Canelo Alvarez vs Ryota Murata le 2 mai au Tokyo Dome [vidéo]

Publié par

Le co-promoteur de Ryota Murata, Bob Arum, déclare qu’il rencontrera aujourd’hui l’autre promoteur du combattant japonais, Akihiko Honda, pour entamer des discussions pour un combat contre Saul Canelo Alvarez le 2 mai prochain au Tokyo Dome, au Japon. Honda arrive aux États-Unis aujourd’hui pour discuter avec Arum du combat de Canelo contre Murata.

La bagarre aura lieu dimanche matin au Japon, et elle sera diffusée aux heures de grande écoute aux États-Unis le samedi 2 mai. Tokyo a entre 14h et 17h d’avance sur l’heure américaine, et 8h à 9h sur l’heure européenne.

«Je pense que c’est une excellente idée. Nous allons en discuter demain », a déclaré Arum, interrogé sur ses réflexions sur le fait que Canelo combatte Ryota Murata. «Je pense que ce serait une grande expérience pour Canelo. »

On ne sait pas à quel poids le combat Canelo contre Murata sera contesté. Canelo est récemment passé chez les mi-lourds pour détrôner le plus que dépassé champion WBO, Sergey Kovalev. Cela va être compliqué pour Canelo de revenir au poids moyen pour affronter Ryota Murata, le champion WBA.

C’est fort possible que le combat entre eux ait lieu au super moyen. Le titre WBA «secondaire» des super-moyens de Canelo serait en jeu s’ils combattaient dans cette catégorie de poids.

« Le Tokyo Dome est un endroit emblématique », a déclaré Arum avec gourmandise sur le lieu du combat. «C’est là que Buster Douglas a infligé sa première perte à Mike Tyson en 1990. Canelo et Murata seraient prêts à le faire dimanche matin, ce qui serait le samedi soir aux heures de grande écoute aux États-Unis, et je pense que Canelo est disposé à relever ce défi », a déclaré Arum.

C’est une bonne affaire pour Arum, pour Canelo et pour Murata que ce combat ait lieu. Murata est une ÉNORME star au Japon, et ses combats sont vus par des millions de fans de boxe là-bas. Le pays s’arrête littéralement de vivre pour regarder Murata à chaque fois qu’il se bat. Ce serait une excellente occasion pour Canelo Alvarez (53-1-2, 36 KO) d’élargir sa base de fans mondiale, tout comme l’occasion pour DAZN d’élargir leur audience. Après ce combat, il n’y aura plus que deux ou trois endroits dans le système planétaire où Canelo sera encore peu connu du public de boxe et au-delà: la lune, Mars et Jupiter.

Murata (16-2, 13 KO) a récemment regagné son titre de poids moyen «régulier» de la WBA en arrêtant le cogneur Américain Rob Brant (25-2, 17 KO) au 2ème tour en juillet dernier à Osaka, au Japon. Lors de son précédent combat contre Brant, Murata a perdu une décision unanime unilatérale de 12 rounds en octobre 2018 à Las Vegas. C’était une sacrée perte à sens unique, par les scores 119-109 deux fois et 118-110 pour le troisième juge. Selon Compubox, Brant a atterri 356 des 1262 coups de poing qu’il a jetés (28%), et Murata s’est connecté avec 180 des 774 (23%) qu’il a lancés. Seize des 17 KO de Brant sur sa fiche sont arrivés avant le 5ème round.

Brant a montré dans ce combat que Murata peut être complètement surclassé. Dans leur match revanche, Murata n’a pas fait le con. Dès la sonnerie de la cloche, ça a démarré très vite et de façon hallucinante. Murata a sauté sur Brant et aussitôt des fusillades énormes éclatent entre les deux pugilistes durant tout le premier tour. Non stop action, avec les deux combattants au centre de l’anneau, s’envoyant des bombes dont on entendait les détonations résonner dans toute l’Edion Arena. C’était juste incroyable qu’il n’y ait pas eu de knockdown dans ce premier round absolument impressionnant et inoubliable.

Au 2ème round, la guerre s’est poursuivie. Des crochets et des droites qui pleuvent des deux côtés avec l’arbitre expérimenté Luis Pabon quasiment collé aux deux boxeurs, prêt à bondir au milieu d’eux pour empêcher une grave blessure. Murata s’est bien adapté cette fois. Il s’est battu avec la rage de quelqu’un qui voulait venger une perte, jetant des combinaisons effroyables au corps et à l’étage. Brant n’était pas resté les bras croisés, il répondait avec la même détermination mais on sentait qu’il commençait à s’épuiser. A mi-chemin de ce 2ème round, Murata réussit une droite foudroyante qui a complètement bourdonné Brant. C’était la droite de trop. A partir de là, Murata a senti le sang et a décidé de tout jeter pour arrêter Brant, qui reculait autour du ring. Le Japonais a continué a tirer sur son adversaire mais Brant ne voulait pas tomber jusqu’à ce qu’une combinaison droite gauche le foudroie et l’envoie sur la toile.

Il restait trop de temps à Murata pour que Brant puisse récupérer et survivre. Il est compté après s’être rapidement relevé et le rallye a continué, avec Luis Pabon quasiment entre eux, prêt à arrêter le massacre. Murata frappait partout où il pouvait. Brant tentait de répondre mais il était trop blessé pour inquiéter son adversaire qui continuait à lancer de gros coups de couteau qui faisaient lever les bras de l’arbitre qu’on a vu à deux ou trois reprises hésiter à arrêter la punition. Mais il ne le fait pas car par moments Brant revenait à la vie et répondait en réussissant à connecter de lourdes mains sur le visage de Murata. A 30 secondes de la fin du round, un uppercut gauche et une dernière droite féroce obligent l’arbitre à se jeter au milieu d’eux.

Depuis qu’il a récupéré son titre WBA des poids moyens, Murata a réussi une défense volontaire de son titre en arrêtant le Canadien Steven Butler (28-2-1, 24 KO) au 5ème tour en décembre dernier dans un massacre à sens unique. Butler a été arrêté au 7ème tour par Brandon Cook en 2017.

Etonnamment, les fans américains ne seront pas intéressés par le combat Canelo-Murata

Il y a des avantages et des inconvénients pour Canelo à affronter Murata dans son prochain combat. Bien que ce soit une bonne occasion pour lui de gagner des fans de boxe Japonais et beaucoup d’argent facilement en combattant Murata au Japon, c’est un combat qui risque de ne pas attirer les téléspectateurs américains.

Murata étant un inconnu au States, ce combat ne bougera pas une aiguille pour exciter les fans américains pour qu’ils s’abonnent à DAZN. Cependant, DAZN y gagnerait quand même avec le marché japonais, cela vaut donc sans doute la peine pour eux de donner le feu vert à Canelo de combattre Murata.

Il y a beaucoup de pognon pour Canelo dans une lutte contre Murata, en raison de l’énorme quantité de fans de boxe au Japon (des millions) qui vont le regarder. De plus, c’est un combat très facile pour Canelo sur le papier. Seulement sur le papier car Murata est lent de la main, avec un style mécanique et attendu face à un technicien comme Canelo. Il y a aussi le fait que Murata a déjà été battu à deux reprises. Outre sa perte contre Brant lors de leur premier affrontement, Murata a été battu aux points en mai 2017 par Hassan N’Dam, une victoire qui est considérée par la grande majorité des fans de boxe et les officiels comme un vol. Il suffit en effet de regarder le combat pour s’en rendre compte. Contrairement à son combat contre Hassan N’Dam, Murata méritait sa défaite face à Brant, où il a été exposé de façon quasi unilatérale. Le manque de vitesse de ses mains et sa manière robotique de se battre font de lui une proie facile pour Canelo.

Murata a remporté une médaille d’or aux Jeux olympiques de 2012, mais c’était controversé. Beaucoup de fans de boxe pensent que Murata a reçu la médaille après avoir remporté des décisions très discutables contre Abbos Atoev (Ouzbékistan) et Esquiva Falcao (Brésil). Ces combats auraient pu facilement être marqués dans l’autre sens.

Canelo choisit le mauvais moment pour prendre des combats faciles

Ce n’est pas le bon moment dans la carrière de Canelo pour qu’il recommence à s’offrir des combats faciles, car il est à son apogée. Il vient de sortir d’une victoire acquise à l’avance contre le champion WBO des mi-lourds, Sergey Kovalev, en novembre dernier. Ce combat a été considéré comme une cueillette de cerises pour Canelo aux yeux de nombreux fans de boxe, sachant que Kovalev, 36 ans, en fin de carrière, était de l’autre côté du miroir ce soir-là.

À l’heure actuelle, Canelo devrait relever des défis plus difficiles puisqu’il est à son zénith et toujours capable de gagner. Les combats que Canelo devrait mener sont contre Gennady Golovkin, Callum Smith, Jermall Charlo et Demetrius Andrade. Aucun de ces combats ne sera facile pour Canelo, même maintenant, mais ils seront encore beaucoup plus difficiles plus tard.

Ce que Canelo fait en prenant des matchs doux contre Kovalev et Murata, c’est juste une façon de tergiverser en retardant les combats difficiles pendant qu’il remplit son record sur sa fiche et son compte bancaire. Canelo ne peut pas honorer son contrat de 365 millions de dollars avec DAZN en ne prenant que des gars battables comme Murata et Kovalev.

Le problème avec les combats doux est que ça va faire perdre à Canelo la pureté qu’il avait autrefois, et que cela le fera perdre de toute façon une fois qu’il entrera dans un ring avec un bon combattant.


A LIRE : Deux juges suspendus par la WBA suite à la victoire de Hassan N’Dam sur Ryota Murata [11 juin 2017]

A LIRE : La victoire de Hassan N’Dam sur Ryota Murata, une décision scandaleuse [22 mai 2017]

A LIRE : Ryota Murata vs Steven Butler et Moruti Mthalane vs Akira Yaegashi + le retour de «Chocolatito» [23 décembre 2019]

A LIRE : Ryota Murata massacre Steven Butler et l’arrête au 5ème [vidéo] [23 décembre 2019]


5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s