Samir Ziani vs Alex Dilmaghani: Ziani remporte une guerre totale [vidéo]

Publié par

L’espoir britannique des super plumes, Alex Dilmaghani (19-2-1, 8 KO), a été éliminé hier soir par le champion d’Europe de l’EBU, le percutant guerrier français Samir Ziani (32,3,1, 7 KO), au douzième tour dans un passionnant combat diffusé sur Channel 5 au Royaume-Uni.

Ziani a attaqué sans arrêt dès la première cloche et les deux gars sont partis en guerre totale durant dix tours. Le deuxième round s’est poursuivi à un rythme féroce, avec Ziani bloquant plus de tirs que son adversaire anglais, mais Dilmaghani a fait mieux dans le troisième, resserrant et atterrissant des crochets plus courts. Dilmaghani a semblé tenir le dessus pendant une grande partie du quatrième tour, mais Ziani a terminé en force, atterrissant un beau crochet a la fin du round.

Depuis la cloche d’ouverture, les deux combattants se sont installé au milieu du cercle carré et ont laissé partir leurs mains non stop. On aurait dit que Dilmaghani avait déjà compris le Français au deuxième round et avait décidé de lui enlever sa meilleure arme, la droite gauche, en roulant à l’intérieur ou en utilisant son épaule pour la dévier.

Il y avait des moments où Dilmaghani avait l’air dans la classe au-dessus. Il rendait Ziani sauvage et imprudent, en le faisait payer avec des uppercuts. Ensuite, il oublie ça et se tient à nouveau debout pour faire du business avec Ziani, lançant parfois des coups qui ne semblaient pas impressionner le Français, qui ne demandait que ça, répondant lui-même avec de nombreux tirs au corps e à l’étage.

Le chasseur de tête originaire de Blagnac [Haute Garonne] a eu un second souffle et un nouveau moteur à mi-chemin de la bataille. On ne sait pas comment il a fait après tout ce qu’il a déjà jeté. Ceci témoigne clairement des aptitudes du bonhomme et de sa rage de gagner.

Le combat suivait sa route. Dilmaghani boxait très bien en glissant des coups dans le tuyau et en jetant des coups de bonne qualité, mais face à lui Ziani atterrissait les coups les plus durs et les plus décisifs.

Au dixième, le rythme a un peu traîné, mais les deux gars étaient toujours en mode attaque totale et ils étaient implacables dans le onzième. La pression infernale de Ziani commençait à se faire sentir sur Dilmaghani, qui était fatigué, qui ratait beaucoup de ses tirs. Assis sur son tabouret, Dilmaghani était blessé et semblait mort de fatigue.

Pour une raison incompréhensible, c’est à ce moment-là que son coin lui a demandé de boxer à distance, contrairement aux premiers cris de «mets-lui la pression» qu’on a entendus au cours du combat. La demande n’était pas pertinente. Dilmaghani n’avait plus rien dans le réservoir, il était sans défense face aux assauts du sensationnel Ziani.

Le tour final en est un que je n’oublierai pas de sitôt. La dernière fois que j’ai vu Giuseppe Quartarone officier dans un combat de boxe, c’était durant l’affrontement entre Anthony Joshua et Joseph Parker. Il faut le voir pour le croire. Quartarone s’est fait huer, insulter sur les réseaux sociaux, moquer à la télévision, dans la presse. Le moins que l’on puisse dire est que son manque de connaissances en boxe était évident et criant. Braguette ouverte, il a littéralement empêché Joseph Parker de se battre, se jetant systématiquement sur lui pour le séparer de Joshua à chaque fois que Parker réussissait à se rapprocher de lui.

Zianis et Dilmaghani étaient deux gars passionnants à regarder. Dilmaghani était légèrement en avance sur deux cartes des juges, bien que les dix premiers tours étaient incroyablement proches. Pendant une grande partie, le combat a fait des allers-retours, avant que Ziani n’ait finalement commencé à blesser Dilmaghani dans le onzième tour. Pendant que les deux gars se rapprochaient furieusement du douzième tour, il était évident que Dilmaghani allait se faire arrêter. Tout était maintenant une question de survie pour lui. Mais à cause de certains juges complètement incompétents, le combat a failli aller jusqu’aux cartes de pointage, au risque de graves blessures.

C’était une lutte extrêmement compétitive, même si elle n’aurait pas dû l’être sans la volonté d’Alex Dilmaghani de se tenir debout et d’échanger dans la cabine téléphonique avec un Ziani au sommet de son art, décidé à ne rien lâcher. Dilmaghani a été ouvert à cause des entraînement et des séances de sparring effectués dans le gymnase Romanzo d’Ignacio Beristáin, avec des légendes mexicaines comme Juan Manuel Marquez et Jhonny Gonzalez.

C’est peut-être cela qui a encouragé Dilmaghani à se relever et à échanger. Samir Ziani est un jeune combattant extrêmement en forme avec une excellente boite à outils, mais aussi un peu unidimensionnel, avec son unique stratégie qui consiste à avancer et à laisser aller ses mains. Il est vrai que les fans de boxe préfèrent voir plutôt ça qu’un combattant qui monte fréquemment sur son vélo électrique. Mais Ziani gagnerait en variant ses attaques.

On pourrait penser que le plan de Dilmaghani pour battre un adversaire féroce comme celui-ci est quelque chose de facile, en laissant simplement Ziani entrer pour tenter de l’éteindre. Au lieu de cela, Dilmaghani a essayé de se battre pour prouver qui était le plus en forme et le plus fort.

En fin de compte, cela s’est avéré être Ziani le plus en forme et le plus fort, et vous devez lui en attribuer le mérite. Dilmaghani devrait savoir que le but d’un match de boxe n’est pas de prouver qui est le plus fort, mais qui est le meilleur boxeur.

A LIRE : Pourquoi Anthony Joshua n’a pas brillé face à Joseph Parker? [01/04/2020]

A LIRE : Dillian Whyte: « L’arbitre du combat Joshua-Parker était lamentable » [02/04/2018]

Dilmaghani s’est beaucoup accroché à Ziani, trébuchant et tombant autour du ring, jusqu’à ce que Ziani trouve enfin une main gauche de qualité qui a envoyé Dilmaghani voler dans les cordes. Étonnamment, cela n’a pas été considéré comme un renversement. N’importe quel autre arbitre sur terre aurait compté Dilmaghani.

Ensuite, Quartarone décide d’avertir seulement Dilmaghani, au lieu de le pénaliser en lui retirant un point ou deux car à ce stade, il saisissait et s’accrochait à Ziani avec toute la force qu’il lui restait. Finalement, Ziani a attrapé Dilmaghani avec une fusillade qui l’a envoyé sur la toile.

Dilmaghani s’est laissé traîner sans parvenir à répondre à l’appel de Quartarone. Cela n’a pas fait du tout tilter le fonctionnaire. De façon inattendue et absurde, il a simplement autorisé Ziani à y aller encore sur un Dilmaghani sans défense.

À ce moment-là, les coups de Ziani étaient graves et Dilmaghani est encore descendu pour la deuxième fois. Il s’est relevé pour continuer, mais heureusement Quartarone s’est rendu compte qu’il fallait arrêter le match.

Ziani peut maintenant devenir meilleur et plus grand en tant que champion d’Europe. Il a parlé de combats pour un titre mondial. Pourquoi pas. En espérant que Dilmaghani retournera à la planche à dessin et évaluera son style de combat car il ne peut pas se permettre de gaspiller ses talents en se battant au milieu sans reculer.

Dilmaghani était étourdi en quittant le ring, accompagné par des ambulanciers avant que Ziani ne reçoive la ceinture.

Quant à l’officiel Giuseppe Quartarone, qu’on me pardonne mais mon opinion personnelle est qu’il ne devrait plus jamais arbitrer un autre combat de championnat. Peut-être que cette fois-ci la commission va prendre des décisions parce qu’il y a le feu au lac.


A LIRE : Pourquoi Anthony Joshua n’a pas brillé face à Joseph Parker? [01/04/2020]

A LIRE : Dillian Whyte: « L’arbitre du combat Joshua-Parker était lamentable » [02/04/2018]


Articles recommandés / les plus lus :

A LIRE : Alexander Povetkin efface Dillian Whyte dans le 5ème round [23/08/2020]

A LIRE : La légende Chris Eubank Sr. [03/08/2020]

A LIRE : La boxe déshonorée : Seniesa Estrada vs Miranda Adkins [vidéo] [01/08/2020]

A LIRE : L’histoire de Michael Bentt, le sympathique Roi oublié des poids lourds [13/07/2020]

A LIRE : Pacquiao / Mayweather: Qui a eu la meilleure carrière? [30/05/2020]

A LIRE : Sugar Ray Leonard discute de son combat contre Marvin Hagler [14/05/2020]

A LIRE : Quinze ans après, Ricky Hatton se souvient de sa bataille avec Kostya Tszyu [29/04/2020]

A LIRE : Julian Jackson / Gerald McClellan: parcours croisés de deux des plus durs cogneurs que la boxe ait connus [28/04/2020]

A LIRE : Callum Johnson: « Artur Beterbiev est un monstre de la nature. Il battra Dmitry Bivol » [17/04/2020]

A LIRE : [Vidéo] L’histoire de la division poids lourd avec Emanuel Steward [15/04/2020]

A LIRE : Teddy Atlas sur Andy Ruiz: « Le poids n’était pas la cause de sa perte contre Joshua » [09/04/2020]

A LIRE : Artur Beterbiev vs Dmitry Bivol: l’analyse d’Andre Ward [02/04/2020]

A LIRE : Les cinq victoires les plus impressionnantes de Joe Calzaghe [01/04/2020]

A LIRE : Une carrière bâtie sur le succès: l’histoire d’Abel Sanchez [30/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez reviendra-t-il chez les mi-lourds pour affronter un animal comme Artur Beterbiev? [28/03/2020]

A LIRE : Suspicion de dopage: Un fermier affirme que l’équipe de Tyson Fury lui aurait offert de l’argent pour mentir [15/03/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Billy Joe Saunders le 2 mai – Aperçu [06/03/2020]

A LIRE : Effrayés par la dernière performance de Jorge Linares, les Garcia père et fils se dégonflent [vidéo] [03/03/2020]

A LIRE : Les plus grandes trilogies dans l’histoire de la boxe [02/03/2020]

A LIRE : La légende de la boxe, Roman Gonzalez, évacue Kal Yafai avec un coup de marteau [vidéo] [01/03/2020]

A LIRE : Deontay Wilder doit effacer de sa tête l’idée même d’une trilogie avec Tyson Fury [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury STOP Deontay Wilder au 7ème. Wilder devrait oublier la trilogie [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury TKO Deontay Wilder au 7ème round [vidéo full fight] [23/02/2020]

A LIRE : Wilder & Fury II : insultes et révélations durant la conférence de presse [vidéo] [20/02/2020]

A LIRE : Jorge Linares a écrasé Carlos Morales en 4 rounds [vidéos] [15/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : faire des prédictions en boxe, c’est amusant [13/02/2020]

A LIRE : Le style post-mexicain, une boxe véritablement mondiale, arrive [12/02/2020]

A LIRE : Clay Collard vs Raymond Guajardo: le round de l’année [vidéo] [03/02/2020]

A LIRE : « Tyson Fury n’est pas le champion linéaire, dit Michael Buffer, ce truc est un non-sens » [1/02/2020]

A LIRE : Canelo Alvarez vs Ryota Murata le 23 mai au Saitama Super Arena, et non le 2 mai [31/01/2020]

A LIRE : L’opprimé Jeison Rosario a détruit le champion Julian Williams [Full fight] [19/01/2020]

A LIRE : Edwin Rodriguez vs Michael Seals, grosses fusillades et KO à la pelle [vidéo] [18/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury physiquement méconnaissable [18/02/2020]

A LIRE : Alejandra Jimenez bat Franchon Crews-Dezurn dans un combat fou et appelle Claressa Shields [Full fight] [14/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia veut se mesurer à Jorge Linares le 2 mai [11/01/2020]

A LIRE : Yuniel Dorticos, le KO de l’année 2019? Les autres KO mémorables de l’année [09/01/2020]

A LIRE : Katie Taylor vs Delfine Persoon : le vol de l’année 2019 [vidéo] [07/01/2020]

A LIRE : Ryan Garcia insiste auprès de Gervonta Davis [5/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder II – Point de vue [4/01/2020]

A LIRE : Manny Pacquiao, le premier boxeur à détenir des titres mondiaux durant 4 décennies [03/01/2020]

A LIRE : Les poids lourds encore à l’ombre mais à ne pas perdre de vue en 2020 [27/12/2019]

A LIRE : Ray Mancini: « Canelo doit battre GGG pour être n°1 » [07/12/2019]

A LIRE : Le talentueux Oleksandr Gvozdyk n’a eu aucune chance face à un Beterbiev méthodique, déteminé et sans pitié [vidéo] [10/10/2019]

A LIRE : Un mort, une vie brisée et la boxe à jamais changée : Mancini – Kim, histoire d’un drame [16/01/2019]

A LIRE : McGregor affirme que Mayweather sera malmené le 26 août [15/07/2017]

A LIRE : La traversée du désert de Djamel Dahou, un champion de boxe sacrifié par son pays, malgré les victoires [01/06/2017]

A LIRE : Le jour où le prix Nobel de la boxe à rencontré le lauréat du prix Nobel de littérature [24/05/2017]

A LIRE : Francois Botha volé ouvertement en Australie face à Sonny Bill Williams [Vidéo] [22/03/2013]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s