Mairis Briedis abandonne la ceinture WBO pour affronter le cogneur Yunier Dorticos [vidéo full fight]

Publié par

Mairis Briedis a abandonné son titre de champion des poids cruserweight pour affronter le champion de l’IBF, le cogneur cubain Yunier Dorticos, en finale du tournoi WBSS, au lieu de défendre sa ceinture contre Krzysztof Glowacki.

Briedis, 34 ans, n’a pas d’autre choix autre que celui de quitter son titre WBO, car il est sous contrat pour terminer le tournoi World Boxing Super Series, et il ne peut pas se soustraire à cette obligation. L’artiste KO Dorticos (24-1, 22 KO) et Briedis s’affronteront en finale du tournoi.

Briedis ne pourrait pas affronter Glowacki

La WBO souhaitait que Briedis donne à Glowacki, 33 ans, une revanche immédiate pour éclaircir la controverse entourant leur combat en juin dernier en quart de finale de ce même tournoi WBSS, mais cela n’a pas été possible.

Braidis

Si Briedis fait ce que le WBO lui demande, il reportera la fin du tournoi WBSS. Il est censé se battre contre Dorticos, et pas revenir pour combattre un type qu’il vient de mettre KO. Briedis aimerait évidemment garder sa ceinture WBO, mais il ne le fera pas au détriment du tournoi WBSS.

Lawrence Okollie et Glowacki se battent pour le titre vacant de WBO

Le titre vacant WBO sera disputé par le challenger n°1 Glowacki (31-2, 19 KO) et le n°2, Lawrence Okolie (14-0, 11 KO). Okolie, l’olympien de 2016, a l’occasion de prouver qu’il est aussi doué que son promoteur, Eddie Hearn, le pense. Hearn a parlé des chances d’Okolie de remporter un titre mondial au cours de cette année, et maintenant il aura la chance de répondre aux attentes de son promoteur.

C’est une grosse avancée pour Okollie, 26 ans, qui a rapidement acquis la réputation d’être un boxeur très déterminé. Bien qu’Okollie ait beaucoup de pouvoir, sa tenue et ses accrochages excessifs le rendent difficile à surveiller. Jusqu’ici, Okollie a échappé aux sanctions des arbitres, mais cela ne durera pas éternellement s’il n’arrête pas car à présent il est surveillé même par les fans de boxe.

Glowacki est un poids lourd de niveau avancé, et Okollie pourrait ne pas être prêt pour ce type de combattants. Malheureusement, Hearn a soigneusement veillé à l’assortir avec des combattants moyens. Il lui a toujours sélectionné des joueurs nationaux qui ont peu de talent et peu de chance de le battre. On espère qu’Okollie se mettra sur ses pieds et sera capable de rivaliser une fois lancé dans la division contre de bons combattants.

DORTICOS.jpg

Glowacki correspond à la description d’un bon combattant, mais Okollie n’a jamais battu un boxeur de niveau supérieur pour qu’il soit préparé au pouvoir du guerrier polonais qui frappe vraiment fort.

Voici les les meilleurs gars contre lesquels Okollie s’est battu depuis qu’il est devenu professionnel en 2017: Isaac Chamberlain, Matty Askins et Yves Ngabu. Aucun de ces gars ne pourrait survivre avec Glowacki. Ils ne sont pas assez bons et n’ont pas le menton et le talent pour rivaliser avec un gars comme ça.

Briedis vs Glowacki = un chaos certain et pur 

Briedis (26-1, 19 KO) a battu Glowacki, âgé de 33 ans, par KO au 3ème round en demi-finale de la Super Série mondiale de boxe l’été dernier, le 15 juin à Riga, en Lettonie. La lutte a cependant pris une tournure controversée, puisque Briedis a été frappé à l’arrière de la tête par Glowacki au 2ème tour.

En réponse à cela, Briedis a riposté avec un coude à la mâchoire de Glowacki. Dans une réaction tardive, Glowacki a fait semblant de s’effondrer. Il ne semblait pas que Briedis ait jeté le coude fort, mais Glowacki montrait néanmoins qu’il souffrait. Certains ont pensé que Glowacki essayait de forcer l’arbitre à lui donné la victoire en disqualifiant Briedis. Cependant, l’arbitre Robert Byrd s’est contenté de retirer un point à Briedis plutôt que de le disqualifier. Briedis a eu de la chance. Si Glowacki n’avait pas pu continuer, il aurait été disqualifiée.

Quand l’action reprit, Briedis a laisser tomber Glowacki avec une main droite à la tête. Glowacki fut capable de continuer à se battre et les deux hommes se sont retrouver face à face. La cloche a fini de sonner depuis longtemps pour mettre fin au 2ème round mais les deux combattants ont continué à se frapper.

Le plus surprenant, c’est qu’il était évident que l’arbitre Byrd voyait que la manche était terminée mais il a laissé les deux combattants se jeter des coups jusqu’à ce que Briedis lâche Glowacki. Quand Glowacki s’est relevé, il titubait en revenant dans son coin. Au début du troisième, Briedis s’est directement attaqué à Glowacki et l’a descendu d’une main droite bien placée à la tête. Le combat a aussitôt été arrêté par Byrd.

L’arbitre avait un peu perdu le contrôle du combat et l’enchaînement des incidents qui ont suivi n’est pas étranger à la victoire de Briedis par KO. Il est très probable que Breidis aurait assommé Glowacki même s’il ne s’était rien passé entre eux durant le combat. Il était le plus robuste des deux et ses fans, à Riga, étaient avec lui à la maison et le motivaient.

Le Cubain Dorticos s’est qualifié pour la finale du tournoi WBSS en battant Mateusz Masternak et Andrew Tabiti.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s