BlogBoxe

Edwin Rodriguez vs Michael Seals, grosses fusillades et KO à la pelle, 13 nov 2015 [vidéo]

Publié par

Dans une fusillade en mode bagarre de rue, Edwin Rodriguez a prouvé qu’il avait le plus gros coup de poing lors de son affrontement en 2015 au poids mi-lourd face à Michael Seals, le même Michael Seals qui combattra ce samedi soir Eleider Alvarez au Turning Stone Resort & Casino, Verona, NY.

Seals (19-1, 14 KO) n’avait jamais été renversé au cours de sa carrière avant ce combat prévu pour 10 rounds, le 13 novembre 2015 au Beau Rivage Resort & Casino à Biloxi, Mississippi.

Edwin Rodriguez a infligé à Michael Seals, encore invaincu, son premier renversement de carrière avec un cruel uppercut gauche 48 secondes seulement après le début du premier tour. Ce ne sera pas son dernier.

Plus tard, toujours au premier tour, Seals est revenu avec une sorte d’uppercut avec sa main droite qui a terrassé son adversaire. Rodriguez se relève et poursuit le combat toujours en mode attaque. Mais cela va lui coûter encore cher quand il s’est fait prendre par une droite féroce en plein visage qui a fait faire à Rodriguez, encore debout, une sorte de crawl dans le vide avant de s’effondrer. Seals lui-même était comme choqué par la cruauté de son coup.

Mais Rodriguez (28-1, 19 KO) était décidé à en finir une bonne fois pour toutes, en essayant de mettre fin au combat de façon expéditive. Après avoir à peine survécu au premier tour, Rodriguez a à nouveau renversé Seals à environ 15 secondes de la fin du 2ème tour. Puis il l’a mis de côté cette fois pour de bon dans le troisième round avec un explosif crochet droit .

L’arbitre Fred Steinwinder n’a pas laissé Seals tenter de reprendre ses esprits en arrêtant le combat au bout de 24 secondes dans le 3ème tour.

Selon BoxingScene, il a été révélé, après le combat, que Michael Seals avait subi une blessure à l’épaule la semaine de son affrontement avec Rodriguez, plus précisément lors de sa dernière séance de sparring.

« C’est pourquoi si vous regardez le combat, je n’ai pas vraiment jeté de coup », a déclaré Seals, qui a signé un contrat promotionnel avec Top Rank l’année dernière. «Chaque fois que je jetais mon jab mon épaule se déplaçait. Je n’avais plus de jab et je ne pouvais pas me défendre pour de vrai. Alors, j’essayais juste de l’atteindre avec ma main droite, et je l’ai fait. »

A LIRE : Combat risqué pour Eleider Alvarez contre le dangereux Michael Seals, ce soir sur ESPN [18 janvier 2020]


2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :