Leo Santa Cruz se bat ce soir pour un 4ème titre mondial et parle des combats de son père contre le cancer

Publié par

Jose Santa Cruz garde toujours une vague image du macho quand il crie des instructions depuis le coin du ring alors que son fils, Leo Santa Cruz, champion dans trois divisions, poursuit encore sa carrière de boxeur en herbe.

Comme il est de coutume depuis des années, Jose est flanqué de son chapeau de cow-boy noir traditionnel, de ses bottes en cuir, de sa chemise de soirée, de son gilet de poche, de ses grosses chaînes en or, de ses bagues et bracelets ainsi que d’une moustache noire épaisse. Il conduit une Corvette, mais son comportement est si dur qu’il ne sourit que rarement, même lorsque son fils gagne on ne le voit pas sourire.

Mais sous la bravoure et l’apparence audacieuse se cache un homme qui masque la douleur et un corps en panne après s’être battu contre le cancer de la colonne vertébrale du myélome au cours des trois dernières années.

José, 59 ans, en rémission, a récemment eu besoin d’un fauteuil roulant dans son gymnase de la City of Industry. Mais samedi, il mettra de côté la morphine qu’il ingère tous les jours et rejoindra les lumières du MGM Grand à Las Vegas pour accompagner son fils. Las Vegas ouvrira peut-être à son fils la route vers un quatrième titre mondial, alors qu’il fait ses débuts en poids léger contre Miguel Flores (24-2, 12 KO) pour le titre vacant de la WBA. La lutte servira d’événement principal pour le match retour opposant les poids lourds Deontay Wilder contre Luis Ortiz ce soir à la carte sur FOX.

« Cela a été très difficile pour moi et ce que mon père a vécu avec le cancer », a déclaré Santa Cruz dans une interview. «Il est heureux quand je m’entraîne, mais c’est douloureux pour moi car il souffre toujours. Je ne peux pas vraiment me concentrer sur l’entraînement parfois. »

Au cours d’une récente séance d’entraînement pour les médias à Los Angeles, l’ancien Santa Cruz a tenu enfilé symboliquement des mitaines pour entraîner son fils alors qu’un groupe de mariachi jouait à l’arrière-plan.

Leo et Jose Santa Cruz

Jose Santa Cruz et son fils, Leo lors d’une récente session
de formation pour les médias.

Santa Cruz, infatigable et toujours dynamique, n’offrira pas le même sort à Flores. Il se battra pour inspirer son père et défierait son corps pour la première fois au-dessus de la division poids plume, une classe de poids pour ses sept derniers combats avant de quitter sa ceinture pour poursuivre l’histoire. Santa Cruz est maintenant entraîné par son frère Antonio, âgé de 41 ans, qui tient des gants. Leur père, toujours le patron de la salle de sport, donne des instructions à l’extérieur du ring.

«Je souffre toujours du cancer mais je ne vais pas abandonner. Je vais tout donner », a déclaré Jose, alors qu’il circulait autour du MGM Grand jeudi en scooter électrique. «Je suis toujours le cerveau derrière tout ça. Je suis celui qui dit à Antonio et à Léo quoi faire. Ne pas être dans le ring pour entraîner Leo est en fait préférable pour moi car je peux avoir ensuite un point de vue différent. C’est une meilleure vue parce que je peux voir les erreurs et les corriger. Je suis très fier de Leo. »

Pour ce combat, il s’appuie sur la force et le conditionnement de l’entraîneur Andy Aguilar, chargé d’aider son élève de 31 ans à porter son pouvoir dans une nouvelle division. Santa Cruz s’entraîne avec des adversaires bien plus lourds et avale des protéines extra chaque matin afin de s’assurer que son corps se moule pour la division.

«Nous travaillons toujours dur au gymnase pour pouvoir frapper fort durant le combat. Nous voulons mettre la pression, donner aux supporteurs un bon combat et remporter la victoire », a déclaré Santa Cruz.

«Il m’a motivé à aller encore plus fort. Il doit vivre avec la douleur. Ma douleur à moi est temporaire. C’est la sienne qui compte. »

Maintenant, Santa Cruz pilote une Lamborghini au milieu d’une foule de voitures parce qu’il gagne beaucoup d’argent depuis qu’il est devenu champion du monde en 2012. Le seul hic de sa carrière a été une perte en carrière controversée face à Carl Frampton en 2016. Avant ce combat, Santa Cruz avait annoncé que le cancer de son père à la colonne vertébrale était au stade 3 et que cela nécessiterait une chimiothérapie et une intervention chirurgicale lourde. L’année suivante, Santa Cruz vengeait sa défaite contre Frampton et réclame depuis tous les noms prestigieux qui existe dans le sport.

« Il y a beaucoup de pression sur moi parce que je suis le favori contre Flores, mais je ne me vois jamais comme ça », a déclaré Santa Cruz. «Il va venir avec tout ce qu’il a. C’est l’occasion de sa vie. »

Après avoir consolidé son statut de «roi de Los Angeles» avec une deuxième victoire contre Abner Mares l’an dernier, Santa Cruz a commencé à appeler Gary Russell Jr. et Gervonta Davis pour un combat d’unification. Cependant, ni l’un ni l’autre ne lui a répondu. Davis a même abandonné son titre pour passer aux poids légers. Ce soir Santa Cruz et Flores vont se battre pour cette couronne.

“Je suis vraiment motivé, car c’est mon premier titre mondial. C’est quelque chose de grand pour moi. Cela m’aidera à faire de moi l’un des meilleurs combattants mexicains, et c’est mon objectif.  »

Jose et Leo Santa Cruz

Jose Santa Cruz, à gauche, rigole avec son fils,
le boxeur Leo Santa Cruz, en 2016.

Jose Santa Cruz, obsédé par la boxe, rêvait que l’un de ses quatre fils devienne un jour champion du monde alors qu’il les emmenait au gymnase lorsqu’il était adolescent. Son plus jeune fils a fini par réaliser son rêve et espère qu’il le faire une quatrième fois.

Le père sera de nouveau dans le coin de son fils samedi, ignorant son agonie et son fauteuil roulant, pour entrer dans le ring et crier des instructions.

« Il m’a motivé à aller encore plus loin », a déclaré Leo Santa Cruz. «Il doit vivre avec la douleur. Ma douleur à moi est temporaire. C’est la sienne qui compte. Mon objectif quand j’ai commencé la boxe était juste de devenir un champion du monde. Être un champion dans quatre divisions est un rêve encore plus grand. »


 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s