Tyson Fury affirme qu’il va éliminer Deontay Wilder le 22 février

Publié par

Tyson «The Gypsy King» Fury veut briser mentalement Deontay Wilder et le forcer à abandonner le combat lors de leur revanche le 22 février. Fury (29-0-1, 20 KO) avait récemment parlé de vouloir éliminer Wilder, le champion poids lourds WBC  (42-0-1, 41 KOs) dans leur match revanche très médiatisé au MGM Grand Garden de Las Vegas.

Fury affirme maintenant qu’il va faire dire à Deontay Wilder « No Mas », de la même manière que cela a été prononcé par Roberto Duran en direction de l’arbitre Octavio Meyran, quand Duran a tourné le dos à Sugar Ray Leonard et a décidé d’abandonner le combat au 8ème round dans leur match revanche, le 25 novembre 1980 au Superdome de la Nouvelle-Orléans.

Duran a battu Leonard par une décision de 15 rounds quelques mois auparavant, en juin 1980, en l’obligeant à se battre de près. Leonard à voulu montrer qu’il était plus que disposé à combattre Duran, mais finalement il en a payé le prix face au Hands of Stone. Dans leur revanche, Leonard a préféré se déplacer constamment en ne permettant pas à Duran d’avoir une cible fixe pour frapper, poussant ainsi Duran a abandonner le combat au 8ème tour.

Fury: « je vais faire dire à Wilder « No Mas » dans cette revanche

« Wilder n’a jamais rien fait qu’il n’ait fait auparavant », a déclaré Fury au College Game Day. «Les gens disent qu’il est venu depuis qu’il m’a combattu. Il s’est battu contre Luis Ortiz, un vieil homme, mais il a perdu chaque round avant de l’assommer. Durant ce combat, il n’a pas gagné un seul round. Heureux qu’il ait pu toucher un vieux qui commençait à s’épuiser. »

« C’est comme une compétition où vous perdez à chaque manche et ensuite vous éliminez le gars », a expliqué Fury. «Il ne va pas me toucher cette fois-ci. Je vais lui faire dire: « No Mas. » Wilder dira: «No Mas» dans ce combat quand il ne pourra plus atterrir. Je lui donnerai l’air d’un idiot. »

« C’est de loin le plus grand combat de notre époque », a déclaré Fury. «Vous avez deux champions du monde invaincus. Un type de 2,06 mètres contre un gars de 2,01 mètres. Un Britannique contre un Américain. Un causeur contre un causeur, un amuseur contre un amuseur, un pur boxeur contre un pur perforateur. Ceci est un choc des styles. Je repensais à tous les grands combats des générations passées, et le meilleur boxeur battait toujours le grand puncheur », a déclaré Fury.

II est difficile de prévoir si Fury va élever son niveau de railleries et de moqueries durant le combat pour mettre Wilder en colère ou l’embarrasser suffisamment pour l’obliger à abandonner comme Duran l’a fait contre Leonard. Fury s’est beaucoup moqué de Wilder dans leur combat en décembre dernier, et cela ne l’a pas empêché d’essayer de le tuer à chaque coup. C’est comme ça que Wilder est. C’est intégré dans son ADN de préparer et bien charger chaque tir dans l’espoir d’éliminer ses adversaires.

Tyson convaincu que ses compétences le mèneront à la victoire

« George Foreman avait une fiche de 40-0 avec 27 KO, et il n’avait que 25 ans lorsqu’il a combattu Muhammd Ali », a déclaré Fury. «Le grand boxeur a battu le grand puncheur. Je ne pense pas que c’était un match juste, car on devrait faire correspondre les combattants contre les combattants et les frappeurs contre les frappeurs pour que ce soit un combat équitable. »

« Si vous avez un grand boxeur contre un grand puncheur, alors le boxeur gagne généralement », a déclaré Fury. «Ce n’est pas que quelque chose s’est mal passé dans le plan de match. C’est ce qu’on appelle la boxe des poids lourds. Un coup de poing change tout, et j’en ai payé le prix, c’est tout. »

«Mais ensuite je me suis levé de la toile comme un Phénix qui sort des cendres. Je l’ai secoué et j’ai terminé le combat contre l’homme le plus fort. Je ne sais vraiment pas comme j’ai fait », a déclaré Fury lorsqu’on lui a demandé comment il s’était relevé après le renversement au 12ème round. «Wilder dit qu’il m’a fait une commotion. Peut-être qu’il l’a faite, qui sait? Mais je ne me souviens pas. Pour moi tout était normal », a déclaré Fury.

Se déplacer constamment et gifler Wilder comme aiment le faire Fury fonctionnera probablement pour lui et il gagnera pas mal de rounds. Peu importe s’il ne peut pas gérer le pouvoir de Wilder. Voici le tableau: Fury va essayer de construire une grosse avance, puis s’asseoir dessus pour gagner une décision. Ça va être difficile pour Fury de faire ça, parce que Wilder va le fatiguer avec sa pression.

Voir ces grosses mains droites siffler à plusieurs reprises près de sa tête va être stressant pour Fury, car il sait déjà ce qui se passera si l’un de ces coups de feu atterrit. Quand vous avez déjà goûté à ça, c’est quelque chose qui ne vous quitte plus après. Vous y penserez tout le temps!

Fury discute des raisons du changement d’entraîneurs

« J’ai hâte de remettre les pendules à l’heure », a déclaré Fury à propos du match revanche avec Wilder. «Je l’ai battu la dernière fois de 10 rounds à 2 et j’ai obtenu un match nul. C’était une décision très controversée. Cette fois, ça va être différent. Je vais retirer aux juges toute décision pour obtenir la victoire. Je pense que nous allons revenir à l’essentiel. Je me suis entraîné avec Sugarhill Steward en 2010, et cette fois nous nous sommes super bien entendus aussi. »

«Je pense que j’avais besoin d’un peu de changement, parce que j’étais devenu un peu obsolète», a déclaré Fury à propos de son changement d’entraîneur. «Je faisais des choses répétitives jour après jour pendant des années. J’avais besoin d’un changement, d’un coup de fouet. Je ne sais pas si vous regardez les sports d’équipe. Si vous avez un moment d’inattention, vous avez l’autre gars qui va vous avoir pour marquer des points. Dans un combat de boxe, si vous avez un moment d’inattention, c’est bonne nuit », a déclaré Fury.

Changer Ben Davison pour Javan Steward et Andy Lee était une bonne décision de la part de Fury, étant donné que cela lui donne deux gars expérimentés dans son coin. Davison n’avait pas l’expérience que Lee et Steward ont pour eux. Vous devez donner à Fury le mérite d’avoir fait aussi bien qu’il a fait depuis toutes ces années en étant formé par Davison, un entraîneur novice.

Fury devra encore essayer de trouver un moyen d’impressionner les juges, car les coups plus durs de Wilder auront plus de poids dans la notation. Fury doit cesser de se contenter d’envoyer des taloches sur le visage de ses adversaires. Il n’y a aucun moyen pour que Fury puisse égaler Wilder en terme de puissance. Alors il devra essayer de trouver une autre méthode pour pourvoir l’arrêter.

«Lors de mon dernier combat [contre Otto Wallin], j’ai eu un moment d’inattention », a expliqué Fury. «Je ne me sentais pas bien, j’étais un peu moins motivé. J’ai obtenu une coupe massive qui a nécessité 47 points de sutures. Rien ne s’est bien passé cette nuit-là, mais j’ai réussi à décrocher une victoire. C’est ce que font les champions. Ils gagnent quand ils ne se sentent pas bien. Le jeu de jambes est la chose la plus importante pour moi. Un entraîneur très sage m’a dit un jour: «Vos pieds vous causeront des ennuis et vous sortiront de nouveau de ces mêmes ennuis. »

Tyson n’accorde pas beaucoup de crédit à Otto Wallin, en discréditant sa performance sous prétexte qu’il n’était pas motivé en luttant pour une décision de 12 rounds. La vérité est que Wallin, âgé de 29 ans, avait la taille, la portée et la confiance nécessaires pour donner des problèmes à Fury.

Bien que Fury ait fait de son mieux pour utiliser ses feintes sur Wallin en le narguant tout au long de leur combat, le grand Suédois n’a pas perdu son attention. Il a continué à poursuivre Fury autour du ring, le frappant à chaque occasion.

Wallin a montré que Fury était vulnérable contre les combattants qui ignorent toutes les feintes qu’il utilise. De plus, Wallin a lancé beaucoup de tirs sur la section médiane de Fury, et il a réussi à y atterrir avec un pourcentage assez élevé.



A LIRE : Tyson Fury est très inquiet, bien qu’il affiche le contraire [19/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder cherche à battre le record d’Ali avec une victoire cruelle par KO [19/02/2020]

A LIRE : « KO au 2ème tour », dit Andy Lee en prédisant une victoire de Tyson Fury sur Deontay Wilder [19/02/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : Tony Yoka prédit une victoire pour Fury. Ortiz et Briggs choisissent Wilder [18/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury physiquement méconnaissable [18/02/2020]

A LIRE : Wilder vs Fury II, le choc des titans [17/02/2020]

A LIRE : Tyson Fury vs Deontay Wilder II – Point de vue [4/01/2020]

A LIRE : Deontay Wilder vs Tyson Fury II : faire des prédictions en boxe, c’est amusant [13/02/2020]

A LIRE : « Tyson Fury n’est pas le champion linéaire, dit Michael Buffer, ce truc est un non-sens » [1/02/2020]

A LIRE : Avoir retardé la revanche Wilder contre Fury était une énorme bourde [26/01/2020]

A LIRE : « Anthony Joshua perdrait ses titres face à Oleksandr Usyk », déclare Tim Bradley

A LIRE : Anthony Joshua se dit prêt pour Oleksandr Usyk dans six mois

A LIRE : Teddy Atlas: « Deontay Wilder peut s’améliorer plus que Tyson Fury »

A LIRE : «Tyson Fury sera trop pour Deontay Wilder dans tous les domaines», affirme Frank Warren

A LIRE : Tyson Fury refuse d’affronter Bakhodir Jalolov

A LIRE : Oleksandr Usyk sait déjà qu’il perdra face à Tyson Fury

A LIRE : Il n’y a qu’une seule façon de vaincre Tyson Fury, et Deontay Wilder le sait

A LIRE : Tyson Fury jure qu’il mettra KO Deontay Wilder en deux rounds


 

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s