Brad Foster vs Lucien Reid : une autre revanche à ne pas manquer ce samedi

Publié par

C’était une rencontre passionnante entre deux combattants invaincus qui s’est terminée, de façon controversée pour certains, par un match nul. Et le 22 février, un match revanche a lieu pour régler le score. Non, il ne s’agit pas de la revanche entre Wilder & Fury 2. Le célèbre York Hall de Londres est le lieu du combat très attendu Foster / Reid 2 ce samedi soir.

Brad Foster (11-0-2), originaire de Lichfield au Royaume Uni, mettra une fois de plus ses titres britannique et du Commonwealth en jeu contre l’invaincu londonien Lucien Reid (8-0-2). Foster était sur une séquence de victoires impressionnantes après avoir remporté les titres des Midlands, Britanniques et du Commonwealth, dans trois combats consécutifs. Cependant, contre Reid, il a été fermement ramené sur terre. Reid, vingt-six ans, a énormément impressionné pour sa première ascension en compétition.

Le combat a été déclaré match nul à la majorité, bien que la plupart des observateurs, mais il est vrai pas tous, aient estimé qu’un nouveau double champion aurait dû être couronné ce soir-là. Reid était visiblement bouleversé quand le match nul a été annoncé et il va obtenir à juste titre une autre chance de remporter l’or ce samedi soir.

Attendez-vous à un autre concours de championnat serré et très compétitif sur BT Sport, qui servira en quelque sorte de dégustation d’avant-spectacle à l’extraordinaire revanche Wilder-Fury 2, également sur BT Sport.

Le concours est un éliminatoire pour le titre des super-moyens britanniques entre le Gallois invaincu, Kody Davies (10-0) et Umar Sadiq (9-1). De grandes choses sont attendues de Davies, mais Umar Sadiq sera loin d’être un contact doux. C’est un gars qui peut cogner et qui ne va pas s’en priver, en particulier face l’opportunité d’arracher le titre britannique qui sera en jeu. On lit que Sadiq va tout donner pour décrocher la victoire. Le combat promet d’être électrique.

Il faut souligner aussi d’autres actions dans l’undercard, avec le prospect invaincu des poids super-coqs, Dennis McCann (5-0). Le jeune frappeur de dix-neuf ans n’en revient pas lui-même de séduire autant d’admirateurs à chaque fois qu’il concourt et gagne un combat depuis qu’il oeuvre chez les pros. Son intensité et sa précision donnent à tout adversaire des cauchemars absolus.

Également sur l’undercard, l’olympien de 2016, Muhammad Ali (0-0), fera ses débuts professionnels au poids coq. Il est un autre excellent amateur qui sera conseillé et accompagné par le promoteur du Temple de la renommée, Frank Warren.

L’ancien champion du monde amateur écossais, Willy Hutchinson (10-0), poursuivra son ascension avec une lutte acharnée samedi soir. Le boxeur de 21 ans devrait atteindre le plus haut niveau chez les pros après avoir remporté un titre mondial dans les rangs amateurs. Une foule de prétendants invaincus complètent la carte, notamment Louie Lynn (5-0) et Ryan Garner (8-0).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s