Josh Taylor dit qu’il veut fouetter le derrière de Jose Ramirez

Publié par

Après sa victoire par élimination directe au premier tour contre son obligatoire IBF Apinum Khongsong, (16-1, 13 KO) samedi soir au York Hall de Bethnal Green à l’est de Londres, le champion invaincu IBF/WBA des super-légers, Josh Taylor, dit qu’il est prêt à botter le derrière du champion WBC/WBO, Jose Ramirez, dès que possible.

Avec cette victoire à élimination directe au 1er tour, Taylor (17-0, 13 KO) a normalement écarté son dernier obstacle pour le combat de championnat incontesté des super-légers avec Ramirez (26-0, 17 KO).

Malheureusement, Ramirez devra peut-être affronter son challenger obligatoire de la WBO, l’invaincu Jack Catterall (25-0, 13 KO), avant de rencontrer l’olympien britannique de 2012 dans un match pour le championnat incontesté en 2021. On dirait que Taylor, à la suite de sa victoire, avait juste envie de montrer à ses fans qu’il n’avait pas peur de Ramirez.

La WBO ne semble pas intéressée à donner à Ramirez le feu vert pour affronter un sapin comme Taylor, ce qui signifie que nous pourrions voir Catterall combattre le natif de Californie. Si les promoteurs de Ramirez à Top Rank peuvent se débrouiller pour organiser le combat contre Catterall en décembre, cela mettrait Ramirez en position d’affronter Taylor en 2021, pas avant.

Taylor a déjà déclaré qu’il ne voulait pas combattre Ramirez sans la présence de la foule en 2020, car il préfère que leur match se déroule en présence de ses fans en direct. Taylor considère ce match contre Ramirez comme l’un des plus grands combat de boxe. Je ne sais pas d’où il sort ça, mais ce sera sûrement énorme pour ses fans britanniques.

« Non », a déclaré Taylor à BT Sport Boxing lorsqu’on lui a demandé s’il voulait attendre neuf mois pour affronter Jose Ramirez dans un combat d’unification. « Non. A 100% je veux que Ramirez soit le suivant. C’est un très bon champion et invaincu comme moi. Il a faim et il est au sommet de sa forme. »

«Je pense que son combat contre [Viktor] Postol n’était pas du tout une très bonne performance. Et je pense qu’il peut faire mieux que cela étant donné les circonstances, mais encore une fois, je n’ai pas été impressionné par ce que j’ai vu de lui contre Postol. »

«Je veux ce combat maintenant. Et je crois que je vais lui fouetter le derrière toute la soirée. Je sais juste que je vais le battre. Je n’ai jamais rien vu de lui que je n’ai vu auparavant. »

«Ouais, je veux ce combat le plus tôt possible. De toute évidence, je connais la musique avec les obligatoires et tout le reste, mais j’espère que nous pourrons y arriver. J’aimerais, pour des raisons égoïstes et personnelles, obtenir ce combat maintenant. »

«Et je sens que je le mérite. J’ai été dans de gros combats, les uns après les autres, pour mes quatre derniers matchs. Et je n’ai esquivé personne. Je n’ai jamais esquivé un tournoi comme quelqu’un d’autre [Ramirez]. Alors je suis partant, moi», a ajouté Taylor.

D’une part, Taylor dit qu’il veut Ramirez tout de suite, mais dans un second souffle, il déclare qu’il veut le combattre à condition que ce soit en présence de ses fans britanniques. On ne comprend pas ce que raconte Taylor ni où il veut en venir. Ramirez et Taylor ne se battront pas en 2020 car les fans ne seront pas autorisés à revenir dans les arènes de boxe cette année.

Le vaccin n’a toujours pas été trouvé et distribué au grand public aux États-Unis et au Royaume-Uni, et il ne sera probablement pas disponible avant le premier trimestre de 2021. Et quand bien même il sera disponible, les autorités s’assureront probablement que le nombre de cas positif au Covid-19 commence d’abord à chuter fortement avant de permettre aux fans de revenir dans les événements sportifs. Tout le monde sait cela sauf Taylor manifestement.

C’est possible que Ramirez voudra lui aussi mettre en scène le combat devant ses fans, car ce serait un gros combat et il y aura une foule monstre s’il se déroulait dans sa région de Fresno, en Californie.

Jose Ramirez Josh Taylor

Taylor veut le combat avec Ramirez uniquement si c’est devant ses fans au Royaume-Uni

« Pour être honnête, je préfère attendre que les fans reviennent pour ce combat-là », a déclaré Taylor «Parce que c’est un énorme combat. »

«Je pense que c’est l’un des plus gros combats de boxe avec toutes ces ceintures en jeu. Donc, un combat de cette ampleur, je pense que ce serait mieux pour tous les fans s’il se déroulait ici [au Royaume-Uni].»

 » A100 pour cent », a déclaré Taylor à propos de son envie de se battre avec Ramirez. «Je laisse ça à mon équipe de direction. Je pense que nous pouvons régler quelque chose, mais on ne sait jamais. »

«Nous avons, avec mon équipe et mes gestionnaires, déjà fait le tri, mais personnellement, bien sûr, je veux ce combat-là», a ajouté Josh Taylor.

Le combat Ramirez-Taylor pourrait avoir lieu en 2020 si par miracle les choses suivantes se produisent:

  • Si un pays étranger accepte de l’organiser
  • Si Jack Catterall s’écarte
  • Si un vaccin était distribué au Royaume-Uni ou aux États-Unis
  • Si le gouvernement britannique ou américain permet aux fans de revenir

Catterall mérite de se battre contre Ramirez

« Si Jack Catterall obtient ce coup, je pense qu’il l’aura mérité. Je peux aussi le voir de son point de vue personnel », a déclaré Taylor. «Il est l’obligatoire [WBO] depuis très longtemps. »

« Si j’étais lui, je ne voudrais pas attendre non plus, soyons honnêtes. Je voudrais aussi ma chance si j’étais Jack Catterall. Donc je peux me mettre à sa place. »

Jose Ramirez Josh Taylor

«Mais personnellement, je veux ce combat [contre Ramirez] maintenant. Je veux être l’homme qui le battra », a déclaré Josh Taylor.

Il ne semble pas que Taylor et Ramirez se battront cette année, et le match pourrait également être retardé courant 2021, en fonction de ce que décideront les organismes de sanction. Le problème avec deux champions détenant les quatre ceintures et qui veulent un combat de championnat incontesté, ce sont tous les obligatoires qui pourraient arriver pour faire la queue entre-temps.

Il n’est pas dans le meilleur intérêt des fédérations d’avoir un champion à la tête des quatre ceintures, car cela réduit la fréquence des combats pour les obligatoires. Lorsque vous avez un seul champion qui détient les quatre ceintures, il lui faut des années pour se défendre contre tous les challengers obligatoires.

En théorie, un champion avec quatre titres pourrait avoir besoin au minimum de deux ans pour se défendre contre rien d’autre que des obligatoires à raison de deux combats par an.

«Le plan était de prendre notre temps», a déclaré Davison à propos du combat de Taylor avec Khongsong. «Nous savions qu’il allait être très dur. Le plan était de resserrer les vis au fur et à mesure des rounds et de capitaliser sur les erreurs que Josh le forcera à faire. Mais évidemment, je suis ravi que ce soit terminé vite», a ajouté Davison.

«J’ai senti cette chose venir tout de suite. Je savais, après l’avoir étudié sur des vidéos, qu’il se balançait pendant les pauses. Lorsqu’il est proche dans un corps à corps, il balance tout de suite, toujours, avec un crochet ou un uppercut », a déclaré Taylor à BT Sport Boxing à propos de Khongsong.

«J’ai vu cela venir, alors je me suis en quelque sorte appuyé contre lui, puis je l’ai poussé contre les cordes. Alors qu’il lançait la main droite, je l’ai frappé avec un crochet gauche que j’ai senti s’enfoncer. J’ai tout de suite compris que c’était un très bon tir. »

«Je l’ai senti s’enfoncer. Je ne savais pas à quel point il était efficace jusqu’à ce que je me retourne et le découvre sur la toile. Quand j’ai revu le combat, on pouvait voir le coup s’enfoncer à l’intérieur, que mon bras passait à travers lui. »

«Mille fois oui», a répondu Taylor lorsqu’on lui a demandé si Khongsong était aussi autoritaire qu’il en avait l’air. «Je sais que ça va énerver plus d’un, mais je peux aller jusqu’à dire que c’est le plus gros cogneur que j’ai connu en tant que professionnel. »

«Il était très dur parce qu’il est sorti tout de suite avec un jab raide et dur, et j’ai vite senti qu’il était très fort. Il m’a attrapé avec quelques coups. Cela ne m’a pas fait très mal à vrai dire, mais j’ai tout de suite senti le poids, alors je savais qu’il était très dur. »

«Cela m’a poussé à prendre mon temps, à mettre les choses en place et à être patient plutôt que d’essayer de décrocher un tir lourd tout de suite », a déclaré Taylor.

Taylor peut raconter ce qu’il veut, Khongsong est un autre exemple de l’IBF plaçant un combattant médiocre en haut du classement. Au fil des ans, nous avons vu bon nombre de prétendants complètement nazes classés n°1 avec l’IBF se faire exploser par des champions.

A chaque fois, on découvre que les combattants semblent ne pas appartenir du tout à la première place, ce qui était sans aucun doute le cas avec Khongsong.

On ne sait pas ce qui s’est passé pour que l’IBF installe le combattant thaïlandais en tant que n°1, mais ils se sont certainement retrouvés un peu ballots après que Taylor l’ait éliminé au 1er tour samedi soir.

«Il était dangereux, et fort», s’est exclamé l’entraîneur Ben Davison à propos de Khongsong. Il est grand, et long, et cogne fort. Nous étions préparé à cela. C’était un combattant coriace. Je l’avais dit, et je ne le dis pas seulement pour le dire, que c’était un adversaire dangereux. »

«Josh est un cogneur phénoménal, l’un des meilleurs au monde comme il l’a encore démontré», a ajouté Davison.

Jose Ramirez Josh Taylor

«C’était une superbe grosse balle, une belle photo, mais nous avons travaillé au gymnase pour cela, et je voulais montrer ce sur quoi nous avions travaillé », a encore dit Taylor. « Maintenant, je peux retourner à mes habitudes, une pinte et une pizza. J’ai hâte de me détendre », a conclu Taylor.

Eh bien, si Taylor voulait montrer plus de compétences, il aurait dû se détendre durant quelques rounds avec son adversaire surclassé, parce que ce gars avait l’air de ne pas appartenir du tout au même ring que lui. Khongsong étant l’IBF obligatoire, et compte tenu de la qualité de leurs n°1 depuis des années, cela aurait dû avertir Taylor à l’avance qu’il avait un travail pépère à faire ce soir-là.


A LIRE : Jose Ramirez vs Viktor Postol en août. Josh Taylor vs Apinun Khongsong en août ou septembre [09/07/2020]

A LIRE : Jose Ramirez vs Viktor Postol ce samedi 29 août sur ESPN+ [27/08/2020]

A LIRE : Jose Ramirez menace Ryan Garcia et Lomachenko en prévoyant de les rejoindre au poids léger [18/02/2020]

A LIRE : Jorge Linares ravi de faire face à Ryan Garcia en juillet [17/02/2020]

A LIRE : Les Haney père et fils demandent des comptes à Bernard Hopkins après la victoire de Ryan Garcia [17/02/2020]

A LIRE : Ryan Garcia: « Tout le monde sait maintenant ce que je vais faire à Jorge Linares » [16/02/2020]

A LIRE : Ryan Garcia à démoli Francisco Fonseca au 1er tour. Linares éliminerait Garcia en 6 rounds (full fight) [15/02/2020]

A LIRE : Jorge Linares a écrasé Carlos Morales en 4 rounds [vidéos] [15/02/2020]

A LIRE : Ryan Garcia: « Je vais essayer de détruire Francisco Fonseca » [14/02/2020]

A LIRE : Ryan Garcia veut se mesurer à Jorge Linares le 2 mai [11/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia n’est pas du tout prêt pour Jorge Linares [7/01/2020]

A LIRE : Jorge Linares vs Carlos Morales le 14 février [11/01/2020]

A LIRE : Vasiliy Lomachenko vs Teofimo Lopez : la belle et la bête [7/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia insiste auprès de Gervonta Davis, alors que Francisco Fonseca l’attend le 14 février [5/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia veut Linares, Campbell et Tank Davis en 2020 [24/01/2020]

A LIRE : Vasiliy Lomachenko prend Teofimo Lopez au mot et revient à la charge avec un papier signé pour une bagarre en avril [23/12/2019]

A LIRE : Teofimo Lopez: « Lomachenko est sur le point de dégager. J’arrive, je suis là. » [22/12/2019]

A LIRE : Jose Ramirez a matraqué Amir Imam non stop pour arracher la ceinture WBC [18/03/2018]


Articles recommandés / les plus lus :

A LIRE : Alexander Povetkin efface Dillian Whyte dans le 5ème round [23/08/2020]

A LIRE : La légende Chris Eubank Sr. [03/08/2020]

A LIRE : La boxe déshonorée : Seniesa Estrada vs Miranda Adkins [vidéo] [01/08/2020]

A LIRE : L’histoire de Michael Bentt, le sympathique Roi oublié des poids lourds [13/07/2020]

A LIRE : Pacquiao / Mayweather: Qui a eu la meilleure carrière? [30/05/2020]

A LIRE : Sugar Ray Leonard discute de son combat contre Marvin Hagler [14/05/2020]

A LIRE : Quinze ans après, Ricky Hatton se souvient de sa bataille avec Kostya Tszyu [29/04/2020]

A LIRE : Julian Jackson / Gerald McClellan: parcours croisés de deux des plus durs cogneurs que la boxe ait connus [28/04/2020]

A LIRE : Callum Johnson: « Artur Beterbiev est un monstre de la nature. Il battra Dmitry Bivol » [17/04/2020]

A LIRE : [Vidéo] L’histoire de la division poids lourd avec Emanuel Steward [15/04/2020]

A LIRE : Teddy Atlas sur Andy Ruiz: « Le poids n’était pas la cause de sa perte contre Joshua » [09/04/2020]

A LIRE : Artur Beterbiev vs Dmitry Bivol: l’analyse d’Andre Ward [02/04/2020]

A LIRE : Les cinq victoires les plus impressionnantes de Joe Calzaghe [01/04/2020]

A LIRE : Une carrière bâtie sur le succès: l’histoire d’Abel Sanchez [30/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez reviendra-t-il chez les mi-lourds pour affronter un animal comme Artur Beterbiev? [28/03/2020]

A LIRE : Suspicion de dopage: Un fermier affirme que l’équipe de Tyson Fury lui aurait offert de l’argent pour mentir [15/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Billy Joe Saunders le 2 mai – Aperçu [06/03/2020]

A LIRE : Effrayés par la dernière performance de Jorge Linares, les Garcia père et fils se dégonflent [vidéo] [03/03/2020]

A LIRE : Les plus grandes trilogies dans l’histoire de la boxe [02/03/2020]

A LIRE : La légende de la boxe, Roman Gonzalez, évacue Kal Yafai avec un coup de marteau [vidéo] [01/03/2020]

A LIRE : Deontay Wilder doit effacer de sa tête l’idée même d’une trilogie avec Tyson Fury [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury STOP Deontay Wilder au 7ème. Wilder devrait oublier la trilogie [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury TKO Deontay Wilder au 7ème round [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Wilder & Fury II : insultes et révélations durant la conférence de presse [vidéo] [20/02/2020]

A LIRE : Jorge Linares a écrasé Carlos Morales en 4 rounds [vidéos] [15/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : faire des prédictions en boxe, c’est amusant [13/02/2020]

A LIRE : Le style post-mexicain, une boxe véritablement mondiale, arrive [12/02/2020]

A LIRE : Clay Collard vs Raymond Guajardo: le round de l’année [vidéo] [03/02/2020]

A LIRE : « Tyson Fury n’est pas le champion linéaire, dit Michael Buffer, ce truc est un non-sens » [1/02/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Ryota Murata le 23 mai au Saitama Super Arena, et non le 2 mai [31/01/2020]

A LIRE : L’opprimé Jeison Rosario a détruit le champion Julian Williams [Full fight] [19/01/2020]

A LIRE : Edwin Rodriguez vs Michael Seals, grosses fusillades et KO à la pelle [vidéo] [18/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury physiquement méconnaissable [18/02/2020]

A LIRE : Alejandra Jimenez bat Franchon Crews-Dezurn dans un combat fou et appelle Claressa Shields [Full fight] [14/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia veut se mesurer à Jorge Linares le 2 mai [11/01/2020]

A LIRE : Yuniel Dorticos, le KO de l’année 2019? Les autres KO mémorables de l’année [09/01/2020]

A LIRE : Katie Taylor vs Delfine Persoon : le vol de l’année 2019 [vidéo] [07/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia insiste auprès de Gervonta Davis [5/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder II – Point de vue [4/01/2020]

A LIRE : Manny Pacquiao, le premier boxeur à détenir des titres mondiaux durant 4 décennies [03/01/2020]

A LIRE : Les poids lourds encore à l’ombre mais à ne pas perdre de vue en 2020 [27/12/2019]

A LIRE : Ray Mancini: « Canelo doit battre GGG pour être n°1 » [07/12/2019]

A LIRE : Le talentueux Oleksandr Gvozdyk n’a eu aucune chance face à un Beterbiev méthodique, déteminé et sans pitié [vidéo] [10/10/2019]

A LIRE : Un mort, une vie brisée et la boxe à jamais changée : Mancini – Kim, histoire d’un drame [16/01/2019]

A LIRE : McGregor affirme que Mayweather sera malmené le 26 août [15/07/2017]

A LIRE : La traversée du désert de Djamel Dahou, un champion de boxe sacrifié par son pays, malgré les victoires [01/06/2017]

A LIRE : Le jour où le prix Nobel de la boxe à rencontré le lauréat du prix Nobel de littérature [24/05/2017]

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s