BlogBoxe

Un mort, une vie brisée et la boxe à jamais changée : Mancini – Kim, histoire d’un drame

Un jour, Duk Koo décide de quitter Banam, sa mère et sa famille recomposée. Il file à Séoul où il vivra sous un pont, survivant grâce à de petits boulots successifs, de cireur de chaussures à guide touristique. Ça n’enrichit pas son homme mais ça le nourrit.