Arum: « Nous voulons juste de bons juges pour Fury-Wilder. Un juge britannique n’est pas nécessaire »

Publié par

À l’époque, Arum n’avait aucun intérêt direct dans leur combat de 12 rounds pour le titre WBC des poids lourds de Wilder. La société d’Arum, Top Rank Inc., n’est devenue co-promotrice de Fury que quelques mois seulement après leur premier combat de décembre 2018, qui a entraîné un match nul largement contesté.

Mais Arum – entouré de boxeurs, de gérants et d’entraîneurs pendant qu’ils regardaient Wilder-Fury à la télévision à Québec, au Canada – pensait que Fury allait gagner confortablement sur les tableaux de bord des juges après qu’il ait survécu à ce knockdown inoubliable au 12ème tour, en parvenant, avec force, jusqu’à à la cloche finale au Staples Center de Los Angeles.

« En dehors des deux knockdowns [dans les 9ème et 12ème rounds], je n’ai vraiment pas pu trouver de round à donner à Wilder, vraiment », a déclaré Arum à BoxingScene.com lors de la discussion de leur match revanche. «Je l’ai eu très, très large. Mais encore une fois, nous regardions à la télévision. Les gens avec qui j’étais étaient stupéfaits lorsque la décision a été annoncée. Et ce sont des gens de la boxe, des gars qui savent vraiment. »

Un seul juge, le Canadien Robert Tapper, était d’accord avec ce qu’Arum, Teddy Atlas, Vasiliy Lomachenko, Oleksandr Usyk et Egis Klimas, étaient convaincus d’avoir vu ce soir-là. Tapper a marqué huit des 12 rounds pour Fury, qui a gagné 114-112 sur son tableau de bord.

Le Californien Alejandro Rochin a marqué sept rounds pour Wilder, en lui attribuant une note de 115-111. L’Anglais Phil Edwards a marqué sept rounds pour Fury, mais il a noté le combat à égalité, 113-113, car Wilder a réussi deux knockdowns.

Les statistiques non officielles des coups de poing de Showtime ont crédité Fury de 13 coups de poing de plus que Wilder (84 de 327 vs 71 de 430).

Avant que Fury ne combatte Wilder pour la première fois, Frank Warren, le principal promoteur de Fury avant que ce dernier ne signe un contrat avec Arum, était catégorique quant à l’obtention de juges neutres, simplement parce que le Britannique Fury (29-0-1, 20 KO) avait, lui, accepté de combattre l’Américain Wilder (42-0 -1, 41 KO) dans son jardin aux États-Unis. Warren voulait au moins un juge Britannique pour travailler sur ce combat et pas plus d’un juge américain sur les trois.

Pour leur revanche du 22 février, les juges et l’arbitre ne seront pas affectés avant mercredi prochain, lorsque la réunion mensuelle de la NAC [Nevada Athletic Commission] aura lieu à Las Vegas. Bob Bennett, le directeur exécutif de la NAC, recommandera trois juges à la commission pour approbation à partir d’un plus grand choix qui sera approuvé par les représentants des deux poids lourds.

Arum ne se soucie apparemment pas trop que les juges soient neutres, alors que les deux poids-lourds invaincus se dirigent vers leur deuxième confrontation au MGM Grand Garden Arena de Las Vegas.

« Je voudrais avoir les meilleurs juges possibles, et s’ils sont tous américains, ça ira », a déclaré Arum. «En d’autres termes, nous avons un Britannique, Fury, et un Américain, Wilder. Personne n’a demandé des juges neutres [ce qui est faux]. Nous voulons juste de bons juges. L’équipe de Wilder ne donne d’ailleurs aucun avis ou directive de qui sont les juges, parce qu’ils cherchent un KO. Je plaisante, mais nous [Top Rank & Premier Boxing Champions] avons une grande confiance dans la Commission du Nevada. Nous supposons qu’ils nommeront les trois meilleurs juges, et un arbitre de classe mondiale, ce qui ne devrait pas être difficile car le Nevada a plus que sa part d’arbitres de classe mondiale, et c’est tout. Nous sommes très, très satisfaits de la façon dont cela se passe et de la façon dont la commission a géré ce match. »

Arum suppose donc que tous les juges professionnels sont neutres, quel que soit leur lieu de résidence.

« Nous ne sommes pas des idiots », a expliqué Arum. «L’Amérique est un grand pays et l’idée qu’un juge américain ferait tout son possible pour favoriser un combattant américain, s’il est un juge de haut niveau, n’est pas possible.»

Par conséquent, Arum n’est pas soucieux de s’assurer que le Royaume Uni soit représenté par au moins un juge dans le panel des trois juges pour cet événement principal à la carte ESPN / FOX Sports.

« Qui a besoin d’un juge britannique? », a demandé Arum. «C’est ce que nous avons dit à Bennett. S’il veut nommer un juge britannique, c’est bien, mais je ne pense pas qu’il le fera. Il y a plein de bons juges. Tant qu’il ne se limite pas au Nevada, ça va. Il y a Glenn Feldman du Connecticut, qui est un bon juge. Steve Weisfeld du New Jersey, qui est un bon juge aussi. Julie Lederman de New York, qui est également une excellente juge. N’importe lequel de ces juges irait bien. N’oublions pas Dave Moretti bien sûr du Nevada. Nous voulons juste de très bons juges. Il y en a plusieurs, et je suis sûr que Bennett présentera correctement les choses à la commission. »

Le NAC utilise généralement des juges des États-Unis pour les combats à Las Vegas.

Six juges américains ont travaillé les deux derniers combats de Fury, qui se sont déroulés tous les deux à Las Vegas. Lors de son dernier combat, Fury a battu le Suédois Otto Wallin de manière convaincante sur les trois tableaux de bord pour remporter une décision unanime en 12 rounds, le 14 septembre au T-Mobile Arena (118-110, 117-111, 116-112).

Seuls des juges américains ont noté les quatre derniers combats de haut niveau à Las Vegas. Ces combats étaient le match revanche de Wilder avec Luis Ortiz, que Wilder a remporté par KO au septième tour, le KO de Canelo Alvarez au 11ème tour sur Sergey Kovalev, la défaite par décision partagée de Keith Thurman contre Manny Pacquiao, et la victoire à l’unanimité de Canelo Alvarez sur Daniel Jacobs.

Un seul des 43 combats professionnels de Wilder, en plus de son match nul avec Fury, a été au bout des douze rounds. Il avait battu Bermane Stiverne par décision unanime lors de ce combat de janvier 2015 au MGM Grand Garden Arena pour remporter le titre WBC.

Qu’importe les juges qui travailleront pour leur revanche. Fury a souligné lors d’une interview jeudi qu’au vu du résultat de leur premier combat, il serait de toute façon plus agressif dans la revanche pour ne plus leur laisser le choix de décider quoi que ce soit.

« Un juge a eu 114-112 », a déclaré Fury, se référant à Tapper qui a marqué leur premier combat pour lui. «Et puis un juge [Rochin] a noté 115-111 pour Wilder, donc je ne suis pas sûr de ce que ce juge a vu. Mais je ne suis pas juge. Et ces gars-là voient ce qu’ils voient. C’est leur opinion, ils sont payés pour ça. Mais pour garantir une victoire, je pense que je devrais leur retirer toute décision. Mon propre destin réside dans mes deux poings. »


A LIRE : Tyson Fury est très inquiet, bien qu’il affiche le contraire [19/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder cherche à battre le record d’Ali avec une victoire cruelle par KO [19/02/2020]

A LIRE : « KO au 2ème tour », dit Andy Lee en prédisant une victoire de Tyson Fury sur Deontay Wilder [19/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : Tony Yoka prédit une victoire pour Fury. Ortiz et Briggs choisissent Wilder [18/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury physiquement méconnaissable [18/02/2020]

A LIRE : Wilder vs Fury II, le choc des titans [17/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder II – Point de vue [4/01/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : faire des prédictions en boxe, c’est amusant [13/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : faire des prédictions en boxe, c’est amusant [13/02/2020]

A LIRE : Wladimir Klitschko souhaite une victoire de Tyson Fury sur Deontay Wilder [13/02/2020]

A LIRE : Les désirs irréalistes de Bob Arum pour un combat entre Joshua et Fury en 2020 [5/02/2020]

A LIRE : Dmitry Bivol et Oleksandr Usyk donnent l’avantage à Fury contre Wilder [3/02/2020]

A LIRE : « Tyson Fury n’est pas le champion linéaire, dit Michael Buffer, ce truc est un non-sens » [1/02/2020]

A LIRE : « Fury battra Wilder », dit Eddie Hearn [29/01/2020]

A LIRE : Avoir retardé la revanche Wilder contre Fury était une énorme bourde [26/01/2020]

A LIRE : Il n’y a qu’une seule façon de vaincre Tyson Fury, et Deontay Wilder le sait [14/01/2020]

A LIRE : Tyson Fury jure qu’il mettra KO Deontay Wilder en deux rounds [14/01/2020]

A LIRE : Oleksandr Usyk sait déjà qu’il perdra face à Tyson Fury [10/01/2020]

A LIRE : «Tyson Fury sera trop pour Deontay Wilder dans tous les domaines», affirme Frank Warren [7/01/2020]

A LIRE : Teddy Atlas: « Deontay Wilder peut s’améliorer plus que Tyson Fury » [4/01/2020]

A LIRE : Bob Arum assure que la revanche entre Wilder vs Fury II fera plus de 2 millions d’achats PPV [31/12/2019]

A LIRE : « La revanche entre Deontay Wilder et Tyson Fury est gravée dans la pierre pour le 22 février », dit Bob Arum [13/12/2019]

A LIRE : Arum: « Fury battra Wilder facilement. Il va gagner à nouveau! » [27/11/2019]

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s