Bob Arum assure que la revanche entre Wilder vs Fury II fera plus de 2 millions d’achats PPV

Publié par

Le patron de Top Rank, Bob Arum, assure que le match revanche entre Deontay Wilder et Tyson Fury dépassera la barre des 2 millions d’achat à la carte pour leur combat du 22 février en PPV sur ESPN et FOX Sports.

Ce qui fait croire à Arum que le deuxième combat entre les deux poids lourds amènera autant d’achats est toute la publicité qui a été déployée depuis des mois pour vendre le combat aux fans. Plutôt que de promouvoir la revanche à l’ancienne, avec des conférences de presse, le combat sera cette fois-ci annoncé pendant les matchs universitaire de Bowl, ainsi que le Super Bowl.

Wilder contre Fury 2 reçoit une publicité massive pour leur revanche

Arum a avancé le chiffre de 40 millions de personnes qui vont regarder Wilder et Fury promouvoir leur combat lors des matchs universitaires de bowl. Quant au Super Bowl du 2 février, c’est pas moins de 90 millions de personnes qui vont écouter Wilder et Fury discuter de leur combat. Arum déclare que les deux poids lourds vont avoir la chance de parler à environ 4 millions de personnes.

Étant donné le coût élevé pour payer ces publicités commerciales, Wilder et Fury seront probablement vus par beaucoup de gens aux États-Unis.

Arum prévoit plus de 2 millions d’achats pour le match revanche Wilder-Fury

«Par exemple, une publicité de 30 secondes pendant le Super Bowl vaut 6 millions de dollars américains. 6 millions de dollars pendant 30 secondes! », a déclaré Arum au sujet des téléspectateurs qui verront Wilder et Fury annoncer leur combat du 22 février.

«Les deux combattants vont rester probablement pendant 4 ou 5 minutes. Vous savez quelle est cette valeur? Maintenant, vous avez deux réseaux géants [ESPN et Fox] avec un public beaucoup plus important pour promouvoir et parler de ce combat. »

« Cela signifie que l’exposition sera plus importante que les chiffres de Mayweather et Pacquiao, soit environ 5 millions de foyers à la carte », a déclaré Arum. «Je ne prédis pas cela, mais je crois vraiment que nous avons une bonne chance de dépasser les 2 millions achats, ce qui me rendrait très heureux. Personne ne savait qui était Fury il y a moins de deux ans. Son nom était presque une blague », a déclaré Arum en expliquant pourquoi le combat Wilder contre Fury n’a fait que 325 000 achats à la carte en décembre dernier sur Showtime.

Malgré la horde de gens qui vont regarder les matchs de foot universitaire et le Super Bowl, 2 millions d’achats pour le match revanche Wilder contre Fury pourraient être un chiffre à prendre avec des pincettes. Bien sûr, cela dépendra en grande partie de la façon avec laquelle Fury et Wilder discuteront de leurs combats. Wilder (42-0-1, 41 KOs) a beaucoup de charisme que les Américains adorent, mais avec Fury ce n’est pas gagné, principalement à cause de son accent qui le rend difficile à comprendre.

0-fury-wilder2

On ne sait pas si Fury consulte un orthophoniste, mais tant qu’il ne parle pas trop vite comme à son habitude, il devrait être compris par les fans de boxe occasionnels. Parfois Fury parle sans prendre sa respiration pendant un long moment, jusqu’à ce qu’il manque de souffle. Idéalement, Fury devrait respirer pendant qu’il parle. Mais il attend parfois jusqu’à ce qu’il termine une pensée longue comme un jour sans pain avant de reprendre une bouffée d’air.

« Wilder et Fury sont occupés à pomper le combat aux États-Unis », a déclaré Arum à IFL TV à propos de la vente de leur combat du 22 février. «Nous avons deux grands matchs de foot universitaires, les demi-finales des championnats, et ils vont obtenir grâce à ça des audiences massives. »

« Les deux combattants participeront aussi aux championnats nationaux, qui se dérouleront dans 10 jours », a déclaré Arum. «Encore mieux, les deux combattants seront au Super Bowl, qui comptera 90 millions de personnes aux États-Unis. Alors, qui a besoin de conférences de presse quand vous pouvez obtenir ce genre de publicité et de battage? », s’est demandé Arum.

Nous devrons voir si l’idée d’Arum de ne pas avoir de conférences de presse pour promouvoir Wilder vs. Fury 2 fonctionnerait à merveille comme il le dit. Dans un monde parfait, les millions de fans de foot qui verront les publicités pour le match revanche de Wilder et Fury s’en souviendront et penseront peut-être à voir le combat sur PPV. Mais ils risquent aussi d’être rebutés par des publicités non footballistiques pendant les matchs de foot, et ça pourrait leur déplaire et les inciter à ignorer et à boycotter la revanche des deux poids lourds.

Cela aurait aidé les deux boxeurs s’ils avaient le charisme et l’extravagance de quelqu’un comme Conor McGregor. S’ils étaient comme lui, ils pourraient accrocher beaucoup de fans de boxe occasionnels qui achèteront sans problème leur combat sur ESPN et Fox Sports.

Les faibles nombres de PPV du premier combat Fury vs Wilder expliqués

« Le fait que Fury ait battu Wladimir Klitschko et qu’ensuite il a disparu de la circulation à la suite de sa dépression a fait que peu de gens connaissent vraiment la véritable histoire de ce qui s’est passé », a déclaré Arum en expliquant le faible nombre de PPV pour le premier combat. «Le fait qu’il était hors de vue depuis si longtemps l’a desservi. Ce n’est donc pas du tout la même chose [que le match revanche]. Showtime était celui qui s’en est occupé, et malgré toutes leurs bonnes intentions, ça reste un réseau très mineur. »

«Ils n’ont pas beaucoup de moyens. Ce n’est pas vraiment une comparaison équitable », a déclaré Arum. De plus, nous avons eu un an pour créer la popularité de Fury aux États-Unis et, grâce à ESPN, tous les fans de sport aux États-Unis savent maintenant qui est Fury. Non seulement je crois que Fury peut arrêter Wilder, mais je suis sûr qu’il le fera. Je crois vraiment qu’il ne laissera pas la décision aux juges. Il l’a bien compris la dernière fois, et je sais qu’il va utiliser sa capacité de boxe supérieure pour éliminer Wilder », a déclaré Arum.

Bob Arum attribue le faible nombre de pay-per-view du premier combat à une combinaison de choses qu’il faut arriver à suivre. Notamment le fait que Showtime n’a pas beaucoup d’abonnés, et aussi à la disparition de Fury du ring durant deux ans et demi après sa victoire sur Klitschko en 2015.

Ce qui manque dans les explications d’Arum, c’est que les fans de boxe américains n’avaient pas vu Fury avant de combattre Wladimir, et ceux qui ont suivi le combat n’ont pas été impressionnés par la façon avec laquelle il a obtenu la victoire. Les Américains aiment voir des combats bourrés d’action. Ce qu’ils ont vu en 2015 entre Klitschko et Fury n’étaient hélas rien d’autre que beaucoup de footing dans le ring, des gifles en veux-tu en voilà et des accrochages à volonté. Cela n’a pas dû trop exciter les fans de boxe.

La collaboration entre ESPN et Fox pourrait être néanmoins une bonne chose si les fans sont ravis de revoir Wilder et Fury se battre. C’est un bon combat de poids lourd à voir. Mais Fury n’a pas la popularité d’Anthony Joshua par exemple. Si Wilder combattait Joshua, le combat serait probablement suivi par beaucoup plus de monde. Avec Fury, ce n’est peut-être pas un événement énorme, car il n’a pas un style de combat passionnant à regarder.


Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s