Keith Thurman dit que son renversement a fait la différence vs Manny Pacquiao

Publié par

En repensant au match de juillet dernier entre le champion WBA Super World des poids mi-moyens, Keith Thurman et Manny Pacquiao, Thurman dit que le combat a été noué à cause du renversement que la star philippine a marqué au premier tour.

Pacquiao a cloué Thurman avec un flash pendant qu’il reculait, et l’a renversé en arrière. Le renversement s’est révélé être la différence dans le combat aux yeux des juges. Ces derniers l’ont noté 115-112, 115-112 pour Pacquiao, et 114-113 pour Thurman. Au vu des scores, il est en effet évident que Pacquiao aurait perdu sans le knockdown au 1er tour.

Thurman (29-1, 22 KOs) était dans la bagarre durant la totalité des 12 rounds. Il a pris les choses en main avec plus de fermeté dans la deuxième partie du combat. Mais c’est l’erreur qu’il a commise au premier tour qui lui a coûté très cher. Pacquiao (62-7-2, 39 KOs) et Thurman se sont affrontés le 20 juillet au MGM Grand à Las Vegas, Nevada.

Thurman a récemment révélé qu’il avait perdu beaucoup de poids au camp d’entraînement pour se préparer au combat contre Pacquiao, et qu’il n’était pas à son meilleur.

Thurman s’est trompé tôt

«C’était définitivement une foule pour Manny Pacquiao. C’était vraiment agréable de voir les fans en délire et de savoir que le moment était venu », a déclaré Thurman à Inside PBC Boxing. «Après tout ce que j’ai vécu avec mes blessures et ma mise à pied, mon  combat avec Jose Lopez en janvier, nous voici dans cette belle nuit sur la grande scène face à une légende de la boxe. Imaginez mon énergie et mon état d’esprit. »

« Ce fut le point culminant de ma carrière », a déclaré Thurman à propos de son match contre Pacquiao. «C’est la plus grande scène sous laquelle j’ai aimé boxer, et j’avais vraiment hâte de donner aux fans un spectacle à la hauteur. Je monte dans le ring face à Manny Pacquiao. Je jette vers lui un dernier regard fixe, sans haine ni mépris. »

«Vous couvrez des promos, vous faites des conférences de presse et tellement d’interviews en regardant les gens dans les yeux, mais je voudrais attirer votre attention sur l’importance du regard dans un ring avant la cloche d’ouverture. C’est ici que se déroule le dernier regard fixe », dit Thurman à propos des derniers instants avant le début de son combat avec Pacquiao. « Ce regard avant la cloche d’ouverture peut tout dire et tout changer. »

L’agression précoce de Pacquiao, âgé de 40 ans, a pris Thurman au dépourvu, car il ne s’attendait pas à ce que Pacquiao soit encore si jeune et énergique alors qu’il a 4 décennies au compteur. Rétrospectivement, Thurman aurait dû être un peu plus sur son vélo dans les six premiers tours parce qu’il était flashé sans arrêt par Pacquiao.

Mais avec tout le poids que Thurman avait retiré au camp d’entraînement, il n’avait pas les roues qu’il fallait pour se déplacer comme il le faisait si efficacement trois ans plus tôt.

Keith Thurman Manny Pacquiao

« One Time » surpris par un renversement précoce

«Je voulais juste prendre le contrôle quand la sonnerie a retentit. J’avais l’impression d’avoir fait tout ce que je voulais faire dans ce 1er round jusqu’à ce que je décide de faire mon premier pas en arrière pour respirer un coup», a déclaré Thurman. «Il [Pacquiao] a sauté sur moi à ce moment-là, je suis parti en arrière et il a marqué un knockdown dans ce premier tour. Je n’ai même pas eu mal. J’étais un peu déçu parce que j’étais l’agresseur et je m’étais juste dit: « Je vais prendre du recul et me détendre un court instant », quand il a sauté sur moi. »

«Vous avez vu, je reculais. Et pendant que je reculais, il m’a rattrapé. Avec le mouvement en arrière, le coup qu’il a atterri, j’étais obligé de descendre. Cela m’a mis à terre instantanément. Mais je n’ai pas été du tout blessé. »

«Je me suis relevé, j’ai souri et je me suis dit:« Nous y voilà. Il le voulait, et il l’a obtenu. C’est un combat, mon garçon, ce n’est pas un cours de danse. Lève-toi et montre à Manny Pacquiao ce que tu sais faire. »

«Je voulais juste me lever et essayer de m’en remettre. C’est presque ironique. Je ne me voyais pas du tout dans cette situation, je ne faisais que rire. Mais c’était une erreur. Aller droit en arrière, les boxeurs le savent, les entraîneurs le savent, aller droit en arrière, ce n’est pas bon pour votre équilibre, surtout face un gars comme Pacquiao. »

«Vous feriez mieux de vous déplacer de côté. Souvent, je fais le tour de l’anneau. Mais je ne pensais pas qu’il serait capable de sauter sur moi alors que je l’ai agressé durant tout le round. Il ne m’avait même pas encore étudié. Je contrôlais la manche, il n’a pas fait beaucoup d’action, et il a juste lancé le bon coup de poing au bon moment », a déclaré Thurman.

La moindre déconcentration face à Pacquiao est un suicide. Vous ne faites pas cela contre un combattant aussi expérimenté, à moins d’avoir un bon menton. Dans le cas de Thurman, Pacquiao l’a frappé carrément lorsque ses pieds n’étaient pas sous lui [il reculait.]

Thurman impressionné par l’équilibre de Pacquiao

« J’ai été surpris par son sang-froid, sa concentration, comment il a gardé les mains levées,  tout le temps, elle étaient collées à son visage. Je voyais pourquoi il est un champion légendaire », a déclaré Thurman de Pacquiao. «Cela montre également qu’il a respecté mon pouvoir, et il s’est rendu compte qu’il devait utiliser sa défense. Vous voyez tout ça. Je ne pense pas que le fait qu’il ait gardé ses mains levées soit une posture normale. »

«Je l’ai attrapé avec ce crochet gauche, ce crochet droit, et il a juste enduré. Je sais qu’il a senti le pouvoir. Il a parlé avec beaucoup de respect à mon père après le combat et lui a dit: «Votre garçon peut frapper très fort. » Je sentais que j’avais besoin d’au moins un knockdown pour revenir dans le combat. Il a pu rester debout, il a pris les coups de poing les plus durs et il s’en est sorti avec une décision partagée », a déclaré Thurman à propos de sa défaite contre Pacquiao.

« Dans les classements, il doit être n°3 ou n°4. Il est définitivement dans le top 5 », a déclaré Thurman lorsqu’on lui a demandé où il classerait la star philippine.

Thurman a réussi beaucoup de bons tirs à la tête de Pacquiao, mais ce dernier les a bien pris et il a riposté avec ses coups vifs et ses fusillades dures. Après six tours, Thurman est revenu fort et s’est installé dans le combat. Ce qui a nui à l’élan de Thurman, c’est quand Pacquiao lui a coupé l’oxygène avec un tir au corps au 10ème round.

Thurman a sorti son protège dents et a pu bouger et bloquer les coups pendant qu’il s’accrochait. C’était assez impressionnant.

Keith Thurman Manny Pacquiao

Un coup de marteau au corps de Pacquiao a blessé Thurman dans le 10ème

«Cette balle juste là [au corps] m’a vraiment fait mal. J’avais besoin de reprendre mon souffle. C’était évidemment plus dévastateur que le renversement au premier tour en ce qui concerne la sensation », a déclaré Thurman à propos du tir au corps cruel avec lequel Pacquiao l’a blessé dans le 10ème. «Avec les coups au corps, soit vous ne ressentez rien, soit ça fait un mal épouvantable. Il n’y a pas de ligne médiane. »

«Soit vous ne sentez pas ce coup au corps, vous le prenez et continuez à bouger, soit il vous coupe le vent, et rapidement », a déclaré Thurman. «Vous devez ralentir. Même avec l’embout buccal sorti, j’ai réussi à parer son jab avec l’embout buccal à la main. Je suis toujours concentré, mais en même temps je ne cherchais qu’à reprendre mon souffle. »

«L’embout buccal gênait en fait ma respiration. Je l’ai alors juste sorti de ma bouche, je l’ai remis aussitôt en place et nous avons continué à nous battre. Je n’étais pas sur le point de descendre. Il faut que le coup soit vraiment dévastateur sinon je ne vais pas descendre. Si j’ai la possibilité de me battre, je vais toujours me battre comme un vrai champion », a déclaré Thurman.

Après que Pacquiao ait blessé Thurman avec une balle au corps, il a continué à le clouer avec d’autres coups au corps. Thurman a bien fait de bouger alors qu’il était blessé. Il a pris beaucoup de coups de poing au corps jusqu’à la fin du round.

Thurman aurait aimé que que le combat dure plus longtemps

«Tout ce que j’ai entendu, ce sont des voix, beaucoup d’applaudissements, et surtout les cris. Ce n’est pas facile d’entendre sa famille ou ses amis, dans cette arène électrique. Il faut que les gens sachent que ce qu’il entendent à l’écran n’a absolument rien à voir avec le vacarme d’une arène de boxe. Personne n’entend personne tellement ça hurle là-dedans. Il y des arbitres qui n’entendent même pas la cloche des fins de rounds, ils surveillent du coin de l’oeil le chronomètre devant eux », a déclaré Thurman lorsqu’on lui a demandé s’il pouvait entendre sa femme dans le public.

«Je sais que ma famille était là et regardait, mais je suis trop concentré dans le ring pour penser à elle. Je cherchais juste à boxer dur. Si je prends un coup de poing, je suis un combattant. Je prends le coup de poing. Ça arrive. Donnez-moi un autre coup de poing. Je vais prendre ce coup de poing aussi. C’est de la boxe et ce fut un vrai combat. Il était candidat pour être le combat de l’année, j’en suis donc fier. »

« C’était super bien. Il y a une partie de moi qui ne voulait pas que le combat prenne fin. A la fin du 12ème round, je me disais: « Où est le 13ème? » De toute évidence, un combat de 15 rounds comme ils le faisaient à l’époque m’aurait permis de gagner. Il m’aurait donné plus de temps parce que seulement deux juges l’ont donné à Pacquiao, et un juge m’a vu gagner », a déclaré Thurman.

Si le combat avait dépassé 12 tours, on peut en effet se demander qui aurait gagné. Bien qu’il ait dominé et se soit beaucoup mieux battu dans la seconde moitié du combat, on ne sait pas si Thurman aurait poursuivi sur sa même lancée dans un combat de 15 rounds. Encore une fois, avec tout le poids que Thurman a retiré dans le camp d’entraînement, il est possible qu’il n’aurait pas bien fait dans un combat de 15 rounds avec Pacquiao.

Keith Thurman Manny Pacquiao

Le renversement précoce était la différence

«J’ai pensé à ce 3ème juge alors que nous attendions, quand nous avons compris qu’il y avait une décision et non un match nul. Je me disais: « Ils vont prendre ma ceinture », a déclaré Thurman lorsqu’on lui a demandé ce qu’il a pensé quand il a entendu qu’il s’agissait d’une décision partagée. «Je faisais pression pour ne pas perdre. Bien sûr, je voulais gagner, mais je savais que l’élan n’était pas en ma faveur. »

«Donc, forcer un match nul après un renversement est suffisant pour considérer que c’est comme une victoire. Ce fut un combat passionnant. Mais le juge a fait gagner Pacquiao par un seul point sur 12 rounds. »

«Ce point, il signifie pour moi que c’est le renversement qui a été le dernier mot du match, et j’ai accepté cela. C’est pourquoi j’ai été humble à la fin du combat. J’ai combattu un gars qui est un vrai champion depuis 4 décennies. Je me suis battu au mieux de mes capacités et nous avons fait une belle performance », a déclaré Thurman.

Thurman pense clairement que le renversement était la différence, et il a raison. Le 10ème tour n’a pas aidé Thurman non plus.



A LIRE : Bob Arum est en pétard contre Manny Pacquiao [23/03/2020]

A LIRE : Manny Pacquiao vs Mikey Garcia sûrement en juillet. « Pas de problème », dit Pacquiao [23/03/2020]

A LIRE : Mikey Garcia, Kal Yafai et Julio Cesar Martinez – Prédictions [1/03/2020]

A LIRE : Terence Crawford sera en action le 13 juin contre Manny Pacquiao ou Kell Brook[29/02/2020]

A LIRE : Les étranges scores des trois juges officiels du combat Crawford-Kavaliauskas [17/12/2019]

A LIRE : Ward réagit à la victoire de Terence Crawford sur Egidijus Kavaliauskas et s’emmêle les pinceaux [16/12/2019]

A LIRE : Crawford renversé au 3ème, l’emporte par TKO sur Kavaliauskas au 9ème [vidéo] [15/12/2019]


Articles recommandés / les plus lus:

A LIRE : Artur Beterbiev vs Dmitry Bivol: l’analyse d’Andre Ward [02/04/2020]

A LIRE : Les cinq victoires les plus impressionnantes de Joe Calzaghe [01/04/2020]

A LIRE : Une carrière bâtie sur le succès: l’histoire d’Abel Sanchez [30/03/2020]

A LIRE : La légende de la boxe, Roman Gonzalez, évacue Kal Yafai avec un coup de marteau [vidéo] [01/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez reviendra-t-il chez les mi-lourds pour affronter un animal comme Artur Beterbiev? [28/03/2020]

A LIRE : Suspicion de dopage: Un fermier affirme que l’équipe de Tyson Fury lui aurait offert de l’argent pour mentir [15/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Billy Joe Saunders le 2 mai – Aperçu [06/03/2020]

A LIRE : Effrayés par la dernière performance de Jorge Linares, les Garcia père et fils se dégonflent [vidéo] [03/03/2020]

A LIRE : Les plus grandes trilogies dans l’histoire de la boxe [02/03/2020]

A LIRE : La légende de la boxe, Roman Gonzalez, évacue Kal Yafai avec un coup de marteau [vidéo] [01/03/2020]

A LIRE : Deontay Wilder doit effacer de sa tête l’idée même d’une trilogie avec Tyson Fury [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury STOP Deontay Wilder au 7ème. Wilder devrait oublier la trilogie [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury TKO Deontay Wilder au 7ème round [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Wilder & Fury II : insultes et révélations durant la conférence de presse [vidéo] [20/02/2020]

A LIRE : Jorge Linares a écrasé Carlos Morales en 4 rounds [vidéos] [15/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : faire des prédictions en boxe, c’est amusant [13/02/2020]

A LIRE : Le style post-mexicain, une boxe véritablement mondiale, arrive [12/02/2020]

A LIRE : Clay Collard vs Raymond Guajardo: le round de l’année [vidéo] [03/02/2020]

A LIRE : « Tyson Fury n’est pas le champion linéaire, dit Michael Buffer, ce truc est un non-sens » [1/02/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Ryota Murata le 23 mai au Saitama Super Arena, et non le 2 mai [31/01/2020]

A LIRE : L’opprimé Jeison Rosario a détruit le champion Julian Williams [Full fight] [19/01/2020]

A LIRE : Edwin Rodriguez vs Michael Seals, grosses fusillades et KO à la pelle, 13 nov 2015 [vidéo] [18/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury physiquement méconnaissable [18/02/2020]

A LIRE : Alejandra Jimenez bat Franchon Crews-Dezurn dans un combat fou et appelle Claressa Shields [Full fight] [14/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia veut se mesurer à Jorge Linares le 2 mai [11/01/2020]

A LIRE : Yuniel Dorticos, le KO de l’année 2019? Les autres KO mémorables de l’année [09/01/2020]

A LIRE : Katie Taylor vs Delfine Persoon : le vol de l’année 2019 [vidéo] [07/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia insiste auprès de Gervonta Davis, alors que Francisco Fonseca l’attend le 14 février [5/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder II – Point de vue [4/01/2020]

A LIRE : Manny Pacquiao, le premier boxeur à détenir des titres mondiaux durant 4 décennies [03/01/2020]

A LIRE : Ray Mancini: « Canelo doit battre GGG pour être n°1 » [07/12/2019]

A LIRE : Le talentueux Oleksandr Gvozdyk n’a eu aucune chance face à un Beterbiev méthodique, déteminé et sans pitié [vidéo] [10/10/2019]

A LIRE : Un mort, une vie brisée et la boxe à jamais changée : Mancini – Kim, histoire d’un drame [16/01/2019]

A LIRE : Le jour où le prix Nobel de la boxe à rencontré le lauréat du prix Nobel de littérature [24/05/2017]


 

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s