Dmitry Bivol contre Sullivan Barrera – Analyses

Le samedi 3 mars, la diffusion de Kovalev contre Mikhalkin HBO World Championship Boxing® débutera par une bataille de deux poids lourds légers alors que le Champion du Monde poids lourd WBA Dmitry Bivol (12-0, 10 KOs) affrontera Sullivan Barrera (21-1, 14 KO) au théâtre au Madison Square Garden. Vous trouverez ci-dessous le rapport de dépistage pour ce match rempli d’action :

Bivol est un poids léger fort et percutant. Il a le pouvoir des KO à deux mains et a réussi à dominer son opposition avec son attaque dans le visage.

Barrera a un fort jab qu’il utilise bien, et a montré maintes fois qu’il peut surmonter l’adversité qui a lieu dans le cercle carré, grâce à l’endurance solide et un menton en granit.

bivol-barrera.jpg

Bien qu’il ait eu une longue carrière amateur, Bivol n’a encore que 12 combats dans sa carrière professionnelle. Son inexpérience en tant que pro peut entrer en jeu si son adversaire le prend dans les eaux profondes.

Sullivan a de grandes compétences techniques en boxe, mais il a aussi tendance à se lancer dans des échanges sauvages avec ses adversaires. Face à Bivol, il a intérêt à garder son sang-froid et rester alerte afin d’éviter l’un des coups de tonnerre de Bivol.

Il ne fait aucun doute que Bivol a franchi le cap pour ses 12 premiers combats professionnels. Cependant, il n’a pas l’expérience et n’a pas fait face au niveau d’opposition auquel Barrera a été confronté jusqu’à présent.

Bien que ce soit son premier combat pour le titre mondial, Barrera a été dans le ring avec certains des meilleurs de la division: Andre Ward, Vyacheslav Shabranskyy et Joe Smith Jr. Il a surmonté l’adversité dans les combats précédents, ce qui en fait un combattant plus fort à ce point.

Le pouvoir de Bivol est l’un de ses plus grands atouts. Il lance des combinaisons vicieuses et possède un pouvoir incroyable. Il est capable de mettre ko avec n’importe quelle main.

Barrera a un jab puissant et une main droite dévastatrice, qui ont tous deux joué des rôles dans la majorité de ses victoires par arrêt.

Le champion a une vitesse solide, des mains rapides et il est aussi rapide sur ses pieds.

Le challenger a la vitesse moyenne, et maintient un rythme régulier tout au long du combat.

bivol

En raison de la façon dont il a roulé à travers son opposition jusqu’ici, Bivol a seulement fait 12 tours complets une seule fois, quand il a battu Felix Valera en 2016.

Barrera a prouvé qu’il pourrait aller jusqu’au 12ème tours dans une perte de décision contre l’ancien tenant du titre Andre Ward. Il a gagné des victoires de 10 rondes sur des prétendants bien classés, comme Joe Smith Jr et Felix Valera.

Le style de Bivol lui permet d’être un perforateur précis. Il aime se rapprocher de ses adversaires, leur laissant peu de place pour courir.

Barrera est très précis quand il lance son jab en jetant aussitôt ses coups juste après ses jabs.

La meilleure défense de Bivol jusqu’à présent dans sa courte carrière, a été son agressivité offensive.

Si Barrera s’engage dans le jab, il peut être très efficace et éliminer n’importe quel combattant. Nous n’avons pas encore vu un gros frappeur avoir un succès offensif face à Bivol, donc son menton est toujours un point d’interrogation.

Barrera a un menton en granit. Il a été renversé, mais n’a jamais été arrêté, et il s’est montré à la hauteur pour finir fort.

Bivol est un combattant agressif qui passe immédiatement en mode attaque dès le début du combat. Il est sévère et s’est fait un nom dans la division en tant qu’artiste à élimination directe.

barrera.jpg

Barrera est un combattant extrêmement dur et technique qui aime coller son jab et mettre en place ses coups de feu. Il a également un style de bagarre très excitant lorsque ses adversaires montrent qu’ils sont prêts à s’engager.

Bivol fait sa première défense de titre WBA contre l’un des poids lourds légers les plus chauds du monde qu’est Sullivan Barrera. Ce n’est pas une surprise, cependant, que Dmitry affronte un « who’s who » de l’opposition dans sa courte carrière. Bien que son adversaire cubain pense que Bivol se trompe en croyant le battre en prenant un combattant classé n°1 par la WBA, Bivol raisonne autrement. Il a pleinement confiance en ses capacités, et il est bien conscient que s’il fait son chemin avec Barrera, le ciel restera la limite de ce qu’il peut faire dans le sport.

Barrera a pétitionné pour avoir un titre depuis des années. Il a intensifié et affronté les meilleurs poids lourds légers de la division. Après des années de dur labeur et de victoires sur Joe Smith Jr, Karo Murat et Vyacheslav Shabranskyy, on lui a offert l’opportunité tant attendue. Barrera a choisi d’affronter le moins expérimenté en la personne de Dmitry Bivol. Barrera pense que la route de Bivol vers un titre mondial est beaucoup plus éprouvante que celle du champion, et il pense que son adversaire ne sera pas prêt pour un challenger aussi aguerri et aussi exigeant que Sullivan Barrera.

Dmitry Bivol est l’un des meilleurs espoirs du sport. En dépit de la fidélité des fans de boxe pour les boxeurs russes, il peut être désavantagé ici. S’il peut gérer confortablement le challenger dans ce match, attendez-vous à ce que son soutien à la foule augmente considérablement.

Au fil des ans, Sullivan Barrera s’est imposé comme un combattant populaire. Il a concouru au Madison Square Garden lors de son dernier combat au cours duquel il a remporté une victoire sur son adversaire Felix Valera. Il peut s’attendre à un soutien important de la foule dans ce combat.

Est-ce que Barrera sera capable de gérer la puissance et la vitesse de Bivol? Bivol sera-t-il capable de gérer le jab non-stop sur son visage et de faire des ajustements? Barrera pourra-t-il se concentrer sur Bivol et ne pas l’oublier en pensant aux opportunités futures? Est-ce que Bivol sera capable de gérer Barrera en se levant de la toile après un knockdown et revenir plus fort ?

Selon Jolene Mizzone, la correspondante de Main Events et Matchmaker NABF de l’année 2015:

«c’est le genre de combat que les plus gros poids lourds de la ligue devraient affronter. Ici, vous avez un jeune homme, Dmitry Bivol, qui est prêt à relever le défi avec un Sullivan Barrera beaucoup plus expérimenté. Et vous avez Sullivan Barrera qui prend le plus jeune champion des poids mi-lourds dans la division pour prouver qu’il a droit aussi à la ceinture. Les deux ont beaucoup à prouver samedi soir, et je crois que les vrais gagnants sont les fans, qui recevront un vrai spectacle sur le ring. »


 

3 réponses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s