David Lemieux a toujours l’air mauvais, et Makhmudov continue à assommer des zombies

Publié par

Le combattant des super-moyens, David Lemieux (44-4, 35 KO), et l’espoir poids lourd, Arslanbek Makhmudov (11-0, 11 KO), ont tous deux remporté des victoires faciles à élimination directe dans leurs combats respectifs ce samedi soir au Centre Gervais Auto à Shawinigan, Quebec.

L’ancien champion IBF des poids moyens, pourtant encore jeune à 31 ans, a arrêté le super-moyen de niveau inférieur, Francy Ntetu (17-4, 4 KO), au cinquième tour dans un combat programmé pour 10 tours sans les fans. L’heure de l’arrêt était à 1:58 du cinquième tour.

Le très bien classé Lemieux, n°3 WBC, n°4 WBA et n°5 WBO, a renversé Ntetu, âgé de 38 ans, à deux reprises au cinquième tour pour remporter la victoire par arrêt.

Pour le côté positif, Lemieux avait l’air tout aussi puissant et dangereux qu’avant. Il n’y a rien à dire. Il n’a apparemment rien perdu de son pouvoir avec son crochet gauche comme avec sa main droite, et il s’en est donné à coeur joie contre son adversaire très limité. Mais sa défense est toujours poreuse, et sa taille et sa portée courtes continuent de lui poser problème.

De plus, l’endurance de Lemieux n’est pas ce qu’elle devrait être s’il veut vraiment rivaliser avec l’élite dans la division des super-moyens. Cependant, ces défauts n’ont pas tellement dérangé Lemieux samedi soir parce qu’il combattait un adversaire pas terrible, et même mauvais. Lemieux aurait eu de grosses emmerdes samedi soir s’il avait combattu un super-moyen talentueux, voire simplement bon.

Lemieux a toujours l’air fragile

Tôt dans le combat, une énorme surprise. Lemieux a été encore une fois trahi par son menton fragile, en se faisant carrément assommer au premier tour. David Lemieux a un menton fragile comme du cristal. Contre toute attente, sans que l’on comprenne très bien pourquoi, l’arbitre Albert Padulo Jr a accordé une bonne pause à Lemieux, affirmant que c’était une erreur. Il n’empêche. Se faire assommer par un gars qui a un pourcentage de KO de 19% sur sa fiche est plus qu’inquiétant.

Cela n’avait pas d’importance après coup, car Lemieux a quand même fini par détruire Ntetu. Mais il est clair qu’il a les mêmes problèmes de menton qu’il a toujours eus tout au long de sa carrière professionnelle de 13 ans. La résistance au coup de poing de Lemieux ne s’est pas améliorée du tout, malheureusement, et elle n’est pas prête de s’arranger apparemment.

La victoire de Lemieux était sa quatrième consécutive depuis sa défaite par décision unanime unilatérale en 12 rounds contre l’ancien champion WBO des poids moyens, Billy Joe Saunders, le 16 décembre 2017. C’était une perte très embarrassante pour le Canadien, qui a été emmené à l’école ce soir-là.

Il n’est pas surprenant que Lemieux ait été empoisonné par Ntetu, sachant qu’il avait été abandonné deux fois dans son précédent combat contre Max Bursak, âgé de 36 ans (37-6-2, 16 KO), en décembre dernier.

Bursak, qui était un prétendant moyen, a renversé Lemieux deux fois, dans le premier et le cinquième tours, mais il a quand même perdu le combat. Lemieux est revenu pour infliger la même chose à Bursak en le renversant une seule fois, et s’en tirer comme un bandit avec une décision douteuse. Les notes, serrées, étaient de 94-93 X2 pour Lemieux, tandis que le troisième juge a vu Bursak vainqueur, lui attribuant une note de 94-93. Le combat s’est déroulé à Montréal, chez Lemieux.

Est-ce que le WBC va choisir Lemieux pour Yildirim?

La meilleure chance pour Lemieux de remporter un titre mondial un jour au super-moyen, est si Canelo choisissait de ne pas affronter le Turc Avni Yildirim pour le titre WBC vacant des super-moyens. Le WBC a déjà désigné Canelo (53-1-2, 36 KO) comme adversaire de Yildirim, mais il semble que la star mexicaine ne prendra pas ce combat à cause du tollé que cela a suscité.

Si Canelo ne combat pas Yildirim, ce qui serait vraiment une bonne chose, alors il y a une chance que le n°3 WBC, Lemieux, soit choisi par le Conseil Mondial de Boxe pour le combattre, étant le prochain combattant le mieux classé avec le WBC.

Bien que David Benavidez soit classé n°1 par le WBC, il ne sera probablement pas sélectionné pour le combat avec Yildirim. Benavidez a été dépouillé de son titre en août dernier seulement, lorsque cet étourdi a débarqué en surpoids à la pesée pour son combat contre Roamer Alexis Angulo.

Il est toujours possible que le WBC permette au champion WBA des super-moyens, Callum Smith, de combattre Yildirim pour le sangle vacante, étant donné que son promoteur, Eddie Hearn, fait toujours des pieds et des mains pour que ce combat se produise. Nous n’allons pas nous plaindre, ce sera tant mieux si ça pouvait éviter à Canelo d’affronter Yildirim.

Lemieux contre Yildirim serait le genre de combat à 50-50 entre deux super-moyens mauvais mais avec une bonne puissance de frappe, et tous les deux avec des mentons très discutables. Si Lemieux se jette tôt sur Yildirim avant de s’épuiser, il aura une chance de gagner ce combat. Mais vu comment Lemieux a semblé tremblant lors de ses deux derniers matchs contre Ntetu et Bursak, Yildirim le battra probablement.

Arslanbek Makhmudov écrase le malheureux Dillon Carman

Chez les poids lourds, sur la même carte de ce samedi soir chez les Canucks, le terrifiant artiste KO russe, haut de 1,97 m et qui ressemble à un Goliath de l’antiquité, Arslanbek Makhmudov (11-0, 11 KO), a arrêté le malheureux Dillon Carman (14-6, 13 KO), âgé de 36 ans, au premier tour dans un combat programmé pour dix rounds. Tant mieux pour Carman si le combat s’est terminé tôt, car avant la sonnerie de la première cloche on avait peur pour lui.

Makhmudov, âgé de 31 ans, a décroché pourtant un court crochet gauche qui a mis Carman à terre. Ce qui est intéressant, c’est que le coup de poing n’avait pourtant pas l’air si dur. C’était un tir qui a, semble-t-il, pris Carman au dépourvu, car Makhmudov avait l’ait d’avoir jeté un petit jab comme ça, avant de transformer le tir en crochet gauche mais sans effort.

Mais Carman n’était quand même pas prêt pour ce genre de coup de feu, même s’il n’avait pas l’air puissant. Il y avait certainement autre chose de plus que le jab, peut-être de la frayeur, pour que Carman s’effondre.

Alors que Carman se remettait sur pied, l’arbitre Alain Villeneuve, après avoir bien regardé, a décidé qu’il n’aimait pas trop la tête que Carman faisait et a stoppé le combat sans discuter. Carman n’était pas d’accord avec ça et, aussitôt qu’il a repris ses esprits, il s’est mis a protesté d’un air scandalisé en criant haut et fort. Mais la décision avait été prise.

On ne sait pas si Carman voulait vraiment continuer car il serait à nouveau largué immédiatement par l’effrayant poids lourd russe.

La victoire de Makhmudov était le deuxième KO consécutif au premier tour dans sa courte carrière professionnelle de trois ans. En outre, c’était son 8ème KO au premier tour. Cela est impressionnant sur le papier, mais c’est surtout le signe que ses promoteurs ne le mettent pas contre des combattants crédibles, capables de rivaliser avec lui. Makhmudov affronte une opposition tellement naze que ses combats ressemblent à des péplums où il n’y a que de la peur et de la sauvagerie.

Il est temps de trouver un adversaire vivant pour Makhmudov

L’opposition de Makhmudov est si pauvre qu’il a du mal à obtenir le moindre crédit des fans de boxe. Les fans de boxe attendent toujours de le voir affronter des corps vivants parmi les meilleurs adversaires. On ne sait pas ce que la direction de Makhmudov attend pour le mettre avec de bons combattants.

Aux dernières nouvelles, Tyson Fury ne combattra pas Wilder dans leur trilogie, bien qu’elle soit contractuellement signée. Le Gypsy King se battra bien en décembre, mais chez lui au Royaume-Uni, contre un adversaire qui reste à déterminer. Ce serait un excellent combat si Fury affrontait Makhmudov en décembre, ça permettra au Russe de découvrir ce qu’est la boxe, le noble art, un sport qui inclut de la technique, du savoir-faire, de la grâce, de l’intelligence et du talent. Un sport qui est à mille lieux des anciens combats entre ces gladiateurs brutaux qui ne comptent que sur leur force physique, ce genre de gars puissants qui se sont seulement donnés la peine de naître.

À déjà 31 ans, Makhmudov aurait dû lutter contre une meilleure opposition que celle qu’il a affrontée jusqu’à maintenant. Se battre encore contre des compagnons de niveau amateur, complètement terrorisés, à ce stade de sa carrière est troublant et une perte de temps.

Si la direction de Makhmudov continue de le mettre avec des gars dotés d’aucun talent, il va vieillir et gaspiller son temps. Vous pouvez affirmer que Makhmudov, s’il se croit vraiment bon et puissant, aurait déjà dû combattre les meilleurs prétendants en 2018, mais cela ne s’est pas produit pour des raisons qu’on ignore. Makhmudov fait face continuellement à une opposition terriblement mauvaise les uns après les autres, et on ne sait pas ce que ses promoteurs attendent.

Lors du dernier combat de Makhmudov, il a arrêté l’ancien champion poids lourds du WBC, Samuel Peter, âgé de 40 ans, au premier tour en 2019. Comme les fans de boxe le savent, Peter était encore bon il y a quelques douze ans, peut-être en 2008 ou même plus tôt, mais il est ces derniers temps complètement différent, c’est un autre gars, qui perd fréquemment et qui n’a strictement rien à voir avec le talentueux et puissant combattant qui a affronté les frères Klitschko et James Toney il y a une quinzaine d’années. Quinze ans, c’était l’époque de l’ouragan Katrina, l’année du lancement de la plate-forme de streaming Youtube. C’était loin.

Avec la taille et la puissance herculéenne d’Arslanbek Makhmudov, il est normalement prêt à affronter les meilleurs gars de la division poids lourds et même potentiellement à les battre. Makhmudov donnerait beaucoup de problèmes à Dillian Whyte, Joseph Parker ou Kubrat Pulev s’il les combattait maintenant.

Les neuf derniers adversaires de Makhmudov:

  • Dillan Carman
  • Samuel Peter
  • Julian Fernandez
  • Jonathan Rice
  • Jason Berman
  • Avery Gibson
  • Andrew Satterfield
  • Emilio Ezequiel Zarate
  • Frère Hernandez

Articles recommandés / les plus lus :

A LIRE : [VIDÉO]: Fury vs Joshua – Est-ce que ce combat va vraiment avoir lieu? – Aperçu [08/10/2020]

A LIRE : Combat de l’année: Jose Zepeda arrête Ivan Baranchyk dans le 5ème [vidéo] [04/10/2020]

A LIRE : Floyd Mayweather Jr. offre son aide à Wilder et s’excite stupidement sur Wanheng Menayothin [01/10/2020]

A LIRE : [VIDÉO]: Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez – Aperçu et prédiction [29/09/2020]

A LIRE : Tony Yoka a perdu beaucoup contre Johann Duhaupas hier soir [26/09/2020]

A LIRE : Jarrell Big Baby Miller attribue son récent test positif au Viagra [24/09/2020]

A LIRE : Frank Warren abîme encore plus l’image du British Boxing Board of Control [BBBoC] [20/09/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez officiel pour le 17 octobre à Las Vegas [09/09/2020]

A LIRE : Alexander Povetkin efface Dillian Whyte dans le 5ème round [23/08/2020]

A LIRE : La légende Chris Eubank Sr. [03/08/2020]

A LIRE : La boxe déshonorée : Seniesa Estrada vs Miranda Adkins [vidéo] [01/08/2020]

A LIRE : L’histoire de Michael Bentt, le sympathique Roi oublié des poids lourds [13/07/2020]

A LIRE : Pacquiao / Mayweather: Qui a eu la meilleure carrière? [30/05/2020]

A LIRE : Sugar Ray Leonard discute de son combat contre Marvin Hagler [14/05/2020]

A LIRE : Quinze ans après, Ricky Hatton se souvient de sa bataille avec Kostya Tszyu [29/04/2020]

A LIRE : Julian Jackson / Gerald McClellan: parcours croisés de deux des plus durs cogneurs que la boxe ait connus [28/04/2020]

A LIRE : Callum Johnson: « Artur Beterbiev est un monstre de la nature. Il battra Dmitry Bivol » [17/04/2020]

A LIRE : [Vidéo] L’histoire de la division poids lourd avec Emanuel Steward [15/04/2020]

A LIRE : Teddy Atlas sur Andy Ruiz: « Le poids n’était pas la cause de sa perte contre Joshua » [09/04/2020]

A LIRE : Artur Beterbiev vs Dmitry Bivol: l’analyse d’Andre Ward [02/04/2020]

A LIRE : Les cinq victoires les plus impressionnantes de Joe Calzaghe [01/04/2020]

A LIRE : Une carrière bâtie sur le succès: l’histoire d’Abel Sanchez [30/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez reviendra-t-il chez les mi-lourds pour affronter un animal comme Artur Beterbiev? [28/03/2020]

A LIRE : Suspicion de dopage: Un fermier affirme que l’équipe de Tyson Fury lui aurait offert de l’argent pour mentir [15/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Billy Joe Saunders le 2 mai – Aperçu [06/03/2020]

A LIRE : Effrayés par la dernière performance de Jorge Linares, les Garcia père et fils se dégonflent [vidéo] [03/03/2020]

A LIRE : [VIDÉO] Un aperçu original du méga-combat revanche entre Deontay Wilder et Tyson Fury 2 [02/03/2020]

A LIRE : Les plus grandes trilogies dans l’histoire de la boxe [02/03/2020]

A LIRE : La légende de la boxe, Roman Gonzalez, évacue Kal Yafai avec un coup de marteau [vidéo] [01/03/2020]

A LIRE : Deontay Wilder doit effacer de sa tête l’idée même d’une trilogie avec Tyson Fury [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury STOP Deontay Wilder au 7ème. Wilder devrait oublier la trilogie [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury TKO Deontay Wilder au 7ème round [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Wilder & Fury II : insultes et révélations durant la conférence de presse [vidéo] [20/02/2020]

A LIRE : Jorge Linares a écrasé Carlos Morales en 4 rounds [vidéos] [15/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : faire des prédictions en boxe, c’est amusant [13/02/2020]

A LIRE : Le style post-mexicain, une boxe véritablement mondiale, arrive [12/02/2020]

A LIRE : Clay Collard vs Raymond Guajardo: le round de l’année [vidéo] [03/02/2020]

A LIRE : « Tyson Fury n’est pas le champion linéaire, dit Michael Buffer, ce truc est un non-sens » [1/02/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Ryota Murata le 23 mai au Saitama Super Arena, et non le 2 mai [31/01/2020]

A LIRE : L’opprimé Jeison Rosario a détruit le champion Julian Williams [Full fight] [19/01/2020]

A LIRE : Edwin Rodriguez vs Michael Seals, grosses fusillades et KO à la pelle [vidéo] [18/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury physiquement méconnaissable [18/02/2020]

A LIRE : Alejandra Jimenez bat Franchon Crews-Dezurn dans un combat fou et appelle Claressa Shields [Full fight] [14/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia veut se mesurer à Jorge Linares le 2 mai [11/01/2020]

A LIRE : Yuniel Dorticos, le KO de l’année 2019? Les autres KO mémorables de l’année [09/01/2020]

A LIRE : Katie Taylor vs Delfine Persoon : le vol de l’année 2019 [vidéo] [07/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia insiste auprès de Gervonta Davis [5/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder II – Point de vue [4/01/2020]

A LIRE : Manny Pacquiao, le premier boxeur à détenir des titres mondiaux durant 4 décennies [03/01/2020]

A LIRE : Les poids lourds encore à l’ombre mais à ne pas perdre de vue en 2020 [27/12/2019]

A LIRE : Ray Mancini: « Canelo doit battre GGG pour être n°1 » [07/12/2019]

A LIRE : Le talentueux Oleksandr Gvozdyk n’a eu aucune chance face à un Beterbiev méthodique, déteminé et sans pitié [vidéo] [10/10/2019]

A LIRE : Un mort, une vie brisée et la boxe à jamais changée : Mancini – Kim, histoire d’un drame [16/01/2019]

A LIRE : McGregor affirme que Mayweather sera malmené le 26 août [15/07/2017]

A LIRE : La traversée du désert de Djamel Dahou, un champion de boxe sacrifié par son pays, malgré les victoires [01/06/2017]

A LIRE : Le jour où le prix Nobel de la boxe à rencontré le lauréat du prix Nobel de littérature [24/05/2017]

A LIRE : Francois Botha volé ouvertement en Australie face à Sonny Bill Williams [Vidéo] [22/03/2013]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s