La meilleure carte dont personne ne parle

joker

Dans seulement trois semaines, nous avons ce qui est sûr d’être une carte formidable ce 29 juillet sur Showtime Boxing au Barclays Center à Brooklyn, New York. D’abord un combat très excitant entre Adrien « The Problem » Broner (33-2, 24 Kos) et Mikey Garcia (36-0, 30 Kos). Ce qui m’intéresse, c’est pourquoi personne n’en parle. C’est pourtant un match fantastique, sur une des meilleures cartes depuis des années.

Garcia, 29 ans, est l’un des combattants les plus excitants de la boxe. Sa malheureuse inactivité l’a laissé un peu méprisé par rapport à ses incontestables talents. Sa dernière sortie contre Dejan Zlaticanin, le 28 janvier, a été une performance dévastatrice contre un combattant invaincu. Garcia a pris Zlaticanin à l’école et l’a mis KO brutalement. C’était une très bonne performance. Garcia a également brillé contre de très bons boxeurs comme Juan Manuel Lopez et Roman « Rocky » Martinez. Garcia est sans aucun doute un combattant très qualifié qui ne doit pas être sous-estimé. Il a non seulement le pouvoir de mettre ses adversaires KO, mais aussi un style très raffiné qui lui permet de les surclasser.

1

Après un weekend de spéculations interminables, deux combattants de classe mondiale dans leur apogée vont se rencontrer. L’invaincu Mikey Garcia est prêt à faire tout ce qu’il faut pour battre le champion du monde de quatre division, Adrien « The Problem » Broner. C’est un combat très attendu pour les deux boxeurs.

Durant leur face à face, Mikey Garcia a fixé les trous dans le visage de Broner avec intensité. Broner, âgé de 27 ans, avait gardé ses lunettes de soleil et avait l’air de ne pas vouloir faire partie du jeu. Broner est généralement agressif avec ses adversaires lors des conférences de presse. Il était intéressant de voir Broner intimidé et incertain, nerveux, et non l’habituel fanfaron que la presse dépeint souvent lors de ses réunions.

C’est un combat du genre « ça passe ou ça casse » pour Broner. Il a déjà perdu contre Shawn Porter et Marcos Maidana. En commençant sa carrière au poids plume, Broner était confronté à des gars qui étaient plus gros que lui. Cette fois il n’y aura aucune excuse pour Broner s’il perd le combat contre Mikey Garcia, parce qu’il est plus grand et sera probablement plus lourds que son adversaire le soir de leur rencontre.

Que pouvons-nous dire de Adrien « The problem » Broner? Ses bêtises étranges en dehors de l’anneau ont parfois fait de l’ombre à sa carrière de boxe. Quand il n’est pas photographié menotté dans une fourgonnette ou en train de jeter de l’argent sur les sans-abris, il dit très souvent des choses désagréables, comme s’il s’accrochait à une image de voyou que lui-même déteste. Peut-être que c’est là « Le problème » comme il aime se faire appeler. Nous avons un combattant très talentueux et qui était très apprécié, qui allait devenir le prochain Floyd Mayweather Jr. Broner, 27 ans, était un champion du monde de 3 divisions à l’âge de 23 ans. Laissez cela mariner dans votre tête pendant une seconde. Malheureusement, sa montée fulgurante a diminué depuis.

2

La carrière de Broner s’est empirée quand il s’est opposé à Marcos Maidana en 2013. Maidana l’a renversé à deux reprises avant de se diriger tranquillement vers une victoire à l’unanimité de 12 mémorables rounds. Broner a été vaincu, mais la lutte était assez proches malgré l’agressivité brouillonne de Maidana qui rappelle celle de Jeff Horn, le nouveau champion. Broner a été exposé dans ce combat. Depuis, il a été criblé de problèmes de poids et a subit une nouvelle perte contre Shawn Porter en juin 2015.

Le combat Garcia-Broner pourrait être incroyable. Allons-nous voir la suite de la montée de Mikey Garcia ou verrons-nous une renaissance de Broner? La version précédente et efficace de Broner serait-elle même suffisante pour faire face à Garcia? Nous allons certainement le découvrir. Quoi qu’il en soit cette lutte promet d’être une sortie passionnante.

C’est aussi un combat important pour Garcia, âgé de 29 ans, car c’est un pas en avant vers le supermarché des ceintures depuis qu’il a commencé sa carrière professionnelle il y a onze ans. Garcia serait presque certainement une grande vedette en ce moment s’il n’avait pas perdu 2 ans et demi de sa carrière dans des problèmes promotionnels et juridiques avec ses anciens promoteurs. C’est comme les années précieuses que Muhammad Ali a perdu au meilleurs moments de sa carrière après avoir choisi de ne pas servir dans les forces armées.

Broner est considéré comme le perdant dans ce combat, alors que d’habitude il est plutôt le favori. Ses deux pertes contre Porter et Maidana étaient des combats contre des gars naturellement plus gros que lui. Broner aura probablement l’avantage de poids quand il entrera dans l’enceinte avec Garcia mais le poids ne sera probablement pas utile pour Broner, car il va faire face à beaucoup plus performant que lui.

« Je ferai tout ce qu’il faut pour gagner ce combat. Je suis plus un boxeur-perforateur, mais si je dois faire pression sur le combat, je serai prêt à le faire », a déclaré Garcia.

Les clés de la victoire pour Mikey Garcia sont limpides. Il ne doit pas laisser Broner le tenir toute la nuit sans le lui faire payer. Broner essayera probablement de s’accrocher à plusieurs reprises dans chaque tour pour empêcher Garcia de le frapper avec ses gros coups de puissance. C’est ainsi que Broner lutte contre les punchers. Il les retient. Garcia doit utiliser son jab non stop et gardez un oeil sur le crochet gauche de Broner. S’il ne surveille pas le crochet gauche de Broner il pourrait finir sur la toile.

Garcia pourrait aussi avoir besoin de faire pression sur Broner, car il aime combattre contre les cordes. Broner a passé beaucoup de temps dans son dernier combat en février dernier face à Adrian Granados avec son dos contre les cordes. Granados a fait mieux que Broner la plupart du temps quand il a essayé de l’épingler. Broner semblait perdre son endurance au fur et mesure que le combat avançait. Les juges ont donné à Broner une victoire controversée avec une décision partielle.

Les analystes avaient marqué le combat Broner-Granados 7 rounds à 3 en faveur de Granados. La lutte a eu lieu dans la ville natale de Broner, à Cincinnati. Garcia ne devrait pas avoir à se soucier d’une quelconque notation controversée par les juges parce que la lutte aura lieu à New York. Ce devrait être une foule de boxe assez équilibrée.

De toute façon, Garcia a tendance à éliminer ses adversaires la plupart du temps, de sorte que les chances pour que la lutte aille au verdict des juges pour ce combat sont assez faibles. Mikey a une excellente chance de frapper Broner s’il l’attaque de la même manière qu’il l’a fait lors de ses deux derniers combats contre Dejan Zlaticanin et Elio Rojas. Ces deux boxeurs étaient tous les deux d’excellents combattants avec une puissance et une vitesse comparable à celles de Broner. Garcia ne leur a jamais donné une chance en les renversant tous les deux. Il a frappé Zlaticanin dans le 3ème tour le 28 janvier de cette année. L’année dernière, en juillet, Garcia a éliminé Rojas au 5ème tour. Rojas a été renversé deux fois dans les tours 3 et 5.

« Adrien va m’affronter et je serai là à 100%, a déclaré Mikey Garcia en analysant comment son combat avec Broner jouera le mois prochain. « Les fans seront le vainqueur de la nuit de la lutte, mais ma main sera levée ».

Avec Garcia sortant d’une grande victoire sur le champion du monde léger WBC Dejan Zlaticanin en janvier dernier, Broner choisit Mikey au mauvais moment de sa carrière. Mikey se bat à un niveau apparemment supérieur qu’avant sa mise à pied de deux ans et demi. Mikey semble frapper avec encore plus de puissance qu’il ne l’avait fait quand il se battait au poids plume. Ce ne sont donc pas de bonnes nouvelles pour Broner, car il aura besoin de prendre beaucoup de coups lourds. Broner n’est pas vraiment un gros coup de poing dans la division. Il ne sait pas comment faire contre des gars qui frappent fort avec de gros coups de puissance. C’est pourquoi Broner a perdu face à Maidana et Porter. Il ne pouvait pas prendre leur coups et a eu de la chance de ne pas avoir été éliminé.

Que les fans de la boxe se réservent donc leur soirée du 29 juillet prochain car la carte du menu est franchement appétissante. C’est une soirée cinq étoiles. Plusieurs boxeurs importants vont éclaircir leur avenir dans ce sport. L’un d’eux est l’ancien champions de poids moyen, l’invaincu Jermall Charlo.

Lancien champion IBF, Jermall Charlo (25-0, 19 KO) se battra contre Jorge Sebastian Heiland (29-4-2, 16 KOs) dans un éliminatoire pour le titre des poids moyen WBC. Charlo sera évidemment le favori pour ce combat. Cela ne veut pas dire que ça va être une promenade de santé face à un frappeur comme Heiland.

charlo

Charlo aura la chance de montrer son pouvoir de frappe et son athlétisme à la division des poids moyens. Il sera bientôt un combattant important qui pourrait bien prendre en charge la division un jour dans un avenir proche, lorsque le champion Gennady Golovkin avance ou prend sa retraite. Golovkin a du pain sur la planche en ce moment avec son combat contre Saul Canelo Alvarez prévu le 16 septembre.

C’est le premier combat de Charlo dans la division de 72 kg. Il a combattu à 69 kg depuis qu’il est devenu professionnel il y a 9 ans en 2008. Charlo, âgé de 27 ans, a libéré son titre IBF junior en février dernier après avoir pris la décision de passer au poids moyen. La bataille de Charlo a été une défense de titre réussie contre Julian Williams en décembre dernier. Charlo a arrêté Williams au 5ème tour. Connu pour sa vitesse de la main, sa précision et sa puissance de frappe, il a détruit Williams en le renversant trois fois dans cette courte guerre où tout est allé tellement vite.

Charlo a également remporté des batailles contre Cornelius Bundrage, Norberto Gonzalez, Antwone Smith, Orlando Lora, Lenny Bottai, Michael Fenny et Austin Trout. Il a été avec de très bons combattants au cours de sa carrière. À 1,82 m, Charlo est à peu près de la même taille que l’ancien champion poids moyen de la WBA, Danny Jacobs. La différence entre eux est que Charlo est beaucoup plus audacieux et frappe très fort.

Charlo n’a pas peur de prendre des risques en laissant aller ses coups de feu. C’est la première chose qu’on remarque chez ce garçon qui va au charbon avec une précision diabolique. Il est une joie à regarder boxer. Charlo a eu des problèmes pour faire la limite à 69 kg en mai de l’année dernière contre Trout. Il a remporté le combat par une décision de 12 rounds, mais il a malheureusement mal fait au cours de la dernière partie de la lutte. Charlo a résisté et a remporté la bataille en marquant 116-112, 115-113 et 116-112. Trout a montré toute son expérience et son intelligence durant ce combat, mais il avait pris de vrais gros coups dans la première moitié de la lutte. C’était un calvaire pour Trout d’arriver à finir la deuxième moitié.

Jermall Charlo devrait être beaucoup plus fort dans la division des poids moyens par rapport à quand il a dû redescendre jusqu’à 69 kg. Il aura besoin de 3 kg de poids pour remonter à 72 kg. Si Charlo a encore du mal à faire la pesée, il n’y aura pas d’autre choix pour lui que de passer à 76 kg. C’est peut-être la meilleure division pour Charlo, car il est un grand combattant une fois qu’il se réhydrate pour ses combats.

sebastian-heiland

Heiland (29-4-2, 16 KOs) n’a pas eu beaucoup de chance dans sa carrière de boxe. Il attend son tour pour un titre mondial depuis un paquet d’années maintenant. Le Conseil mondial de boxe aurait pu lui faciliter les choses en ordonnant à Miguel Cotto de se lever de son canapé pour défendre sa ceinture contre Heiland lorsqu’il était le champion. La WBC avait également choisi de ne pas ordonner à Saul Canelo Alvarez de se défendre contre Heiland lorsqu’il était champion des poids moyens. Maintenant que c’est Golovkin qui est le champion WBC, le Conseil veut que Heiland combatte Charlo dans un éliminatoire. Cela va être très difficile pour Heiland de gagner ce combat, à moins qu’il ne réussisse un gros coup au début de la lutte. Charlo marque beaucoup de coups rapides à chaque round. Si Heiland ne va pas après lui, il pourrait ne pas être là plus tard dans le combat pour constater ce qu’il s’est passé.

Pour compléter la carte de cette soirée il y aura aussi l’ancien challenger poids lourd, Gerald Washington, qui va se confronter à l’invaincu Jarrell Miller, un gars tellement sur de lui jusqu’à présent et qui fait peur. On verra ce qu’il fera face à Washington qui était à deux doigts de liquider Wilder en février dernier, avant d’être éliminé au 5ème tour. Les deux boxeurs avaient jeté des coups monstrueux qui auraient pu aplatir un boeuf. Un des coups de Wilder est passé. J’avais Washington devant Wilder avant d’être assommé. La bataille de Washington-Miller est prévue pour 10 tours.

Ce 29 juillet les fans de boxe ont une carte digne de ce nom. C’est même l’une des meilleures cartes sur Showtime depuis des années. Le combat Charlo-Heiland est suffisamment bon pour être à lui seul un événement principal à part entière. C’est un grand combat avec d’énormes ramifications pour le vainqueur. Le gagnant devient le challenger obligatoire pour le titre WBC détenu par Gennady Golovkin.

gerald washignton

Gerald Washington (18-1-1, 12 KOs) a été battu par le champion des poids lourds WBC, Deontay Wilder le 25 février. Washington a donné à Wilder de gros problèmes avant d’être pris avec un gros coup et renversé au 5ème tour. Le combat a été arrêté après la récupération de Washington. Son prochain adversaire ce 29 juillet, Jarrell Miller (18-0-1, 16 KOs), n’a pas combattu depuis l’année dernière quand il a arrêté Fred Kassi par un tir au corps au 3ème tour le 19 août 2016. Miller est arrivé dans le combat avec 7 KO successifs derrière lui. Cependant, les adversaires de Miller n’étaient simplement pas bons. Les points forts des 8 ans de carrière professionnelle de Miller résident dans ces trois noms: Fred Kassi, Donovan Dennis et Nick Guivas. Ce ne sont pas vraiment des noms que tout le monde connaît.

Jarrell-Miller1

Miller, 1,95 m, pesait 134 kg lors de son dernier combat en août. C’est une sorte de poids de fin de carrière pour lui, qui a tendance à peser autour de 127 kg. Avec Miller étant hors du ring pendant 10 mois, il est possible qu’il puisse dépasser les 136 kg le soir du combat. J’espère que ce ne sera pas le cas parce qu’il va avoir des problèmes s’il est en mauvaise forme. Les deux mètres de Washington et ses 108 kg seront un véritable problème pour Miller dans ce combat. Si Washington est capable d’utiliser sa taille et sa portée, alors cette lutte sera une affaire unilatérale pour lui. Miller doit pouvoir se rapprocher le plus près possible pour atterrir ses gros coups. C’est la seule chose qu’il puisse faire pour gagner.


 

1 réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s