Tyson Fury vs Anthony Joshua, le prochain méga combat de boxe

Publié par

Le temps passe vite en boxe, n’est-ce pas. À l’heure actuelle, le seul énorme affrontement poids lourds dans le sport serait Tyson Fury et Anthony Joshua. Et après sa démolition de Deontay Wilder le week-end dernier, pas beaucoup de gens prédisent avec confiance une victoire de Joshua si les deux champions poids lourds se rencontrent.

Pour autant que l’on sache, Fury et Joshua n’ont partagé l’anneau qu’une seule fois, il y a dix ans. Et à l’époque, Fury a admis avec joie que c’était Joshua qui avait eu raison des choses.

C’est Fury qui a été l’un des premiers à faire savoir au monde qu’il existait un talentueux poids lourd, tapi dans le nord de Londres, appelé Anthony Joshua. Ils étaient de jeunes combattants qui faisaient leur chemin dans le sport. Maintenant, ils semblent être devenus des rivaux de plus en plus amers, sur une trajectoire de collision vers l’un des plus grands combats de l’histoire de la boxe.

Fury était déjà un professionnel depuis deux ans à ce moment-là, et Joshua venait de remporter le titre des super-lourds ABA. Cependant, seules quelques personnes avaient vraiment une idée de son potentiel. Mais ceux derrière lui étaient suffisamment confiants pour offrir à Joshua un combat avec le Roi des Gitans, un géant de 2,06 mètres, au Finchley Boxing Club, où il a donné à Fury un peu de misère.

« Il est brûlant », a déclaré Fury à l’émission de radio de Steve Bunce à l’époque. «Je pensais que je devais seulement me détendre car il n’est qu’un amateur et il ne fera probablement plus de sport. »

«Il s’est précipité sur moi et a lancé un crochet gauche un-deux, et j’ai glissé et glissé. Et bash, il m’a frappé avec un gros uppercut juste sur la pointe du menton. Si j’avais un menton faible comme David Price, j’aurais été assommé pendant un mois. »

« Il est très, très, très bon et jeune, à seulement 20 ans. Attention à ce nom, il s’appelle Anthony Joshua. »

Leur relation a changé peu de temps après. L’ascension stratosphérique de Joshua à travers les rangs amateurs, jusqu’à l’or olympique en 2012, a été suivie d’une progression tout aussi rapide dans les rangs professionnels, au point où il a ramassé toutes les ceintures que Fury avait arrachées à Wladimir Klitschko aussi rapidement que Fury les rendait.

Si Tyson Fury n’avait pas déraillé et abandonné les titres qu’il avait gagnés en battant Wladimir Klitschko, l’ascension de Joshua en tant que champion du monde aurait été considérablement retardée.

Lorsque Fury a battu Klitschko, Joshua n’avait même pas boxé pour le titre britannique. Fury n’a jamais défendu aucun de ses titres mondiaux. Il a été dépouillé de la ceinture IBF peu de temps après l’avoir remportée, puis a rendu les titres WBA, IBO et WBO lorsque la dépression l’a contraint à mettre un genou par terre, le conduisant à une vie autour de la boisson, des drogues et de la suralimentation.

Les problèmes de Fury sont devenus une opportunité pour Joshua et son promoteur, Eddie Hearn. Alors quand, en avril 2016, Joshua a défié Charles Martin pour le titre IBF, la pensée n’était pas de savoir si Joshua était prêt à devenir champion du monde, mais s’il était prêt à battre Charles Martin. Il l’a rapidement démontré, en disposant de son adversaire en deux rounds.

L’ennui c’est qu’en tant que champion du monde, vous ne pouvez pas rester assis sur vos ceintures, devez avoir des combats pour le titre mondial. Nous ne sommes chez les amateurs. Ainsi, son opposition a ensuite été soigneusement triée pour ses prochains combats de titre, plutôt que de développer Joshua en un combattant complètement arrondi. Les années de développement et de combat pour la postérité ont été manquées.

Le plus grand risque a été pris lorsque Joshua a battu Klitschko, ce qui était considéré à l’époque par l’équipe de Joshua comme une opportunité du genre «maintenant ou jamais» contre un boxeur qui n’avait déjà plus, comme nous l’a montré Fury 2 ans auparavant, assez de force dans les doigts pour appuyer  sur la gâchette.

Puis, tout a pété lorsqu’il a rencontré pour la première fois Andy Ruiz Jr., un gars sympathique et grassouillet à la voix douce qui souriait tout le temps et que personne, dans l’équipe de Joshua, n’avait pris au sérieux, alors qu’il suffisait de consulter sa fiche pour lever le drapeau rouge. Le gars était pour moi invaincu quand il est en entré dans le ring avec Joshua à New York. Sa perte sur décision majoritaire face à Joseph Parker était un vol, un vrai de vrai, qui rappelle d’ailleurs celui de Persoon vs Taylor, un braquage de banque. Le combat se déroulait en Nouvelle Zélande, dans le jardin de Parker.

Pour résumer le combat, Ruiz Jr était ce soir là l’homme le plus occupé et Parker celui qui a passé 12 rounds à se sortir des ennuis.

Tout a pété pour Joshua quand il s’est précipité sur le Mexicain et a fini par se retrouver cloué par un tir dont il ne s’est pas remis. Arrive le match revanche en Arabie Saoudite. Il serait difficile pour un boxeur humain de dépasser la performance, en matière de prudence, de Joshua dans ce match revanche, compte tenu du niveau élevée de sécurité qu’il a appliquée dans ce combat. C’était de la boxe sans risque, à peu près aussi loin que possible du style du jeune Joshua naturellement et habituellement agressif. On appelle ça la peur. 

Joshua n’est certainement pas aussi mauvais que ces opposants le suggèrent, mais il n’est pas aussi bon non plus que le battage médiatique essaie de nous le faire croire.

Joshua offre à Fury un défi complètement différent de celui de Wilder. De même, Joshua a toujours été plus heureux de combattre des adversaires plus grands que des adversaires plus petits. Mais Fury, cependant, a prouvé ce weekend une bonne fois pour toutes ses capacités, même s’il a vaincu un ancien cruiserweight arrivé dans le ring avec un énorme surpoids qui a dû le ralentir et l’épuiser. En attendant que Wilder termine de panser ses plaies et réfléchisse à la décision à prendre concernant la trilogie, le point d’interrogation plane toujours sur Joshua.


A LIRE : John Fury, le père de Tyson Fury, exige 250 millions de dollars à Eddie Hearn pour le combat contre Anthony Joshua [27/02/2020]

A LIRE : Floyd Mayweather Jr. apporte son soutient à Deontay Wilder [26/02/2020]

A LIRE : Frank Warren: « Fury est le poids lourd number 1. Joshua est une marchandise gâtée » [26/02/2020]

A LIRE : Le Roi est de retour. Mais Wilder n’est pas fini [25/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury doit-il battre Anthony Joshua pour prouver qu’il est le n°1? [25/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury a mâché Deontay Wilder et l’a recraché au 7ème round [25/02/2020]

A LIRE : Wilder, un cruiserweight qui vient de perdre contre un bon super poids-lourd [24/02/2020]

A LIRE : Kubrat Pulev a une infime chance contre Anthony Joshua [21/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury STOP Deontay Wilder au 7ème. Wilder devrait oublier la trilogie [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder II – Point de vue [4/01/2020]

A LIRE : Kubrat Pulev, le géant que Joshua doit combattre [11/12/2019]

A LIRE : L’IBF ordonne à Anthony Joshua de défendre son titre contre son obligatoire Kubrat Pulev [13/12/2019]

A LIRE : Oleksandr Usyk sait déjà qu’il perdra face à Tyson Fury [10/01/2020]

A LIRE : Caleb Plant : « Tyson Fury a totalement intimidé et terrorisé l’intimidateur Wilder » [24/02/2020]

A LIRE : Andre Ward: « Je ne recommanderais pas à Wilder d’affronter Fury dans une trilogie » Mais elle aura bien lieu [24/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury, le poids lourd number 1 [23/02/2020]

A LIRE : Eddie Hearn appelle à une unification entre Anthony Joshua et Tyson Fury pour cet été [23/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder doit effacer de sa tête l’idée même d’une trilogie avec Tyson Fury [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury TKO Deontay Wilder au 7ème round [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : David Haye donne son avis sur la revanche entre Deontay Wilder et Tyson Fury [23/02/2020]

A LIRE : Résultats de la pesée – Deontay Wilder: 104,8 kg. Tyson Fury: 123,8 kg [vidéos] [22/02/2020]

A LIRE : « Joshua n’est pas un poids lourd d’élite », dit Bob Arum. « Plus personne ne pense à lui. » [22/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder II: Fury affirme qu’il sera en mode attaque tant qu’il n’aura pas obtenu le KO [22/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder pourrait être plus lent [22/02/2020]

A LIRE : Tim Bradley sur Deontay Wilder: « Sa technique est terrible, mais son QI est bien là » [21/02/2020]

A LIRE : Bob Arum: « Tyson Fury va surclasser Deontay Wilder et l’arrêter » [21/02/2020]

A LIRE : Wilder & Fury II : insultes et révélations durant la conférence de presse [vidéo] [20/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : le plus grand combat poids lourd en 50 ans, depuis Ali-Frazier [19/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury est très inquiet, bien qu’il affiche le contraire [19/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder cherche à battre le record d’Ali avec une victoire cruelle par KO [19/02/2020]

A LIRE : « KO au 2ème tour », dit Andy Lee en prédisant une victoire de Tyson Fury sur Deontay Wilder [19/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : Tony Yoka prédit une victoire pour Fury. Ortiz et Briggs choisissent Wilder [18/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury physiquement méconnaissable [18/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : l’intrépidité de Fury sera trop pour Wilder [17/02/2020]

A LIRE : Wilder vs Fury II, le choc des titans [17/02/2020]

A LIRE : Teddy Atlas: « Deontay Wilder a ajouté un système de lancement pour sa main droite » [15/02/2020]

A LIRE : Keith Thurman: «Wilder a besoin de maquiller sa main droite» [12/02/2020]

A LIRE : Teddy Atlas n’y pourra rien si Andy Ruiz Jr. n’est toujours pas prêt mentalement [3/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : faire des prédictions en boxe, c’est amusant [13/02/2020]

A LIRE : Avoir retardé la revanche Wilder contre Fury était une énorme bourde [26/01/2020]

A LIRE : Joshua donne le vertige en prédisant le vainqueur du combat Andy Ruiz vs Dillian Whyte [vidéo] [25/01/2020]

A LIRE : Andy Ruiz Jr. remercie Manny Robles et hésite entre Teddy Atlas et Freddie Roach [25/01/2020]

A LIRE : Il n’y a qu’une seule façon de vaincre Tyson Fury, et Deontay Wilder le sait [14/01/2020]

A LIRE : « Tyson Fury n’est pas le champion linéaire, dit Michael Buffer, ce truc est un non-sens » [1/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury jure qu’il mettra KO Deontay Wilder en deux rounds [14/01/2020]

A LIRE : «Tyson Fury sera trop pour Deontay Wilder dans tous les domaines», affirme Frank Warren [7/01/2020]

A LIRE : Teddy Atlas: « Deontay Wilder peut s’améliorer plus que Tyson Fury » [4/01/2020]

24 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s