Artur Beterbiev vs Oleksandr Gvozdyk, les deux meilleurs mi-lourds

Publié par

Artur Beterbiev et Oleksandr Gvozdyk se disputeront demain soir dans le cadre d’un match très attendu d’unification des poids mi-lourds sur ESPN / ESPN Deportes au Liacouras Center, à Philadelphie. Le champion IBF, Beterbiev (14-0, 14 KO) et le champion du WBC, Gvozdyk (17-0, 14 KO), s’affronteront dans ce qui devrait être une compétition palpitante du début à la fin.

Les deux hommes se sont déjà battus en 2009 et Beterbiev est sorti gagnant après avoir cassé le nez de son adversaire dans le 2èlme round. Mais c’était dans les rangs amateurs, et c’était il y a longtemps. La revanche est considérée comme un combat à 50/50 aux yeux de nombreux fans de boxe. Gvozdyk, âgé de 32 ans, est un peu plus jeune que Beterbiev, âgé de 34 ans, mais la différence d’âge n’est pas suffisante pour donner un avantage quelconque au jeune combattant.

beterbiev

Gvozdyk a été puni dans son combat tragique contre Adonis Stevenson en décembre dernier. Bien derrière Stevenson sur les cartes des juges, âgé de 41 ans, Gvozdyk a réussi à inscrire un KO au 11ème tour. Stevenson s’est effondré après le combat et a ensuite été emmené à l’hôpital. La carrière de Stevenson s’est terminée cette nuit-là.

Beterbiev a battu Gvozdyk en 2009

« Je suis très excité, et tout le monde peut frapper », a déclaré Gvozdyk à Fighthub à propos de son match contre Beterbiev. «J’attendais ce combat toute ma vie. D’abord, c’était Stevenson et, deuxièmement, c’est la deuxième étape. La dernière étape consiste à devenir incontesté. Beterbiev était un très bon amateur. Un champion du monde et médaillé d’argent. Deux fois champion d’Europe. Bien sûr, je me souviens très bien de lui. Nous nous sommes battus en 2009 et il était meilleur à cette époque, mais cette fois le temps est différent. Nous allons voir ce qui va se passer. »

«Très dur et puissant», a déclaré Gvozdyk à la suite de ses souvenirs de son combat avec Beterbiev. «C’est sa plus grande force. Il peut te faire craquer. Oui, très fort. On se battait chez les amateurs. Maintenant nous sommes tous les deux des pros, nous sommes tous les deux développés et tous deux champions du monde. C’est un bon défi, et ça va être intéressant. Je pense qu’il s’est beaucoup amélioré. Il est devenu plus intelligent. Il peut aussi boxer. C’est un adversaire vraiment difficile », a déclaré Gvozdyk.

On ignore en effet comment ce combat se déroulera, même si on devine le peu de chance que l’Ukrainien a pour l’emporter. Avec la façon dont Gvozdyk se déplace autour du ring pour éviter ses adversaires, il est fort probable que Beterbiev devra le pourchasser non stop. Gvozdyk finira par être obligé d’échanger mais Beterbiev sera prêt à en découdre quand il choisira de le faire.

beterbiev-1300x542

Gvozdyk n’a pas les compétences pour combattre à l’intérieur et espérer battre un animal comme Beterbiev en combat rapproché. Il n’a aucune chance. Il doit le garder à l’extérieur pour qu’il ait une chance de gagner. Sans cela il sera épuisé et massacré. Beterbiev est un bien meilleur combattant à l’intérieur que Gvozdyk, et cela ne va pas changer le 18 octobre.

Gvozdyk prêt à tout ce que Beterbiev apportera

«Je pense qu’il va essayer à la fois de boxer et faire pression. Je suis prêt à tous les scénarios », a déclaré Gvozdyk. «Je me prépare à le boxer et à le combattre. Ils ont un dicton disant que les styles font les combats, et nous allons voir ce que nos styles vont faire. Je pense que je me suis amélioré », a déclaré Gvozdyk.

Gvozdyk a l’air plutôt bien en ce moment, mais il pourrait finir par céder le combat s’il ne rencontre pas Beterbiev au centre du ring pour échanger intelligemment. Il ne pourra pas gagner en montant sur sa bicyclette durant 12 rounds. Lors du match de Gvozdyk avec Adonis Stevenson, il s’est battu timidement tout au long du combat et ce n’est qu’au 11ème round qu’il s’est finalement ébroué. Si tel est le plan que l’entraîneur de Gvozdyk a pour lui contre Beterbiev, c’est voué à l’échec. Beterbiev n’a pas 41 ans, contrairement à Stevenson. Si Beterbiev obtient une large avance sur le passif Gvozdyk, il ira à la victoire. Cependant, aucun de ceux qui lui ont fait face n’a entendu le son de la cloche finale. Pour cette raison, Gvozdyk ne peut pas commettre l’erreur de rester prudent pendant les 10 premiers tours contre Beterbiev. Gvodzyk doit aller au charbon et espérer réussir quelque chose.

Gvodzyk analyse le combat entre Canelo et Kovalev

«C’est un combat intéressant. Canelo sera-t-il capable de gérer la taille et la puissance de Kovalev », s’est demandé Gvozdyk. «Je pense que si Kovalev est capable de le garder à l’extérieur et de conserver sa portée, il aura une bonne chance. Mais si Canelo parvient à se rapprocher et à toucher son corps, cela pourrait poser des problème à Kovalev. »

En sous-carte du combat Beterbiev-Gvozdyk, l’ancien champion WBA des welter, Luis Collazo (39-7, 20 KO), affrontera Kudratillo Abdukakhorov (16-0, 9 KO), dans un combat de 10 rounds.

Dmitry Bivol veut le vainqueur de Beterbiev vs Gvozdyk

«J’aimerais affronter le vainqueur», a déclaré Bivol. « Nous en saurons plus sur mon avenir après ce combat. Je ne sais pas qui va gagner, Beterbiev, Gvodzyk, je n’aime pas faire de prédictions! Mais c’est un très bon combat et je suis impatient d’y être pour le voir. »

Le champion WBA des mi-lourds, Bivol (17-0, 11 KO), exprime le désir de combattre le vainqueur, mais il pourrait finir par le regretter. Ces gars-là frappent beaucoup plus fort que lui, et ils n’ont jamais été surclassés pendant 12 rounds comme lors de son dernier combat contre Lenin Castillo (20-3-1, 15 KO). Bivol n’avait pas l’air génial samedi dernier en battant Castillo par décision unanime en 12 tours à Chicago, dans l’Illinois.

Bivol a gagné mais c’était si ennuyeux de le voir jouer la carte de la sécurité en boxant comme un amateur. Les fans ont hué Bivol longtemps après le combat. Ils voulaient voir plus d’action que ce que Bivol était disposé à leur donner. Lors du précédent combat de Bivol contre Joe Smith Jr., il a été blessé par un gros coup de marteau après la cloche du 10ème. Bivol a peut-être été victime d’une blessure, mais Castillo a également joué un rôle important en ne lançant que des contres. Cela n’a pas fonctionné.

32 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s