Ward vs Kovalev II – Tout est juste et rien n’est juste

Publié par

Avant le combat, Sergey Kovalev a porté un bonnet à la conférence de presse finale avec le mot « WAR » blasonné sur le devant. Malheureusement pour lui, il ne semblait pas comprendre la signification complète du mot la nuit suivante sur le ring avec Andre Ward.

Comme cela a bien été commenté partout ces derniers jours, officiellement, Ward (32-0, 16 KOs) a conservé ses titres avec une victoire au 8ème round par TKO sur Kovalev (30-2-1, 26 KOs). Malheureusement, les discussions ont été axées plus sur les coups bas, l’impardonnable ineptie de l’arbitre et l’arrêt rapide, que sur la performance des deux boxeurs.

Ward sait que dans la boxe, tout ce qui compte c’est de gagner, et que, une fois dans l’enceinte, il n’y a pas de règles d’engagement réelles. Tout peut se passer, sauf indication contraire par l’arbitre. Cette nuit, il a combattu différemment qu’auparavant. Les ajustements qu’il a faits dans son jeu étaient de rester bas, de passer à droite et de continuer à cibler le corps de Kovalev en frappant le plus bas possible, et de commencer à le faire tôt dans le combat, jusqu’à ce que le moment d’aller en haut viendra. Vu sous un angle différent, on dira qu’en effet ce n’est pas le travail de Ward de ne pas jeter des coups bas.

Ce n’est pas le travail de Ward de ne pas jeter des coups de poing en dessous de la ceinture, de s’accrocher et de frapper en même temps. Jusqu’à preuve du contraire, c’est le travail de l’arbitre de faire respecter les règles. Ward avait décidé qu’il allait gagner ce combat à tout prix. Comme il semblait s’éloigner sur les cartes, notamment au 6ème et 7ème round, il a gardé son calme, son plan puis, lorsque l’ouverture s’est présentée (après un coups apparemment bas), il a accéléré la cadence.

Et la belle droite qui avait été mise en place grâce à ses coups bas, elle a séparé Kovalev de ses sens mais personne n’en parle. Ward l’a aussitôt vu et a sauté sur l’occasion. Quand il a coincé son adversaire, il a lancé trois autres coups bas. Ces tirs n’ont même pas été calculés. Ward s’est précipité et a jeté les ballons comme il pouvait. À ce stade, il avait d’abord compris que Kovalev était fatigué et blessé, l’endroit où ses coups de poing devaient atterrir n’avait pas d’importance pour lui.

Kathy Duva, la promotrice de Kovalev qui ne décolère pas, a déclaré lors de la conférence:

« J’ai encore du mal à traiter ce que je viens de constater. J’ai vu quelqu’un qui aurait dû être disqualifié et ça n’a pas été fait. J’étais juste derrière et si vous étiez à ma place, vous auriez vu l’arrière-train de Kovalev se soulever à chaque coup, une, deux, trois fois. Je n’ai jamais vu quelqu’un arrêter un autre avec des coups pareils jusqu’à ce soir. »

Kathy-Duva

S’ils étaient vrais, la victoire était de la manière la plus pourrie. Si les coups étaient vraiment bas, Ward pourrait, au pire, être grondé et Kovalev a déjà eu le temps de lécher ses blessures. Ce qui importe, c’est que Ward était décidé à gagner, et il savait que ce n’était pas le moment d’être prudent avec ses coups. Le résultat n’aurait pas pu être plus glorieux.

Tony Weeks a fait bien pire que ce que Ward aurait pu imaginer. Il n’est pas intervenu durant tout le combat, sauf une fois au début, pour l’avertir de ses coups bas. Il n’a pas voulu considérer un KO en comptant Kovalev qui était retenu par les cordes. Non, Weeks est simplement entré entre eux et a fait signe que c’était terminé. A plusieurs reprises, Ward n’avait pas tenu compte des règles de la boxe et il a été récompensé.

kovalev

Dans la boxe, les déductions de points pour tout autre chose que les coups bas sont rarement appliquées, mais les coups bas ont tendance à attirer l’attention. Par conséquent, c’était une surprise que, pour un combat de cette ampleur, seul un simple doigt symbolique en guise d’avertissement ait été donné par Tony Weeks lors du 1er coup bas de Ward au 2ème tour. Et plus on avançait dans la lutte, plus les coups bas se multipliaient.

Pendant ce temps, Kovalev et son équipe n’étaient pas préparés pour cette stratégie, et aucun ajustement ne semblait avoir été fait. Ils ont dû estimer qu’ils avaient fait assez pour gagner le premier combat, et il semblait que le plan pour la revanche était de faire un peu plus que la même chose. Peut-être ont-ils estimé qu’en cas de guerre frontale le plan de Ward échouerait et que la possibilité qu’il puisse jeter des coups bas était limitée car ça ruinerait ses meilleures chances de victoire si l’arbitre lui retirait des points. L’équipe de Kovalev a dû trouver un moyen pour nier l’entrainement de Ward en le mettant aux oubliettes. Mais l’homme connu sous le nom de « Krusher » (le broyeur), qui avait montré une telle acrimonie à l’extérieur de l’enceinte s’est fait piéger comme un écolier une fois qu’il est entré entre les cordes.

notation-ward-kovalev-2

Bien qu’il ait déclaré qu’il s’était fatigué lors du premier combat, étonnamment, Kovalev a plutôt augmenté sa production de tirs, en jetant près de 11 coups de plus par tour (51 contre 40 lors du premier combat). Il a débarqué cette fois à volonté sur Ward au 6ème et 7ème rounds complets, avec un score global de 83-70 après sept tours. Cela a peut-être épuisé Kovalev encore plus qu’il ne l’avait été dans son combat de novembre. Ce que cela signifie, c’est que Kovalev se dirigeait vers la victoire d’une manière ou d’une autre.

Qui sera le suivant pour Ward? Probablement un combat de haut niveau avec Adonis Stevenson ou Tony Bellew. Ward a intérêt à oublier Anthony Joshua, à moins que son entraîneur ne veuille le jeter avec lui pour se faire massacrer. Quant à Kovalev, il doit retourner à la planche à dessin, et probablement un éliminatoire pour se préparer à un autre combat pour une ceinture. Mais son temps au sommet pourrait être terminé. Si c’est le cas, c’était amusant et de haut niveau.



Articles recommandés / les plus lus :

A LIRE : Les invraisemblables excuses des combattants [18/11/2020]

A LIRE : Quand Ralph Citro a révélé les magouilles de certains boxeurs grâce à l’informatique [10/11/2020]

A LIRE : Kell Brook – La dernière valse [28/10/2020]

A LIRE : [VIDÉO] : Teofimo Lopez – Nouveau Roi des poids légers [24/10/2020]

A LIRE : Teofimo Lopez domine et défait Vasyl Lomachenko par décision unanime [Vidéo] [18/10/2020]

A LIRE : Lomachenko vs Lopez: Turbo Chess vs Turbo War[17/10/2020]

A LIRE : [VIDÉO]: Fury vs Joshua – Est-ce que ce combat va vraiment avoir lieu? – Aperçu [08/10/2020]

A LIRE : Combat de l’année: Jose Zepeda arrête Ivan Baranchyk dans le 5ème [vidéo] [04/10/2020]

A LIRE : Floyd Mayweather Jr. offre son aide à Wilder et s’excite stupidement sur Wanheng Menayothin [01/10/2020]

A LIRE : [VIDÉO]: Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez – Aperçu et prédiction [29/09/2020]

A LIRE : Tony Yoka a perdu beaucoup contre Johann Duhaupas hier soir [26/09/2020]

A LIRE : Jarrell Big Baby Miller attribue son récent test positif au Viagra [24/09/2020]

A LIRE : Frank Warren abîme encore plus l’image du British Boxing Board of Control [BBBoC] [20/09/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez officiel pour le 17 octobre à Las Vegas [09/09/2020]

A LIRE : Alexander Povetkin efface Dillian Whyte dans le 5ème round [23/08/2020]

A LIRE : Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez: Loma accepte moins d’argent pour finaliser le combat [09/08/2020]

A LIRE : La légende Chris Eubank Sr. [03/08/2020]

A LIRE : La boxe déshonorée : Seniesa Estrada vs Miranda Adkins [vidéo] [01/08/2020]

A LIRE : L’histoire de Michael Bentt, le sympathique Roi oublié des poids lourds [13/07/2020]

A LIRE : Pacquiao / Mayweather: Qui a eu la meilleure carrière? [30/05/2020]

A LIRE : Sugar Ray Leonard discute de son combat contre Marvin Hagler [14/05/2020]

A LIRE : Quinze ans après, Ricky Hatton se souvient de sa bataille avec Kostya Tszyu [29/04/2020]

A LIRE : Julian Jackson / Gerald McClellan: parcours croisés de deux des plus durs cogneurs que la boxe ait connus [28/04/2020]

A LIRE : Callum Johnson: « Artur Beterbiev est un monstre de la nature. Il battra Dmitry Bivol » [17/04/2020]

A LIRE : [Vidéo] L’histoire de la division poids lourd avec Emanuel Steward [15/04/2020]

A LIRE : Teddy Atlas sur Andy Ruiz: « Le poids n’était pas la cause de sa perte contre Joshua » [09/04/2020]

A LIRE : Artur Beterbiev vs Dmitry Bivol: l’analyse d’Andre Ward [02/04/2020]

A LIRE : Les cinq victoires les plus impressionnantes de Joe Calzaghe [01/04/2020]

A LIRE : Une carrière bâtie sur le succès: l’histoire d’Abel Sanchez [30/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez reviendra-t-il chez les mi-lourds pour affronter un animal comme Artur Beterbiev? [28/03/2020]

A LIRE : Suspicion de dopage: Un fermier affirme que l’équipe de Tyson Fury lui aurait offert de l’argent pour mentir [15/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Billy Joe Saunders le 2 mai – Aperçu [06/03/2020]

A LIRE : Effrayés par la dernière performance de Jorge Linares, les Garcia père et fils se dégonflent [vidéo] [03/03/2020]

A LIRE : [VIDÉO] Un aperçu original du méga-combat revanche entre Deontay Wilder et Tyson Fury 2 [02/03/2020]

A LIRE : Les plus grandes trilogies dans l’histoire de la boxe [02/03/2020]

A LIRE : La légende de la boxe, Roman Gonzalez, évacue Kal Yafai avec un coup de marteau [vidéo] [01/03/2020]

A LIRE : Deontay Wilder doit effacer de sa tête l’idée même d’une trilogie avec Tyson Fury [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury STOP Deontay Wilder au 7ème. Wilder devrait oublier la trilogie [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury TKO Deontay Wilder au 7ème round [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Wilder & Fury II : insultes et révélations durant la conférence de presse [vidéo] [20/02/2020]

A LIRE : Jorge Linares a écrasé Carlos Morales en 4 rounds [vidéos] [15/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : faire des prédictions en boxe, c’est amusant [13/02/2020]

A LIRE : Le style post-mexicain, une boxe véritablement mondiale, arrive [12/02/2020]

A LIRE : Clay Collard vs Raymond Guajardo: le round de l’année [vidéo] [03/02/2020]

A LIRE : « Tyson Fury n’est pas le champion linéaire, dit Michael Buffer, ce truc est un non-sens » [1/02/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Ryota Murata le 23 mai au Saitama Super Arena, et non le 2 mai [31/01/2020]

A LIRE : L’opprimé Jeison Rosario a détruit le champion Julian Williams [Full fight] [19/01/2020]

A LIRE : Edwin Rodriguez vs Michael Seals, grosses fusillades et KO à la pelle [vidéo] [18/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury physiquement méconnaissable [18/02/2020]

A LIRE : Alejandra Jimenez bat Franchon Crews-Dezurn dans un combat fou et appelle Claressa Shields [Full fight] [14/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia veut se mesurer à Jorge Linares le 2 mai [11/01/2020]

A LIRE : Yuniel Dorticos, le KO de l’année 2019? Les autres KO mémorables de l’année [09/01/2020]

A LIRE : Katie Taylor vs Delfine Persoon : le vol de l’année 2019 [vidéo] [07/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia insiste auprès de Gervonta Davis [5/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder II – Point de vue [4/01/2020]

A LIRE : Manny Pacquiao, le premier boxeur à détenir des titres mondiaux durant 4 décennies [03/01/2020]

A LIRE : Combat de l’année 2019: Naoya Inoue vs Nonito Donaire ou Artur Beterbiev vs Oleksandr Gvozdyk [27/12/2019]

A LIRE : Les poids lourds encore à l’ombre mais à ne pas perdre de vue en 2020 [27/12/2019]

A LIRE : Bob Arum: « Lomachenko sera bientôt avec cette bête » [16/12/2019]

A LIRE : Ray Mancini: « Canelo doit battre GGG pour être n°1 » [07/12/2019]

A LIRE : Le talentueux Oleksandr Gvozdyk n’a eu aucune chance face à un Beterbiev méthodique, déteminé et sans pitié [vidéo] [10/10/2019]

A LIRE : Un mort, une vie brisée et la boxe à jamais changée : Mancini – Kim, histoire d’un drame [16/01/2019]

A LIRE : McGregor affirme que Mayweather sera malmené le 26 août [15/07/2017]

A LIRE : La traversée du désert de Djamel Dahou, un champion de boxe sacrifié par son pays, malgré les victoires [01/06/2017]

A LIRE : Le jour où le prix Nobel de la boxe à rencontré le lauréat du prix Nobel de littérature [24/05/2017]

A LIRE : Francois Botha volé ouvertement en Australie face à Sonny Bill Williams [Vidéo]

4 commentaires

  1. C’est la boxe, c’est la vie!
    Avec tous les enjeux qu’il y a derrière, un russe a zéro chance; c’est pour ça que les grands boxeurs russes réchignent à aller aux etats unis; Povetkin, a raison de boxer en russie et c’est tout. S’il va aux USA il perdra.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s