Ryota Murata massacre Steven Butler et l’arrête au 5ème [vidéo]

Publié par

A la fin, c’était une boucherie. Ryota Murata (16-2, 13 KO) champion WBA « régulier » des poids moyens a réussi à défendre sa ceinture lundi soir en arrêtant le N°8 WBA, Steven Butler (28-2-1, 24 KOs), dans la 5ème tour à l’Arena, à Yokohama, au Japon. Pour que vous ayez une idée de l’intérêt qu’a suscité ce combat au pays du Levant, l’événement a été suivi par 200 médias, 18 000 spectateurs et 20 millions de personnes à la télévision. Murata est une star au Japon alors qu’il n’a pas foutu grand chose. C’est un mystère complet.

Qui a eu l’idée de mettre Butler, un boxeur avec une bonne fiche, sympathique, mais surévalué, face à Murata? Le Japonais médaillé d’or olympique 2012 a des méthodes foireuses avec sa manie de viser toujours l’arrière de la tête de ses adversaires. Murata a blessé Butler avec une main droite clairement à l’arrière de la tête, puis l’a laissé tomber quelques secondes plus tard avec un crochet gauche court. L’arbitre Rafael Ramos est immédiatement intervenu et a arrêté le combat alors que le Canadien de 24 ans était encore sur son dos. Le temps de l’arrêt était à 2:45 mn du 5ème round.

Murata a posé une énorme droite sur la tête de Butler dans le 5ème round qui a dû bouleverser ses sens. La Canadien a dû s’accrocher après ce tir. Mais ce sont les coups de feu à l’arrière de la tête du combattant canadien qui ont semblé faire le plus de dégâts durant ce tour. Murata lançait ses coups en boucle qui atterrissaient sur le côté ou à l’arrière de la tête de Butler, et le Canadien a finalement été épuisé par ces coups de poing.

Butler a été blessé à la fin des rounds 2, 3 et 4 par la dure main droite de Murata, et on voyait qu’il commençait à décrocher. Il n’y avait pas beaucoup de variations chez Murata, 33 ans, en ce qui concerne son attaque. Il s’agissait essentiellement de simples coups durs de la main droite que Murata envoyait durant tout le combat, et Butler était presque impuissant à esquiver ou à l’empêcher de tirer ses coups.

Un bon combattant aurait pu bloquer ou esquiver les mains droites de Murata, pendant qu’il télégraphiait tout ce qu’il jetait. Le style de combat unidimensionnel de Murata ne laisse aucune place à la moindre hypothèse sur la façon avec laquelle il va lancer ses tirs, mais Butler n’avait pas la capacité défensive d’annuler cette arme. C’est évidemment la raison qui fait que Butler a été choisi comme adversaire de Murata, étant donné la facilité avec laquelle il pouvait être frappé avec la main droite.

4ème round = début de la fin pour Butler

Murata a intensifié les choses au 4ème round, en clouant Butler avec des droites cruelles à la tête à plusieurs reprises. Beaucoup trop de coups ont touché Butler à l’arrière de la tête, et il avait l’air en mauvais état à la fin du tour. L’arbitre, Rafael Ramos, regardait l’action de très près dans les dernière secondes du round, comme s’il s’apprêtait à arrêter le massacre.

Vous pouvez affirmer que le combat aurait dû être arrêté à la fin de ce tour, et que Butler n’avait plus rien à faire devant Murata même pour quelques secondes de plus. Butler a été martelé au-delà de tout ce qu’on peut imaginer par Murata. C’était troublant de voir Butler, fatigué et blessé, absorber les mains droites répétées du Japonais sans que l’arbitre ou le coin du boxeur ne réagissent.

Butler, avec une détermination et un courage qu’il faut saluer ici, a réussi de bons coups terrifiants au corps à chaque round du combat. Mais le combat n’avait pas assez duré, il était trop tôt pour que ces coups de ballons au corps ralentissent Murata. Si Butler avait de meilleures compétences défensives, il aurait eu une excellente chance d’épuiser Murata et de l’arrêter avec ses énormes frappes au corps qui dérangeaient Murata.

Butler est un bon combattant, mais il doit réorganiser son jeu pour qu’il ait une chance à l’avenir de battre les combattants de niveau supérieur. En 2017, Brandon Cook a arrêté Butler au 7ème tour, et il ne s’est pas amélioré du tout depuis ce combat. Butler ne peut toujours pas échapper aux bonnes mains, et son pouvoir n’est pas suffisant pour lui permettre de gagner des guerres contre des gars de qualité.

Murata semblait plus que vulnérable contre Butler

Quant à la prestation de Murata, champion WBA secondaire des poids moyens, bien qu’il ait gagné, elle laisse à désirer. Les promoteurs importants qui ont regardé le combat ont dû se demander si Murata était encore bon et crédible, car il a toujours l’air TRÈS battable avec sa façon unidimensionnelle qui ne le quitte jamais. Murata perdrait contre la plus part des poids moyens de la division.


A LIRE : Canelo Alvarez vs Ryota Murata pour le 2 mai au Tokyo Dome [27 janvier 2020]

A LIRE : Deux juges suspendus par la WBA suite à la victoire de Hassan N’Dam sur Ryota Murata [11 juin 2017]

A LIRE : La victoire de Hassan N’Dam sur Ryota Murata, une décision scandaleuse [22 mai 2017]

A LIRE : Ryota Murata vs Steven Butler et Moruti Mthalane vs Akira Yaegashi + le retour de «Chocolatito» [23 décembre 2019]

A LIRE : Ryota Murata massacre Steven Butler et l’arrête au 5ème [vidéo] [23 décembre 2019]


10 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s