Les champions de papier

tigre de papier

Comme chacun sait, l’expression « tigre de papier » est la traduction littérale de l’expression chinoise « zhǐ lǎohǔ », désignant une chose apparemment menaçante, mais en réalité inoffensive.

Il existe d’innombrables écrits de gens qui donnent leurs opinions ici et là sur les meilleurs boxeurs d’aujourd’hui. Il y a des listes étonnantes mais ce qui nous intéresse ici ce sont les meilleurs champions de papier « pound for pound » que nous offre actuellement le sport. On sait tous ce que nous attendons d’un grand boxeur, des qualités telles que la ténacité, la persévérance et les défis contre les meilleurs boxeurs. Les boxeurs dont je voudrais parler ici sont totalement opposés, ils sont difficiles et ne sont pas prêts à se défier contre le meilleur. D’abord celui qui est sur le podium, le n°1: Adonis Stevenson.

stevenson

Stevenson est actuellement le champion de la WBC qui vient de conserver sa ceinture en arrêtant Andre Fonfara. A la télévision et sur le papier ça ressemble à une grande victoire, on dirait un exploit extraordinaire que vient d’accomplir Stevenson pour sa « fan base ». En réalité, cette bataille n’aurait jamais dû se reproduire. Stevenson avait déjà battu Fonfara en 2014 par décision unanime. En outre, la meilleure victoire sur la fiche de Fonfara était contre Julio Cesar Chavez, Jr.. Sa renommée se limite à Chavez, Jr. Je donnerai à Stevenson un crédit, c’est-à-dire qu’il est incroyablement habile à se détourner des adversaires compétitifs, comme Andre Ward et Sergey Kovalev. Stevenson avait fait un spectacle en surgissant dans le ring après que Kovalev ait battu Jean Pascal en 2016. C’était une action formidable et scénarisée, alors que Stevenson ne voulait aucun des deux combattants.  C’était un spectacle, de la fumée, et lui-même était un spectacle. Je le vois pour ce qu’il est vraiment et c’est la raison pour laquelle il ne lutte que principalement à Montréal, au Canada, où c’est le seul endroit où il peut vendre des billets et mettre une couronne devant cinq mille spectateurs.

Ne vous attendez pas à ce qu’il sorte de sa zone de confort à tout moment et se disputer réellement contre un adversaire digne de ce nom. Bien sûr que ce n’est pas ce que font ses collègues.

Le n°2 dans mon classement: Deontay Wilder. Les Américains l’aiment et ils ont besoin d’un grand poids lourd pour ramener la boxe en tant que divertissement pertinent sur leur territoire. Toutefois les Américains qui croient que Wilder est le grand espoir, seront désabusés, car il n’y a rien sur sa fiche. Ce n’est que du battage médiatique. C’est un gars qui a obtenu le titre de poids lourd de la WBC en l’emportant contre Bermane Stiverne.

deontaywilder

Qui? Personne ne connaît. Encore une fois, permettez-moi de répéter son nom: Bermane Stiverne. Qui connaît? Ce même Bermane Stirverne qui a gagné le titre WBC précédemment détenu par Chris Arreola. Encore une fois permettez-moi de dire son nom à lui aussi: Chris Arreola. Si vous regardez la post-réaction de Wilder après son combat contre Stirverne, vous penserez qu’il a battu un combattant avec un niveau de compétence comme Muhammad Ali, Vitali Klitschko ou Lennon Lewis. Wilder a battu un combattant qui était lui-même un champion de papier. Wilder à un avantage de hauteur de presque 13 cm sur son advcersaire, un avantage de portée de plus de 7 cm, et pourtant Stirverne a fini le combat debout jusqu’au dernier round. Wilder n’a combattu personne de crédible. En outre, je ne pense pas que sa direction veut qu’il lutte contre les dangereux boxeurs. Il peut être tranquille pour quelques années encore, jusqu’à ce qu’ils le lanceront dans le ring pour être massacré par Anthony Joshua.

Le tigre de papier n°3 est justement le chinois Zou Shiming. La Chine est une superpuissance émergente qui bénéficie probablement de la plus grande population au monde. C’est la raison pour laquelle leurs fédérations de football veulent les voir réussir dans le sport, vu les sommes d’argent qu’ils peuvent amasser avec une population aussi énorme. La boxe n’est pas traitée différemment et le dernier sur le podium des champions de papier est Zou Shiming.

Zou-Shiming

Oui, Shiming a remporté l’or aux Jeux olympiques deux fois. Mais il s’agit de combats amateurs et le jeu des compétences ne signifie pas forcément un succès. La boxe professionnelle est de 10 ou 12 rounds de boxe sans coiffure. Les bons combattants vous frapperont avec des coups de corps dévastateurs à la différence de la boxe amateur où c’est un type de punch comme ça. La boxe est un divertissement, la boxe est politique, et à cause de ces deux fondamentaux, Shiming est bien protégé par les fédérations pour avoir pu obtenir un combat de championnat WBO dès son cinquième combat professionnel. Puis encore une autre chance de gagner la ceinture WBO qu’il a perdue lors de son septième combat professionnel. Quelle blague! Vous pouvez dire que Vasyl Lomachenko a obtenu ce genre de service aussi, mais au moins c’était légitime. Shiming n’est rien comparé à Lomachenko.

Le meilleur boxeur au monde en poids mouche est Donnie Nietes des Philippines, qui a un record crédible de 40-1. Ne vous attendez pas a ce que Shiming accepte d’être dans l’enceinte avec Donnie Nietes, car il va perdre.

 

1 réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s