Jermall Charlo trop puissant pour Dennis Hogan

Publié par

Il y croyait vraiment, Dennis Hogan, alors qu’il était l’outsider par 8 contre 1. Il avait même la photo de la ceinture WBC sur l’écran d’accueil de son smartphone, qu’il montre au journaliste en l’assurant qu’il l’aura avec lui dans ses valises quand il rentrera en Irlande. Il s’était entraîné durement. Il avait tout essayé. Son adversaire était trop pour lui hier soir.

Hogan n’est pas connu pour avoir un grand pouvoir, c’est un combattant maladroit mais accompli qui avait été privé de son titre de champion du monde lors de son combat précédent, une perte controversée contre Jaime Munguia en avril. Hogan est habitué à être négligé. En avril contre Munguia, il était un outsider par 20 contre 1 lorsqu’il s’est rendu à Mexico pour le défier. Contre toute attente, il a livré une guerre sans merci à Jaime Munguia, mais les juges ont tranché en faveur du Mexicain. L’équipe d’Hogan a d’ailleurs contesté la décision et a souhaité une revanche immédiate, mais leur requête n’a pas été acceptée.

Le champion du monde WBC des poids moyens, l’invaincu Jermall Charlo (30-0, 22 KO), a défendu avec succès son titre pour la deuxième fois, arrêtant le tenace Irlandais Dennis Hogan (28-3-1, 7 KO) par KO au septième round samedi soir en direct sur SHOWTIME au Barclays Center.

Promesse tenue par le natif de Houston, l’un des jeunes champions les plus excitants du sport, de clore la séance de façon spectaculaire, après avoir fait la distance lors de ses deux précédents combats. Charlo a feint de tirer sur Hogan avec un simple jab avant de se connecter avec un crochet gauche féroce au nez de l’Irlandais qui l’a envoyé sur la toile contre les cordes. Hogan s’est levé avant le décompte de dix, mais l’arbitre Charlie Fitch a eu raison d’arrêter le combat.

Hogan a été lâché plusieurs fois. Au troisième tour, a à peine douze secondes de la fin du round, un uppercut gauche vicieux de Charlo envoie Hogan rouler en arrière sur la toile. Mais l’Irlandais s’est remis rapidement sur ses pieds.

«Merci à Dennis Hogan de m’avoir donné une vraie compétition et d’être venu me combattre. Bien sûr, mon pouvoir a prévalu ce soir », a déclaré Jermall Charlo.

«Nous avons travaillé là-dessus (l’upercut). J’essayais de le sortir avec chaque coup de poing. Il s’est levé et s’est battu comme un champion. Quand Ronnie (Shields) m’a dit de l’achever j’ai lancé des coup de feu en m’assurant que je visais fort et juste.

«La division des poids moyens est grande ouverte. Je suis le champion WBC. Je vais en profiter et passer du temps avec mon équipe. Je suis ici pour combattre n’importe qui. Vous devez prendre les bonnes décisions et le faire au bon moment. Voilà toute l’histoire. »

« Je voulais continuer mais la décision a été assez juste par l’arbitre », a déclaré Hogan. «Je n’ai pas vu le coup de poing arriver au deuxième coup de grâce. J’essayais de continuer à le boxer, mais tout d’un coup, j’étais au sol et le combat était terminé.

Dommage pour Hogan. Son style brouillon in-and-out lui a permis de prendre un bon départ dans le premier round, alors qu’il utilisait un double coup solide et un crochet en balayage pour attraper Charlo (30-0, 22 KO). En dépit de lancer beaucoup moins de coups de poing que son adversaire, Charlo a eu les attaques les plus efficaces. Il a mis du temps pour comprendre le timing et la distance de son adversaire avant de réussir avec ses rares coups qui envoyaient Hogan sur la toile.



Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s