Un mois de mars lourd: Anthony Joshua vs Joseph Parker ce samedi

Je ne me souviens pas de la dernière fois où les fans de boxe ont été si gâtés par des actions et des drames impliquant des poids lourds en l’espace d’un mois. À la fin du mois de mars, nous aurons assisté à quatre rencontres opposant six des dix meilleurs poids lourds, sept si vous considériez Lucas Browne dans le top dix. Quatre de ces combattants étaient au sommet de la liste de presque n’importe quelle organisation, et quatre invaincus.

Le coup d’envoi a eu lieu le 3 mars avec le champion WBC Deontay Wilder administrant un KO passionnant au dangereux cubain Luis Ortiz dans une défense volontaire. Un combat suivi par Dyllian Whyte terrassant le puissant Browne d’Australie de façon dévastatrice le 24 mars dernier. Et à la fin du mois, ce samedi 31, Anthony Joshua affrontera le champion WBO Joseph Parker, avec Alexander Povetkin contre David Price de Liverpool sur l’undercard.

Le favori russe Povetkin est le champion international WBA intercontinental et WBO, ce qui veut dire qu’il est susceptible de devenir le prochain challenger obligatoire pour un combat contre Joshua. C’est le but de son apparition dans le spectacle de ce samedi, contre un Britannique bien connu, David Price. Le promoteur de Joshua, Eddie Hearn, espère voir le combat se concrétiser plus tard cette année.

Price est bien connu des fans britanniques pour ses échecs plutôt que pour ses réalisations, ayant perdu par KO chacune des quatre fois où il a plongé son orteil dans les eaux de la classe mondiale. Malheureusement, il est difficile de voir un autre résultat ici, car Povetkin est un opérateur expérimenté et très dangereux, largement considéré comme étant dans le top cinq par la plus part des fans de boxe à travers le monde.

wj

Lorsque vous avez un combattant qui apporte le genre pompe à fric comme Anthony Joshua fait, couplé avec la capacité et la conviction qu’il peut tous les battre, les choses ont tendance à se mettre en place très rapidement en ce qui concerne les quatre grandes ceintures mondiales. Rappelez vous de Mike Tyson quand il a commencé à collectionner les ceintures à la fin des années 1980. Tyson avait gagné la ceinture WBC contre Trevor Berbick en 1986, mais il lui a fallu trois combats de plus et huit mois et demi pour ajouter les ceintures WBA et IBF ( les trois principaux titres disponibles à l’époque). Depuis la création de la WBO plus tard en 1988, et si vous comptez le plus récent IBO établi en 1992, cela rend maintenant beaucoup plus difficile l’unification. Tout le monde galère.

Après que Tyson ait passé les trois ceintures à James Douglas en 1990 comme un ensemble de bijoux complet, les ceintures ont ensuite été transférées à Evander Holyfield dès que Douglas a montré  son bout de nez sur un ring. Holyfield les a finalement perdues face à Riddick Bowe en 1992 et elles se sont à ce moment-là fragmentées lorsque Bowe a décidé de renoncer au titre WBC, peu de temps après. Les ceintures sont restées ainsi jusqu’en 1999, jusqu’à ce que Lennox Lewis réussisse à les unifier pendant son second règne.

À partir de 1997, Lewis a unifié les trois mêmes ceintures durant de longues années, le temps de sept combats au total. La WBO n’était toujours pas reconnue et l’IBO était à peu près presque inexistante. Même s’il n’a pas résisté au record de Tyson, il reste impressionnant de penser que Wladimir Klitchsko a dû attendre près de six ans avant de battre Samuel Peter en 2005 et unifier tout ça face à David Haye en 2011 pour être le prochain boxeur à compléter la série de trois des quatre grandes ceintures mondiales.

IBF / WBO / IBO Champion poids lourd Joshua (20-0, 20 KO) vise à unifier ses titres ce samedi soir contre le détenteur de la ceinture WBO et invaincu, Joseph Parker (24-0, 18 KO). S’il réussit, il sera le quatrième à avoir remporté trois des quatre titres majeurs au lieu de se voir confier un seul combat, en l’espace de deux ans et six combats, tout en obtenant l’IBO, une ceinture il est vrai moins prestigieuse.

pJ.jpg

Communément appelé « soupe à l’alphabet », les nombreuses ceintures peu importantes ne sont pas le tout et la fin de tout le sport. Il est même parfois sage de les ignorer complètement.

La popularité de Joshua est à son comble au Royaume-Uni. Il a maintenant à chaque fois besoin d’un lieu encore plus grand pour accueillir les dizaines de milliers de fans qui se pressent pour le voir. Peu importe qui sera le challenger, maintenant qu’il a battu Klitschko au stade de Wembley à Londres, devant une foule record de 90 000 spectateurs.


1 réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s