Jaime Munguia élimine Gary O’Sullivan dans un combat presque à sens unique [Full fight]

Publié par

Le passage de Jaime Munguia au poids moyen a été un succès sur le papier et dans le ring, mais un succès mitigé quand même. Munguia a battu Gary « Spike » O’Sullivan cette nuit à San Antonio, remportant un combat qui s’est développé de façon plus unilatérale à partir du 6ème round, à cause de l’épuisement de l’Irlandais, 35 ans.

Munguia (35-0, 28 KO) a fait manger du cuir à O’Sullivan (30-4, 21 KO) dès le début alors que l’Irlandais cherchait, et a souvent trouvé, des contre-opportunités toute la nuit. Mais il les trouvait de moins en moins fréquemment au fur et à mesure que le combat progresse et Munguia, 23 ans, en a profité pour s’y installer de façon plus confortable.

Dans une performance plutôt décente (eu égard à l’âge et au cadre, plus petit, de l’Irlandais), l’ancien champion WBO des poids moyens junior, Jaime Munguia, a battu l’artiste KO, Gary « Spike » O’Sullivan, par un arrêt au 11ème round samedi soir sur DAZN. C’était un combat exténuant pour les deux du début à la fin. Le plus jeune, plus gros et plus en forme a fini par gagner comme on s’y attendait.

Munguia se battait pour la première fois au poids moyen. Au 11ème, le Mexicain a lancé une fusillade en déchargeant une rafale de tirs contre O’Sullivan, gravement blessé et visiblement très épuisé. Une fraction de seconde avant qu’O’Sullivan ne tombe, son coin a fait virevolter la serviette dans le ring pour que le combat soit arrêté. Mais Munguia, trop paniqué, a continué de cogner O’Sullivan même après qu’il soit descendu. On peut dire que Munguia aurait pu être disqualifié pour avoir frappé O’Sullivan alors qu’il était à terre. La déduction de point au 6ème tour l’a peut-être sauvé d’une disqualification qui aurait été injuste vu qu’il était de toute façon sur le point d’éliminer son adversaire. L’arrêt du combat était à 2:17 mn du tour 11.

Les deux combattants étaient blessés et sur le point d’être assommés tôt

Ce qui était gênant à voir, c’est que Munguía frappait bel et bien en dessous de la ceinture. Et il ne l’a pas fait qu’une fois ou deux. L’arbitre expérimenté, Mark Calo-oy, a prévenu Munguia plus d’une fois, avant de lui retirer un point au 6ème tour, en le signifiant de façon ferme aux trois juges. Munguia a commencé à lancer ses ballons sous la ceinture d’O’Sullivan dès le premier tour, mais l’arbitre a finalement décidé de faire quelque chose au 6ème. Les coups bas enlèvent les jambes des combattants et Munguia n’avait pas à le faire de façon aussi répétée.

Ce fut un combat dans lequel les deux gars ont été blessés. A un moment donné, au 3ème round, il a semblé que Munguia était sur le point de se faire arrêter. Le Mexicain avait gravement malmené O’Sullivan à la fin du 1er tour. Mais dans les dernières secondes du 3ème, O’Sullivan a réussi d’énormes coups de massue sur Munguia. O’Sullivan s’est connecté avec un gros crochet gauche qui a grièvement ébranlé le Mexicain qui avait l’air complètement sonné. Munguia a été VRAIMENT blessé et incroyablement chanceux que cela se soit produit à la toute fin du tour.

Étonnamment, O’Sullivan n’a pas réussi à sauter sur Munguia au début du 4ème. On aimerait bien savoir un jour pourquoi, puisque Munguia avait toujours l’air groggy au début du 4ème. Soit O’Sullivan ne savait pas à quel point le Mexicain était blessé, soit il était trop épuisé pour décharger sur lui comme l’auraient fait de meilleurs combattants.

Munguia a poursuivi ses coups bas dans le 7ème

Dans le 7ème, Munguia a renversé O’Sullivan avec ce qui semblait être une grosse balle au corps. Mais O’Sullivan a aussitôt alerté l’arbitre en lui faisant savoir qu’il avait de nouveau été touché par un coup bas. Effectivement, c’était bien un renversement causé par un coup bas clair de la part de Munguia. Mais cette fois-ci l’arbitre a choisi de ne pas sévir.

Dans les statistiques finales, Munguia a atterri 292 des 792 tirs pour un pourcentage de connexion de 37%. O’Sullivan s’est connecté avec 122 des 596 qu’il a jetés pour un taux de connexion de 20%.

La taille, la jeunesse et l’avantage de vitesse du grand Munguia lui ont donné l’avantage dont il avait besoin pour gagner ce soir contre le plus petit O’Sullivan.

« Je lui ai donné une note de 8 sur 9. Et j’aurais pu faire plus de choses », a déclaré Munguia lorsqu’on lui a demandé comment il évaluerait sa performance. « Je pense que je fais mieux au poids moyen. Je me portais bien. »

Lorsqu’on lui a demandé qui il voulait combattre ensuite, Munguia a répondu: «Je voudrais Canelo, Golovkin ou Charlo. J’ai hâte de les avoir en face de moi. »

Il est peu probable que Golden Boy Promotions mettra Munguia en contact avec ce genre d’adversaires pour l’instant. Munguia n’a que 23 ans, il a besoin de plus de temps avant d’être prêt à affronter ce type de combattants. Si O’Sullivan a été compétitif dans les six premiers tours face à Munguia, le Mexicain ne l’aurait clairement pas été lui s’il avait été cette nuit dans le ring avec GGG, Canelo ou Charlo.

Munguia est tellement plus jeune que ces combattants, et il a plutôt bien fait compte tenu de sa jeunesse. Il a juste besoin de plus de temps pour progresser et apprendre. Son entraîneur, le légendaire Erik Morales, lui a apparemment déjà enseigné des choses dont il aura besoin plus tard en très peu de temps.

Munguia a montré qu’il avait un bon coup dans ce combat, particulièrement tard, un pouvoir qu’il a utilisé pour saccagé la volonté d’O’Sullivan, qui avait les jambes tout prêt du cœur.

O’Sullivan, 35 ans, n’a tout simplement pas été en mesure de trouver les ouvertures nécessaires, malgré toute sa bonne volonté, sa force de frappe et son jeu habituel. Au huitième ou au neuvième tour, le combat était fermement sous le contrôle de Munguia. La fin est arrivée lorsque la serviette blanche a valdingué depuis le coin du vétéran irlandais, alors qu’il était martelé contre les cordes par le jeune guerrier mexicain.

Nous verrons où Munguia va y aller à partir de maintenant. En tant qu’ancien détenteur d’une ceinture au super mi-moyen et un combattant de plus en plus populaire avec une base de fans qui gonfle de jour en jour, Munguia est une option intéressante pour beaucoup de bagarres aux poids moyens, et il a la bonne plate-forme [DAZN] pour décrocher des combats notables dans la division à la fin de 2020.

Les fans de boxe savaient qu’O’Sullivan a été choisi sur mesure pour Munguia. Pourtant Munguia n’a pu vraiment impressionné. En dépit des nombreux désavantages qui existent entre Munguia et O’Sullivan, l’Irlandais s’est bien battu. Il a bourdonné Munguia à de nombreuses reprises et l’a clairement blessé au 3ème sans même tenter de réussir à le finir.


Full fight

Partie 1 : //sendvid.com/embed/od7o1q2y

Partie 2 : //sendvid.com/embed/9whncd7b

Partie 3 : //sendvid.com/embed/ej4i97vf


 

6 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s