Leo Santa Cruz domine Miguel Flores [vidéo full fight]

Publié par

Leo Santa Cruz (37-1-1, 19 KO) a eu la vie facile ce soir, comme on pouvait s’y attendre, en battant Miguel Flores (24-3, 12 KO) par une décision unanime de 12 rounds samedi soir pour remporter le titre vacant des supers poids plumes WBA Super World à la MGM Grand Garden Arena à Las Vegas, Nevada. La victoire de Santa Cruz, âgée de 31 ans, était son 4ème titre mondial en 13 ans de carrière professionnelle.

Les juges l’ont marqué 117-110, 117-110, 115-112. Blogboxe a marqué le combat 118-110 pour Santa Cruz, et on n’a pas été généreux du tout. Santa Cruz méritait largement ces scores. Flores semblait gagner seulement le 2ème tour. On le comprend, il est entré dans la compétition ce soir après avoir perdu 2 de ses 4 derniers combats.

On ne sait toujours pas pourquoi la World Boxing Association avait classé Flores au 2ème rang sur sa liste. Avec 2 défaites récentes, Flores aurait dû être classé beaucoup plus bas, voire au fin du classement que n°2 WBA, mais c’est le même organisme de sanction qui a 2 champions chez les supers-plumes, ça vous dit quelque chose.

Après toutes les déclarations que Flores avait faites dans la période qui avait précédé le combat sur la question de savoir comment il allait assommer Santa Cruz avec un seul tir au corps, il n’était pas surprenant de le voir disparaître après que Santa Cruz se soit mis au travail en le battant à mort. C’était une correction de bout en bout. Cela s’est avéré être une erreur de Flores d’attaquer tôt, car cela a permis à Santa Cruz d’avoir un adversaire facile à toucher. Flores était un canard assis sur son derrière pour les tirs durs de Santa Cruz sur sa tête.

cruz

Santa Cruz a dominé quasiment toutes les manches avec sa puissance et ses coups de poing non-stop. C’était des coups de couteaux qu’il donnait à Flores, toujours en vie, puis Santa Cruz suivait avec de violents coups à la tête et au corps. Il a fait du bon travail en mélangeant ses coups pour choquer Flores et le laisser toujours en train de deviner par où les coups allait arriver.

Au troisième round, on dirait que Flores a semblé comprendre qu’il n’allait pas pouvoir battre Santa Cruz, peu importe les efforts qu’il pourra déployer. Flores a alors enclenché ce qui pourrait ressembler à un Plan-B, en tentant de boxer de l’extérieur. Mais Santa Cruz s’est servi de ses longs bras pour le mater encore davantage.

Flores, 27 ans, a commencé à se fatiguer dans la seconde moitié du combat après le rythme rapide que Santa Cruz lui a imposé. Au 7ème, Flores a fait un beau round en réussissant quelques belles frappes, mais Santa Cruz était toujours celui qui réussissait le mieux en jetant une myriades de coups.

L’arbitre Tony Weeks a retiré un point à Flores au 8ème round à cause de ses accrochages répétés, et il était évident qu’il n’était pas capable de gérer la pression. Flores n’arrivait pas à suivre le rythme hallucinant de Santa Cruz et cherchait à ralentir l’action de toutes les manières possibles. Weeks lui avait déjà signifié qu’il n’était pas d’accord et qu’il n’allait pas le laisser arrêter la bataille comme il veut.

Santa Cruz a été coupée à l’œil gauche à la suite d’un choc de têtes au 10ème round. Flores essayait de profiter de la coupe en lançant des coups, mais cela n’était pas suffisant pour gagner des rounds. Il était si loin derrière dans le combat au 10ème round qu’il avait besoin d’un KO pour gagner, et on voyait bien qu’il n’allait pas gagner le combat par un arrêt. Flores était désespéré et prêt à essayer TOUT le dictionnaire de la boxe pour tenter de gagner. UN boxeur, c’est ça, même s’il perd il ne lâche pas. Flores est Mexicain.

Dans l’ensemble, Santa Cruz a remporté une belle victoire sur un type qui devrait probablement figurer au fin fond du classement de la WBA au lieu de la deuxième place. Honte à cette Fédération qui est de toute façon la pire des organisations de boxe. Le plus important concernant cette bagarre, est arrivée à la fin du combat, quand la cloche a sonné. C’est un sentiment diffus, une contrariété qui vous dit qu’après tout ce qu’à montré Santa Cruz ce soir, je ne crois pas qu’il a montré le genre de talent qui suggère qu’il sortirait haut la main face au champion WBC Miguel Berchelt. Berchelt est un sacré calibre, on dirait qu’il est parti pour gagner ses 20 prochains combats avant la limite. Mais il ne vont probablement jamais ce battre ces deux là parce que Berchelt est avec Top Rank Boxing.


 

 

 


 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s