Joshua vs. Ruiz 2 : « Clash on the Dunes » – Point de vue

Publié par

Les styles font les combats comme on le dit et la revanche entre Andy Ruiz Jr. et Anthony Joshua 2 a trouvé la tempête parfaite. Est-ce que la perte de poids de Joshua lui apportera la victoire? La foudre risque de frapper deux fois.

Bientôt l’heure de vérité. Anthony Joshua est arrivé en Arabie Saoudite, débordant de mauvaises intentions, et confiant à qui veut l’entendre que son moment de refaire le Rumble in the Jungle d’Ali est enfin proche pour lui. Son saut en parachute à la mode Douglas-McCall-Rahman n’était pour lui, en fait, qu’un simple coup fatal du destin. Ce voyage de découverte de soi a été écrit dans le sable du temps. Andy Ruiz Jr. ne viendra pas d’un air légèrement plus mince et légèrement plus insouciant. Pas de blagues, il y aura bien encore des barres Snickers. L’assassin au visage de bébé aux poings rapides sait maintenant exactement ce qu’il aura à faire.

Moins musclé, moins lourd et donc plus mobile, Joshua montera sur son vélo et tentera de nous faire un remake de sa bataille de mars 2018 contre Joseph Parker. Peut-être que tout ce poids perdu donnera à Joshua un peu plus d’essence dans le réservoir. Les 9 kilos de muscle perdus que AJ a révélé à Mike Costello de la BBC et à Steve Bunce sont-ils une perte d’énergie? Un sparring mieux adapté augmente peut-être 5% vos chances de succès.

0-MDR25993

Le problème est que Ruiz Jr. est la tempête parfaite pour le style de Joshua. Son propre char est l’un des meilleurs du secteur, ses pieds sont intelligents, son timing pour attaquer est précis et l’homme a une mâchoire en granit. Cela dissuade n’importe qui, surtout quand on s’est fait déjà esquinté bien comme il faut. Joshua, avec le recul, méritera beaucoup de crédit pour avoir été le soldat qui aura fait face aux attaques du talentueux Mexicain. En regardant le spectacle d’horreur en arrière, des mois plus tard, Joshua a constaté qu’il avait très bien bougé, son énergie semblait correcte quand il a assommé et a cherché à finir Ruiz. Il a complètement négligé le courage de son adversaire et n’a pas été meilleur.

Joshua peut travailler ses chaussettes pour améliorer son conditionnement, lisser ses muscles ronds pour contracter rapidement les fibres et travailler sans relâche sur ses coups. Eloignez-vous, l’homme de Watford est de retour avec un message, parlant du destin de son voyage et des défis à venir.

Joshua semble faire tout ce qu’il peut pour briser la tempête, s’entraînant à minuit pour s’acclimater au temps du fameux soir, visitant la Diriyah Arena de 15000 places pour s’imaginer le combat, rêvant les yeux ouverts.

Ruiz, quant à lui, peut se promener avec une confiance tranquille. Il a déjà pris le meilleur de Joshua et intérieurement a aucun moment il n’a été en crise. Ce n’est pas tant le coup de poing qui a terrassé Ruiz dans le troisième round à New York qui en dit autant que la droite beaucoup plus difficile qu’il a mangée sans sourciller quelques secondes après s’être mis sur ses pieds. Ruiz a à peine cligné des yeux, a fait un signe pour rassurer Michael Griffin et s’est remis au travail. Cette droite, après que Ruiz s’est relevé, est le pire coup qu’il n’ait jamais pris de toute sa carrière. Pourtant, il est resté debout. Ce coup de pied de mule aurait endormi la plupart des mortels. Tout cela est une mauvaise nouvelle pour le camp de Joshua.

Il n’y a pas mille façons de mettre fin à ce cauchemar pour Joshua. Il doit monter sur son vélo, feindre, rester loin de Ruiz, jab, contrôler la distance et conserver une double garde élevée. Jeter des uppercut menaçants, comme celui qui a tué Klitschko, une arme complètement absente lors du premier combat. L’unique menace de Joshua, s’il se débrouille comme il faut et parvient à gérer la distance avec Ruiz, reste l’état de son cardio et la capacité de son réservoir d’essence.

Les experts estiment qu’il s’agit d’un vrai combat à 50,50. Je suis enclin à penser que c’est plutôt 70/30 en faveur de Ruiz. C’est le moment de la rédemption pour la réputation de Joshua.

En parlant de réputation, la chasse à l’argent jusque dans les dunes d’Arabie, a-t-elle était un choc moral pour Joshua? 60 millions de livres sterling, ça mérite bien quelques KO. L’avantage d’un combat à domicile à Wembley ou Cardiff, devant 80 000 fans, ne lui aurait-il pas donné un énorme et meilleur coup de pied psychologique? L’endroit n’a pas l’air de déranger non plus Ruiz, qui a été pourtant volé contre Parker à Auckland.

0-MDR26215

Il ne fait aucun doute que l’Arabie Saoudite est un lieu terne pour les fans, qui ne peuvent se laisser aller à rien, ni à consommer des bières et, sans aucun manque de respect, il est peu probable qu’ils se détendent en se rendant à La Mecque. La passion des fans saoudiens pour la boxe peut aussi être remise en question. Ce combat n’a pas été fait dans un gymnase dans la sueur pour le plaisir des parieurs mais dans une banque. Pour Matchroom, Sky et DAZN, c’est gagnant-gagnant. Ajoutez à cela le fait que moins il y a de fans qui voyagent, plus les chiffres du pay per view sont importants. Les boxeurs et les porte-monnaie promotionnels montent en flèche. L’Arabie saoudite achète une tranche d’histoire sportive pour la petite élite qui s’en soucie un peu.

Sans qu’il soit nécessaire de les rappeler ici, les violations des droits de l’homme commises par le Royaume d’Arabie saoudite, connus de tous, sont bien répétées et cela n’a l’air de gêner personne. Il suffit de lire le rapport de Human Rights Watch de 2019 ou les préoccupations d’Amnesty International pour avoir une idée des arrestations arbitraires, les procès et les condamnations de dissidents pacifiques, l’assassinat d’intellectuels, de journalistes, la répression à grande échelle contre les droits des femmes et l’intolérance au culte public par des religions autres que l’islam. La vie au moyen âge était probablement plus amusante et douce à supporter.

A LIRE : Point de vue sur Ruiz vs Joshua II

12 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s