une brutalité inouie au 2ème tour, mais personne ne parle du plus grand élément de cette histoire.

Cet élément est le fait qu’ils étaient tous les deux des poids welters sur le ring cette nuit-là, planant légèrement au-dessus des 68 kg. On ne peut même pas imaginer Loma recevoir ce genre tir. Lomachenko a tous les outils pour disséquer quelqu’un comme Lopez, mais peut-être dans une catégorie de poids inférieure et raisonnable. Oui, il peut blesser Lopez, mais il ne pourra jamais l’assommer. Son petit corps tout frêle peut-il absorber la punition assez longtemps pour empêcher Lopez de surgir sur lui avec ses coups de marteau? Cela pourrait être une boucherie. Il arrive qu’on puisse fantasmer beaucoup à l’approche d’un combat important. Mais nous avons lu, malgré nous, beaucoup d’inquiétude dans le visage de Loma ces dernières heures. Il avait beau sourire durant la pesée [la seule fois sur plusieurs mois], mais il y avait quelque chose qui n’était pas très rassurant. Loma était différent. Il avait l’air si vieux. Mais qu’est-ce qu’il ressemble au « Krusher », même avec la moustache et la barbe. C’est confondant. Lomachenko pourrait voyager facilement avec le passeport de Kovalev s’il le voulait et personne ne lui dira rien à la paf.

A LIRE : Bob Arum: « Lomachenko sera bientôt avec cette bête » [16/12/2019]

A LIRE : Kovalev à l’air heureux avec l’énorme salaire qu’il a reçu de son combat avec Canelo [20/11/2019]

Loma peut-il supporter un gars aussi puissant et décidé durant douze longs rounds et qui viendra avec la rage de gagner? C’est un gros NON. Et certainement pas jusqu’au 12ème. Devois utiliser sa portée plus courte pour se rapprocher de son adversaire entraînera plus de punition que l’incroyable ukrainien ne pourra absorber. Un assaut corporel puissant du New-Yorkais, associé à une variété de coups cruels et à un crochet vicieux, mettra fin à la soirée. Espérons que ça dure au moins quelques rounds.

Teofimo Lopez Sr., le paternel, prédit que Lomachenko ne viendra pas se battre ce samedi soir contre son fils. Pour lui, Lomachenko ne prendra pas de risques en se tenant devant Lopez pendant un certain temps. Lopez Sr. ajoute que son rejeton est prêt à ce que Lomachenko utilise ce plan de match et qu’ils ont déjà mis en place une stratégie que son fils utilisera pour se rendre jusqu’au combattant ukrainien et le terrasser.

A LIRE : Lopez sous-estime-t-il Lomachenko? [15/10/2020]

Lomachenko ne durera pas plus de cinq tours, répète le paternel. Lopez Sr. affirme que Loma est trop faible, trop petit, et qu’il a trop de kilomètres sur le compteur avec ses quelques 400 combats amateurs. Bien que Lomahcneko soit encore jeune en termes d’âge, il est sûrement plus âgé physiquement à cause de toutes les punitions qu’il a subies durant sa longue carrière amateur dans son Ukraine natale.

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez: Loma accepte moins d’argent pour finaliser le combat [09/08/2020]

« Il faut savoir que mon fils appréciait et apprécie beaucoup [Richard] Commey, et regardez ce qu’il lui a fait », a déclaré Teofimo Lopez Sr. à Ring Digital. « Comme vous le savez, il n’aime donc pas du tout Lomachenko. Ce combat va être rapide. »

«Je ne le vois pas dépasser le quatrième ou le cinquième tour. Avec tout ce que fait Lomachenko, ça ne va pas durer 12 rounds. C’est impossible. Il [Lomachenko] est un peu sournois, mais c’est quelque chose que nous avons compris. »

«J’arrêterai la boxe, et j’arrêterai d’être entraîneur si mon fils passe 12 rounds dans un ring avec ce mec [Lomachenko]. Il n’a rien pour blesser mon fils, donc je suis tranquille », a ajouté Lopez Sr.

«Ce truc sur le côté, qui est la seule chose qu’il fait à part son mouvement à l’extérieur, le double recul, et tout ça. Une fois que mon fils s’approchera de lui, il est fini. Le combat va être terminé », a conclu Lopez Sr.

Lomachenko est-il un autre Terry Norris?

Lomachenko est dans le même bateau que l’ancien champion des poids welters, Terry Norris, lorsqu’il a grimpé au super-welters pour aller défier l’artiste KO à élimination directe, Julian Jackson, le 30 juillet 1989. Mal lui en a pris.

A LIRE : Julian Jackson / Gerald McClellan: parcours croisés de deux des plus durs cogneurs que la boxe ait connus [28/04/2020]

Norris était le même genre de frappeur à grand volume que Lomachenko lorsqu’il se battait au poids welter. Mais quand Terry Norris a sauté une marche pour affronter le redoutable Julian Jackson en 1989, il a été assommé et envoyé dans les limbes au deuxième tour.

Ce n’est pas que Jackson était un meilleur combattant que Norris, parce qu’il ne l’était clairement pas. Le pouvoir de Jackson était si effrayant que Norris n’avait aucune chance de le supporter. Est-ce le sort qui attend Lomachenko lorsqu’il entrera sur le ring avec un cogneur doté d’une puissance comparable à celle de Julian Jackson?

Jackson a montré contre Norris qu’il n’est pas nécessaire d’être un grand boxeur pour battre un gars avec plus de talent. Parfois, la puissance brute est tout ce dont vous avez besoin, en particulier lorsqu’un combattant a une puissance ravageuse comme celle que Teofimo Lopez possède.

Lomachenko aura le mauvais style pour lui samedi soir. Vous pouvez parier qu’il doit être plus inquiet que d’habitude. Se battre contre quelqu’un comme Lopez est un risque énorme. Nous avons vu ce qui est arrivé à Norris quand il a essayé de faire du commerce avec Jackson au centre du ring avec son attaque à haut volume. Jackson l’a supporté pendant un tour, puis il est revenu et l’a abattu avec un coup de fusil à bout portant dans le deuxième tour après l’avoir coincé contre les cordes. Il l’a fumé devant ses fans alors que tout le monde croyait que Norris allait décrocher une victoire en s’amusant et en faisant le joli devant les caméras de télévision. Lomachenko pourrait être le prochain Norris, à moins qu’il ne joue la carte de la sécurité à fond les manettes et qu’il reste à l’extérieur loin de Lopez.

Les mouvements à la noix que Lomachenko utilise à l’extérieur sont généralement du gaspillage et vraiment peu utiles. Lomachenko bouge trop la plupart du temps, et il n’y gagne rien à part pour faire le joli et impressionner les fans de boxe ultra-hardcore qui aiment voir les mouvements inutiles des combattants.

Le problème de Lomachenko est qu’il doit finalement, tôt ou tard, se manifester, et quand il le fera, il sera là non pas pour un bisou mais pour être foudroyé. Loma n’a pas la portée nécessaire pour se frayer un chemin vers une décision ennuyeuse sur 12 rounds interminables contre un gars violent comme Lopez, et il n’aura pas l’avantage de la vitesse de la main comme il le fait habituellement dans ses combats.

Ne pas pouvoir se tenir devant Lopez pour lancer une tempête de tirs toute la soirée aura un effet énorme sur le jeu de Lomachenko. L’Ukrainien bat généralement ses adversaires avec des fusillades à faible puissance. Si Loma tente de le faire contre Lopez, il se heurtera à quelque chose de lourd et sera largué.

«C’est exactement ce que je dis. Mon fils va gifler toutes ces choses pitoyables qu’il lance », a déclaré Lopez Sr. lorsqu’on lui a demandé si Lomachenko pouvait blesser Lopez avec son pouvoir. «Mon fils va lui faire sentir les bons coups de poing. Les bons coups forts vont atterrir. »

« La fin pourrait arriver avec un crochet du gauche. Ce pourrait être une lourde main droite comme ce pourrait être une grosse balle au corps, comme nous avons déjà pu le voir », a ajouté Lopez Sr. en parlant du KO qui attend Lomachenko.

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez : la belle et la bête [07/01/2020]

Le manque de puissance de Lomachenko est un autre défaut inquiétant qu’il a dans son jeu. Il n’a pas le bon style pour essayer d’échanger et tenir tête à un gars avec une puissance comparable à celle de Lopez. Lomachenko a probablement en tête les conseils de son père/entraîneur lui disant qu’il ne pourrait pas se concentrer sur les tirs à haut volume pour essayer de gagner cette nuit.

Mais ce ne sera pas facile pour Lomachenko de suivre les instructions de son père, car tout son jeu est centré sur le fait de battre ses adversaires en lançant une énorme quantité de coups. C’est dans son ADN de lancer un milliard de coups de poing à chaque tour, et il ne changera pas cette habitude, qu’importe les mises en garde du paternel.

Lomachenko a été un tireur d’élite à haut volume dès le premier jour en tant qu’amateur, et il doit ses deux médailles d’or aux Jeux olympiques à ce style. En conséquence, Lomachenko résistera au moindre changement et il en paiera le prix fort en se présentant devant Lopez.

«Dans mon esprit, non», a déclaré Lopez Sr. lorsqu’on lui a demandé si Lomachenko était un puzzle compliqué. «Nous devons juste trouver comment le chronométrer, comment être sûr lui, y entrer et pouvoir être devant son visage toute la soirée. Mon fils n’a besoin que de ça. »

« Je ne crois pas un seul instant que ce type va venir pour se battre », a ajouté Lopez Sr. à propos de Lomachenko. « Je pense que ce gars va essayer de gagner aux points, et tenter d’attraper mon fils dans les derniers tours. C’est ce qu’il pense pouvoir faire, mais nous le savons déjà. On est au courant. Quoi qu’il vienne faire ce soir, nous connaissons déjà le plan. S’il veut entrer, nous sommes prêts. S’il veut courir, nous serons prêts à le pourchasser où qu’il aille. »

Ce sont apparemment des plans pour lesquels les Lopez seront prêts ce soir. De toutes ces stratégies, frapper et courir seront les meilleures chances de succès pour Lomachenko. Il ne peut pas se tenir debout et se battre parce qu’il est trop craintif et chetif pour durer longtemps contre Lopez.

«Vous avez vu le combat [Jorge] Linares, et vous avez vu comment il s’est battu contre [Jose] Pedraza. Donc, fondamentalement, ce gars a dépassé son apogée et il est prêt à dégager, même s’il est encore jeune. »

A LIRE : [VIDÉO]: Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez – Aperçu et prédiction [29/09/2020]

«Il a 33 ans, mais il a beaucoup d’usure dans son corps. Il n’y a aucun moyen sur cette terre ou sur aucune autre planète que ce type puisse battre mon fils. Je n’ai aucun doute », a déclaré Lopez Sr, excluant une défaite de son fils contre Lomachenko.

Dans trois des quatre combats de Lomachenko au poids léger, il a été beaucoup touché. Lomachenko s’est avéré facile à frapper dans ses combats contre Jose Pedraza, Jorge Linares et Luke Campbell.

La raison pour laquelle Lomachenko a battu ces trois gars est parce qu’il a pu les surpasser avec ses coups de poing à volume élevé. Les gars que Lomachenko a combattus au poids léger n’avaient pas le pouvoir de le blesser, ce qui lui a permis de se tenir avec eux dans la cabine téléphonique.

«Au poids léger, nous avons une portée et une taille différentes», a déclaré Lomachenko en expliquant pourquoi il a été plus touché dans ses combats dans la division des poids légers. «Bien sûr, c’est plus difficile pour moi de me battre au poids léger. Mais dès que j’ai l’occasion de lui faire mal et le blesser, je ne raterai pas cette occasion. »

C’est une menace vide de la part de Lomachenko en disant qu’il cherchera et essayera de blesser Lopez. Ce soir, tout le monde le sait, Loma sera le chassé, pas le chasseur.

Si Lomachenko avait plus de puissance, son message d’avertissement résonnerait un peu, mais il ne peut pas frapper dans cette catégorie de poids. Même au super-plumes, Lomachenko n’était pas un gros cogneur. Il a battu de nombreux combattants plus petits et plus âgés qui n’avaient ni la taille ni la puissance nécessaires pour rivaliser avec lui.

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez: Lopez est-il le test le plus difficile pour Loma? [16/10/2020]

Lomachenko va probablement revenir dans la division des super-légers après le combat de ce soir. Cette bataille sera le match final du combattant ukrainien, qui abandonnera la division des poids légers sans jamais combattre des meurtriers comme Gervonta Davis, Ryan Garcia ou Devin Haney.

Ce seraient de gros gains pour Lomachenko s’il restait pour affronter ces gars, mais il serait inutile de les combattre s’il est éliminé par Lopez.

«Nous toucherons les gants. S’il ne veut pas toucher les gants, c’est son problème », a déclaré Lopez. «Je vais suivre les règles avant de commencer la guerre. C’est comme ça que je vois les choses. »

«Je ne suis dans le jeu que depuis quatre ans chez les pros. Vous n’avez donc pas encore pu me voir. Je n’ai pas que mes bras, j’ai aussi un jeu de jambes. J’ai l’impression que beaucoup de gens ne savent pas que j’ai été boxeur et que je suis boxeur. »

«Il y a chez moi bien plus qu’être simplement un combattant fort, s’avancer et lancer des coups de poing chanceux», a déclaré Lopez.

Ce que beaucoup de fans de boxe ne réalisent pas, c’est que Lopez a des pieds plus rapides que Lomachenko car il ne courre pas, il saute. Pour un combattant trapu, l’une des raisons à cela est que les jambes de Lopez sont un peu plus longues et qu’il a les fibres musculaires à contraction rapide qui le rendent plus vifs avec ses mains et ses jambes.

Une des raisons qui fait que Lopez ne reçoit pas beaucoup de crédit pour son jeu de jambes est parce qu’il n’a pas besoin de l’utiliser autant. Lopez est toujours en train de se présenter. Si Loma court autour du ring samedi soir et cherche juste à jouer la sécurité à l’écart, Lopez sera sur lui.

A LIRE : Teofimo Lopez domine et défait Vasyl Lomachenko par décision unanime [Vidéo] [18/10/2020]

A LIRE : Teofimo Lopez dit qu’il est en route et promet qu’il exécutera la « diva » [Vidéos] [17/10/2020]


A LIRE : Teofimo Lopez dit qu’il est en route et promet qu’il exécutera la « diva » [Vidéos] [17/10/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez: Lopez est-il le test le plus difficile pour Loma? [16/10/2020]

A LIRE : Lopez sous-estime-t-il Lomachenko? [15/10/2020]

A LIRE : Lomachenko vs Lopez – Crawford, De La Hoya, Porter, Garcia, Santa Cruz – Prédictions [15/10/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez: Teddy Atlas livre sa prédiction [14/10/2020]

A LIRE : Lopez prêt pour la guerre – Les entraîneurs choisissent massivement Loma [vidéos] [13/10/2020]

A LIRE : [VIDÉO]: Fury vs Joshua – Est-ce que ce combat va vraiment avoir lieu? – Aperçu [08/10/2020]

A LIRE : Lomachenko n’est pas inquiet par la prédiction de Teofimo Lopez [07/10/2020]

A LIRE : Teofimo Lopez veut le vainqueur du combat Taylor vs Ramirez quand il aura battu Lomachenko [06/10/2020]

A LIRE : Lopez s’est déjà excusé auprès de Bob Arum pour ce qu’il va faire à Loma et explique pourquoi il ne l’aime pas [06/10/2020]

A LIRE : [VIDÉO]: Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez – Aperçu et prédiction [29/09/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez : « Il va sentir la douleur » promet Loma [22/09/2020]

A LIRE : Teofimo Lopez vs Vasyl Lomachenko: Zab Judah prévoit des ennuis pour Loma [14/09/2020]

A LIRE : Teofimo Lopez: « Lomachenko sait qu’il est en train de dégager » [11/09/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez officiel pour le 17 octobre à Las Vegas [09/09/2020]

A LIRE : Teofimo Lopez cherchera à éliminer Vasyl Lomachenko le 17 octobre [30/08/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez: Lopez dit qu’il va détruire cette farce qu’est Loma [19/08/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez: Loma accepte moins d’argent pour finaliser le combat [09/08/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez: que pourra faire Lopez le 3 octobre? [30/07/2020]

A LIRE : Tank Davis vs Leo Santa Cruz: Teofimo Lopez doute fort que Davis parvienne à faire le poids [27/07/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez le 3 octobre à Las Vegas [10/07/2020]

LIRE : Bob Arum: « Vasyl Lomachenko et Teofimo Lopez se battront en septembre / Inoue vs Casimero aussi » [31/05/2020]

A LIRE : Jorge Linares: « Teofimo Lopez a besoin d’une stratégie pour battre Lomachenko » [30/05/2020]

A LIRE : Jorge Linares veut que Ryan Garcia soit le prochain [23/05/2020]

A LIRE : Jorge Linares vs Ryan Garcia: Linares s’impatiente. Il veut un combat même à huis clos et en direct [21/05/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez en septembre à huis clos, selon Bob Arum [17/05/2020]

A LIRE : « Ryan Garcia vs Jorge Linares le 4 Juillet », dit De La Hoya [03/05/2020]

A LIRE : Ryan Garcia vs Tank Davis : Bernard Hopkins veut passer outre Reynoso et envoyer Garcia à l’abattoir [25/04/2020]

A LIRE : Malgré les inquiétudes de son père et de Reynoso, Ryan Garcia insiste pour Jorge Linares [vidéos] [15/04/2020]

A LIRE : «Ryan Garcia n’a battu personne. Il a besoin d’expérience », dit son entraîneur Eddy Reynoso [13/04/2020]

LIRE : « Gervonta Davis est plus expérimenté et éprouvé au combat que Ryan Garcia », dit Teddy Atlas [10/04/2020]

A LIRE : Chris Mannix et Sergio Mora s’interrogent: « Ryan Garcia est-il le prochain Canelo Alvarez? » [09/04/2020]

A LIRE : Amir Khan: « Ryan Garcia est trop robotique par rapport à Devin Haney » [05/04/2020]

A LIRE : Teddy Atlas: « Ryan Garcia est le prochain Canelo Alvarez » [03/04/2020]

A LIRE : Ryan Garcia dit à Gervonta Davis: « Je vais t’assommer » [31/03/2020]

A LIRE : Ryan Garcia vs Jorge Linares: Garcia affirme qu’il enverra le vieux lion à la retraite [27/03/2020]

A LIRE : Ryan Garcia vs Gervonta Davis au mois de décembre [10/03/2020]

A LIRE : Malgré les craintes de son père, Ryan Garcia fait volte-face et réclame un combat avec Linares plus tôt [08/03/2020]

A LIRE : Effrayés par la dernière performance de Jorge Linares, les Garcia père et fils se dégonflent [04/03/2020]

A LIRE : [Vidéo]: Canelo Alvarez et Ryan Garcia ont l’air très rapides et très puissants [03/3/2020]

A LIRE : Jorge Linares vs Ryan Garcia: l’avenir de Garcia sera entre les mains du très qualifié Vénézuélien le 11 juillet [03/03/2020]

A LIRE : Ryan Garcia annonce le combat avec Jorge Linares pour le 11 juillet au Staples Center [24/02/2020]

A LIRE : Jose Ramirez menace Ryan Garcia et Lomachenko en prévoyant de les rejoindre au poids léger [18/02/2020]

A LIRE : Jorge Linares ravi de faire face à Ryan Garcia en juillet [17/02/2020]

A LIRE : Ryan Garcia: « Tout le monde sait maintenant ce que je vais faire à Jorge Linares » [16/02/2020]

A LIRE : Ryan Garcia à démoli Francisco Fonseca au 1er tour. Linares éliminerait Garcia en 6 rounds (full fight) [15/02/2020]

A LIRE : Jorge Linares a écrasé Carlos Morales en 4 rounds [vidéos] [15/02/2020]

A LIRE : John Riel Casimero: «Je frappe bien plus fort qu’Inoue» [06/02/2020]

A LIRE : Naoya Inoue vs John Riel Casimero le 25 avril sur ESPN [23/01/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez : la belle et la bête [07/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia n’est pas du tout prêt pour Jorge Linares [07/01/2020]

A LIRE : Le prochain combat de Naoya Inoue fixé au 25 avril, contre Nordine Oubaali ou Riel Casimero [25/12/2019]

A LIRE : Bob Arum: « Lomachenko sera bientôt avec cette bête » [16/12/2019]

A LIRE : John Riel Casimero démolit Zolani Tete en trois rounds [1/12/2019]


Articles recommandés / les plus lus :

A LIRE : [VIDÉO]: Fury vs Joshua – Est-ce que ce combat va vraiment avoir lieu? – Aperçu [08/10/2020]

A LIRE : Combat de l’année: Jose Zepeda arrête Ivan Baranchyk dans le 5ème [vidéo] [04/10/2020]

A LIRE : Floyd Mayweather Jr. offre son aide à Wilder et s’excite stupidement sur Wanheng Menayothin [01/10/2020]

A LIRE : [VIDÉO]: Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez – Aperçu et prédiction [29/09/2020]

A LIRE : Tony Yoka a perdu beaucoup contre Johann Duhaupas hier soir [26/09/2020]

A LIRE : Jarrell Big Baby Miller attribue son récent test positif au Viagra [24/09/2020]

A LIRE : Frank Warren abîme encore plus l’image du British Boxing Board of Control [BBBoC] [20/09/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez officiel pour le 17 octobre à Las Vegas [09/09/2020]

A LIRE : Alexander Povetkin efface Dillian Whyte dans le 5ème round [23/08/2020]

A LIRE : La légende Chris Eubank Sr. [03/08/2020]

A LIRE : La boxe déshonorée : Seniesa Estrada vs Miranda Adkins [vidéo] [01/08/2020]

A LIRE : L’histoire de Michael Bentt, le sympathique Roi oublié des poids lourds [13/07/2020]

A LIRE : Pacquiao / Mayweather: Qui a eu la meilleure carrière? [30/05/2020]

A LIRE : Sugar Ray Leonard discute de son combat contre Marvin Hagler [14/05/2020]

A LIRE : Quinze ans après, Ricky Hatton se souvient de sa bataille avec Kostya Tszyu [29/04/2020]

A LIRE : Julian Jackson / Gerald McClellan: parcours croisés de deux des plus durs cogneurs que la boxe ait connus [28/04/2020]

A LIRE : Callum Johnson: « Artur Beterbiev est un monstre de la nature. Il battra Dmitry Bivol » [17/04/2020]

A LIRE : [Vidéo] L’histoire de la division poids lourd avec Emanuel Steward [15/04/2020]

A LIRE : Teddy Atlas sur Andy Ruiz: « Le poids n’était pas la cause de sa perte contre Joshua » [09/04/2020]

A LIRE : Artur Beterbiev vs Dmitry Bivol: l’analyse d’Andre Ward [02/04/2020]

A LIRE : Les cinq victoires les plus impressionnantes de Joe Calzaghe [01/04/2020]

A LIRE : Une carrière bâtie sur le succès: l’histoire d’Abel Sanchez [30/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez reviendra-t-il chez les mi-lourds pour affronter un animal comme Artur Beterbiev? [28/03/2020]

A LIRE : Suspicion de dopage: Un fermier affirme que l’équipe de Tyson Fury lui aurait offert de l’argent pour mentir [15/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Billy Joe Saunders le 2 mai – Aperçu [06/03/2020]

A LIRE : Effrayés par la dernière performance de Jorge Linares, les Garcia père et fils se dégonflent [vidéo] [03/03/2020]

A LIRE : [VIDÉO] Un aperçu original du méga-combat revanche entre Deontay Wilder et Tyson Fury 2 [02/03/2020]

A LIRE : Les plus grandes trilogies dans l’histoire de la boxe [02/03/2020]

A LIRE : La légende de la boxe, Roman Gonzalez, évacue Kal Yafai avec un coup de marteau [vidéo] [01/03/2020]

A LIRE : Deontay Wilder doit effacer de sa tête l’idée même d’une trilogie avec Tyson Fury [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury STOP Deontay Wilder au 7ème. Wilder devrait oublier la trilogie [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury TKO Deontay Wilder au 7ème round [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Wilder & Fury II : insultes et révélations durant la conférence de presse [vidéo] [20/02/2020]

A LIRE : Jorge Linares a écrasé Carlos Morales en 4 rounds [vidéos] [15/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : faire des prédictions en boxe, c’est amusant [13/02/2020]

A LIRE : Le style post-mexicain, une boxe véritablement mondiale, arrive [12/02/2020]

A LIRE : Clay Collard vs Raymond Guajardo: le round de l’année [vidéo] [03/02/2020]

A LIRE : « Tyson Fury n’est pas le champion linéaire, dit Michael Buffer, ce truc est un non-sens » [1/02/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Ryota Murata le 23 mai au Saitama Super Arena, et non le 2 mai [31/01/2020]

A LIRE : L’opprimé Jeison Rosario a détruit le champion Julian Williams [Full fight] [19/01/2020]

A LIRE : Edwin Rodriguez vs Michael Seals, grosses fusillades et KO à la pelle [vidéo] [18/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury physiquement méconnaissable [18/02/2020]

A LIRE : Alejandra Jimenez bat Franchon Crews-Dezurn dans un combat fou et appelle Claressa Shields [Full fight] [14/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia veut se mesurer à Jorge Linares le 2 mai [11/01/2020]

A LIRE : Yuniel Dorticos, le KO de l’année 2019? Les autres KO mémorables de l’année [09/01/2020]

A LIRE : Katie Taylor vs Delfine Persoon : le vol de l’année 2019 [vidéo] [07/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia insiste auprès de Gervonta Davis [5/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder II – Point de vue [4/01/2020]

A LIRE : Manny Pacquiao, le premier boxeur à détenir des titres mondiaux durant 4 décennies [03/01/2020]

A LIRE : Les poids lourds encore à l’ombre mais à ne pas perdre de vue en 2020 [27/12/2019]

A LIRE : Bob Arum: « Lomachenko sera bientôt avec cette bête » [16/12/2019]

A LIRE : Ray Mancini: « Canelo doit battre GGG pour être n°1 » [07/12/2019]

A LIRE : Le talentueux Oleksandr Gvozdyk n’a eu aucune chance face à un Beterbiev méthodique, déteminé et sans pitié [vidéo] [10/10/2019]

A LIRE : Un mort, une vie brisée et la boxe à jamais changée : Mancini – Kim, histoire d’un drame [16/01/2019]

A LIRE : McGregor affirme que Mayweather sera malmené le 26 août [15/07/2017]

A LIRE : La traversée du désert de Djamel Dahou, un champion de boxe sacrifié par son pays, malgré les victoires [01/06/2017]

A LIRE : Le jour où le prix Nobel de la boxe à rencontré le lauréat du prix Nobel de littérature [24/05/2017]

A LIRE : Francois Botha volé ouvertement en Australie face à Sonny Bill Williams [Vidéo] [22/03/2013]

33 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s