Errol Spence n’a aucune chance face à Keith Thurman [Vidéo]

Samedi dernier, Errol Spence Jr. a mis fin à la vertu de Kell Brook avec une assez bonne performance, en brisant la prise de l’œil de Brook devant son propre public, dans sa ville natale à Sheffield, au Royaume Uni. Pour échapper à la punition, Brook a dû poser un genou parterre. Jusqu’au combat la presse soulignait encore que les combattants étaient à égalité en termes de compétitivité. Brook était très fatigué dans la deuxième moitié du combat. Contrairement à son affrontement avec Shawn Porter, l’endurance de Brook a clairement diminué dans les derniers tours, alors Spence en a pleinement profité pour faire le boulot, en grande partie grâce à sa forme et à sa précision.

Spence est un combattant dangereux, il est implacable dans le ring et peut maintenir un rythme constant à chaque round. Il inflige des châtiments encore et encore jusqu’à ce que son adversaire ne puisse plus les prendre. Son allonge lui permet de placer ses coups là où il veut et il touche à chaque fois. Mais contre Keith Thurman les choses ne vont pas se passer comme ça. Thurman, bien qu’invaincu, n’a pas montré aux fans de boxe la moitié de son arsenal. Avant sa lutte avec Jésus Soto Karass, il est allé bout à bout avec tous ses adversaires et les a déchiquetés en morceaux. Contre certains d’entre-eux il a impressionné par ses compétences.

KT3

Thurman a éliminé Diego Chaves alors qu’il était à son apogée et lui a donné sa première perte. Il a envoyé à la retraite Julio Diaz avec un coup de foudre dévastateur au corps. Thurman a été le premier à faire perdre par TKO Luis Collazo, le boxeur le plus sous-estimé dans la boxe. Il a facilement dépassé Danny Garcia dans les quatre premiers tours. Et a fait exactement la même chose avec Robert Guerrero et Leonard Bundu. Shawn Porter était le seul boxeur qui a donné à Thurman une guerre, et contrairement à Brook, Thurman n’a pas dévalorisé en posant un genou parterre. Personne n’a jamais fait pression sur Keith Thurman comme l’a fait Porter, qui est un combattant de pression implacable et infatigable, et a fini par gagner.

Thurman a risqué sa sécurité contre ses six derniers adversaires pour montrer ses compétences. Ses adversaires sont tous d’accord sur une seule chose: l’homme a un pouvoir dévastateur. Porter a déclaré dans une interview après son combat avec Thurman: «Je n’ai jamais ressenti le pouvoir comme ça avant.» Guerrero a déclaré: «Thurman a beaucoup de pouvoir.» Chaves a déclaré: «Il a un pouvoir dévastateur.» Et tout récemment Bundu a dit sur Tweeter: « Thurman a plus d’efficacité que Spence et de meilleures compétences en boxe » et pense que Thurman va vaincre Spence.

Spence n’a pas un meilleur jeu de jambes que Thurman, ni la défense, et il n’a pas le pouvoir de changer le rythme de la lutte comme Deontay Wilder, mais Spence construit des coups de poing jusqu’à ce qu’il casse ses adversaires en utilisant une agression constante. Thurman est une hache de pierre et Spence est une tronçonneuse. Si Thurman atterrit moins de la moitié des tirs que Brook a débarqué sur Spence, Spence sera mis ko dans les cinq premiers rounds. Brook n’a pas tenté des pièges avec des uppercuts comme l’aurait fait Thurman, qui a l’un des plus haut ratio d’uppercuts débarqués au monde. Thurman a été constamment touché au corps par Porter et Garcia, mais n’avaient pas réussi à le faire tomber.

KT4

La seule chose à laquelle Thurman doit faire gaffe, c’est les coups au corps dont raffole Spence, et qu’il réussit magistralement tellement il est rapide et précis. Je dis ça parce qu’on se souvient du crochet gauche que lui a administré Luis Collazo au niveau des côtes. Thurman était littéralement sonné, on a cru qu’il allait mettre un genou parterre mais il ne l’avait pas fait. D’habitude on a le souffle coupé avec un coup dur au corps, on pose un genou parterre ou bien on se tord sur la toile si la douleur est intense. Celui de Collazo n’avait pas mis ko Thurman mais il avait réussit l’exploit de couper tout, le souffle et le courant électrique de Thurman. Un coup dans les côtes qui a fait des ravages partout, même dans le cerveau. Plus rien ne fonctionnait chez Thurman. Il avait mis un temps fou à s’en remettre et une fois qu’il avait récupéré ses esprits, il est monté sur sa bicyclette et a gagné la bataille en gardant ses distances.

Le plus grand problème de Spence a toujours été sa défense. S’il ne corrige pas son défaut et que sa tête reste exposée, il ne durera pas cinq tours contre Thurman. Le style de Thurman est gênant, il a une façon bizarre de boxer, mais si ces coups larges touchent, ça nuira à tout adversaire. Spence aura du mal à chronométrer les compteurs explosifs gênants de Thurman comme le reste des adversaires qui lui ont fait face. Il faut un boxeur défensif comme le virtuose Floyd Mayweather Jr. pour lire systématiquement les défauts de Thurman. Mais Spence n’a pas ce pedigree technique. Mayweather lui-même trouverait de la difficulté avec le style explosif de Thurman.

Beaucoup de gens en ce moment sont sous le charme de Spence depuis qu’il a éliminé Kell Brook. Mais Brook n’a jamais été au niveau de Thurman. Thurman est le poids welter numéro un au monde. Ca va être un combat de chiens mais il va vaincre Spence.

Catégories :Actualité

Tagué:,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s