Wilder & Fury II : insultes et révélations durant la conférence de presse [vidéo]

Publié par

L’invaincu artiste KO, l’Américain Deontay Wilder (42-0-1, 41 KOs), champion du monde poids lourd du World Boxing Council, a d’abord marché droit vers la scène, et lorsque l’ancien champion britannique également invaincu, Tyson Fury (29-0-1, 20 KOs), l’a rejoint quelques instants plus tard, toutes les subtilités et le respect mutuel qu’ils se sont manifestés tout au long de la préparation de leur revanche se sont envolés par la fenêtre.

Au lieu de continuer à se manifester un peu de respect, les deux géants se sont défiés nez contre nez, et leur confrontation a finalement éclaté quand ils se sont poussés mutuellement, forçant la sécurité à intervenir pour les séparer alors que la conférence de presse finale de leur revanche, très attendue, venait de commencer mercredi à l’intérieur du MGM Grand Garden Arena, ce même endroit où ils se battront samedi.

Même si plusieurs masses de muscles se tenaient entre eux, cela n’a pas empêché Wilder (42-0-1, 41 KO), âgé de 34 ans, de Tuscaloosa, Alabama, et Fury (29-0-1, 20 KOs), âgé de 31 ans, du Royaume Uni  – si respectueux et amicaux ces derniers mois – de passer les quelques minutes d’après à s’insulter copieusement et à se crier dessus. Durant cette conférence de presse finale qui était télévisée en direct simultanément sur ESPN2 et Fox Sports 1, comme lors d’une pièce de théâtre, les deux poids lourds ont utilisé ce genre de langage malheureux qui a dû mettre les techniciens des deux chaînes de télévision sur leurs orteils pour s’empresser de brouiller les injures.

Le modérateur, Joe Tessitore d’ESPN, a essayé tant bien que mal de garder les choses sous contrôle. Il croyait que tout était entré en ordre lorsque les combattants se sont finalement assis pour la partie formelle du programme. Mais les deux poids lourds avaient dû ruminer des choses pendant que le modérateur a pris la parole, car ils ont recommencé à s’invectiver et à se crier dessus de plus belle. C’était un changement de comportement radical par rapport aux deux précédentes conférences de presse au cours desquelles ils ont partagé la scène ces derniers mois presque avec politesse.

« Vous pouvez voir que nous sommes en effet tous les deux investis émotionnellement dans ce domaine », a déclaré Wilder. « Nous voulons tous les deux vous donner le meilleur de nous-mêmes. Venez samedi soir, nous allons libérer toute notre énergie dans le ring. »

Jay Deas & wilderDeontay Wilder & Jay Deas

Le match revanche interviendra 14 mois après un combat divertissant qui s’est terminé par un match nul et, entre-temps, l’un comme l’autre ont réussi à maintenir leurs records invaincus. D’un côté, Fury croit qu’il a gagné la première fois parce qu’il a si bien surpassé Wilder pendant de longues périodes, et de l’autre côté Wilder qui pense qu’il était le vainqueur légitime grâce aux deux renversements, un au neuvième round et un autre au 12ème auquel Fury a survécu.

On apprend durant cette conférence de presse que c’est en fait Wilder qui a contacté Fury quand il était au plus profond avec sa consommation de drogue et ses problèmes de santé mentale, Wilder qui l’a aidé et qui a réussi à le persuader de retourner à la boxe. Fury ne dément pas. Ensuite, après deux combats d’échauffement, ils se sont fait face en 2018 et Fury a rejoint Wilder pour s’installer à un niveau très élevé avec ce match nul.

« J’ai fourni de la nourriture à ta famille! », assène Wilder. « Et je vais le faire pour la deuxième fois! », a encore hurlé Wilder. « N’oublie jamais ça. Je t’ai amené à la boxe de grande envergure. Je t’ai défié de revenir et tu es là! »

Les deux géants poids lourds s’engueulaient comme un couple qui s’aime encore et qui en même temps sait que c’est fini. Fury a essayé de minimiser l’affirmation de Wilder. Mais il n’était pas très convaincant. On avait l’impression que même lui ne croyait pas à ce qu’il disait.

wilder & fury nez contre nez

« Deontay Wilder lance beaucoup d’insultes », a déclaré Fury. « Il m’a donné une opportunité, mais je lui ai donné les plus gros gains de toute sa vie, je l’ai amené sur la plus grande scène du monde. Et regardez-le, c’est comme ça qu’il me remercie? Hein? J’ai mis des millions sur son compte! Tu me dois tout! Bienvenue à la boxe de grande envergure! »

A un moment donné, il est apparu que Wilder a vraiment blessé Fury, quand il a évoqué à quel point les choses avaient mal tournées pour lui pendant la période la plus sombre de sa carrière, lorsqu’il a pris beaucoup de poids, sa consommation d’alcool et ses abus de toutes sortes de drogues. Tout ce que balançait Wilder n’avait pas l’air dêtre mis en scène. Wilder a même mentionné que Fury voulait se suicider quand sa déprime était à son paroxysme. C’est vous dire jusqu’où il est allé. Wilder est allé clairement à la gorge de Fury, en balançant sur son passé et sa privée. Ce n’était pas joli à entendre ni sympa de la part de Wilder, qui se disait pourtant très copain avec Fury, bien qu’il puisse l’être parfois, sympa, au delà du possible même, comme le soutient, en dehors des deux combats, qu’il a accordés au Cubain Luis Ortis, un soutient personnel et affectueux, alors qu’il a été son adversaire à deux reprises dans le ring.

A ce moment là de la conférence, Fury semblait complètement bouleversé par la décision de Wilder de s’éloigner de la boxe pour parler de sa vie privée en dehors du ring. Il voyait rouge. Fury n’avait pas l’air mentalement fort pendant que Wilder balançait sur lui. Wilder l’a d’ailleurs senti et a préféré reculer, redevenant soudain plus respectueux, quasiment doux. On aurait dit qu’il avait réalisé qu’il venait de toucher un nerf sensible en s’éloignant de la boxe.

Il est facile de savoir ce qui a mené à cela. Wilder n’a pas aimé que Fury dise aux médias la semaine dernière que c’était lui qui l’avait initié à la boxe, en lui faisant face en 2018.

Cette petite remarque de Fury apparemment désinvolte et sans intérêt est restée coincée dans la gorge de Wilder, et il a réagi avec un mélange de colère et d’agacement mercredi en retournant les tables sur Fury, balançant qu’il l’avait aidé et l’a sauvé en le ramenant au sport quand il avait pris beaucoup de poids et qu’il ne se battait plus.

Ce commentaire de Wilder n’était évidemment pas quelque chose que Fury voulait entendre, car il s’est tu et il ne semblait plus du tout être de la même humeur joyeuse à partir de ce moment-là.

Jay Deas, l’entraîneur de Wilder tout au long de sa carrière, avait déjà prévenu en déclarant qu’il s’attendait à une certaine méchanceté mercredi.

« C’est la semaine des combats, c’est ce qui est censé se produire », a déclaré Deas. « C’est ce qui se passe lorsque vous avez les deux meilleurs poids lourds au monde, à la fois invaincus et très motivés. Je ne m’attendais à rien de moins que ce type d’énergie. »

Quant à l’entraîneur de Fury, SugarHill, le neveu du défunt entraîneur du Temple de la renommée Emanuel Steward, qui regardait depuis tout à l’heure d’un oeil blasé, a simplement approuvé son collègue. Il avait l’air d’être d’accord avec tout. On dirait qu’il avait hâte que tout cela soit terminé. Il avait l’air d’observer ça de loin, comme si ça ne le concernait pas. Il se réveille un instant quand c’était à lui et fait un effort pour parler:

« Ah oui, je suis ravi de regarder les réactions des combattants aujourd’hui. Jusqu’à présent, cela a été calme et subtil », a déclaré Hill qui a remplacé Ben Davison dans le coin de Fury et qui n’en avait apparemment rien à foutre d’être là. Il continue:

« Aujourd’hui vous avez vu, à travers ces sautes d’humeur, tout le travail acharné que les combattants ont mis dans leurs camps d’entraînement », a poursuivi Hill lentement, d’un air fatigué. « Les émotions montent, puis les émotions diminuent. Mais c’est ça la boxe, à grande échelle. Ces deux combattants ont une puce sur leur épaule et ils s’expriment comme ils sont sensés le faire. C’est tout. »

fury a leeAndy Lee & Tyson Fury

J’ignore à quoi fait allusion SugarHill en parlant de puce sur les épaules de Wilder et Fury. L’invaincu américain fera sa 11ème défense de sa ceinture WBC, dans le but de dépasser l’égalité qu’il a déjà atteinte avec son idole, Muhammad Ali, sur la liste des défenses consécutives de championnat de poids lourds.

Fury est parfois un peu culotté. Bien que Wilder soit le frappeur le plus dévastateur de la boxe, qui a le ratio de KO le plus élevé de l’histoire des poids lourds, et qu’il a marqué deux KO contre lui lors du premier combat, Fury affirme qu’il irait droit sur Wilder dans le match revanche en prédisant une victoire par KO au deuxième tour.

« Je veux y aller tête contre tête avec lui. C’est une décision audacieuse, mais nous combattons le feu par le feu », a déclaré Fury. « Quand je suis allé contre lui dans le premier combat, cependant, il ne pouvait même pas me contenir. Si je commence à faire ça au 1er tour, il va gazé dans le 5ème et il restera là pour la vie, à supposé qu’il aille même jusque-là. »

« Le 12ème round de notre premier combat a été un bon round et, grâce à Wilder, il m’a eu avec deux des meilleurs coups que j’aie jamais vus dans un combat poids lourds de 12 rounds. Mais Wilder doit penser « j’ai frappé ce gars avec mon coup de poing le plus dur dans le tour 12, et il s’est relevé. Que dois-je faire pour le garder à terre? » Il s’interroge. Il va essayer de poser sa main droite. Je me marre. Si je suis assez stupide pour me faire toucher, alors je mérite de perdre. J’ai frappé le sol la dernière fois, mais j’ai montré que je suis vraiment un combattant. Je vais le manger! »

Wilder a déclaré qu’il ne croyait pas que Fury l’attaquerait, mais s’il le faisait, il a dit qu’il serait prêt à répondre avec ses gros coups de poing.

« Tout est possible sur le ring. Le tout est de savoir s’il peut concrétiser ses mots, appliquer ce qu’il raconte », a déclaré Wilder. « Je ne crois rien de ce que dit Fury. Je pense qu’il essaie juste de m’embrouiller et d’utiliser beaucoup de jeux d’esprit. Je ne suis pas concerné par ce qu’il dit. Je suis plutôt concentré sur ce qu’il va faire. Je suis un homme. Je planifie tout, mais je pense que lorsque je sens que les choses ne fonctionnent pas pour lui, les choses vont changer rapidement. Il peut essayer de se manifester au début, mais une fois qu’il ressent mon pouvoir, cela s’arrêtera il reviendra sur terre et changera d’avis. »

Plus tôt mercredi, lors de sa réunion mensuelle, la Commission sportive de l’État du Nevada a affecté les officiels au combat. La commission est allée avec certains des fonctionnaires les plus expérimentés au monde. Kenny Bayless, qui a effectué de nombreux combats de haut niveau et qui est très respecté par les boxeurs comme les professionnels de la boxe, sera le troisième homme. Les trois juges seront Dave Moretti, Glenn Feldman et Steve Weisfeld, qui ont tous une riche et exemplaire expérience en championnat.



A LIRE : John Fury, le père de Tyson Fury, exige 250 millions de dollars à Eddie Hearn pour le combat contre Anthony Joshua [27/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury, le poids lourd number 1 [23/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder doit effacer de sa tête l’idée même d’une trilogie avec Tyson Fury [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Eddie Hearn appelle à une unification entre Anthony Joshua et Tyson Fury pour cet été [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury STOP Deontay Wilder au 7ème. Wilder devrait oublier la trilogie [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury TKO Deontay Wilder au 7ème round [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Résultats de la pesée – Deontay Wilder: 104,8 kg. Tyson Fury: 123,8 kg [vidéos] [22/02/2020]

A LIRE : Résultats de la pesée – Deontay Wilder: 104,8 kg. Tyson Fury: 123,8 kg [vidéos] [22/02/2020]

A LIRE : « Joshua n’est pas un poids lourd d’élite », dit Bob Arum. « Plus personne ne pense à lui. » [22/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder II: Fury affirme qu’il sera en mode attaque tant qu’il n’aura pas obtenu le KO [22/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder pourrait être plus lent [22/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder II: Fury affirme qu’il sera en mode attaque tant qu’il n’aura pas obtenu le KO [22/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder pourrait être plus lent [22/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury est très inquiet, bien qu’il affiche le contraire [19/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : le plus grand combat poids lourd en 50 ans, depuis Ali-Frazier [19/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder cherche à battre le record d’Ali avec une victoire cruelle par KO [19/02/2020]

A LIRE : « KO au 2ème tour », dit Andy Lee en prédisant une victoire de Tyson Fury sur Deontay Wilder [19/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : Tony Yoka prédit une victoire pour Fury. Ortiz et Briggs choisissent Wilder [18/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury physiquement méconnaissable [18/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : l’intrépidité de Fury sera trop pour Wilder [17/02/2020]

A LIRE : Wilder vs Fury II, le choc des titans [17/02/2020]

A LIRE : Keith Thurman: «Wilder a besoin de maquiller sa main droite» [12/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder II – Point de vue [4/01/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : faire des prédictions en boxe, c’est amusant [13/02/2020]

A LIRE : Avoir retardé la revanche Wilder contre Fury était une énorme bourde [26/01/2020]

A LIRE : Joshua donne le vertige en prédisant le vainqueur du combat Andy Ruiz vs Dillian Whyte [vidéo] [25/01/2020]

A LIRE : Il n’y a qu’une seule façon de vaincre Tyson Fury, et Deontay Wilder le sait [14/01/2020]

A LIRE : « Tyson Fury n’est pas le champion linéaire, dit Michael Buffer, ce truc est un non-sens » [1/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury jure qu’il mettra KO Deontay Wilder en deux rounds [14/01/2020]

A LIRE : Oleksandr Usyk sait déjà qu’il perdra face à Tyson Fury [10/01/2020]

A LIRE : «Tyson Fury sera trop pour Deontay Wilder dans tous les domaines», affirme Frank Warren [7/01/2020]

A LIRE : Teddy Atlas: « Deontay Wilder peut s’améliorer plus que Tyson Fury » [4/01/2020]


Articles recommandés / les plus lus :

A LIRE : La légende Chris Eubank Sr. [03/08/2020]

A LIRE : La boxe déshonorée : Seniesa Estrada vs Miranda Adkins [vidéo] [01/08/2020]

A LIRE : L’histoire de Michael Bentt, le sympathique Roi oublié des poids lourds [13/07/2020]

A LIRE : Pacquiao / Mayweather: Qui a eu la meilleure carrière? [30/05/2020]

A LIRE : Sugar Ray Leonard discute de son combat contre Marvin Hagler [14/05/2020]

A LIRE : Quinze ans après, Ricky Hatton se souvient de sa bataille avec Kostya Tszyu [29/04/2020]

A LIRE : Julian Jackson / Gerald McClellan: parcours croisés de deux des plus durs cogneurs que la boxe ait connus [28/04/2020]

A LIRE : Callum Johnson: « Artur Beterbiev est un monstre de la nature. Il battra Dmitry Bivol » [17/04/2020]

A LIRE : [Vidéo] L’histoire de la division poids lourd avec Emanuel Steward [15/04/2020]

A LIRE : Teddy Atlas sur Andy Ruiz: « Le poids n’était pas la cause de sa perte contre Joshua » [09/04/2020]

A LIRE : Artur Beterbiev vs Dmitry Bivol: l’analyse d’Andre Ward [02/04/2020]

A LIRE : Les cinq victoires les plus impressionnantes de Joe Calzaghe [01/04/2020]

A LIRE : Une carrière bâtie sur le succès: l’histoire d’Abel Sanchez [30/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez reviendra-t-il chez les mi-lourds pour affronter un animal comme Artur Beterbiev? [28/03/2020]

A LIRE : Suspicion de dopage: Un fermier affirme que l’équipe de Tyson Fury lui aurait offert de l’argent pour mentir [15/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Billy Joe Saunders le 2 mai – Aperçu [06/03/2020]

A LIRE : Effrayés par la dernière performance de Jorge Linares, les Garcia père et fils se dégonflent [vidéo] [03/03/2020]

A LIRE : Les plus grandes trilogies dans l’histoire de la boxe [02/03/2020]

A LIRE : La légende de la boxe, Roman Gonzalez, évacue Kal Yafai avec un coup de marteau [vidéo] [01/03/2020]

A LIRE : Deontay Wilder doit effacer de sa tête l’idée même d’une trilogie avec Tyson Fury [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury STOP Deontay Wilder au 7ème. Wilder devrait oublier la trilogie [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury TKO Deontay Wilder au 7ème round [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Wilder & Fury II : insultes et révélations durant la conférence de presse [vidéo] [20/02/2020]

A LIRE : Jorge Linares a écrasé Carlos Morales en 4 rounds [vidéos] [15/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : faire des prédictions en boxe, c’est amusant [13/02/2020]

A LIRE : Le style post-mexicain, une boxe véritablement mondiale, arrive [12/02/2020]

A LIRE : Clay Collard vs Raymond Guajardo: le round de l’année [vidéo] [03/02/2020]

A LIRE : « Tyson Fury n’est pas le champion linéaire, dit Michael Buffer, ce truc est un non-sens » [1/02/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Ryota Murata le 23 mai au Saitama Super Arena, et non le 2 mai [31/01/2020]

A LIRE : L’opprimé Jeison Rosario a détruit le champion Julian Williams [Full fight] [19/01/2020]

A LIRE : Edwin Rodriguez vs Michael Seals, grosses fusillades et KO à la pelle [vidéo] [18/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury physiquement méconnaissable [18/02/2020]

A LIRE : Alejandra Jimenez bat Franchon Crews-Dezurn dans un combat fou et appelle Claressa Shields [Full fight] [14/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia veut se mesurer à Jorge Linares le 2 mai [11/01/2020]

A LIRE : Yuniel Dorticos, le KO de l’année 2019? Les autres KO mémorables de l’année [09/01/2020]

A LIRE : Katie Taylor vs Delfine Persoon : le vol de l’année 2019 [vidéo] [07/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia insiste auprès de Gervonta Davis [5/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder II – Point de vue [4/01/2020]

A LIRE : Manny Pacquiao, le premier boxeur à détenir des titres mondiaux durant 4 décennies [03/01/2020]

A LIRE : Les poids lourds encore à l’ombre mais à ne pas perdre de vue en 2020 [27/12/2019]

A LIRE : Ray Mancini: « Canelo doit battre GGG pour être n°1 » [07/12/2019]

A LIRE : Le talentueux Oleksandr Gvozdyk n’a eu aucune chance face à un Beterbiev méthodique, déteminé et sans pitié [vidéo] [10/10/2019]

A LIRE : Un mort, une vie brisée et la boxe à jamais changée : Mancini – Kim, histoire d’un drame [16/01/2019]

A LIRE : McGregor affirme que Mayweather sera malmené le 26 août [15/07/2017]

A LIRE : La traversée du désert de Djamel Dahou, un champion de boxe sacrifié par son pays, malgré les victoires [01/06/2017]

A LIRE : Le jour où le prix Nobel de la boxe à rencontré le lauréat du prix Nobel de littérature [24/05/2017]

68 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s