L’heure de vérité ce samedi pour le fantasque Chris Eubank Jr.

eubank

Les Eubank père et fils ont toujours été un duo unique, excentrique et controversé. Eubank Sr., en particulier, qui n’a jamais eu peur de faire connaître ses sentiments, a toujours été très fortement opiniâtre, contradictoire et fantasque. Qui ne se souvient pas de ses danses bizarres quand il pénètre sur le ring, marchant comme un crabe, de côté, et fixant le public comme on regarde une chose. Le fils est une copie conforme du père, avec le talent en moins. Chez les Eubank, cette propension à l’ouvrir n’a pas été freinée mais soigneusement mise en scène et orchestrée, de génération en génération. Eubank Sr. gère la carrière de son fils quand il est dans le ring et en dehors du ring. On murmure que c’est même lui qui signe les contrats. « Personne ne connaît le fils, sinon le père, et personne ne connaît le père mieux que le fils. » Saint-Luc, cité par François Weyergans dans Franz et François.

Je me souviens quand ils ont appelé Golovkin. Il y avait certes un certain intérêt pour Golovkin et son équipe, qui étaient déjà très évités à l’époque. Cependant, après la conclusion des contrats, Eubank a tout à coup égaré son stylo. Les Eubank, en dépit d’avoir montré une réelle détermination dans les négociations, ont fait volte face et affirmé qu’ils n’étaient plus intéressés. De toute évidence, s’ils avaient véritablement envie de lutter contre Golovkin ils auraient signé. Eubank Jr aurait vu sa plus grande journée de paie et, de loin, le plus important combat de toute sa carrière. A la surprise générale, ils ont décidé de renoncer à cette occasion et d’aller défendre un titre britannique contre un inconnu: Tom Doran.

Entre-temps, Eubank Sr affirme devant les micros que son rejeton était le prochain Floyd Mayweather. Il a également affirmé que son fils « jouerait » avec Andre Ward s’il acceptait un combat. Nulle part j’ai lu la moindre preuve de cette revendication étrangère. Une perte contre Billy Joe Saunders a été son seul véritable combat de haut niveau. Saunders n’était pas un champion du monde à l’époque et, depuis qu’il a remporté son titre de WBO, il n’a rien fait pour prouver qu’il était un vrai champion, à part gémir et éviter lui aussi un combat contre Golovkin. Le dernier combat de Saunders était une prestation grotesque contre un certain Arthur Akavov qu’il a combattu dans une espèce de centre de loisirs écossais.

Eubank Jr. se conduit comme un très grand champion unifié depuis qu’il a gagné son titre IBO contre Renold Quinlan, dans ce qui était sans aucun doute la lutte la moins digne de sa carrière. Il a ensuite prétexté au sujet de cette fanfare que ce titre nouvellement gagné était juste un billet pour les autres grands noms, Golovkin, Canelo, Saunders, Degale et Groves.

Il est évident que les Eubank visent le fan de boxe décontracté et occasionnel. Eubank Sr. était un bon combattant, mais il était loin d’être imbattable. Il a perdu deux fois contre Steve Collins, deux fois contre Carl Thompson et une fois par décision unanime contre Joe Calzaghe. Il regarde peut-être sa carrière à travers des lunettes teintées de rose. Il a récemment affirmé que le développement de Junior est terminé et qu’il va le laisser se débrouiller tout seul. Cette nouvelle déclaration intervient alors que de nombreuses critiques se sont faites entendre selon lesquelles Eubank Sr. est trop impliqué dans la carrière de son fils et que ça commençait à devenir néfaste.

eubank

En toute honnêteté, accepter une lutte contre Arthur Abraham (46-6 30 KO) est judicieux. A 37 ans, Abraham a déjà de l’air dans l’estomac, mais porte avec lui une réputation de classe mondiale. Le triple champion du monde n’a plus le même pouvoir de frappe. Il n’est plus ce qu’il était lorsqu’il est entré dans le ring avec des artistes comme Carl Froch, Jermaine Taylor et Andre Ward. Par conséquent, il offre toujours un nom de haut niveau sans le risque qui l’accompagne.

Malgré tout cela, il arrive qu’on apprécie Eubank Jr. Son style de combat agressif et ses combinaisons de punch à gros volumes font de lui un combattant passionnant à regarder quand il fait normalement son travail. Mais il doit se battre les meilleurs au lieu de rester sur son canapé. Il ne peut plus se permettre d’aliéner les puristes de la boxe plus qu’il ne l’a déjà fait. S’il revient de son combat avec Abraham indemne, il aura besoin d’un plus gros combat à la suite. Degale semble être le choix évident, mais un affrontement d’unification contre Groves reste possible.

Les Eubanks sont arrivés à un point central. Les discours devant les caméras leur ont donné une plateforme et une publicité importante. Il est temps d’encaisser tout cela avec des combats dignes de leur battage médiatique. La controverse n’est pas importante. Eubank Jr. a beaucoup développé au cours des deux dernières années, mais l’apprentissage est terminé. S’il passe par dessus Abraham le 15 juillet, ce que je pense qu’il fera, on aimerait finalement le voir progresser plutôt que de simplement nous en parler. Seul le temps nous le dira. Mais il ne fait aucun doute qu’il est capable de gagner un titre mondial légitime.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s